AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Do you want something to drink? ❄︎ Erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aden J. Shalow


∞ Arrivé(e) à Toronto : 07/10/2016
∞ Messages : 131
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Barman

MessageSujet: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   Dim 11 Déc 2016 - 18:15

Do you want something to drink?
Erin & Aden
Quelques fois, un bon verre suffit à écarter les mauvais souvenirs.

Comme toujours, Aden était partit travailler avec légèreté. Il avait peut être pas le boulot le plus glorieux du monde, mais il aimait ce qu’il faisait. De toute façon, il avait jamais été très attiré par les études, alors il avait des possibilités assez limités. Mais il ne se mordait pas pour autant les doigts de ne pas s’être forcé la main pour aller à la fac. Après tout, c’était grâce au travail qu’il avait actuellement qu’il avait fait la connaissance de Maëlys, et ça, c’était quelque chose qu’il ne regretterait absolument jamais. Est ce qu’il aurait fait sa connaissance dans d’autres circonstances? Oui, c’était possible, mais il n’en était pas certain, et en fait, il préférait ne pas y penser, parce que ça servait pas à grand chose de se torturer l’esprit sur des choses qui auraient potentiellement put arrivées si les choses avaient étés différentes. Après oui, avec ses horaires, avoir une vie de couple parfaite n’était pas franchement quelque chose d’évident, et c’était peut être ça qui empêchait leur couple de s’épanouir totalement. Mais ils n’étaient pas non plus au bord de la rupture, et de toute façon, pour l’instant, Aden ne pouvait pas faire grand chose pour changer cela. Ce n’était pas du tout le moment de se retrouver au chômage, déjà qu’ils devaient se priver de certaines choses pour éviter le pire… S’il quittait son travail sans rien avoir derrière, ça allait être encore plus compliqué. Bien sûr, le jeune homme savait que son père ne serait pas contre les héberger le temps qu’il se trouve autre chose, et qu’il serait même ravi de le faire, mais le brun s’était toujours débrouillé par ses propres moyens et oui, il avait un peu honte de demander l’aide de son père sans d’abord essayer de se débrouiller par lui même. Il espérait juste que cette situation n’allait pas s’éterniser, et qu’une fois que Maëlys obtiendrait son diplôme, les choses deviendraient beaucoup plus simples. Enfin, il y avait encore un an à attendre, quand même.

Et en attendant… Et bien, il fallait bien qu’il aille bosser! Il était partit après un dîner échangé avec sa princesse, alors que cette dernière se plongeait dans ses révisions juste avant d’aller se coucher. Les partiels du premier semestre approchaient, et Aden était conscient de l’état de stress dans lequel se trouvait la blonde. Et il essayait de l’aider au mieux, mais gérer le stress des examens, ça avait jamais vraiment été son truc, étant donné qu’il était pas du genre à se stresser pour ces choses là. Le petit ami complètement inutile, oui. Le brun avait donné un dernier baiser à Maëlys avant de partir, sachant très bien qu’en rentrant, elle dormirait déjà très profondément et qu’il ne la reverrait pas avant le lendemain. Il était ensuite arrivé sur son lieu de travail, saluant ses collègues comme à son habitude avant de se rendre à son poste pour commencer sa soirée de travail. Pour l’instant, il n’y avait pas encore grand monde, le plus gros des clients, et les habitués, arriveraient dans une ou deux heures certainement. Du coup, la barman s’occupait en rangeant les verres, et triant les bouteilles vides des pleines, et puis remplir le bac à glaçon, c’était aussi une plutôt bonne idée. Même s’il avait remarqué que les gens sirotaient de moins en moins leur bourbon avec un peu de fraîcheur. Chose qu’Aden ne comprenait pas tellement d’ailleurs, mais bon, chacun ses goûts après tout.

Il était en train de discuter avec l’une de ses collègues, histoire de s’organiser un peu pour les congés de fin d’années. C’était toujours le petit sujet un peu tendu, parce qu’on voulait être conciliant, mais pas de trop tout de même. Et cette année, Aden avait été invité par les parents de sa petite amie, alors il avait pas tellement envie de faire faux bon. Du coup, il avait cédé son nouvel an en échange de son noël, et il se demandait encore si c’était une bonne idée. Il avait déjà vu les parents de Maëlys, une ou deux fois, mais sans plus, il ne les connaissait pas encore très bien, du coup il angoissait un peu de faire une connerie rien que dans le choix des cadeaux. Enfin, il n’eut pas vraiment le temps de penser à tout ça, car une nouvelle cliente entra dans le bar avant de s’installer au comptoir. Une jeune femme blonde, qui n’avait pas vraiment l’air très en forme, et qui avait visiblement besoin d’un petit verre. Aden s’approcha alors d’elle, lui servant son habituel sourire charmant, avant de s’arrêter à sa hauteur. « Bonsoir madame! Alors, qu’est ce qui vous ferait plaisir? » Et oui, les barmans ne devinaient pas les consommations de leurs clients à chaque fois. En fait, c’était quelque chose d’assez rare, parce que même les habitués ne prenaient pas tout le temps la même chose, mis à part quelques uns qui tournaient au whisky ou à la bière. Les gens aimaient la variété, et ce n’était pas plus mal.
Made by Neon Demon

_________________

My two littles princesses

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   Mar 13 Déc 2016 - 19:22

Do you want something to drink ?

Quel côté l'emportera ? Quelle facette de notre personnalité vaincra sur l'autre ? Laquelle est la plus faible ? Laquelle est la plus forte ? Il vient un moment, dans la vie de chacun, ou l'autodestruction fait part du quotidien. Chaque individu, à un moment précis de sa vie, flanche dans le « mauvais côté » de la balance. Ce côté terriblement attractif qui pousse l'être vers ce qui est mal et ou la raison, si forte soit elle, décide d'abandonner. Cette dualité entre pêché et foi, entre justice et mal, entre lumière et ténèbres… Cette dualité qui montre une facette de notre être que nous ignorions… Point commun des mortels, l'autodestruction est pourtant propre à chacun. Si une personne se verra déterminée d'accomplir une tâche jusqu'à l'épuisement, une autre se verra plonger dans des vices plus réputés, tels que la drogue, l'alcool ou d'autres plus tabous. Toute chose peut devenir malsaine, lorsqu'on en abuse.

C'est vrai, l'autodestruction possède un côté charmeur qui, un jour ou l'autre, pousse l'humain à plonger dans ses bras, tête baissée, en espérant en ressortir indemne. Juste parce que l'inconnu, bien qu'il fasse un peu peur, attire. Ou peut-être est-ce pour se prouver quelque chose à soi-même ? Ou au contraire, démontrer à nos proches que non, nous ne sommes pas irréprochables…

Erin était dans une de ces phases bien précises de la vie durant laquelle la solitude est une personne à part entière. Cette dernière l'accompagne quoi qu'elle fasse ; la berce le soir lorsqu'elle pleure allongée dans son lit. Généralement, d'ailleurs, « Solitude » n'est pas seule. Elle est souvent accompagnée de « Dénigrement » ou de « Regret », ses fidèles compagnons qui, bien que son nom indique le contraire, ne la lâche jamais d'une semelle. Et c'est désespérée par cette « compagnie » indésirable que Erin cherche à fuir. Elle tente de la semer dans des fêtes trop bruyantes, des bars trop bondés et des sorties futiles dans des lieux publics.

C’est pour cela que, ce soir-là, la jeune femme a décidé de sortir. C’est pour cela que, absente, elle écoute la musique en allumant sa cigarette avant de rentrer dans le bar qu'elle a choisi. Pour cela aussi que, hésitante, elle rentre dans le bar en parcourant la salle du regard. Quelques habitués sont déjà installés, certains jouent aux cartes, d'autres discutent business.. Elle se dirige directement vers le bar et s'assied sur un des tabourets hauts et confortables qui sont alignés.

Si seulement elle n’était hantée que par cette fameuse « Solitude », elle s’y ferait. Au final, cette dernière n’est pas si dure à semer… Il suffit de savoir s’y prendre… C’est les autres, là… Regrets et l’abruti de Dénigrement qui commencent à lui taper sur le système. Ils lui répètent sans cesse, au creux de l’oreille, tout bas pour qu’elle soit seule à entendre, tout ce qu’elle a fait de faux dans sa vie. Ce sont des discours, malsains, qui lui rappellent tous ses déboires.

« Bonsoir Madame ! Alors, qu'est ce qui vous ferait plaisir ? » Sortie de ses pensées, Erin relève son regard clair vers le serveur et esquisse un petit sourire. Elle sent que, malgré ses efforts, ça doit plus ressembler à une grimace qu'à un sourire sincère. Tant pis. « Bonsoir. » Elle réfléchit quelques instants, hésitante. Gin tonic ou Mojito ? Mh... Après quelques secondes, elle reprend la parole : « Un mojito, pour commencer, s'il vous plaît ! »

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aden J. Shalow


∞ Arrivé(e) à Toronto : 07/10/2016
∞ Messages : 131
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Barman

MessageSujet: Re: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   Lun 2 Jan 2017 - 18:26

Do you want something to drink?
Erin & Aden
Quelques fois, un bon verre suffit à écarter les mauvais souvenirs.

Il en voyait passer, des clients dans ce bar, tous différents les uns des autres. Certains ne venaient qu’une seule fois, parce qu’ils étaient de passage dans la ville, ou tout simplement curieux de découvrir cet endroit plutôt convivial et accueillant. D’autres venaient plus régulièrement, voir même tous les jours. Les employés les connaissaient et n’avaient même plus besoin de leur demander ce qu’ils voulaient commander. C’était l’une des choses qu’Aden appréciait le plus dans son travail, cet échange avec les clients, ces liens d’amitiés qui se mêlaient entre serveurs et clients, ces petites habitudes qui faisaient toujours sourire, même après plusieurs mois. Il était clair que ce genre de travail pouvait paraître routinier, mais en réalité, ce n’était pas vraiment le cas. Chaque soirée était différente, de par les conversations qui divergeaient au niveau des sujets, ou encore les nouvelles têtes qui se pointaient de temps en temps. Toronto était une ville très variée, Aden s’en était encore plus rendu compte en commençant à travailler dans ce bar. Et pourtant, il vivait ici depuis toujours. Il avait grandit non loin de cet endroit, était allé à l’école du quartier. Sa mère avait été hospitalisée dans cette ville, et elle était enterrée dans son cimetière. Il s’y rendait d’ailleurs régulièrement. En fait, avant son décès, il ne pensait pas passer autant de temps dans un cimetière. Il y allait toutes les semaines, et restait bien une bonne demi heure, à raconter ce qu’il se passait dans sa vie devant la tombe de la femme qui l’avait mise au monde. Ça aussi, il ne pensait pas le faire un jour. Mais il s’était rapidement rendu compte qu’il en avait besoin, et que c’était la seule chose qui lui avait permit, depuis toutes ces années, de ne pas perdre pied. Ce n’était pas parce que sa mère n’était plus là que ses agissements n’avaient plus aucune importance, qu’elle avait totalement désertée l’esprit de son fils, bien au contraire. Aden ne croyait pas forcément à la vie après la mort. En fait, tant qu’il n’avait pas vu quelque chose, il n’y croyait tout simplement pas. Mais il voulait tout de même que sa mère soit fière de lui, peu importe où elle pouvait bien se trouver à présent. Et il faisait tout pour accomplir cela, réussir sa vie, être heureux, comme elle l’aurait voulut.

Il regrettait particulièrement de ne pas avoir eut l’occasion de lui présenter Maëlys. Le brun était presque certain que sa mère l’aurait adorée, littéralement. En tout cas, son père l’adorait, et sa belle mère aussi. Certainement parce qu’elle était la seule femme sur cette terre capable de le rendre heureux, même si ce n’était pas simple tous les jours entre eux. Ils avaient tous deux une personnalité assez forte, et quand ils se disputaient, c’était pas pour rigoler, même si la plupart du temps, Aden regrettait les mots qui sortaient de sa bouche. Enfin, jusqu’à présent, leur amour avait résisté à ces difficultés, et le jeune homme ne voyait pas de raison pour que les choses ne continuent pas ainsi. Et puis, c’était bientôt le nouvel an, le temps des résolutions qui pourraient permettre d’améliorer tout ça. Aden comptait là dessus, en tout cas. Même s’il n’avait jamais été très doué pour tenir les résolutions qu’il prenait, il pouvait bien essayer cette année là.

Mais pour l’instant, l’heure était au travail, et comme la plupart des soirs de la semaine, Aden avait prit son service à l’heure et de bonne humeur. Il venait à peine de commencer qu’une jeune femme blonde s’était installée au bar, visiblement un peu dans la lune, et pas très en forme. Encore quelqu’un qui venait noyer son chagrin dans l’alcool. Aden ne critiquait pas ce genre de comportement, bien au contraire, à une période, il avait fait la même chose. Il trouvait juste cela extrêmement triste à chaque fois. A ses yeux, tout le monde devrait avoir l’occasion d’être heureux, et de vivre sa vie comme il l’entendait. Sauf que la société, et surtout les autres personnes, ne rendait pas cela possible. Après un petit sourire, et une hésitation, la jeune femme lui demanda de lui servir un mojito. Aden sourit à son tour avant de se mettre au travail. Littéralement. « Ça marche! » Il s’activa derrière le comptoir, préparant le cocktail avec une facilité presque hors normes. C’était l’avantage de pratiquer ce métier depuis plusieurs années, même s’il songeait sérieusement à changer de voie. Pas qu’il n’aimait plus être barman, mais sa vie avait prit un tournant qu’il ne pensait pas voir arriver avant longtemps. Il n’était pas encore marié, ni rien mais, mine de rien, ces petites choses approchaient doucement, et il en avait conscience. Il ne pourrait pas servir des cocktails toute sa vie, c’était clair. « Et voilà pour vous! » Après avoir décoré le verre d’une feuille de menthe et d’un petit parasol, il l’avait déposé devant sa cliente. Bon, c’était plus vraiment l’été, c’est vrai, mais cette petite touche d’exotisme ne pouvait faire de mal à personne bien au contraire. « Vous voulez autre chose? De quoi grignoter? » C’était la nouveauté du bar, dernièrement, des petits bretzel, et des parts de tarte en plus de la boisson. Une bonne idée, du point de vue d’Aden, d’ailleurs, il trouvait que ça rendait l’endroit encore plus convivial.
Made by Neon Demon

_________________

My two littles princesses

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   Mer 11 Jan 2017 - 21:26

Do you want something to drink ?



Un peu égarée dans ses pensées, Erin observait le jeune homme, derrière le bar, s’activer pour préparer son cocktail… Avec une facilité presque aberrante. Lorsqu’il posa le verre devant elle avec un grand sourire, en rajoutant le petit parasol exotique alors que dehors, il devait faire moins mille degrés, Erin ne put s’empêcher de rire un peu. « Vous êtes sacrément rapide ! » Elle sortit son porte-monnaie afin de pouvoir régler l’addition de suite. Elle avait horreur de faire ça plus tard, par peur d’oublier bêtement. Il lui demanda alors si elle ne souhaitait pas autre chose, comme un snack ou autre. Elle fit un petit mouvement négatif de la tête avec toujours son léger sourire accroché aux lèvres. « Merci, mais je viens de manger. Peut-être une autre fois. » Elle marqua une petite pause, son porte-monnaie toujours à la main. « Combien je vous dois pour le mojito ? »

Après avoir régler l’addition, le barman étant reparti dans ses activités, Erin posa son regard clair sur son verre. Depuis son arrivée à Toronto, elle ne dormait plus. Ou du moins, presque plus. Hantée par ses cauchemars, elle préférait aller courir en pleine nuit avec ses deux chiens que de pleurer, seule, dans son lit. Ses mauvais rêves avaient, en réalité, repris bien avant son arrivée ici. En vérité, cela faisait plusieurs mois maintenant, bientôt un an même, que les images de la clinique lui revenaient perpétuellement lorsqu’elle dormait. Ses meilleures nuits se résumaient à quatre petites heures de sommeil, généralement remplies de rêves tellement réels qu’elle se réveillait en pleurs…

Au son d’un nouveau message, elle fouilla dans sa poche pour sortir son smartphone d’un air un peu distrait. Elle regarda ses messages : Son futur-ex mari la harcelait, ces derniers jours. Elle poussa un profond soupire et balaya l’écran afin que son énième sms disparaisse de sa vue. Quel pourri, ce type. Non seulement, il avait détruit leur mariage, mais en plus de ça, il se permettait d’exiger qu’elle lui laisse l’appartement qu’ELLE avait acheté avec SON argent… Le plus triste, dans cette histoire, c’est qu’il savait pertinemment qu’elle allait le lui céder… pour enfin avoir la paix. Pour enfin avoir la possibilité de tourner la page, une bonne fois pour toute.

Il était maintenant 22h00 et deux mojitos de bus. Dans une heure, sa « dogsitter » allait lui ramener ses deux chiens, où qu’elle soit… Elle grimaça. Elle adorait ses deux boules de poils mais malheureusement, ils n’étaient pas admis partout… Lorsque le barman revint à proximité, elle releva donc son joli minois de son téléphone : « Mh. Excusez-moi… Les chiens sont admis dans votre établissement ? » Elle revêtit son petit sourire gêné mais charmant qui, généralement, défroissait les plus têtus… Elle n’avait plus qu’à croiser les doigts pour qu’il accepte...


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aden J. Shalow


∞ Arrivé(e) à Toronto : 07/10/2016
∞ Messages : 131
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Barman

MessageSujet: Re: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   Mer 1 Fév 2017 - 23:44

Do you want something to drink?
Quelques fois, un bon verre suffit à écarter les mauvais souvenirs.

Son boulot était devenu une habitude avec le temps, avec les années. Quandil préparait un cocktail, il ne réfléchissait même plus, tout lui venait avec automatisme, et pour lui qui appréciait travailler vite et bien, c’était plutôt agréable et réjouissant. Bien sûr, il ouvrait pas une bouteille de champagne à chaque boisson préparée, déjà parce que ça coûterait beaucoup trop cher, mais aussi parce qu’il n’était pas aussi narcissique que ça. Il faisait pas ce métier pour que les gens le compliment sur sa façon de préparer les boissons, mais surtout pour leur rendre service, autant en leur servant à boire qu’en les écoutant parler de leurs problèmes. Il savait que c’était toujours agréable d’avoir une oreille à laquelle on pouvait se confier, et vu qu’Aden se trouvait derrière le bar, il était ce que l’on pouvait appeler un témoin de neutralité. Il écoutait, mais ne jugeait jamais. Les seules fois où il bougeait de derrière le bar, c’était quand une bagarre éclatait, parce que les filles qui s’occupaient de servir en salle n’avaient tout simplement pas la carrure de séparer deux mecs complètement bourrés qui se tapaient dessus pour une connerie en plus, la plupart du temps. Heureusement que ça restait rare. Enfin bon, le brun avait rapidement terminé le cocktail de la blonde, et c’était avec le sourire qu’il l’avait déposé devant elle, avant d’y ajouter une petite ombrelle, histoire de ne pas oublier les beaux jours qui allaient bientôt revenir. Du moins il l’espérait. « Quand on fait ça tous les jours, on réfléchit même plus. » Dans la foulé, Aden avait demandé à sa cliente si elle ne voulait pas quelque chose à manger. C’était le nouveau concept du bar, un truc que le patron avait eut envie de tester. Des parts de tarte, parce que tout le monde aimait ça soit disant, même si le brun soupçonnait que le choix de son patron quant à la nourriture proposée ait été fortement influencé par l’une de ses séries préférées. Mais bon, ça ce n’était que son avis. Enfin bref, part de tarte que la jolie blonde refusa poliment, arrachant un nouveau sourire au brun. « C’est vous qui voyez. » S’occupant de l’addition de la jeune femme dans la foulée, Aden repartit ensuite vers de nouveaux clients qui venaient tout juste d’arriver.

C’était comme ça tous les soirs, et comme tous les soirs, la première vague de clients arrivaient avant que ça ne finisse par se calmer pendant une ou deux heures. Entre temps, la demi soeur d’Aden était passée, en compagnie de la jolie petite copine blonde du brun. Les deux avaient faits du shopping toute la journée, et Aden n’avait pas eut l’occasion de les voir. Même si elles ne restèrent pas pour boire un verre, ça faisait quand même plaisir au jeune homme qu’elles aient pris la peine de passer, même pour seulement quelques minutes. Et puis, voir Maëlys lui donnait toujours le sourire, même s’il savait qu’il avait encore plusieurs heures de travail devant lui avant de finalement la rejoindre chez eux. D’ailleurs, elle serait certainement endormie quand il rentrerait, mais ce n’était pas comme s’il n’était pas habitué à la chose. Après, il doit bien avouer que ce n’était pas facile tous les jours, ces horaires décalés. C’était bien pour cette raison qu’il avait dans l’idée de trouver un travail avec des horaires un peu plus correctes. Même s’ils n’en étaient pas encore là, le jour où le couple déciderait de construire une famille, c’était une chose qui risquait de poser des problèmes, ces horaires à la con. Il ne pourrait pas voir ses enfants comme il le désirerait, et il savait très bien que c’était une chose qui finirait par lui peser, voir par lui faire complètement péter un câble. Mais bon, il avait encore du temps pour y penser. Et tant mieux, parce que sans diplômes, ça allait être compliqué de trouver quelque chose d’autre.

Enfin bon, pour l’instant, il avait encore le temps d’y réfléchir, et de toute façon, il ne lui en avait même pas encore parler. C’était pas vraiment la peine de se faire des plans sur la comète, surtout que ça n’allait pas être quelque chose de facile et que pour l’instant, il ne pouvait tout simplement pas se permettre de chercher autre chose. Si son patron l’apprenait, il risquait de le foutre à la porte, et s’il le jouait à la porte… Bonjour papa, on revient à la maison. C’était pas trop ce qu’il voulait la bonhomme. Surtout qu’il ne se voyait vraiment pas retourner chez son père maintenant, après tant d’années passés dans son appartement. Alors qu’il avait légèrement oublié la présence de sa cliente blonde, avec le petit monde qui était arrivé, cette dernière l’interpela quand il passa devant elle. Pour une demande assez particulière en fait, mais qui donna un nouveau sourire à Aden. Il faisait partit de ces gens qui adoraient les animaux, tout comme son patron, ça tombait bien. « Oui, bien sûr! Si vous voulez tout savoir, le propriétaire possède quatre chats, alors les animaux sont toujours les bienvenus ici! » On pouvait dire que la jeune femme avait eut un coup de bol sur le coup. Ce n’était pas tous les bars qui acceptaient les animaux, mais ici, c’était différent. C’était un peu comme le McDo en fait, venez comme vous êtes, et ça concernait aussi les animaux.
Made by Neon Demon

_________________

My two littles princesses

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Do you want something to drink? ❄︎ Erin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Do you want something to drink? ❄︎ Erin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)
» I drink beer because no great story started with someone eating a salad. | Nathaniel
» Would you like a drink? [Pv: Yuna]
» Drink up with me now, forget all about the pressure of days.
» SANGDRAGON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2016 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna