AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 never ever / matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: never ever / matt   Mer 2 Nov 2016 - 20:46

never ever / matt


Une journée comme les autres. Non c’est pas vrai, j’en ai qui changent de temps en temps. Quand il y a une vente intéressante, qui sort un peu de l’ordinaire. Mais il faut dire que ce n’est pas vraiment régulier. Ce qui est tout à fait normal soit dit en passant. Je me faisais donc virer, non j’exagère, du bureau par la femme de ménage. Régulièrement, elle m’expliquait gentiment que je dérangeais son aspirateur alors je prenais mes affaires gentiment et en souriant. Pour faire bonne figure. Dans ma tête, je l’avais déjà tué quarante six fois.

Alors c’était repartit, même si il faisait nuit ma journée n’était pas finie. Le nez dans mon écharpe, je marchais rapidement vers mon petit café habituel. J’y finissais pas mal de mes soirées, celles que j’avais prédestinées au travail. Tant que je n’étais pas la meilleure, il fallait bien que je continue. Je me glissais enfin au chaud, allant me jeter dans une table. Dans un coin, au calme, loin des gens. Je ne voulais pas rentrer chez moi mais ça ne voulait pas dire que j’avais besoin qu’on vienne se coller à mes pompes pendant que je travaillais.

Mon manteau, mon écharpe, tout ça dégageant mon pauvre petit corps transi… oui ça va je rigole. Bref. Je commandais un verre de vin, blanc, histoire d’être vraiment dans le rôle de la fille trop occupée qui a une vie sociale inexistante. Ce qui était passablement faux bien entendu. Je n’attendais pas mon verre pour me remettre au travail, j’allumais rapidement mon ordinateur. Et je tapotais sur le clavier en attendant qu’il daigne se dépêcher. Et je tapotais. Et je tapo… ah non c’est bon. Mon verre venait d’apparaître, sans pour autant que ce grand crétin s’allume. Je soufflais, profondément agacée.

Je jetais un vague coup d’œil autour de moi : des gens, et des gens. Est-ce que celui-là était marié ? Et l’autre là-bas, elle se prostituait ou elle était juste vénale ? Et lui alcoolique ? Ou comme moi, il avait passé une journée nulle ? Et après tout moi j’étais qui dans tout ça ? L’exclue, dans son soin, alcoolique, triste ? Je souriais à cette image. Il s’allumait enfin le garçon. Après une petite gorgée, je me remettais finalement dans mon travail. Concentration obligeant, plus rien n’existait autour de moi après mon écran. Et mon verre bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Williamson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/04/2015
∞ Messages : 155
∞ Points : 50
∞ Emploi/Etudes : Footballeur pro

MessageSujet: Re: never ever / matt   Dim 13 Nov 2016 - 17:46

Never ever

ft. Swann H. Johnson


La vérité était que j'avais passé un journée assez moyenne. J'étais de retour à Toronto depuis quelques jours à peine. J'avais déjà eu la chance de croiser Rosalie. Nos retrouvailles ne s'étaient pas passées à merveilles mais ça n'avait pas non plus été une catastrophe. Si ça en avait été une, elle n'aurait certainement pas accepté de dîner avec moi un de ces soirs. Mais la voir pleurer m'avait fait beaucoup de peine. Je n'avais jamais voulu la mettre dans un tel état. Finalement, j'avais assisté à mon entraînement comme tous les jours mais je n'étais pas très concentré. Je me demandais ce que j'allais faire pour récupérer la jolie Rosalie. Cela pouvait paraître un peu gnian-gnian, cul-cul la praline, mais je considérais Rosalie comme la femme de ma vie. Ou en tout cas, aussi longtemps qu'elle pourrait me supporter à ses côtés, si du moins j'arrivais à lui prouver que je n'étais pas que ce salopard qui l'avait abandonnée du jour au lendemain, que je valais un peu plus que ça et que jamais plus je ne la ferais souffrir comme je l'avais fait. Rosalie était la seule femme que je n'avais jamais aimée et j'espérais que ça serait peut-être la dernière. Alors oui, j'étais un peu déconcentré sur le terrain. Dîner romantique ou plutôt un truc bien simple et décontracté? Je ne désirais pas la brusquer ou l'impressionner. Je voulais qu'elle sache que même si j'étais connu, je n'avais pas changé pour autant. J'étais toujours le même, celui dont elle était tombée amoureuse quatre ans et demi plus tôt. A la fin de la journée, histoire d'oublier un peu l'entraînement pourri et pour arrêter un peu de me poser trop de questions, j'étais allé au café pour boire un dernier verre avant de rentrer chez moi. Je pénétrai dans le bâtiment et de loin, je vis une silhouette qui m'était familière. Swann? Je n'étais pas sûr à cent pour cent que ce soit elle, alors je m'approchai de la table où elle était assise. Un sourire aux lèvres, je dis calmement: "Mademoiselle Johnson?" J'étais à présent sûr que c'était elle puisque je m'étais rapprochée de façon à bien la voir. J'étais heureux de la retrouver. Elle m'avait beaucoup aidé dans mes recherches sur ma mère, au tout début de mon enquête, et on s'était très bien entendu à cette époque. Je l'avais d'ailleurs gardé informée au fur et à mesure des avancées de mon enquête et elle avait été la première - et peut-être même la seule? - à avoir été mise au courant sur les vraies raisons de la simulation de mort de ma mère.

code by ORICYA.


_________________
A venir ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: never ever / matt   Dim 20 Nov 2016 - 16:38

never ever / matt


Le problème avec toutes ces bêtises, c'est que j'avais toujours affreusement du mal à me concentrer. Au moins avec le bruit constant, qui était quand même léger ici, ça occupait la partie de mon cerveau qui ne supportait pas de travailler. Ca avait toujours été compliqué pour moi de faire ce genre de choses mais bon, un jour ou l'autre il fallait bien commencer à se réveiller. Et puis ce jour était arrivé depuis bien longtemps !

Trop solitaire pour passer mes soirées avec pleins de gens, trop fière pour demander à mes collègues de m'aider quand j'étais sur un dossier un peu trop gros pour moi. Je ne connaissais pas encore tout et j'avais souvent des doutes, mais je gardais ces questions pour moi. Je ne pouvais pas me permettre de me ridiculiser face à mes collègues ! Et bien sur, à force de blablater avec moi-même, je me noyais dans mon verre et je n'avançais pas plus que ça. A défaut d'étudier les autres, il fallait toujours que je finisse par étudier quelque chose. Et quand ça tombait sur moi ça avait tendance à me déprimer plus qu'autre chose.

J'étais tellement concentrée sur mon introspection et mon verre que je n'avais pas fait attention au joli garçon qui se trouvait en face de moi. Jusqu'à ce que j'entende mon nom de famille. Accolé de mademoiselle. Etrange. Je levais la tête et mon cerveau mis quelques secondes à faire le lien : je ne m'attendais absolument pas à croiser quelqu'un que je connaissais ici, et encore moins Matt ! " Monsieur Williamson ! " Un grand sourire éclaira mon visage et je me levais, m'approchant de lui pour lui faire une accolade rugueuse. Je n'étais pas spécialement très douée en effusion mais c'est ce qu'on faisait quand on retrouvait un vieux copain non ?

" Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu deviens ? Assieds toi, tu as le temps de prendre un verre ?" J'enchaînais les questions à une vitesse impressionnante. Comme d'habitude, il y avait un peu trop d'agressivité dans ce genre de contact mais bon. Je me reprenais et lui souriais. " Désolée pour le débit de questions, je ne m'attendais pas à te rencontrer..." Je retournais m'asseoir, l'engagement vivement des yeux à faire de même. J'avais forcément pleins de questions à lui poser mais j'allais devoir attendre un peu qu'il ait le temps d'en placer une...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matt Williamson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/04/2015
∞ Messages : 155
∞ Points : 50
∞ Emploi/Etudes : Footballeur pro

MessageSujet: Re: never ever / matt   Jeu 15 Déc 2016 - 20:07

Never ever

ft. Swann H. Johnson


Je n'avais pas imaginé tomber sur Swann mais ce n'était clairement pas une mauvaise surprise. Cette fille était vraiment chouette. Pas toujours très douée avec les gens mais qu'importait. C'était sûrement ce qui faisait son charme. J'avais l'impression qu'elle était différente des autres et c'était agréable de constater qu'elle n'était pas qu'un mouton dans un troupeau de femmes superficielles. Je vis bien qu'elle dû prendre quelques secondes pour me reconnaître après que je l'eu abordée. Elle ne devait sans aucun doute pas s'attendre à me voir, tout comme je n'avais pas pensé la trouver attablée ici, seule avec un verre et visiblement en plein travail d'après ce que je pouvais déduire de ce que je voyais. "Monsieur Williamson !" Je souris à son accolade un peu étrange. C'était flagrant qu'elle n'avait pas l'habitude de ce genre de contact mais son effort était tout à fait appréciable. Je lui rendis son geste avant qu'elle ne s'éloigne en reprenant la parole, me bombardant littéralement de questions. "Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu deviens ? Assieds toi, tu as le temps de prendre un verre ?" Je ne pus m'empêcher de rire gentiment face à ce flot d'interrogations. Aurais-je seulement le temps d'en placer une? "Désolée pour le débit de questions, je ne m'attendais pas à te rencontrer..." Honnêtement? Ce n'était absolument pas un drame et je n'allais pas lui en vouloir pour si peu. "Y a pas de problème. Je commence par la fin: oui, j'ai le temps de boire un verre." Je souris en m'installant face à elle. Je passai rapidement commande auprès d'une serveuse qui passait par là puis je reposai toute mon attention sur la jolie brune. "Je vais bien, je te remercie. Et toi, comment tu vas? Je te dérange en plein travail?" Je choisis délibérément de ne pas répondre à sa question qui était "qu'est-ce-que tu deviens?". Parce que sincèrement, que répondre? Que comme elle le savait, ma mère m'avait abandonnée parce qu'elle était malheureuse avec mon père et moi, qu'elle a simulé sa propre mort ce qui a causé un chagrin énorme au lieu de simplement nous quitter comme une personne normale le ferait mais qu'à part ça, tout allait bien? Ah et que je tentais de reconquérir la seule femme que je n'avais jamais aimée aussi et que ça n'allait pas être de tout repos parce que j'avais fait la plus grosse boulette de ma vie en la laissant derrière moi du jour au lendemain sans lui donner la moindre nouvelles. On aurait largement le temps d'en parler plus tard. Pour le moment, je voulais juste savoir comment elle, elle allait. On s'était déjà bien assez concentré sur moi quand on avait enquêté sur ma mère ensemble. Il était temps de se focaliser un peu sur la jeune femme.

code by ORICYA.


_________________
A venir ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: never ever / matt   

Revenir en haut Aller en bas
 

never ever / matt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» suite de : le coin de Matt'
» Palmares Of Matt Morgan
» Forbes ' House - 2010 - with Matt Donovan - HOT -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2016 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter