AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Jeu 30 Avr 2015 - 21:22




Luka S. Williamson
« Dans la vie on ne fait pas ce que l'on veut
mais on est responsable de ce que l'on est.»

NOM: Williamson ▬ PRENOM(S): Luka Shane ▬ SURNOM(S): Luk' ▬ AGE: 26 ans ▬ DATE DE NAISSANCE: 26 avril 1989 ▬ LIEU DE NAISSANCE: Toronto ▬ NATIONALITE: Canadienne ▬ CLASSE SOCIALE: Aisée ▬ ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuel ▬ STATUT MATRIMONIAL: Célibataire ▬ METIER/ETUDES: Quater Back chez Toronto Argonauts ▬ GROUPE: Écrire ici ▬ AVATAR: Will Higginson
▬ Qualités: «C’est pas la peine de le dézinguer comme ça, ok ! Vous ne vous aimez pas, ça va, j’crois qu’on a compris mais c’est mon fils, d’accord. » L'homme assit dans son fauteuil passa la main de sa joue à sa nuque et inversement avant de reprendre. « Luka, c'est un chouette gosse. 'fin, il a 26 printemps maintenant mais c'est un bon gars. J’avoue, il a l'air prétentieux comme ça, avec ses grands airs et sa manière d'hausser les sourcils chaque fois qu'on s’adresse à lui mais il est attachant… » Mr Williamson marqua une pause, posa son regard sur sa femme et ne le détacha plus. « Ecoute, il a eu du mal avec toi, mais on peut pas dire que tu aies fait beaucoup d’efforts non plus. Tu le connais pas comme je le connais c’est tout. » C’était toujours pareil entre les deux adultes. « Tu refuses juste de le voir comme il est parce qu’il t’a rejeté mais ça, il fallait s’y attendre. Tu sais quoi, tu rates clairement quelque chose ! » La, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. A multiples reprises, elle ne s’était pas gêné de dire ce qu’elle pensait de Luka, mais là, c’était bien la fois de trop. « Il est drôle, même si ses blagues peuvent être lourdes. Ah oui, pardon, j’avais oublié qu’il ne t’en faisait pas à toi, en même temps, c’est compréhensible hein ! Il est pas con, mon fils ! C’est vrai qu’il est spécial parfois, et que c’est compliqué même entre nous, mais ça reste mon fils. Luka, il est attentionné, contrairement à ce qu’il veut faire paraître et il est fort parce qu’avec la vie que tu lui as fait, il faut l’être hein ! Je vois pas ce que tu lui reproche. Il bosse, il était pas dans tes pattes, il te foutait la paix merde. Il était discret, non ? Me dis pas que tu le remarquais hein ! Plus fantôme que lui tu meurs. Si y’en a bien un dans cette maison qui n'était pas là pour te prendre la tête, c’est lui. Putain, faut pas déconner oh ! C’est pas possible, ça … Qu’est-ce que vous avez tous contre mon fils ! Il était presque toujours dehors ! Aux entraînements ou avec ses amis et quand il était ici, il restait dans sa chambre et il descendait seulement pour manger, c’est tout. Ah non mais je sais ! Maintenant tu vas lui reprocher d’avoir été et d'être toujours populaire. Vas-y, tu sais, on est plus vraiment à ça près hein. Oui, il est populaire, et alors ! Il a le droit d’avoir des gens autour de lui et d’être sociable. Tu devrais prendre de la graine sur lui, tiens !  Et puis, il est intelligent, malgré ce que tu peux en penser. Lui au moins, il bosse et il passe pas ses journées devant la télé comme … » Adam s’arrêta subitement. Il s’apprêtait à faire l’erreur de sa vie. Il s’apprêtait à comparer son fils à celui de sa femme. « Bon, quoi qu’il en soit, le sujet est clos, t’es bornée, qu’est-ce que tu veux que je te dise, moi. »

▬ Défauts: « Alors ouais, c’est un bon joueur, Luka. En tant que Quater Back, j’pouvais pas trouver mieux. J’le connais bien ce p’tit gars. Il jouait déjà avec nous quand il était au collège. Quand j’l’ai vu, j’ai de suite décidé de garder un œil sur lui et regardez où il en est aha. Toronto Argonauts, c’est pas beau ça ? Ouais, c’est un collègue, on peut dire ça ! Il a un bon délire ce gars, on s’entend bien. Ouais, j’suis plus tout jeune c’est vrai, mais j’en ai vu des vertes et des pas mûres avec le jeune Williamson. J’vais pas rentré dans les détails, parce que c’vous r’garde pas, hein, mais bon, il est pas tout calme, le gars. Il est pas mal impulsif, mais pas gentiment, quoi. Il fait pas semblant, lui, quand il s’énerve. C’est pas un rigolo, faut pas le chauffer de trop près. J’en connais un ou deux qui ont voulu faire les malins et qui ont fini avec une phalange pétée ou un nez tordu … Y’a qu’à le voir sur le terrain. Il est déterminé aussi. Ouais je sais que c’est une qualité mais, pas pour lui. C’est obsessionnel, v’voyez ? Quand il veut un truc, il fait pas semblant, c’est moi qui vous le dit. Vaut mieux pas être sur son passage. J’le connais bien et j’peux affirmer que c’est un jaloux. P’t’être pas maladif, mais il est jaloux. Il m’a raconté une fois, une histoire qui lui tenait vraiment à cœur à propos d’une fille … Argh, j’me souviens pas de son p’tit nom … Mais je sais qu’il fallait pas l’approcher de trop près, celle-là, sinon on avait affaire au bad boy. Mais j’crois que ça s’est mal fini. ‘fin, il refuse d’en parler. Il est borné comme gamin, quand il veut pas, il veut pas. Il est possessif, c’est à n’en pas douter, ça. Je plains les nanas qui lui courent après, elles savent pas ce qu’il cache derrière ses beaux yeux. Parce que ouais, c’est un tombeur celui-là, et puis en étant Quater Back, ça aide hein. On a tous les yeux rivés sur nous et surtout ceux des p’tites demoiselles.  C’est un ami, et j’veux pas lui casser du sucre sur le dos, mais on sait jamais trop avec lui. Lui faire confiance ou pas, c’est ça la question. Il sait ce que j’en pense, alors, ça me dérange pas de le dire ; je le trouve manipulateur. C’est un peu comme si tout était calculé dans sa tête, comme si il ne laissait rien au hasard. Ça fait peur des fois. On sait jamais trop à quoi s’attendre et si il est sincère. C’est surement le pire avec lui … Bon, après, il est génial hein. Il se prend pas la tête et son « succès » lui monte pas à la cervelle. Il est humble comme gars, j’l’aime bien. »

▬ J'aime, je n'aime pas: Le vieux couple était là, assis à la terrasse de leur maison, autour d’un thé bien chaud. Les deux personnes âgées s’aimaient toujours autant depuis les cinquante et quelques années qui étaient passés et constituaient un parfait modèle pour Luka.  « Il était vraiment adorable, petit. Bon, il l’est toujours, mais pas de la même manière. Aaaah, c’est un beau jeune homme, maintenant. J’espère qu’il trouvera lui aussi chaussure à son pied. » La main de la vieille femme vint se poser sur celle de l’homme pour la lui serrer délicatement. « On le connait par cœur, si ce n’est pas mieux qu’il se connait lui-même, n’est-ce pas chéri ? » Le vieil homme acquiesça d’un signe de tête, amical. « C’est un enfant sportif qui, aussi loin que je m’en souvienne, adorait le football américain, non ? » Chacune des phrases d’Elizabeth était marquée par une pause et un regard à son mari, comme si elle ne pouvait jamais se passer de son opinion. « Je me souviens quand il revenait du parc plein de terre parce qu’il avait joué à plaquer ses copains par terre. Un vrai bourrin celui-là. » Le couple ria légèrement avant que l’époux d’Elizabeth ne prenne la parole. « Il joue aussi de la guitare, depuis tout petit. Il adore ça, même s’il s’amuse à faire penser que non.  Moi, je le sais. Enfin, nous on le sait. C’est moi qui lui ai appris. Il a directement aimé ça quand il m’a vu jouer pour la première fois. Il a appris tellement vite, c’est fou. On adore autant que lui quand il nous montre les morceaux qu’il apprend au fur et à mesure. Il chante bien aussi, mais je sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’il a honte. » Un court silence s’installa, laissant le temps aux deux individus de boire un peu de leur thé. « Oh, oui, s’il y a bien une chose qu’il n’aime pas c’est .. » Elyzabeth hésita quelques secondes. « Sa belle mère .. Louise. Ah ça, il ne peut vraiment pas la voir, et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Nous aussi on a eu beaucoup de mal avec elle, ça ne passe toujours pas d’ailleurs. Elle a.. Elle a voulu remplacé sa mère. Remplacé notre fille, mais elle n’était pas faite pour ça. Elle est mauvaise cette femme. » Le sujet était délicat, alors l’un comme l’autre l’évincèrent. « On va pas vous mentir mais il est comme tous les jeunes de son âge, je pense. Il doit surement sortir; Le soir, je veux dire. Il arrive qu'il couche chez nous parfois, quand il a trop bu ou qu'il n'a pas le courage de rentrer. Bon, il boit aussi, comme tout le monde. Mais la cigarette, ah ça non ! Il ne supporte pas ça. Luka c’est quelqu’un de franc qui déteste la fausseté et les hypocrites. Il n’est pas du genre à faire semblant vous savez. Il n’aime pas, il n’aime pas, c’est comme ça. Il y a toujours une raison pour qu’il n’aime pas quelqu’un. L’hypocrisie ce n’est pas quelque chose qu’il connait. Ça ne fait pas partie de sa vie. Nous, on lui a appris l’honnêteté et la franchise. Après .. Luka, ce n’est pas une personne compliquée. Il y a des choses qu’il n’aime pas mais quand c’est possible, il fait des efforts. Voilà... Vous savez, quoi qu’il peut faire, au fond, c’est une bonne personne … »

▬ Tics et manies:« Ah, ce Luka ! On a bien rit ensemble aha ! J’l’aime bien ! On s’entendait vraiment bien ! Y’en a qui pensait qu’on était en couple, tellement on était proche. Hum, on l’est toujours hein, mais beaucoup moins. On a plus trop le temps, quoi. Il est vachement investi à cause du sport et moi et mon nouveau boulot à la rédac’, c’est devenu compliqué de se voir, mais on garde le contact. Ses manies ? Oh, oui ! Laissez moi réfléchir deux minutes. Je me souviens qu’il arrêtait pas de faire tourner le stylo sur son pousse dès qu’il en avait un dans la main. J’ai jamais réussi à faire ça et c’est pas faute d’avoir essayer aha ! Hum … Il se mord la lèvre quand il est anxieux. Il est pas très doué pour cacher ça. Enfin, c’est que mon avis hein. Il fait que hausser les sourcils. Ça lui donne un air de « je vous surpasse », mais il est pas comme ça. Il fait ça chaque fois que quelqu’un s’adresse à lui. Je trouvais ça chiant, puis je m’y suis faite. Il me semble qu’il a un peu arrêté de le faire mais bon. Comme on dit ; chasse le naturel, il revient au galop. Non, j’suis désolé mais des manies j’en vois pas .. Il en pas tellement en fait, pas comme moi aha. Ah, si ! Attendez … La plus flagrante, je dirais que c’est quand Rosalie était dans les parages. Il arrêtait jamais de toucher ses cheveux. Il était tout gêné quand elle était là. Ils étaient tellement mignons tous les deux … J’me demande bien ce qu’il s’est passé, tiens. »


PRENOM/PSEUDO: Lisa ! ▬ AGE: 16 printemps ▬ SEXE: Féminin ▬ REGION/PAYS: Alpes Maritimes ♥ ▬ J'AI CONNU LE FORUM GRÂCE A: Votre adorable fondatrice ! ▬ MON AVIS: J'aime ♥, sinon je serais pas là ♥ ▬ QUELQUE CHOSE A AJOUTER: Nop ♥


Dernière édition par Luka S. Williamson le Lun 4 Mai 2015 - 12:21, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Jeu 30 Avr 2015 - 21:24




«Oui, j’ai fais des erreurs. La vie ne vient pas avec des instructions.»


C'est vrai que, à vraiment y penser, on pouvait envier sa vie comme on pouvait ne pas en vouloir du tout. Luka, lui, ne la souhaitait à personne. Ce n'était pas la plus dure des vies, mais ce n'était pas l'une des meilleures, ça, il en était certain. Il ne s'en plaint pas, non plus. Non, ça, ce n'est pas son genre. Mais il pourrait..

C'est à deux ans, qu'elle s'en est allé. Et quand on a deux ans, on ne sait pas. On voit les choses, on les touche, on les apprécie et on goûte même parfois, tout et n'importe quoi, mais il y a de ces choses qui sont hors de porter pour un gamin. Hors de compréhension et de sens pour n'importe quel enfant. Ce sont des sujets tels que la vie, la reproduction, le fonctionnement de la télé. Surtout le fonctionnement de la télévision, en fait. Ils peuvent la regarder avec des grands yeux ronds, ils peuvent toucher ces gens coincés dans la boite, sans comprendre. Ils peuvent passer du temps à chercher ces mêmes personnes derrière l'écran sans jamais les trouver, puis en grandissant, on comprend. On comprend que tout cela est dû à un important réseau d'antennes et de câble. Oui, on comprend. C'est un peu comme la mort. Les enfants ne la comprennent pas. C'est à se demander s'ils se rendent compte que quelqu'un n'est plus là et que ce quelqu'un ne reviendra plus jamais. C'est à se demander si Luka a compris pourquoi il y avait tant de bruits et de lumières rouge et bleu dehors, ce soir-là. C'est à se demander s'il a compris les larmes de son père et ses cris. C'est à se demander aussi s'il a compris pourquoi son père l'a laissé chez sa grand-mère toute une après-midi. Et puis, c'est à se demander s'il comprenait ces visites incessantes et ses étreintes qui s'éternisaient dans l'entrée de la maison. Oui, c'est juste à se demander s'il a compris que sa mère n'était plus là. Les accidents de voiture, ça ne rate presque jamais. Puis, c'est comme la télé. En grandissant, on comprend. La mort n'est qu'un coup de la fatalité, ça tombe comme ça. "Elle est partie", lui a-t-on souvent dit quand il lui arrivait de poser la question, plus tard. Doux euphémisme, quand il y pense. "Elle est bien là où elle se trouve ne t'en fais pas". Non, en y réfléchissant et en se disant qu'il n'y a rien après, il n'arrivait pas à imaginer qu'elle y soit bien. Ce que pense Luka ? Il dirait qu'on se rassure en imaginant un paradis, et qu'on n'arrive pas à se dire que les êtres que l'ont chéris n'ait plus d'existence. Voilà tout. L'Homme a peur de la mort, et lui aussi.

Puis, est venue Louise. Louise, la nouvelle femme de son père. Louise, la nouvelle femme de la maison. Louis, ou sa nouvelle "maman". Non, décidément, il ne s'y était jamais fait et il ne s'y ferait jamais. C'est pas à vingt-six ans qu'on change une personne. Là, aussi quand il y pensait, il en voulait beaucoup à son père. Il lui en avait beaucoup voulu. Il lui en voulait encore. Même en grandissant, il y a des choses qu'on ne comprend pas. Des choses qu'on n'arrive pas à comprendre et ce n'est pas faute de s'y essayer. Luka n'avait compris pas et ne comprendrait jamais, et son père le savait. Il l'avait remplacé, vite. Trop vite. Presque aussi vite que si elle n'avait jamais existé, comme si elle n'était qu'un souvenir connu de lui seul. Il a remplacé sa mère tellement rapidement que c'en était vraiment troublant. Illogique, disait-il. Pourtant, c'était bien réel. Elle avait emménagé, elle avait pris possession des lieux avec Max, son fils. Parce que comme si elle ne suffisait pas, il avait fallu que son père se remette avec une femme qui avait un enfant. Un jeune enfant. Un bébé. Max n'était encore qu'un nourrisson quand ils sont arrivés chez les Williamson. Parlons-en du nom, d'ailleurs. Ça aussi, elle l'avait pris plus vite que n'importe qui l'aurait fait. Par intérêt ? C'est ce que croyaient Luka et les parents de sa véritable mère. L'appel de l'argent est souvent plus fort que l'appel de l'amour. Et de l'argent, ça, ils en avaient. Ils ne se baignaient pas dans une piscine en diamant, mais ils vivaient aisément. Suffisamment aisément pour qu'elle s'habille en marque et ne cesse de se montrer. Décidément, il ne l'aimait vraiment pas. Surtout quand elle se vantait de l'avoir élevé. La blague. C'était faux. Son éducation juste et droite, il la devait à ses grands-parents maternel, qu'il n'avait jamais cessé de voir. Il avait trouvé au travers de ces gens un substitue de parents. Ils avaient toujours été là. A ses débuts dans le football, à ses matchs, à ses anniversaires. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Ils étaient sa famille, quoi que pouvait en dire Louise .  

Quand il s'agissait d'étudier, il n'y avait pour le jeune homme aucun souci, au grand désespoir de sa marâtre. Parce que oui, elle n'attendait que ça. Elle n'attendait que des faux pas, pour pouvoir le démolir auprès de son père parce qu'avec lui aussi, à cause d'elle, c'était devenu tendu. Ils ne se parlaient plus, ou quasi plus. Ils s'évitaient presque. En grandissant, c'était carrément devenu pire au sein du domicile "familial". Luka se contentait de descendre pour manger, et encore, s'il ne montait pas dans sa chambre avec son assiette. Il préférait largement s'isoler, bosser à son bureau ses cours ou sa guitare, sortir avec des amis et se défouler à ses entraînements plutôt que de rester avec eux. C'était à se demander s'il n'avait pas passé plus de temps dehors et chez ses grands-parents que dans sa propre maison. De toute manière, il ne cessait de hurler à son père lors de dispute que c'était toujours mieux ailleurs plutôt qu'avec eux. Et c'était vraiment ce qu'il ressentait. Elle n'attendait que des faux pas, pour pouvoir le démolir auprès de son père parce qu'avec lui aussi, à cause d'elle, c'était devenu tendu. Alors à la première occasion, il avait déserté.
Fac de sport. En même temps, il n'avait jamais envisagé autre chose. Il était bon en sport. Très bon même. Très vite, il avait occupé le poste de Quater Back et avait attiré tous les regards. En particulier un, qui avait changé sa vie. Rosalie F. Jones. Surement la fille qui méritait le plus son attention de tout le campus. Elle avait un "il ne savait quoi", qui lui donnait envie de creuser. Un peu folle et je m'en foutiste,  elle était agaçante mais terriblement attachante avec sa joie de vivre. Pour le coup, on peut dire que le feeling est vraiment bien passé. Sur toutes les filles qui couraient derrière son cul parce qu'il était Quater Back, il avait choisi celle qui n'était pas comme toutes les autres et oui, il le savait, il avait eu plus que raison et il ne regrettait pas. A force de taquineries et de sorties, ils ont fini par se mettre ensemble, et par s'aimer. Oui, pour ça oui, il l'aimait. Elle était complètement folle parfois, mais tant pis. Il y avait seulement son comportement et ses démons qui ne lui allaient pas du tout qui gâchaient sa personne. Elle aimait beaucoup trop sortir, boire et faire la fête. Beaucoup trop au point de faire passer ses cours et son avenir après ça. Mais quelque chose chez Luka lui avait un peu permis de se canaliser, de s'assagir. Tout allait vraiment bien entre eux, jusqu'à l'opportunité d'une vie.

Il a suffi d'une lettre, d'une signature, d'un nom pour que le jeune homme décolle vers San Francisco. Soleil, plage, centre de formation. Football américain. Il ne jurait plus que par ça. Il avait tout laissé derrière lui, ses grands-parents, son père et Rosalie. Il était parti sans rien lui dire, comme un lâche. Oui, c'était en partie ce qu'il était. Il avait déserté la vie de la jeune fille d'un coup, sans prendre la peine de la prévenir. Par peur et par protection. Cette fille était devenue en un an et demi toute sa propre vie. Elle était une partie de lui-même et il avait besoin d'elle. Alors, il savait. Il savait que de lui dire au revoir, pour une durée indéterminée ça aurait été trop dur pour lui, pour elle aussi. Il s'était dit qu'en disparaissant, elle avait plus de chance de s'en remettre et ne l'attendrait pas indéfiniment. Il n'avait fait que mal pensé. Et il n'avait fait que la blesser. Il avait reçu ses sms, il les avait lus, et relus, sans jamais lui répondre. Il avait à plusieurs reprises commencé des réponses les effaçant sans les envoyer. Il ne pouvait pas. Puis, plus rien. Elle avait cessé de lui écrire, d'insister. Il avait reçu ses sms, il les avait lus, et relus, sans jamais lui répondre. Elle avait définitivement tiré un trait sur lui, c'était ça que ça voulait dire. Puis, il y a eu le sport, les filles, les soirées, les médocs, les pilules dopantes et les entraînements à n'en plus finir. Des matchs gagnés, plus que de perdus. De l'argent. Puis le pétage de plombs. Le déclic, le ras-le-bol. Trop de pression, trop de fatigue et le mal du pays aussi sans doute. Et le retour. Toronto, la famille, Louise, Adam, Max, Elizabeth et Henri. Les amis, et Toronto Argonauts. Il n'avait plus que ça maintenant, le sport. Et Rosalie. Deux ans s'étaient écoulés depuis la dernière fois qu'il l'avait vu en vrai. "En vrai" était une précision importante parce que pas une semaine n'était passée sans qu'il ne regarde sur les réseaux sociaux. Les filles de San Francisco étaient toutes plus jolies les unes que les autres, mais rien n'y avait fait. Rosalie restait Rosalie et aucune autre ne lui avait procuré ce qu'elle, elle lui avait apporté.

Oui, il avait fait des erreurs. La laisser, partir là bas, voir d'autres filles, boire sortir. Mais la vie ne vient pas avec des instructions, et il en était bien la preuve.



Dernière édition par Luka S. Williamson le Lun 4 Mai 2015 - 15:01, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Jeu 30 Avr 2015 - 21:30

Bienvenue officiellement Bon courage pour cette fiche et le scénario t'est donc réservé Wink
Encore ravie de te compter parmi nous

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 10:44

Bienvenue par ici toi I love you
Merci de tenter mon scenario et si t'as d'autres questions, tu sais où me trouver I love you

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 12:11

Merci Eryyyyyn ♥️♥️

Rosalie > C'est un plaisir pour moi de le tenter, mais je compte pas échouer ^^ Je vais le garder, celui là *^*
Oui, tkt pas, si j'ai une question, je te harcèle promis !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 12:46

Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 12:59

Merci Ahava ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sandro J. Davis


∞ Arrivé(e) à Toronto : 24/02/2015
∞ Messages : 292
∞ Points : 81
∞ Emploi/Etudes : Mécanicien

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 19:24

Bienvenueeee

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 19:32

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sloann M. S. Armstrong

Administratrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/04/2015
∞ Messages : 251
∞ Points : 64
∞ Emploi/Etudes : Avocate en droit des affaires et des sociétés

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 19:50

Bienvenue parmi nous
&&' Bon courage pour ta fiche!

xo, M.

_________________
A million years ago..


I know I'm not the only one who regrets the things they've done, sometimes I just feel it's only me who never became who they thought they'd be.. I wish I could live a little more look up to the sky not just the floor, I feel like my life is flashing by and all I can do is watch and cry..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Ven 1 Mai 2015 - 20:23

Merci Morgauz ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lola B. Wilde


∞ Arrivé(e) à Toronto : 05/06/2014
∞ Messages : 571
∞ Points : 43
∞ Emploi/Etudes : Photographe Sportif

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Dim 3 Mai 2015 - 19:12

Bienvenu :)

_________________
But love doesn’t make sense.
" Nous devenons malheureux a partir de l'instant où ne nous écoutons plus, où nous faisons comme les autres, où nous suivons ce que dit la vedette du moment. Il faut prêter attention à ce que nous dit notre coeur sinon, on s'oublie et on ne veut que ressembler à quelqu'un qui n'est pas nous. Si vous écoutez votre coeur, vous ne pouvez pas vous tromper. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Dim 3 Mai 2015 - 19:14

merci beaucoup

Ton avatar
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Williamson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/04/2015
∞ Messages : 155
∞ Points : 50
∞ Emploi/Etudes : Footballeur pro

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Dim 3 Mai 2015 - 19:32

(Il est de moi l'avatar *sbaff*)

_________________
A venir ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lola B. Wilde


∞ Arrivé(e) à Toronto : 05/06/2014
∞ Messages : 571
∞ Points : 43
∞ Emploi/Etudes : Photographe Sportif

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Dim 3 Mai 2015 - 20:11

Merci.
J'avoue que tu t'es gavée ma chérie pour l'avatar

Par contre, toi, c'est un canon Wink

_________________
But love doesn’t make sense.
" Nous devenons malheureux a partir de l'instant où ne nous écoutons plus, où nous faisons comme les autres, où nous suivons ce que dit la vedette du moment. Il faut prêter attention à ce que nous dit notre coeur sinon, on s'oublie et on ne veut que ressembler à quelqu'un qui n'est pas nous. Si vous écoutez votre coeur, vous ne pouvez pas vous tromper. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Dim 3 Mai 2015 - 20:49

Hum, faut dire ça à Rosalie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Subaru Hiwatari-Samuels

Administratrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 12/08/2014
∞ Messages : 438
∞ Points : 85
∞ Emploi/Etudes : Titulaire en chirurgie obstétrique et néonatale

MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Lun 4 Mai 2015 - 1:28

Non à moi en fait, c'est moi qui l'ait aidé et je l'ai cité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Lun 4 Mai 2015 - 12:14

Beh, j'suis canon, dans tous les cas
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   Lun 4 Mai 2015 - 15:14




FÉLICITATIONS, TU ES VALIDÉ(E)!

Alors déjà encore mille fois merci d'avoir pris mon scenario Et merci aussi d'avoir fait une fiche aussi génial J'adore complètement ton style d'écriture *-* En tous cas, je te promets pleins de rp de folie, puis j'viendrais certainement te commander des bébés incessament sous peu fin, une fois qu'ils se seront réconciliés hein Sinon, je t'aime déjà Amuse-toi bien parmi nous

Tu as franchis l'étape de la fiche. Tu es donc officiellement un membre de Niagara Evening. Si c'est pas super ça (a) Il reste cependant encore quelques petites choses importantes à faire avant de pouvoir profiter pleinement du forum. Tout d'abord, il faut que tu ailles recenser diverses choses: ton avatar par ici, ton métier par là. Ensuite, tu dois aller faire une demande de logement parce que ton personnage a droit à un toit au-dessus de sa tête: c'est par ici. Si tu as besoin d'un lieu particulier qui ne figure pas encore sur le forum, tu peux aller en faire là demande par là. Tu devras ensuite aller faire tes fiches de liens et de sujets dans cette partie. Une partie pour les réseaux sociaux est intégrée au forum, tu peux la trouver par là. Enfin, tu peux aller t'amuser dans le flood et les jeux ainsi qu'rp sur le reste du forum. Pour rappel, une partie "Remember me" est en place. Elle te permettra de jouer un événement de ton passé si tu le désires (un événement de ta fiche ou un lien déjà avancé mais dont tu aimerais jouer le début etc...). Le reste du forum se déroule donc au "présent".

Un système de points est en place sur le forum. Les points seront remis à zéro environ tout les trois mois. Ils permettront de désigner des membres du mois et de mettre en valeur des scénarios pour les vainqueurs tout les trois mois etc... D'ailleurs, tu gagnes des points en recensant tes votes sur les tops-sites sur ce sujet.

Si tu as la moindre question ou suggestion, n'hésites pas à contacter le staff Amuses toi bien parmi nous



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est simple, c'est juste qu'on insiste pour la rendre compliquée .. /Luka S. Williamson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Entrée en Territoire Ennemi?!! [Juste à côté - pour les autres arrivants]
» my heart was blinded by you. (r)
» C’est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu’on veut vraiment.
» Talya Risborough + C'est tellement plus simple de fuir que de se battre pour ce qu'on veut vraiment +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Fiches
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter