AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rosalie F. Jones


∞ Arrivé(e) à Toronto : 10/03/2016
∞ Messages : 197
∞ Points : 39
∞ Emploi/Etudes : Etudiante en littérature qui passe de temps à faire la fête, barmaid dans une boite de nuit

MessageSujet: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   Mar 23 Aoû 2016 - 18:26

center>



ROSALIE FARRAH JONES

« I'm the master of my fate, the captain of my soul »

NOM: Jones ▬ PRENOM(S): Rosalie Farrah ▬ SURNOM(S): Rose, Rosie, Alie ▬ AGE: 23 bougies ▬ DATE DE NAISSANCE: 18 avril 1991 ▬ LIEU DE NAISSANCE: Toronto ▬ NATIONALITE: Canadienne i ▬ CLASSE SOCIALE: Normale ▬ ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuelle ▬ STATUT MATRIMONIAL: Célibataire, c'est compliqué ▬ METIER/ETUDES: Etudiante en littérature mais va rarement en cours, barmaid dans une boite de nuit. ▬ GROUPE: Angry Birds ▬ AVATAR: Zoella Sugg
▬ Qualités: Déterminée, drôle, franche, convaincante, extravertie, intelligente, optimiste, joueuse, a une âme de leader, attachante, populaire, sensible mais ne le montre pas.

▬ Défauts: Distante, méfiante, rebelle, anticonformiste, a de mauvaise fréquentation, manipulatrice, menteuse, moqueuse, adore juger les gens sur leur première impression, superficielle, impulsive, capricieuse.

▬ J'aime, je n'aime pas: (+) Les beaux garçons, la mode, faire la fête, faire des conneries, rigoler pour rien, passer du temps avec mes amis, le nutella, la vodka, les séries TV, draguer, les animaux surtout les chatons, le maquillage, les vernis à ongle, la franchise, les belles voitures, les câlins.
(-) Les règles, la police et tout ce qui se rapproche de près ou de loin à la justice, l'hypocrisie, les pots de colle, les cours, pleurer devant quelqu'un (ce qui arrive rarement), le épinards, le poisson, les algues dans la mer.

▬ Tics et manies: 1. J'ai la sale manie d''être en retard en cours, les rares fois où je daigne y aller. 2. J'adore chanter sous la douche. Il paraît que je chante bien. 3. Pour moi, une soirée se passe bien que si il y a de l'alcool. 4. Je rentre souvent dans des états pitoyables après une soirée. 5. Je ne respecte jamais les limitations de vitesse. 6. Je change de vêtements tous les jours. 7. Je ne sors jamais sans être maquillée et coiffée.


PRENOM/PSEUDO: Amandine / .QUEEN A ▬ AGE: 23 ans ▬ SEXE: Fille ▬ REGION/PAYS: France, Rhone-Alpes ▬ J'AI CONNU LE FORUM GRÂCE A: J'sais plus, ça fait un moment ▬ MON AVIS: Il est cool I love you ▬ QUELQUE CHOSE A AJOUTER: Nopee'

Code:
[b]ZOELLA SUGG[/b] x Rosalie F. Jones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rosalie F. Jones


∞ Arrivé(e) à Toronto : 10/03/2016
∞ Messages : 197
∞ Points : 39
∞ Emploi/Etudes : Etudiante en littérature qui passe de temps à faire la fête, barmaid dans une boite de nuit

MessageSujet: Re: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   Mar 23 Aoû 2016 - 18:27




« I'm the master of my fate, the captain of my soul »


Je n’ai jamais réellement cru aux contes de fée. Certes avoir une vie qui se finit comme celle de Cendrillon ou Blanche Neige, peut vraiment être bien mais franchement, pourquoi faire croire à des petites filles qu’elles peuvent avoir la même vie ? Moi aussi quand j’étais petite, je voulais devenir une princesse et épouser mon prince charmant mais j’ai appris très tôt que la vie ne fait pas de cadeaux. Je m’appelle Rosalie Farrah Jones, j’ai une sœur jumelle, Miléna qui est née cinq petites minutes avant moi. Elle et moi, on était proche. Jamais l’une sans l’autre. Quand l’une tombait s’était l’autre qui avait mal. On était fusionnelles. Mes parents étaient des personnes en or. Ils étaient ravis qu’on s’entende aussi bien même si parfois, il nous arrivait de nous crêper le chignon pour des broutilles. On avait une vie parfaite : une famille soudée quel que soit le problème, un bel appartement dans un quartier relativement bien de Toronto. Il manquait juste un chien pour parfaire ce décor. Seulement, la vie est loin d’être parfaite. Nous sommes le 24 décembre 1997 lorsque le premier drame familial ce produisit : la mort de notre grand-mère. Ma mère en a souffert, mon père essayait de la consoler. Miléna et moi étions toutes les deux, on veillait l’une sur l’autre, on se consolait. J’adorais ma grand-mère. Je n’aurais jamais cru qu’elle s’en irait aussi tôt.

Néanmoins, le monde ne s’arrêtera pas de tourner. On grandit. Je n’oublie pas ma grand-mère et j’espère au fond de moi qu’elle veille sur nous de là où elle est. A l’école, je ne suis pas une flèche : j’obtiens la moyenne mais il est clair que je déteste les cours. Entre temps on apprend que ma sœur est hypermnésique. Elle se souvient de tout, ce qui est un avantage pour elle. Certains en classe se moquent d’elle, la trouvant bizarre. Moi je la défends : on ne s’en prend pas à ma sœur comme ça. Elle a juste la chance d’avoir une mémoire meilleure que nous autres. Pour moi ceux qui se moquent sont simplement jaloux de ne pas être comme elle. Si à l’école primaire, je suis plutôt une élève attentive qui essaie de comprendre ce qu’il se passe en classe, tout change au collège. J’ai besoin d’être différente de ma jumelle. J’ai besoin de faire mon propre chemin. Je commence à traîner avec des garçons plus âgés que moi. J’ai toujours préféré la compagnie des garçons à celle des filles, c’est beaucoup moins prise de tête et puis ça me permet d’être regardée.

Les cours, je m’en moque. Tout comme mon avenir. J’ai quatorze ans à peine quand je commence à sécher les cours, préférant et de loin, aller fumer et enchaîner les bêtises. Je considère que je profite de ma jeunesse, ce qui n’est pas vraiment l’avis de mes parents. J’ai à peine la moyenne, mes notes sont en chute libre. Je me rebelle. Je me différencie de ma jumelle qui est beaucoup trop sage à mon goût. De plus, on lui dit qu’elle a la possibilité de sauté une classe. Proposition qu’elle a finie par accepter. Tout le monde lui fait des compliments. Tout le monde l’aime. Moi, je continue de m’amuser au péril de mon avenir. Cette même année, je commence à aller à mes premières soirées : ça à du bon de traîné avec des garçons plus âgés. Habillée de façon plus qu’aguicheuse, je perds ma virginité à l’âge de quinze ans avec un garçon dont je ne connais pas le prénom. Je veux faire paraître plus âgée que ce que je le suis et ça marche plutôt bien. Mes notes restent autour de la moyenne, bien que j’aille en cours rarement et que je passe plus de temps à faire la fête et m’amuser qu’autre chose.

Le lycée, ce sont les meilleures années pour moi. Je deviens rapidement populaire, surtout auprès de la gente masculine. J’ai une image de fille facile. Je suis différente de Miléna et c’est ça qui me plaît. Elle obtient son diplôme à dix-sept ans alors que moi je suis en avant dernière année de lycée. Les histoires de cœur ? Très peu pour moi. Je refuse de souffrir pour un garçon qui n’en vaudra pas la peine. Ma sœur entre à l’université, elle prend petit à petit son indépendance. Moi je reste cette adolescente complètement irresponsable, qui vit au jour le jour. Après tout, on verra bien ce qu’il se passera demain. Mes parents lâchent prise avec moi. Ils ne savent pas vraiment ce qu’ils peuvent faire pour me faire reprendre le droit chemin. Ils sont persuadés que je n’aurais pas mon diplôme mais ils se trompent. Je finis par l’obtenir et je m’inscris à l’université en fac’ de littérature. Pourquoi ce cursus ? Je n’en sais rien. Je n’ai aucune idée de ce que je veux faire de ma vie.

La première année se passe bien. Je ne travaille pas mes cours mais je suis présente. Plus qu’au lycée en tous cas. Je rencontre Matt à l’université de Toronto. Il est canadien, il roule dans une belle voiture mais c’est aussi un mec bien. Rapidement on sort ensemble. Il arrive à me canaliser, à faire en sorte que j’arrête un peu mes conneries. Il est plus âgé que moi de trois ans. Il a tout ce que j’aime chez un garçon : jaloux mais pas trop. Assez beau dans son genre, riche et surtout il arrive à me montrer que les mecs ne sont pas tous des connards. Notre idylle à durer pas loin d’une année et demie avant qu’il ne quitte Toronto du jour au lendemain sans rien me dire. Je n’ai jamais su pourquoi il était partit mais j’en ai souffert. Plus que je voulais bien le montrer. J’avais vingt ans et j’avais l’impression que ma vie sans lui serait horrible. Alors, j’ai repris mes conneries. J’ai repris mon rythme : faire la fête, dormir jusqu’à 14 heures de l’après-midi, ne pas aller en cours. J’ai décroché un job de barmaid dans une boite de nuit au grand désespoir de mes parents. Les cours j’y vais de temps en temps. Je demande à une copine de me donner les cours, je vais seulement aux partiels. Je ne sais toujours pas ce que je veux faire de ma vie.

Trois ans ont passé. J’ai redoublé une année à la fac’. Je continue de travailler dans la boite de nuit. Mais Matt est revenu et je ne sais pas vraiment comment réagir face à ça. Je fais comme si je l’avais oublié. C’est dur mais je ne veux pas me rabaisser au point de ramper à ses pieds. Il veut qu’on ressorte ensemble, il pense que je vais accepter mais je ne suis certainement pas prête à ouvrir mon cœur une nouvelle fois. Je vis encore chez les parents, avec qui j’entretiens des rapports plus que tendus. Avec ma sœur, il n’y a pas eu beaucoup d’évolution depuis mes années collèges, c’est également tenu. Je continue d’enchaîné les bêtises. Après tout, advienne que pourra.

Puis j'ai décidé de partir. M'éloigner. Prendre l'air. Je voulais quitter la ville. Ne plus voir ma soeur. Vous allez sûrement dire que je suis ingrate mais j'avais besoin de prendre de l'espace. J'ai voyagé dans des destinations toute aussi exotiques les unes que les autres. J'ai fait la fête et j'ai bu des cocktails avec des gens que je ne verrais jamais. J'ai profiter de ma vie. Un peu trop dirait certains. Mais j'avais cette impression de liberté. J'ai décidé de revenir pensant avoir laissé le passé derrière moi. Mais tout ressurgis: ma soeur, les études, sans oublier Matt. J'ai repris mon job à la boite de nuit, il n'y a que là que je n'en verrais aucun des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   Mar 23 Aoû 2016 - 18:39

Bienvenue parmi nous! Very Happy.

J'attends un mp de toi. (a). J'avais un super lien avec la précédente Rosalie. Alors, c'est pour voir si ça t'intéresse. Very Happy.


_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rosalie F. Jones


∞ Arrivé(e) à Toronto : 10/03/2016
∞ Messages : 197
∞ Points : 39
∞ Emploi/Etudes : Etudiante en littérature qui passe de temps à faire la fête, barmaid dans une boite de nuit

MessageSujet: Re: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   Mar 23 Aoû 2016 - 18:45

Merci beaucoup :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
S. Miléna Jones


∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/08/2014
∞ Messages : 931
∞ Points : 113
∞ Emploi/Etudes : Dans la mode & bloggueuse

MessageSujet: Re: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   Mar 23 Aoû 2016 - 20:24




FÉLICITATIONS, TU ES VALIDÉ(E)!

Re-bienvenue parmi nous! ♥ Heureuse que tu reprennes Rosalie!

Tu as franchis l'étape de la fiche. Tu es donc officiellement un membre de Niagara Evening. Si c'est pas super ça (a) Il reste cependant encore quelques petites choses importantes à faire avant de pouvoir profiter pleinement du forum. Tout d'abord, il faut que tu ailles recenser quelque chose, à savoir ton métier par ici. Ensuite, tu dois aller faire une demande de logement parce que ton personnage a droit à un toit au-dessus de sa tête: c'est par là. Si tu as besoin d'un lieu particulier qui ne figure pas encore sur le forum, tu peux aller en faire là demande par ici. Tu devras ensuite aller faire tes fiches de liens et de sujets dans cette partie. Une partie pour les réseaux sociaux est intégrée au forum, tu peux la trouver par là. Enfin, tu peux aller t'amuser dans le flood et les jeux ainsi qu'rp sur le reste du forum. Pour rappel, une partie "Remember me" est en place. Elle te permettra de jouer un événement de ton passé si tu le désires (un événement de ta fiche ou un lien déjà avancé mais dont tu aimerais jouer le début etc...). Le reste du forum se déroule donc au "présent".

Un système de points est en place sur le forum. Les points seront remis à zéro environ tout les mois. Ils permettront de désigner des membres du mois et de mettre en valeur des scénarios pour les vainqueurs tout les mois etc... D'ailleurs, tu gagnes des points en recensant tes votes sur les tops-sites sur le sujet prévu pour ça Wink

Si tu as la moindre question ou suggestion, n'hésites pas à contacter le staff I love you Amuses toi bien parmi nous

_________________
SAÉNA ♥ Always & Forever
Mily ✻ Juste give me a reason Just a little bit enough Just a second we're not broken just bent And we can learn to love again It's in the stars It's been written in the scars on our hearts We're not broken just bent And we can learn to love again Wild Hunger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics   

Revenir en haut Aller en bas
 

ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ROSALIE → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics
» ALEKSANDRA → On vit dans un monde où les pizzas arrivent plus vite que les flics
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Les multinationales dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
ADMINISTRATION
 :: ∞ Présentations :: Bienvenue à Toronto
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna