AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sloann M. S. Armstrong

Administratrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/04/2015
∞ Messages : 246
∞ Points : 143
∞ Emploi/Etudes : Avocate en droit des affaires et des sociétés

MessageSujet: HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..   Mer 12 Oct 2016 - 20:50


Every rose has its thorn..

Bien que la jolie ville de Toronto ne soit encore endormie en cette heure si matinale, au cabinet ''Adams Pearson & Associes'', les choses étaient bien différentes. Je venais à peine de fouler mes pieds au 17e étage, bien déterminée à regagner ma petite place prédéfinie auprès des collaborateurs juniors, que les gens s'agitaient déjà devant mes yeux, se hâtant de résoudre les soucis de leurs clients. Toute cette effervescence me ravissait, il me revigorait, c'était comme une source d'énergie intarissable. J'aimais cette ambiance de folie, cette façon de travailler dans un stresse total, un rythme soutenu où des résultats étaient exigés dans un délai assez restreint. Je devais être une des rares personnes à aimer travailler dans l'anarchie. Quoi qu'il en était, j'avais traversé les couloirs d'un pas sûr, marchant la tête haute dans une robe scandaleusement chère d'un grand couturier, épousant à la perfection mes courbes, de couleur gris sombre, une veste de tailleur noire étant posée sur mes épaules de façon très élégante sans oublier mes Chanel de la même couleur qui ornaient mes pieds. Les apparences, toujours et encore.. Un très au niveau d'exigence était demandé, il fallait à tout prix mériter le poste que l'on vous avait si gracieusement attribué, et cela ne passait pas seulement par une masse de boulot acharné mais aussi par une présentation impeccable devant les associés qui eux avaient déjà leur place dans la société mais surtout devant la clientèle. C'était un devoir.. Je n'avais pas tardé à rejoindre mes ''appartements'', je m'étais installée et avais commencé à m'occuper du dossier qui m'avait été confiée par Maître Johnson. D'ailleurs, je ne tardai pas à voir débarquer l'avocate, me sommant de la suivre au plus vite avec mes différentes recherches. La matinée fut longue et pénible, certes, mais très productive. Nous avions considérablement bien avancé sur l'affaire. La femme sortit de son bureau, simplement, pendant que je restais dans ce dernier à plancher encore sur mon travail. Je n'arrêtais jamais malgré le fait que l'heure du déjeuner approchait à grand pas. J'étais totalement immergée dans mon travail, très concentrée mais après un laps de temps X, et oui la notion du temps était subjective lorsque nous étions concentrées sur telle ou telle chose, j'entendis l'appel de la faim.. Il était peut-être temps d'aller me restaurer. J'avais pour habitude d'aller au petit bistrot du coin de la rue mais pour une fois, j'allais changer pour manger une bonne pizza, avec des champignons et des olives dessus. Je pris mon sac à main, fit un sourire à mes collègues avant de partir aussitôt. J'arrivais sur les lieux, je regardais la carte à l'extérieur, je ne savais pas encore la composition exacte de ma pizza mais cela n'allait pas tarder..

_________________
A million years ago..


I know I'm not the only one who regrets the things they've done, sometimes I just feel it's only me who never became who they thought they'd be.. I wish I could live a little more look up to the sky not just the floor, I feel like my life is flashing by and all I can do is watch and cry..


Dernière édition par Morgauz S. Armstrong le Jeu 22 Déc 2016 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..   Ven 2 Déc 2016 - 21:47

    Il y avait des jours où ça n'allait pas. Des jours où j'en avais juste... marre. Et de fait, j'étais fatigué, fatigant, irritable. Je n'avais quasiment pas parlé de la journée, allant jusqu'à repousser Astar malgré son attention et ses petits soins. Je ne voulais pas la pourrir avec sa mauvaise humeur. Je la regardais, avec un air désolé, et attrapa son manteau. Non, aujourd'hui, et plus particulièrement ce soir, j'avais besoin d'être seul, de n'avoir personne sur le dos ou, au mieux, un défouloir. Je me retrouvais à l'extérieur, après avoir quitté notre petit nid douillé. J'allais marcher longtemps, très longtemps, peut-être jusqu'à ce que la fatigue m'emporte et que je m'assoupisse un temps sur un banc jusqu'à ce qu'un vieil alcoolique vienne me tirer de ma torpeur pour me réclamer une pièce. Je la lui donnerais avant de le chasser un peu sèchement et de rentrer chez moi. Et gelé, je me glisserais sous la couverture, me collant contre ma douce épouse. Toujours sans un mot. Ouais, c'était un plutôt bon programme.


    Inspirant profondément, je levais la tête vers le ciel. Ce qui pouvait m'agacer avec Toronto, c'était que je ne pouvais pas avoir le loisir de voir les étoiles. Et ça m'embêtait. Il y avait tellement de pollution lumineuse que je n'avais même pas le loisir de laisser mon regard partir dans la beauté céleste. Non vraiment, il fallait que je me changer les idées. Et je continuais ma route, inlassablement, toujours tout droit. Jusqu'à arriver pas loin de "Chez Marco". J'avais déjà mangé mais rien ne m'empêcherais de me prendre une petite pizza. Et alors que je m'approchais de l'entrée du restaurant, j'apercevais une silhouette vaguement familière. Mon estomac se serra, non pas de plaisir mais de quelque chose d'autre... de plus... Je ne sais pas trop comment le définir. Mais une fois que j'eu compris de qui il s'agissait je comprenais mieux. Je ne pouvais dès lors pas m'empêcher de dire à l'avocate :

    "Tu sais, à trop manger de pizza, tu risquerais de grossir. Ce serait con de se faire virer parce que tu peux plus rentrer ton fessier dans ton mouchoir de poche Chanel... Tu commencerais pas à faire de la culotte de cheval par ailleurs ?"

    Délicat. Qui... Moi ? Je n'ai jamais prétendu l'être. Surtout pas avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sloann M. S. Armstrong

Administratrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/04/2015
∞ Messages : 246
∞ Points : 143
∞ Emploi/Etudes : Avocate en droit des affaires et des sociétés

MessageSujet: Re: HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..   Jeu 22 Déc 2016 - 22:02


Every rose has its thorn..

Le changement faisait rarement partie de mon quotidien, bien au contraire, j'aimais que tout soit à sa place, c'était plus fort comme moi, je n'y pouvais rien. Tous les jours, sauf le week-end, à 13h45 tapant, je me trouvais à ma table habituelle, dans ce petit bistrot au coin de la rue, depuis déjà une année complètement à manger leur délicieux repas. Je prenait toujours un verre de vin rouge de leur plus grand cru en attendant d'être servie. Mais aujourd'hui, pour une raison qui m'échappait encore, j'avais décidé de manger quelque chose de plus traditionnelle et qui m'avait peut-être manqué d'ailleurs.. Une pizza.. Ce n'était pas aussi délicat qu'un repas préparé par un chef de renom mais cela avait son charme de temps à autre. J'avais donc décidée de me rendre à la pizzeria sans plus attendre. Il y avait quelques personnes à l'intérieur, faisant la queue mais j'avais pris le temps de regarder à l'extérieur la carte. C'était assez varié niveau garniture et ils proposaient même de prendre une salade en accompagnement. J'étais ravie, un petit sourire se dessina sur mes lèvres, je continuais à parcourir des yeux les différentes propositions lorsque j'entendis une voix qui ne m'était pas inconnue malheureusement et que j'aurai préféré ne plus jamais entendre. Mon sourire s'était bien entendu évaporé, mon visage s'était légèrement fermé mais je ne pris pas le temps de regarder l'homme qui venait de gâcher partiellement mon moment de solitude que j'appréciais habituellement. Quelle désagréable surprise, Mr. Scott! Commençais-je par lui dire, tout en passant une main dans ma longue chevelure.. Ses paroles auraient pu me blesser si elles étaient venues d'une tout autre personne mais connaissant un peu ce  grossier personnage, cela ne m'atteignait guère. Je continuais de l'ignorer. Tant de compliment, vous m'en voyez flattée! Ironisais-je.. Cet homme était plus que détestable, je ne pouvais à peine le supporter. En temps normal, je l'aurai affronté mais je n'avais pas que cela à faire. Je me demandais sérieusement comment mon frère pouvais le tolérer et plaisanter avec une ordure de son genre. Pire encore, comment avait-il faire pour séduire cette pauvre fille? L'amour rendait aveugle, d'après les gens mais pas à ce point-là! Je la plaignais grandement.. Mais moi, je n'avais pas à subir sa présence non souhaitée. Bon.. J'aimerai déjeuner en paix et votre présence, dans mon espace, m'importune donc.. Mauvaise journée à vous et au revoir!! Il avait fait son petit numéro lamentable, il était contente de sa bêtise et maintenant, il pouvait aller importuner quelqu'un d'autre, pas moi!!

_________________
A million years ago..


I know I'm not the only one who regrets the things they've done, sometimes I just feel it's only me who never became who they thought they'd be.. I wish I could live a little more look up to the sky not just the floor, I feel like my life is flashing by and all I can do is watch and cry..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..   

Revenir en haut Aller en bas
 

HENRY&&'MORGAUZ || Every rose has its thorn..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Every rose has us thorn [ Terminée ]
» BOYD + every rose has its thorn
» Every rose has its thorn [-18!]
» ELIWAN ∇ There is no rose without a thorn
» Oscar et la dame Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2016 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna