AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Intrigue numéro une ◗ Le café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Maire
Le Maire

Admin

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 144
∞ Points : 20
∞ Emploi/Etudes : Maire

Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyLun 13 Avr 2015 - 22:29




LE CAFÉ

Vous êtes assis et vous attendez qu'on vous sert. Ou peut-être êtes-vous déjà en train de siroter votre café, votre jus de fruits ou peut-être êtes-vous en train de grignoter un muffin. Seul ou accompagné, vous passez du bon temps. L'électricité se coupe. Oups. Certains d'entre vous sortent mais il fait froid dehors. Le mieux est de rester à l'intérieur du café parce que le chauffage est au gaz. Ainsi, vous aurez quand même plus chaud dedans et si vous chauffez à l'électricité... Autant ne pas essayer de rentrer alors. Tout finira bien par être rétablit. Mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas au bout de vos surprises.

Les participants:
◗ J. Hope Roy
◗ Logan A. Matthews
◗ Clélia Davis
◗ Saül-Morgan A. Schneider

Revenir en haut Aller en bas
https://niagara-eveningv2.forum-canada.com
Invité

Invité


Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyMar 14 Avr 2015 - 11:23

Coupure de courant au café
Logan & Autres


La journée avait été tranquille. J'avais été en cours, récoltant un C en histoire et un B en maths avant d'avoir passer une heure et demie à m'entrainer avec l'équipe d'athlétisme pour la compétition de la semaine suivante. Nous étions prêts mais le coach en angoisse constante, voulait que nous soyons parfaits pour rapporter quelques médailles de Vancouver. Le seul événement de la journée avait été la nouvelle descente des policiers au lycée, nous y étions habitués désormais, depuis la mort de cette pauvre jeune femme de 16 ans qui était lycéenne. Je ne la connaissais pas plus que ça mais les interrogatoires et les fouilles étaient devenus quotidiennes, nous rappelant sans cesse ce qui s'était produit alors que le reste de la ville continuait paisiblement sa vie. En chemin pour chez moi après l'entrainement, je m'arrêtais au café pour prendre un jus de fruit, j'avais besoin de vitamines et de sucres après un tel effort physique. Je m'installais à une table et sortit mon cahier de maths pour commencer mes exercices tout en sirotant mon verre. Seulement, alors que je cherchais la solution à une équation plutôt difficile, le courant lâcha, provoquant la stupeur générale. Certains coururent vers la porte pour échapper à la panique qui montait mais ils furent vite rattrapés par le froid et par le fait que le chauffage du café fonctionnait toujours alors que la plupart des maisons de la ville étaient alimentés en électricité. Il fallait donc savoir si le courant était coupé partout ou juste ici, je m'avançais vers une fenêtre pour constater que toutes les lumières de la ville étaient éteintes, de toute évidence, nous étions bien mieux ici au chaud. Je me retournais et vis une jeune femme brune que je connaissais. Une tête connue, c'était toujours rassurant. Je me dirigeais vers la jeune femme. Clélia... Ça va ?


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyMar 14 Avr 2015 - 17:01


Intrigue numéro une ◗ Le café
L'ennui avait fini par s'immiscer dans ma petite soirée au calme.. J'étais seul, complètement avachi sur ce canapé à fixer du regard le poste de télévision qui se trouvait juste en face. Moi-même, je ne saurais dire avec exactitude depuis combien de temps j'étais resté là, immobile, quasi sans vie à contempler, si je pouvais réellement l'exprimer ainsi, l'appareil. Il n'y avait pas un son, pas même celui d'un insecte volant d'un bout d'une pièce à un autre.. C'était le silence le plus total et ce dernier commençait à m'angoisser, à me rendre nerveux j'avais tellement l'habitude d'être en activité permanente, d'entendre toute sorte de son s'entremêler les unes aux autres, formant un si un énorme n'importe quoi.. Je me mis à soupirer avant de me lever, prenant la décision de sortir un peu prendre l'air. Ce que je pouvais détester les jours de congé.. J'avais attrapé sans plus attendre ma veste en cuire noir que j'avais enfilé par la suite. J'étais habillé très simplement un jeans, un polo gris clair avec un col arrondi et une chemise à carreaux rouge, blanc et bleu en dessous et des converses. J'étais donc sorti de mon appartement. J'avais pris ma voiture de sport, une belle Hybrid de couleur blanche dont le moteur ronronnait avant avoir pris la route en trombe. J'avais besoin d'un endroit assez fréquenté tout en étant tranquille dans mon coin à savourer l'instant présent à défaut de ne pas pouvoir le fait à Saint-James. Après quelques minutes de route, j'arrivais devant mon café préféré. Je garais le bolide avant de sortir de ce dernier. J'entrais dans l'établissement, il y avait du monde et parmi eux, je reconnus une jeune personne à qui je ne fis pas vraiment attention à vrai dire et puis de tout façon, entre la jeune adolescente et moi, c'était purement physique, je n'avais rien de spécial à lui dire.. J'arrivais au comptoir.. Bonsoir! Je vous prendrais bien deux cookies ainsi qu'un capuccino, s'il vous plait! Je payais avant d'attendre tranquillement ma commande. Les gâteaux étaient posés sur le plateau et ma boisson chaude coulait tranquille lorsque tout d'un coup, sans prévenir le courant disparut. Je fronçait les sourcils, regardant autour de moi. Certes personnes se mettaient à paniquer, réaction purement stupide! L'obscurité n'était pas une raison de céder à la peur et cela même si j'avais remarqué les lampadaire à l'extérieur eux aussi ''sans vie''. Cela semblait être une coupure général. Heureusement pour moi, mon cappuccino avait eu le temps de s'écouler dans la tasse jusqu'à la fin. Je pris mon plateau et partis m'installer comme si de rien n'était. Je croquais dans mon petit délice lorsque mon portable vibra et des autres sonneries de téléphone se mirent à retentir eux aussi. Curieux.. Je lis le petit message dans ce blog que je qualifiais de torchon avant de poser mon cellulaire sur la table. J'entrepris alors de boire une gorgée du liquide brûlant..

Revenir en haut Aller en bas
Sienna Mayers
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1176
∞ Points : 344
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyMar 14 Avr 2015 - 20:26

Intrigue numéro une ◗ Le café

ft. everyone


Où en étais-je déjà? Ah oui. Je buvais un café tranquillement dans ce joli café de quartier. Je séchais les cours, comme ça m'arrivait parfois. J'avais des notes assez correctes à part en maths... Mais les maths, c'était un monde à part, je n'y pouvais rien. Et je détestais cette matière. Elle ne m'avait rien fait pourtant mais c'était comme ça. Je ne la supportais pas. Je crois que je détestais les chiffres. C'était trop... Terre à terre peut-être. Je ne savais pas trop. Je n'aimais pas et c'était tout ce qui comptait au final. Je soupirai en buvant une gorgée de mon café en regardant autour de moi. Je vis @Saül-M. A. Schneider entrer et un sourire s'afficha sur mes lèvres. Je ne dis rien et ne bougeai pas. Je n'avais pas envie de lui attirer des ennuis, je n'avais que dix-sept ans et personne n'avait besoin de savoir que parfois, nous n'étions pas tout à fait innocents tout les deux. Je mordillai ma lèvre en voyant ensuite @Logan A. Matthews. Mon mordillage de lèvre cessa lorsque la coupure de courant fit son apparition. Je soupirai longuement en voyant des gens paniquer. Je vis Logan regarder par la fenêtre. Il semblerait que la coupure soit générale. Bah, ils feront de leur mieux pour rétablir le courant, ça ne servait à rien de paniquer. Il n'y avait plus courant mais ici, c'était chauffé au gaz alors pourquoi se poser des questions? Je me levai dans le but d'aller me prendre à manger quand Logan se tourna et s'adressa à moi. "Clélia... Ça va ?" Je souris en hochant la tête. Pourquoi ça n'irait pas? "Bien sûr que ça va. Et toi? Tu veux un cookie? Un muffin?" Et bah quoi? Je n'allais pas paniquer parce qu'il n'y avait plus d'électricité non plus. J'aperçus @J. Hope Roy du coin de l'oeil mais je n'osai pas non plus aller m'adresser à lui. Entre le jeune avocat et moi, c'était particulier... Je pris la main de Logan pour l'entraîner vers le comptoir comme si de rien n'était à l'extérieur. "Alors, tu veux quoi? Profites-en, je t'invite." Je vis le message sur le fameux blog et haussai légèrement les épaules avant de ranger à nouveau mon téléphone. Peut-être que ce serait amusant. Vous devez me trouver insensible. Je ne connaissais pas trop cette fille. Oui, c'était triste. Mais je n'étais pas habituée à montrer mes sentiments alors même si oui, ça me faisait quand même un petit quelque chose, je n'allais pas me mettre dans tout mes états non plus.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyLun 20 Avr 2015 - 1:38

Intrigue I "Le café"
Hope & Le monde
Je sortais d'un long rendez-vous, encore une femme qui voulait mettre fin à son mariage parce que son mari la battait, c'était toujours aussi dur, mais je connaissais le courage de ses femmes et c'est pour ça que je souhaitais les aider à s'en sortir. Enfin, ce n'est pas pour ça que vous êtes là, comme je disais donc, je sortais d'un long rendez-vous et il fallait que je prenne à tout prie un café, il me fallait une boisson pour repartir en forme, ce genre de dossier n'est jamais facile et ça prend tout mon temps, c'est à peine si je dors ou si je mange. Dossier, téléphone, dossier, téléphone, voilà à quoi se résume mes journées et mes nuits en ce moment.

Je me trouve donc dans un petit café de la ville, je viens assez souvent ici, car il se trouve sur le chemin entre le tribunal et le cabinet, je me sens donc toujours obliger de m'arrêter. Habituellement je me prends un café à emporter, mais cette fois, j'avais envie de me poser, lire le journal et prendre mon temps.

C'est donc avec un double latte et le journal de la ville que je m'installe à une table assez isolée pour être tranquille. Depuis ma place, je voyais qui rentrer et qui sorter du café, c'est comme ça que j'ai pu apercevoir Clélia pénétrait dans la pièce. On ne s'était pas vu depuis un moment, en fait on ne s'était pas vu depuis que j'avais appris l'âge qu'elle avait, le fait qu'elle soit mineure ne me permettait pas d'avoir une relation avec elle, déjà parce que j'avais dix ans de plus qu'elle et surtout parce que je travaille pour la justice, je ne peux donc pas passer par-dessus la loi juste parce que je suis avocat, j'avais donc mis fin à notre histoire. Mais la voir là, la voir si proche de moi, mais en même temps si loin me rendait triste, j'avais envie de me jeter sur elle, de l'embrasser et de l'emmener dans les toilettes du café. D'accord Hope, tu te calme, tu bois ton café et tu lis ton journal. Mais ne la regarde surtout pas.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyVen 1 Mai 2015 - 15:40

Coupure de courant au café
Logan & Autres


Le noir avait provoqué la panique mais le plus angoissant dans l'histoire était le fait que toute la ville semblait privé d'électricité comme dans un film d'horreur ou une série ou les gens finissaient toujours pas mourir ce qui n'aidait aucunement les gens à se calmer et à patienter en attendant que le courant revienne à Toronto. Nous vivions dans une grande ville, très peuplée et très technologique, le gouvernement ferait tout et rapidement pour rétablir l'ordre et la lumière car s'ils ne le faisaient pas, les vols et les casses risquaient d'être nombreux dans les heures qui venaient. Pour ma part, je n'étais pas si malchanceux que cela. Après tout, j'étais dans un café où le chauffage au gaz résistait à la coupure de courant et où j'avais trouvé une amie, Clélia, au moins, je connaissais quelqu'un dans tout ces gens. D'ailleurs, Clélia semblait vraiment calme malgré la panique ambiante. Elle m'assura que ça allait et me demanda même si je voulais un cookie ou un muffin à manger. Je lui souris, Clélia était différente et je pensais de plus en plus ce que je lui avais dit lors de notre premier entraînement, sa différence avait du bon. Ça va tant qu'il fait chaud ! Je plains ce qui ont le chauffage à l'électricité parce que la ville semble être dans le noir... La jeune femme me prit la main et m’entraîna vers le comptoir du bar. Je m'assis à côté d'elle et vit également le message du blog, soupirant de voir qu'une langue de vipère profitait de la mort d'une jeune femme pour faire ses articles. Je rangeais mon téléphone et souriait à la jeune lycéenne. Tu invites ? Ouh là, il faut que j'en profite ! Je vais prendre un cookie aux pépites de chocolat blanc s'il te plait. J'essayais de montrer un air calme et détaché mais je m'inquiétais pour mes parents et ma sœur, probablement sur la route, à la maison ou encore au boulot, je n'espérais qu'une chose, avoir vite de leur nouvelles mais également que le courant revienne vite car malgré tout, cette noirceur ambiante n'était pas très rassurante.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptySam 9 Mai 2015 - 3:56


Intrigue numéro une ◗ Le café
Visiblement, d'après le message assez significatif sur ce blog, il s'agissait d'une panne de courant général dans toute la ville de Toronto, orchestré par une personnes dont j'ignorais enfin nous ignorions encore l'identité. Je ne voyais pas bien le but de toute cette mise en scène à part de perturber ma petite sortie de journée alors que je voulais simplement être au calme, me restaurant quelque peu avant de retourner paisiblement dans mon chez moi. Je venais d'avaler un gorgée d'une liquide chaud. Je ne voyais pas très bien étant donné le manque d'éclairage dans les lieux. Je croquais dans la pâtisserie avant d'appuyer sur une touche au hasard de mon portable pour m'éclairer un peu. Je continuais de manger en paix, tout était relatif, il y avait du brouhaha autours de moi et cela avait le don de m'agacer légèrement même si les circonstances étaient exceptionnelles, je ne supportais pas ce genre d'ambiance à part à Saint James et rien de plus. Je finis de manger avant de me lever, je croisais à nouveau la jeune Clelia sur ma route, accompagnée surement d'un de ses camarades de cours. Je me postais au centre du café, je regardais un peu autour de moi en continuant de m'éclairer, comptant approximativement les gens qui étaient présents histoire de savoir comment gérer la situation après tout, nous étions victimes d'une machination. Je pris alors la parole. Il semblerait qu'une personne ait pris le contrôle de l'alimentation générale de la ville et est plongé Toronto dans le noir complet. Nous ne sommes pas les seuls à subir cette ''attaque'' si je puis dire. Je suggère que l'on reste ici, au chaud, sans céder à la panique car ceci est inutile. Soyons patients, la police devrait, espérons-le, faire son travail et nous sortir de cette tentative complètement ridicule d'effrayer les habitants. S'il y a des blessés, je suis médecin.. Chirurgien, en fait, juste au cas où.. Il fallait bien que quelqu'un prenne la situation en main et c'était ce que j'avais décidé de faire. Voilà, les choses étaient dites. J'avais omis de parler de la partie du meurtre dans le message que j'avais reçu quelques instants plutôt, ce n'était pas la peine de mettre tout le monde en panique mais avec ce blog, je doutais que ces gens n'aient pas encore lu ce torchon..

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ


∞ Arrivé(e) à Toronto : 19/03/2015
∞ Messages : 12
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Enquêteur peut-être?

Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café EmptyMar 4 Aoû 2015 - 17:32




LE CAFÉ

Un haut parleur se déclenche en faisant un bruit quelque peu assourdissant. Une voix trafiquée se fait alors entendre. Une voix d'homme, à priori. Mais cela pourrait également être une voix de femme. Avec les machines de changeur de voix, qui sait?

"Oyé oyé, braves gens! Vous voila quelque peu pris au piège. Sans électricité, on vous croirait presque sans défense... Pitoyable. Enfin bref, venons-en au fait. Tout le monde sait ce qui est arrivé à la jeune et jolie Alycia. Mais personne ne sait qui a commis cet acte atroce. Cela pourrait être n'importe lequel d'entre vous... Par exemple, Saül le médecin n'étant pas si intègre que ça aurait pu tuer la jeune femme pour se protéger. Elle aurait pu menacer de révéler un terrible secret. A moins que ce ne soit Hope qui aurait voulu se protéger ou protéger une relation plus ou moins secrète? Oh attendez! Cela pourrait aussi être Logan ou Clélia. Clélia est une fille très bizarre avec tout ses tocs... Logan pourrait aisément être son complice sous ses airs de gentil garçon... Tout ça pour vous demander si vous connaissez vraiment bien vos amis et voisins. Êtes-vous sûrs de leur innocence? N'avons-nous pas tous quelque chose à cacher? Je sens les doutes et les peurs monter en vous... Méfiez-vous. N'importe lequel peut être le meurtrier - ou la meurtrière - et vous pourriez être sa prochaine victime... Alors restez sur vos gardes..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Intrigue numéro une ◗ Le café Empty
MessageSujet: Re: Intrigue numéro une ◗ Le café   Intrigue numéro une ◗ Le café Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue numéro une ◗ Le café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Rp
-
✿ CANDICE ACCOLA - Scénario de Sienna et Caleb
✿ EMERAUDE TOUBIA - Scénario de Matt
✿ GIGI HADID - Scénario de Nikita
✿ ALEXIS REN - Scénario de Rosalie
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ MATTHEW DADDARIO - Scénario de Caleb et Sienna
✿ ASH STIMEST - Scénario de Rosalie
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
Place pour les sujets
commun/intrigues