AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Where do we go from here ? (Livia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 6 Juil 2014 - 22:33


Nolan & Livia

Where do we go from here ?

Environs vingt-une heure, fin du boulot. Ouf ! Il avait bien travaillé aujourd'hui, comme tous les jours, sans vouloir se vanter. Il n'appréciait que fort peu de remplir la paperasse, les fesses sur son antique chaise de bureau – qu'il devrait impérativement penser à changer. Ça devenait vraiment urgent -, le jeune homme jetait régulièrement de bref coup d’œil au radio réveil qui lui servait de pendule. Certes, il aimait son boulot, certains paraissait simplement moins plaisants que d'autres. Ce qui ne l'empêchait pas d'accomplir la tâche -oh combien odieuse- de trier, d’annoter et de classer la pile de papiers sur ce maudit coin de table. Un jour, quant il partirait à la retraite peut-être, s'il parvenait jusque là, il jetterait ses fichues feuilles en l'air, attendrait qu'elles furent bien éparpillées sur le sol pour se rouler dedans et leur dire définitivement adieu. Nolan se frotta les yeux et regarda l'heure une énième fois. Wouhou !!! L'heure de partir...Il se leva, fit quelques pas et finalement demi-tour. Non, il ne reste pas grand chose à faire...Il s'installa de nouveau et se força à terminer, avant de s'accorder le droit de s'en aller. Saisissant sa veste au vol, il se dirigea rapidement vers la sortie, saluant les rares collègues encore présent. C'est qu'il y avait cette petite réunion...Il haussa les épaules, le compte rendu arriverait surement assez tôt dans la matinée jusqu'à ses oreilles. En espérant qu'il ne fut pas en retard...Encore...Plutôt que de rentrer directement chez lui, il décida de faire un détour et débarqua ainsi au bar. Il fit signe à une certaine petite serveuse bien connue et se dirigea vers le comptoir. Là encore, il discuta un moment avec le barman. Il faisait suffisamment de visite par ici – en ou hors service- pour s'être familiarisé avec le lieu et ceux qui l'occupait. Après avoir commander et obtenu son verre -whisky qu'il osa noyer dans du coca- le lieutenant choisit la table dans le coin avec la banquette. Il sortit son portable lança un jeu. Non, il ne jouait pas les antisocial, il attendait seulement que les personnes occupant inutilement le billard abandonnent l'affaire. La dernière fois, soucieux de leur mauvaise façon de s'y prendre et voulant se montrer sympathique. Il avait proposé son aide, une petite démonstration qui n'aurait fait de mal personne. Cependant les gens -peu aimables, il fallait le dire- avaient déclinés l'offre. Ce qui expliquait qu'ils n'étaient pas plus capable ce soir que l'autre fois, de faire entrer une boule dans un trou. S'agaçant vaguement de perdre au jeu du petit bonhomme qui saute de nuages en nuages, il posa le téléphone et s’intéressa à sa boisson.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Sam 12 Juil 2014 - 22:12

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
C'était une journée comme une autre. Je m'étais levée et j'avais regardé le calendrier qui était sur la porte de ma chambre. J'y mis une petite croix. Quatre mois. Jour pour jour. Cela faisait quatre mois que mon petit-ami était décédé. Je tournai mon regard sur la photo qui se trouvait sur ma table de chevet. Je m'approchai et je la pris en main. Je la regardai un instant avant de la reposer et d'aller prendre un petit-déjeuné. Je pris ensuite mes affaires pour aller à mes cours. Mais j'étais un peu ailleurs, distraite. Je dessinais mais sans écouter la moindre parole que mes différents professeurs prononçaient. J'étais en quelque sorte dans ma petite bulle. J'étais arrivée ici peu de temps auparavant. Plus rien ne me retenait à Paris de toute façon, alors pourquoi y rester? J'espérais qu'en partant de cette ville qui m'avait apporté tant de malheurs, je réussirais à reprendre ma vie à zéro. Mais la vérité était bien différente. Ce n'était pas parce que l'on changeait de ville que ça y était, on oubliait tout. Bien au contraire. On y pensait tout autant. Damian me manquait à en crever. A la fin de mes cours, je rentrai chez moi. Mais la solitude de mon appartement me pesait. Et si j'allais dans un bar? J'avais vraiment besoin de me changer les idées. Je restai simplement vêtue de mon jean et de mon t-shirt. Je pris mon sac à mains et décidai d'aller au bar à pied. Ce n'était pas si loin.

En marchant, je vis dans une ruelle un dealer qui fournissait un autre jeune homme. Je détournai le regard. "Non Livia.. Tu as arrêté d'en prendre, Damian serait très déçu si tu faisais ça..." Je soupirai doucement avant de continuer mon chemin en direction du bar. La tentation était décidément toujours aussi forte que lorsque j'avais arrêté. Je pénétrai dans le bar et me posai à une table, vers le fond, dans un coin assez discret. D'ici, je pouvais presque tout voir sans qu'on ne fasse trop attention à moi. Je commandai un cocktail. Il fut rapidement servit. Je laissai mon regard se promener un peu partout dans le bar. Ce fut alors que je le vis... Damian? Non... Il était décédé depuis quatre mois, c'était sûr que ce n'était pas lui. Mais... Cet homme... Il lui ressemblait tellement... Il paraîtrait qu'on a tous un sosie à quelque part... Se pourrait-il que le hasard ait fait en sorte que je choisisse justement la ville où se trouvait celui de mon défunt petit-ami?

Je n'étais pas sûre de quoi faire. En l'apercevant, un tas de souvenirs avec Damian m'étaient revenus en tête. J'avais envie de pleurer. Je me levai et m'éclipsai un instant pour aller aux toilettes. Je me regardai dans le miroir quelques instants avant de revenir à table. Les minutes passèrent. Je l'observais. Il n'avait pas les mêmes manies que Damian... Je souris légèrement. Et si j'allais... Et si j'allais juste lui parler? Je me mordillai la lèvre doucement avant de me lever. J'allai au bar commander un nouveau cocktail puis je me dirigeai vers le jeune homme. « Excusez-moi... On ne se serait pas vu à quelque part? » Je souriais doucement à l'homme. Avait-il la même voix? Il avait des yeux différents... Mais tout aussi beaux que ceux de Damian. « Ne croyez pas que je vous drague, ça n'est pas du tout mon intention. Je m'y prendrais autrement si c'était le cas. » Je ris un peu, très nerveuse. « Simplement... vous ressemblez vraiment beaucoup à quelqu'un que j'ai connu un jour... » Je souris en le regardant avant de demander: « Est-ce-que je peux m'asseoir? » Mais je m'installai en face de lui sans attendre sa réponse. Je n'avais pas très envie de prendre le risque qu'il me réponde non...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Lun 21 Juil 2014 - 23:12



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
Assis tranquillement dans son coin, il observait toujours les joueurs du billard. Ils n'avaient pas l'air de vouloir s'en aller. Ce était fort dommage...Nolan patienta néanmoins, comme il pu. Et lorsque le groupe eu enfin terminé son aberrante partie, pour en recommencer aussitôt une autre, il pencha la tête et soupira. Tant pis pour lui. Le jeune homme s'amusa de nouveau avec son téléphone, l'abandonnant au bout de deux ou trois minutes. Il sirota son verre, jeta un œil à sa montre. Il disposait encore d'un peu de temps avant de devoir rentrer. Non pas, qu'il fut fatigué plus que de coutume – car parfois les journées semblaient longues- cependant, plus il rejoignait tôt son appartement et son lit,  moins il avait de chances de partir très en retard  le lendemain matin. Cela, en se montrant optimiste. Parce que s'il appréciait réellement son travail, il ne parvenait absolument jamais à être à l'heure. Le matin comme dit Jean-Jacques...Ça sert à rien...Il esquissa un sourire, heureusement c'était un des seul reproches qu'on pouvait lui faire. Secouant son verre, il regardait le liquide voyager à l'intérieur quant une demoiselle vint l'aborder. « Excusez-moi... On ne se serait pas vu à quelque part? ». Le lieutenant l'a détailla rapidement. Non, il ne l'a connaissait pas, ne se rappelait pas l'avoir déjà vue quelque part. Il souhaita répondre mais fut devancé par cette inconnue. « Ne croyez pas que je vous drague, ça n'est pas du tout mon intention. Je m'y prendrais autrement si c'était le cas ». Amusé par sa remarque, il haussa un sourcil et n'eu encore une fois pas l'occasion de parler car la jeune femme enchaîna rapidement : « Simplement... vous ressemblez vraiment beaucoup à quelqu'un que j'ai connu un jour... ». Elle sourit et il en fit autant. « Est-ce-que je peux m'asseoir? ». Sa question n'en était à l'évidence pas vraiment une, puisqu'elle n'attendit pas pour s'installer. Nolan croisa alors les bras. Quelle drôle de situation. "Je crois rien de particulier " lança-t-il enfin, "Mais je serais curieux de voir comment vous vous  y prenez pour faire du rentre-dedans...En sachant que ce n'est évidemment pas le cas en ce moment même ". Il continua de sourire, n'ayant rien contre une aussi jolie compagnie. "Et sinon ?" demanda-t-il au bout de plusieurs secondes de silence. "Vous voulez boire quelque chose ?". Il perdait rien à faire preuve d'un minimum de courtoisie, vite chassée par une avalanche de questions. Rien de bien méchant.  "Des passions dans la vie ? Un signe astrologique ? Un métier ? Un prénom peut-être ? Est-ce qu'on pourrait éventuellement se tutoyer ?". Il se mordit légèrement la lèvre et secoua la tête. "Ah, désolé, je...ne pose pas autant de questions d'habitude...ou peut-être que si...déformation professionnel oblige..." Il rit et se frotta les yeux. " Vous m'avez pris au dépourvu et..ça m'a perturbé " déclara-t-il. Une excuse comme une autre. "Mais on mettra ça sur le compte de la fatigue". Le jeune homme haussa les épaules et joua de nouveau avec son portable, le faisant tourner habilement sur le bord de la table sans perdre sa camarade du regard.

© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Sam 9 Aoû 2014 - 15:19

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
Cet homme, cet inconnu... Il ressemblait tellement à mon défunt petit-ami... Je n'avais pas pu rester plus longtemps éloignée. Je savais très bien que ce n'était pas lui mais il lui ressemblait tellement que... J'avais eu besoin d'aller parler à cet étranger... comme si ça allait en quelque sorte m'aider à garder un lien avec Damian. Ridicule, je le sais très bien. Mais c'était comme ça. Et pas autrement. Je n'avais pas beaucoup attendu avant de m'installer en face de lui. Peut-être par peur qu'il ne m'envoie promener. Comme si rien que ça, ça pourrait briser ce lien invisible et inexistant avec Damian. Non, ce n'était pas ridicule. Enfin, si, ça l'était. Mais c'était aussi carrément pathétique... "Je crois rien de particulier " Je souris à l'homme. Il parlait pour la première fois. Il n'avait pas tout à fait la même voix que Damian. "Mais je serais curieux de voir comment vous vous  y prenez pour faire du rentre-dedans...En sachant que ce n'est évidemment pas le cas en ce moment même " Je ris un peu. Valait mieux pas savoir. De toute façon, elle ne savait pas draguer. Elle s'était prostituée et n'avait jamais draguer un homme parce qu'il lui plaisait. C'était Damian qui l'avait sortie de là, elle ne l'avait pas dragué. "Et sinon ? Vous voulez boire quelque chose ?" Je ris un peu plus. Il n'avait même pas remarquer que j'avais déjà un verre avec moi. En même temps, je pouvais comprendre que la façon dont je l'avais accosté l'avait un peu troublé. "J'ai déjà un cocktail, merci." Je posai mon regard dans ses yeux... "Des passions dans la vie ? Un signe astrologique ? Un métier ? Un prénom peut-être ? Est-ce qu'on pourrait éventuellement se tutoyer ?" Je ne pus m'empêcher de rire réellement cette fois. Il devait vraiment avoir été perturbé. A moins que... "Ah, désolé, je...ne pose pas autant de questions d'habitude...ou peut-être que si...déformation professionnel oblige..." Déformation professionnelle hein? Je souris sans le lâcher des yeux. "Et vous faites quoi? Psy? Flic? Autre chose?" Je savais que dans ces deux métiers, on posait pas mal de questions alors... Je tentais de deviner. " Vous m'avez pris au dépourvu et..ça m'a perturbé. Mais on mettra ça sur le compte de la fatigue" Je souris en hochant légèrement la tête. "Admettons. Pour vous répondre... Je m'appelle Livia. Je suis étudiante en dessin et je suis arrivée depuis quelques semaines à peine à Toronto. Et vous? Dites moi tout." Damian aussi jouait parfois avec quelque chose mais rarement son téléphone. Quand nous étions dans un café, il jouait avec la cuillère, le petit sachet de sucre ou son verre. Mais il le faisait en général quand il était distrait par quelque chose. Cela n'arrivait que rarement avec moi. Sans doute l'occupais-je assez. Il portait vraiment beaucoup d'intérêt sur moi et à ce moment-là, il me prenait la main et jouait plutôt avec mes doigts pour garder son attention sur moi et notre sujet de conversation. Il ne voulait pas se déconnecter en plein milieu d'une discussion.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Sam 16 Aoû 2014 - 22:22



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
"J'ai déjà un cocktail, merci." Nolan fit légèrement la moue en écoutant la réponse de sa camarade, à savoir si elle voulait boire quelque chose. Effectivement, il n'avait absolument pas remarqué, que la demoiselle était venue avec sa boisson. "La fatigue..." dit il simplement. On ne pouvait peut-être pas tout mettre sur son compte mais...Cela s'avèrait bien pratique. Il lui posa plusieurs questions, aussi diverses que variées, un peu en vrac. Cela eu pour résultat de l'a faire rire. "Au moins, je suis drôle" nota-t-il. Le jeune homme haussa les épaules, volontairement ou pas...il se montré amusant. "Et vous faites quoi? Psy? Flic? Autre chose?". Il rit légèrement. "Un peu des deux, entre autre chose " se contenta-t-il de répondre. "Je vois que je ne suis pas le seul à être un peu curieux". Il en rajouta une couche concernant  le fait que la demoiselle l'ai perturbé. "Admettons. Pour vous répondre... Je m'appelle Livia. Je suis étudiante en dessin et je suis arrivée depuis quelques semaines à peine à Toronto. Et vous? Dites moi tout." Le lieutenant saisit son téléphone pour le ranger dans une de ses poches. Il ne tarda cependant pas à trouver un autre objet avec lequel jouer.  Il attrapa donc son verre et se mit à le faire tourner. Oui, il appartenait indéniablement à cette catégorie de personnes qui ne pouvaient absolument pas s'empêcher de tripoter un objet sur la table. Pendant un repas, lors d'une rencontre...Cela traduisait une forme d’intérêt ou d’anxiété selon le contexte. Un banal tic nerveux auquel bon nombre de gens ne portaient nullement attention. "Il n'y pas grand chose à dire. Je suis originaire d'ici, j'ai fais des études de droits...dans une autre vie, jadis, et puis me voila dans la police. Je passe autant de temps sur le terrain qu'à remplir des papiers dans mon bureau. Une histoire et un quotidien tout à fait banal." Il s’intéressa de nouveau à ce qui restait de son whisky-coca. Bien qu'il eu sans doute l'air distrait, cela n'était pas le cas. Au contraire, il demeurait attentif à une grande partie de ce qui se passait autour de lui. Déformation...encore, songea-t-il. "Voulez savoir autre chose ?" demanda-t-il. Sa camarade paraissait lui trouver un intérêt particulier non dissimulé. "Et sinon, qu'est-ce qui vous a amenez vers moi ?". Beau, séduisant, attirant...seul ? Les possibilités ne manquées pas. Arrêtant de tripoter son verre, il le finit d'une seule gorgée. Il fouilla ensuite ses poches à la recherche de son briquet et de ses cigarettes. "Vous ne souhaitez toujours pas que l'on se tutoie ?" insista-t-il. Après le vouvoiement servait principalement, à la vie professionnelle, aux personnes plus âgées...Ce n'était pas vraiment ce que l'on attendait dans un bar. Il n'irait pas jusqu'à se plaindre de sa compagne actuelle. Nolan avait déjà connu plus désagréable et moins jolie. Aussi, continua-t-il de l'observer, profitant de la vue.

© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Mer 27 Aoû 2014 - 0:44

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
Il n'avait même pas remarqué que j'avais déjà mon verre devant moi et cela me fit rire. Je pouvais effectivement comprendre qu'il devait être fatigué s'il avait travaillé toute la journée. C'était tout à fait normal, cela coulait de sens. "Au moins, je suis drôle" Ah bein ça oui visiblement puisque je riais de bon cœur face à sa petite méprise. "Un peu des deux, entre autre chose. Je vois que je ne suis pas le seul à être un peu curieux" Je souris au jeune homme. Je pouvais aisément me perdre dans ses yeux. Il avait ce même regard que mon petit-ami avait... "Il est vrai que quand on est flic, on est un peu un psychologue, dans certains cas." Elle sourit en se penchant un peu sur lui. "Si je vous draguais, ce qui n'est pas le cas je vous le rappelle, je vous aurais demandé un truc en rapport avec les menottes, si vous voyez ce que je veux dire." Je reculai à nouveau pour m'adosser contre le dossier de ma chaise et je bus une gorgée de mon cocktail sans pour autant le lâcher du regard. Si je l'avais dragué, ça aurait sûrement été pour coucher avec lui et donc oui, je n'aurais eu aucune gène à lui demandé si je pouvais essayer ses menottes ou quelque chose du genre. Mais mon but n'était pas de coucher avec lui justement. Je voulais juste lui parler parce qu'il ressemblait énormément et étrangement à Damian et... J'avais besoin de garder une sorte de lien avec celui que j'avais éperdument aimé. Peut-être que je me faisais du mal, mais j'en avais besoin. C'était comme ça. Je finis par lui avouer mon nom, ce que je faisais dans la vie. "Il n'y pas grand chose à dire. Je suis originaire d'ici, j'ai fais des études de droits...dans une autre vie, jadis, et puis me voila dans la police. Je passe autant de temps sur le terrain qu'à remplir des papiers dans mon bureau. Une histoire et un quotidien tout à fait banal." Je souris doucement. Ainsi, il risquait donc sa vie au quotidien. M'enfin... Il ne fallait plus travailler dans un métier à risques pour se faire tuer... Damian avait succombé à ses blessures suite à un accident de voiture après tout... Chut, Livia. Penses à autre chose. Il ne faut pas que tu sois bornée sur Damian. Même s'il te manque à mourir... "Et sinon, qu'est-ce qui vous a amenez vers moi ?" Ta ressemblance à mon petit-ami mort dans un accident de voiture? Non, une chose était sûre, je ne pouvais pas lui dire ça comme ça. "Je ne sais pas trop. Vous étiez seul, j'étais seule... Et vous m'avez paru sympathique alors je me suis dit qu'au lieu qu'on s'ennuie chacun de notre côté, je pourrais peut-être venir vers vous. Et vous êtes plutôt attirant en prime. C'était tout bénéf au final." Je souris au jeune homme alors qu'il me demanda. "Vous ne souhaitez toujours pas que l'on se tutoie ?" J'hochai doucement la tête. Cela me semblait être une bonne idée. "Je veux bien que l'on se tutoie. D'ailleurs, tu connais mon prénom mais je ne connais pas le tien." Je bus de nouvelles gorgées de mon cocktail, toujours sans lâcher le flic des yeux.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Mer 27 Aoû 2014 - 14:44



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
"Il est vrai que quand on est flic, on est un peu un psychologue, dans certains cas." Il inclina légèrement la tête en réponse. Il essayait de faire au mieux pour contenter le plus grand nombre. Ce qui n'était pas toujours facile ou possible. "Si je vous draguais, ce qui n'est pas le cas je vous le rappelle, je vous aurais demandé un truc en rapport avec les menottes, si vous voyez ce que je veux dire."  Le jeune homme ne pu s'empêcher de sourire à la remarque de Livia. "Vraiment ? Ça pourrait être...intéressant. Mais vous ne me draguez pas alors...". Il haussa les épaules affichant un air presque désolé. Continuant de fouiller ses poches, il ne parvint enfin – au bout de plusieurs longues minutes- à mettre la main sur son fichu briquet. Il entreprit ensuite de le tenir du bout des doigts et de tapoter vaguement le bord de la table. Cette tendance, revenant généralement très régulièrement dans une journée, ses collègues s'en trouvaient souvent agacés. La discussion poursuivit son cours et Nolan fut amené à parler de lui, ce qu'il faisait dans la vie, ce genre de choses. Ce qui semblait étrangement passionner la jeune femme. Ou pas...peut-être qu'elle te trouve simplement à son goût, songea-t-il. Peut-être qu'elle se dit : "oh mon dieu qu'elle vie de m***de qu'est-ce ce dois être ch***t d'être à sa place...Elle souriait en tout cas, ce qui pouvait se considérer comme un bon signe. Le lieutenant l'interrogea également sur la raison qui avait pu pousser une si charmante demoiselle à venir jusqu'à lui. Cherchant de nouveau son paquet de cigarettes, qui paraissait avoir prit la fuite...Comme d'habitude...Il soupira en abandonnant. "Je ne sais pas trop. Vous étiez seul, j'étais seule... Et vous m'avez paru sympathique alors je me suis dit qu'au lieu qu'on s'ennuie chacun de notre côté, je pourrais peut-être venir vers vous. Et vous êtes plutôt attirant en prime. C'était tout bénef au final." Il se mordit légèrement la lèvre. " Je vois. Eh bien merci. C'est vrai que je suis plutôt sympathique, sans vouloir me vanter." annonça-t-il sur le ton de la plaisanterie. "Je vous retourne donc le compliment." Une fille agréable, belle, souriante qui ne parait pas dénuée de conversation...Seule...Bizarre...Cela portait effectivement à se poser quelques questions. "Vous ne souhaitez toujours pas que l'on se tutoie ?"demanda-t-il, histoire d'insérer un climat moins formelle à la conversation. Ne l'a quittant pas des yeux, il se perdit deux à trois micro secondes dans le subtil mouvement de ses cheveux lorsqu'elle hocha la tête. "Je veux bien que l'on se tutoie. D'ailleurs, tu connais mon prénom mais je ne connais pas le tien." Pour tout avouer...Il n'y avait même pas pensé. Oups...Il ouvrit la bouche pour l'a refermer avant d'annoncer : " C'est vrai...pardon. C'est Nolan. Enchanté" rajouta-t-il avec une nouveau sourire. " Comme je ne peux encore mettre ça sur le compte de la fatigue, disons pour justifier cet oublie, que j'étais un peu éblouie par ta présence." Ce terme était un peu drôle utilisait comme ça, sans pour autant être faux. Cette étudiante avait débarquée ainsi, comme une fleur et il devait reconnaître que pour le moment, elle se montrait très plaisante. Vraiment très plaisante..."Peut-être devrions nous reconsidérer cette histoire de menottes, non ?" suggéra-t-il tout en conservant une mine neutre. Certes, il ne voulait pas se jeter sur la première venue ou donner ce genre d'impression. Mais cela faisait un moment maintenant qu'il n'avait vu personne. Même s'il n'aurait eu aucune peine embarquer à peu près n'importe quel fille de son choix...Non. Ca ne lui disait rien. Les aventures d'un soir arrivait bien sur, parfois et souvent par accident...et...Il secoua la tête. Laisser libre cours à ses pensées, lui faisait oublier la situation présente. "Désolé " commença-t-il. "Je...Je crois que tu perturbe un peu trop. En fait voila, c'est ta faute. J'étais cohérent et sérieux jusqu'à ce que tu arrive et puis..." Il leva les mains. " Pouf, plus rien."

© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Lun 6 Oct 2014 - 0:21

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
"Vraiment ? Ça pourrait être...intéressant. Mais vous ne me draguez pas alors...", me répondit-il quand je lui précisais que si je le draguais, ça se serait sûrement passé autrement. Je ne pus m'empêcher de rire en le regardant. J'en aurais presque oublié sa ressemblance avec Damian mais... Mon défunt petit-ami n'était jamais bien loin au fond. " Je vois. Eh bien merci. C'est vrai que je suis plutôt sympathique, sans vouloir me vanter. Je vous retourne donc le compliment." Je souris simplement au jeune homme. Il était vrai qu'il semblait vraiment très sympathique. Il était attirant. Pourtant il était seul. En même temps, il était flic. Peut-être n'avait-il pas envie de se caser ou peut-être que sa dernière petite-amie n'avait pas supporté les horaires ou les risques ou que savais-je d'autres. Quoi? Tout le monde faisait ça! Faire des suppositions sur tel ou tel détail, sur telle ou telle chose. C'était dans la nature humaine et je n'en faisais pas exception. On parla ensuite un peu du fait de nous tutoyer. J'acceptai d'ailleurs que nous nous disions "tu". Il ne semblait pas bien vieux et moi, je n'avais que vingt-deux ans alors me faire vouvoyer me donnait bien trop l'impression de me faire vieille et je n'aimais pas trop ça. Je mentionnai le fait que je ne savais même pas son prénom. " C'est vrai...pardon. C'est Nolan. Enchanté" Je souris en le regardant puis lui tendis ma main. "Enchantée Nolan alors." Il reprit la parole. " Comme je ne peux encore mettre ça sur le compte de la fatigue, disons pour justifier cet oublie, que j'étais un peu éblouie par ta présence." Cela me fit rire. C'était assez adorable. "C'est bien la première fois qu'on me dit un truc comme ça. Mais ce n'est pas pour me déplaire.." Je lui souris. C'était vrai que c'était assez plaisant d'être complimenté de cette façon. Puis il me surprit en reprenant la parole pour me dire: "Peut-être devrions nous reconsidérer cette histoire de menottes, non ?" Ouh. Intéressant ça. Cependant, je baissai mon regard vers mon verre. C'était tentant mais je pensais encore à Damian... Je ne savais pas trop. "Désolé" Il avait sûrement dû voir ma réaction... "Je...Je crois que tu perturbe un peu trop. En fait voila, c'est ta faute. J'étais cohérent et sérieux jusqu'à ce que tu arrive et puis..." Il leva les mains avant de terminer sa phrase pour dire: " Pouf, plus rien." Je souris doucement en relevant mes yeux vers lui. "Non c'est rien. En fait, c'est très tentant. Mais pas ce soir. Cependant... Gardez l'idée de côté. Il se pourrait que le jour où on fera mumuse avec des menottes ne soit pas si loin que ça." Je me mordillai un instant la lèvre inférieure. Ce n'était pas exclu qu'on passe un jour à l'acte. Mais je n'étais pas prête ce soir-là précisément. Tout simplement. Je plantai mon regard dans le sien: "Par contre... Que diriez-vous de m'inviter à danser pour commencer?" C'était un bar et alors? On pouvait danser, il y avait une piste prévue pour ça. De nombreuses personnes s'y trouvaient d'ailleurs déjà. Et une danse, ça pouvait être également un bon moyen d'apprendre à se connaitre. Je souriais sans cesse, terminant alors mon verre. Je le reposai sur la table, reposant dans le même temps mes yeux sur lui tout en attendant sa réponse. Je me demandais bien s'il allait m'inviter à danser.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Jeu 9 Oct 2014 - 23:02



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
Etrangement, il ne se rapellait pas, la dernière fois qu'il avait converser aussi agréablement avec une femme.  Il n'avait pas de problème particulier avec la gente féminine, non. Il se montrait généralement ouvert et agréable, jusqu'à un certain point...Il soupira légèrement. Peut-être qu'on se pose trop de questions, tu ne crois pas ? L'interrogea sa conscience. "Enchantée Nolan alors."  Il hocha lentement la tête. Le lieutenant justifia son trouble par le fait que la demoiselle fut éblouissante, ce qui était très certainement cliché mais, pas faux. Elle rit à ses propos, tandis qu'il baladait ses doigts sur le bord de la table.  "C'est bien la première fois qu'on me dit un truc comme ça. Mais ce n'est pas pour me déplaire.." Il haussa un sourcil, intrigué. "Vraiment ? Ca me parait plutôt bizarre. Tu n'as pas l'air de la fille à coté de laquelle on passe sans se retourner pourtant..." La jolie brune souriait, visiblement satisfaite du précédent compliment. Vu la façon dont tu t'adresse à elle, on pourrait croire que tu cherche quelque chose..."Peut-être devrions nous reconsidérer cette histoire de menottes, non ?" Tu recommence ? Eh ba ça fait encore plus pervers qu'il y a cinq deux minutes. "Désolé"dit-il en secouant la tête. "Je...Je crois que tu me perturbe un peu trop. En fait voila, c'est ta faute. J'étais cohérent et sérieux jusqu'à ce que tu arrive et puis..." Il leva les mains avant de terminer sa phrase : " Pouf, plus rien."  Sa capacité de réflexion s'avérait sérieusement mise à mal. Le poids de la journée, plus le reste l'avait usé. "Non c'est rien. En fait, c'est très tentant. Mais pas ce soir. Cependant... Gardez l'idée de côté. Il se pourrait que le jour où on fera mumuse avec des menottes ne soit pas si loin que ça." Le jeune homme cligna plusieurs fois des yeux, l'air soudainement agard. Venait-elle bien de dire ce qu'il avait entendu ? Ou s'agissait-il là, d'une hallucination auditive ? Il ouvrit la bouche et la referma. Sa proposition jouait les équilibristes à mi chemin entre la plaisanterie et le déclaration sérieuse, aussi fut-il vaguement surprit qu'elle prit ça au premier degrès. Peut-être que tu l'intéresse, c'est pour ça. Pourquoi se serait-elle incruster sur la banquette sinon ? Au moins  si la charmante étudiante ne souhaitait pas aller plus loin, le trouvait-elle sympathique. Tu n'as pas tout perdu...Est-ce que ça m'arrive de perdre ? Bon...d'accord. Le regard de sa camarade se planta soudainement dans le sien :"Par contre... Que diriez-vous de m'inviter à danser pour commencer?". Il rit à son tour, ne s'attendant pas vraiment à ça. "Je ne sais pas si je suis un très bon danseur...Eh puis, sur cette musique ? ". Quoi que...Cela importait peu finalement, parce qu'il commençait à avoir réellement envie de se rapprocher de Livia. "Très bien."  Elle termina son verre et il se leva, contournant la table pour lui tendre sa main. Il l’entraîna ensuite sur ce qui se rapprochait le plus d'une piste de danse. Le barman les siffla alors tous les deux de manière suggestive. "Toujours partante ?" l'interrogea-t-il tenant toujours sa main.


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 12 Oct 2014 - 20:23

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
"Vraiment ? Ca me parait plutôt bizarre. Tu n'as pas l'air de la fille à coté de laquelle on passe sans se retourner pourtant..." Je souris doucement à cette remarque. Ce n'était pas faux. Mais avant Damian, elle attirait beaucoup les regards pour son boulot et pour ses compétences en matière de sexe. Alors bien sûr, je plaisais. Beaucoup. Mais on ne s'attardait jamais vraiment sur moi. Un homme à qui je plaisais s'arrêtait, on faisait notre petite affaire et il repartait. J'attirais les regards. Mais ce type de regard ne valait rien. Ils ne valaient rien par rapport au regard de Damian ou encore par rapport aux compliments du jeune policier assis en face de moi. "Disons simplement qu'on ne se retournait pas sur moi pour les meilleures raisons..." On finit par parler de faire mumuse avec des menottes et je lui avouai que c'était très tentant mais pas pour ce soir et qu'il devait garder cette idée de côté, au cas où. En voyant sa réaction, je compris bien vite qu'il ne s'attendait pas à une telle réponse de ma part. Pour moi, cela n'avait rien de choquant. J'avais déjà vu pire que de simples menottes. J'avais été prostituée, ne l'oublions pas. Pour moi, les menottes étaient un grand classique. Qui n'était pas forcément déplaisant d'ailleurs. Finalement, je lui proposai de m'inviter à danser en attendant que ce jour-là n'arrive. "Je ne sais pas si je suis un très bon danseur...Eh puis, sur cette musique ? " Je ne pus m'empêcher de rire un peu. Danser ça, je savais faire. Bon d'accord... De manière généralement très suggestive mais je savais me contrôler hein, rassurez vous! Je n'allais pas faire un strip-tease comme ça non plus. Cela faisait déjà un moment que je ne faisais plus ce genre de choses. Quoi que... Damian avait pu profiter de mes talents de danseuse à une ou deux reprises, avant... l'accident... Je n'eus pas besoin de répondre qu'il se leva et vint vers moi pour me tendre la main. Je souris alors en me levant et je le suivis jusqu'à la piste de danse. Le barman nous siffla d'une manière particulière et Nolan me demanda: "Toujours partante ?" J'hochai doucement la tête. "Bien sûr. Sauf si tu as trop peur du ridicule?" Bien sûr que je le charriais. Je me mis en place en face de lui en souriant puis je commençai à danser, simplement. J'avais envie de profiter de ce petit instant avec l'homme ressemblant tant à mon défunt petit-ami. Sans me poser de questions. Sans plus réfléchir. Juste danser à ses côtés, profiter. Ni plus, ni moins.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Mer 15 Oct 2014 - 19:01



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
"Toujours partante ?" . Elle hocha doucement la tête.  "Bien sûr. Sauf si tu as trop peur du ridicule?" Il haussa vaguement les épaules sans pour autant s'écarter. "M'arrive-t-il seulement d'être ridicule ?" demanda-t-il en souriant. En vérité oui...assez régulièrement...Peu importe, ce n'est pas le sujet.
Pour bon nombre de personnes, danser s'avérait naturel, normal. Cela pouvait même semblait agréable. En revanche pour Nolan, ce genre d'actions s'apparentaient plutôt à un effort suprême. Non, il n'aimait pas spécialement remuer en rythme avec des gestes approximativement contrôlés et cohérents en écoutant une mollasse de musique niaise au possible. Pourquoi accepter la proposition de cette fille alors ? Surement parce qu'elle lui plaisait...Ah vraiment ? Je crois bien oui...Il profita donc au mieux de ce moment avec sa compagne. Le jeune homme s'amusa sans se prendre la tête, laissant ses préoccupations quotidiennes de coté pour instant. Au de plusieurs longues minutes, commençant à fatiguer un peu, il suggéra à Livia de faire une pause. Gesticuler non stop sur deux ou trois chansons d'affiler, après une journée de boulot, ce n'était plus de son âge....Oui, tu aurais pu trouver mieux comme excuse...oui oui bon ça va. "J'avoue la danse n'est pas une de mes activités préférée." Il retourna s’asseoir et posa négligemment ses coudes sur la table.  "Et sinon, tu as des passions en dehors du dessins et des menottes ?" l'interrogea-t-il. Sa phrase précédente lui revint alors soudainement en mémoire et l'intrigua. "Disons simplement qu'on ne se retournait pas sur moi pour les meilleures raisons..."  Aussi, il résolue d'en apprendre d'avantage. "Je reviens là dessus...Mais...Il y aurait-il de mauvaises raisons qui inciterait à ce retourner pour vous regarder ?". Il se mordit la lèvre, ayant parfaitement conscience que sa question risquait d'être gênante. " Les menottes, ce n'est que le sommet de l'ice berg c'est ça ? " poursuivit-il pour tenter d'éviter de causer un malaise. "J'imagine qu'on a tous des cadavres dans nos placards..." Il secoua la tête avant de se frotter les yeux. " Bref on est pas obligé de parler ça. Une autre envie ou proposition après la danse ? Qu'en est-il de la seconde étape ?". Alors que sa soirée s'annoncée plutôt calme et monotone. Un petit verre au bar et puis direction l'appartement : Plateau TV en perspective. La situation prenait finalement une tournure autrement plus intéressante. Et il avait de moins envie de rentrer.


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Mer 22 Oct 2014 - 19:10

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
"M'arrive-t-il seulement d'être ridicule ?" J'étais sûre que oui. Cela devait sans aucun doute être déjà arrivé qu'il se soit ridiculisé d'une façon ou d'une autre. Mais par chance, le ridicule ne tuait pas. Après avoir dansé quelques minutes, il me suggéra d'aller faire une pause, ce que j'acceptai volontiers. Je m'installai donc à la table comme je l'avais fait quelques instants auparavant. "J'avoue la danse n'est pas une de mes activités préférée." Je ris doucement et haussai doucement les épaules. "Tu sais, ça aurait pu être pire. Et puis, chacun a ses faiblesses et ses forces." Je souris et commandai un nouveau cocktail. J'adorais les cocktails qu'ils faisaient dans ce bar alors pourquoi ne pas en profiter? Puis j'avais encore de l'argent de côté de Damian et de mon boulot temporaire au cabaret alors pourquoi pas? De plus, ce n'était pas comme si je sortais tous les soirs non plus. "Et sinon, tu as des passions en dehors du dessins et des menottes ?" Je ris doucement avant d'hausser un peu les épaules. Si j'avais d'autres passions? Pas vraiment. A une époque, je n'avais que le dessin pour tenir quand je me prostituais et me droguais. Rien d'autre jusqu'à Damian. "Pas vraiment non. Et toi? Tu as des passions?" Je lui posais la question mais au fond, son boulot devait sans doute lui prendre pas mal de son nom. M'enfin, ça ne voulait pas non plus dire qu'il n'avait pas de passions à côté. Une serveuse m'apporta mon cocktail et je la remerciai en souriant. Nolan choisit ce moment-là pour me poser une question assez perturbante. "Je reviens là dessus...Mais...Il y aurait-il de mauvaises raisons qui inciterait à ce retourner pour vous regarder ?" Mon sourire se fit nettement plus léger. Il tendait même à disparaître en réalité. Je détournai mon regard alors qu'il enchaîna: "Les menottes, ce n'est que le sommet de l'iceberg c'est ça ?" C'était sûr qu'en tant que prostituée, j'avais eu droit à d'autres choses que des menottes. En fait, les menottes ça me plaisait encore. Enfin, ça ne me dérangeait pas par rapport à d'autres choses dont je ne parlerais pas. Mais de toute façon, que ça me plaisait ou non, je n'avais pas eu le choix... "J'imagine qu'on a tous des cadavres dans nos placards..." Je ne le regardais toujours pas. Ce n'était pas une période dont j'appréciais spécialement parler... "Bref on est pas obligé de parler ça. Une autre envie ou proposition après la danse ? Qu'en est-il de la seconde étape ?" Cependant... Autant être honnête dés le départ, pas vrai? Je relevai mon regard vers lui pour répondre enfin: "J'ai été prostituée pendant plusieurs années. Par obligation. Et oui, les menottes n'ont été que le sommet de l'iceberg." Je bus quelques gorgées de mon cocktail sans rien ajouter. Je soupirai doucement avant de sourire doucement. "On pourrait aller marcher après mon verre. Si ça te tente." Je proposais. Mais lui pouvait proposer autre chose, je ne serais certainement pas contre. Je n'étais pas très difficile quant aux suites de programme.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Lun 27 Oct 2014 - 22:08



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
Les minutes s'égrenaient et Livia ne faisait que l'intriguer d'avantage. Il dansait alors qu'il n'appréciait que peu cela...Le jeune homme demeurait là, comme maintenue par une force invisible. Lui qui avait prévu de ne pas rester trop longtemps. Après cette épuisante journée, il ne souhaitait que prendre un verre pour décompresser avant de rentrer à son appartement. Et voilà qu'il transformait ses plans à cause d'une fille. Chose qui n'était pas arrivée depuis très longtemps. Bien que relativement agréable et gentil. Depuis sa précédente rupture, il avait la fâcheuse tendance de considérer les femmes qu'il fréquentait, légèrement comme des objets. Aussi, s'accordait-il peut de rendez-vous. Ne voulant pas se lancer dans une quelconque entreprise sérieuse et nécessairement risquée, il réduisait ses rapports au minimum, selon ses besoins. Se rasseyant à sa place, Nolan avoua ne pas mettre la danse sur la liste de ses activités préférées. "Tu sais, ça aurait pu être pire. Et puis, chacun a ses faiblesses et ses forces." Il haussa vaguement un sourcil : " Pire ? Oserais-tu insinuer que je danse mal ?" demanda-t-il en souriant. Ça ne pouvait pas vraiment être le cas, non ? J'avais l'impression qu'on bougeait plutôt bien...ba oui moi aussi... Enfin bref...Poursuivant la discussion, il relança sa camarade au sujet de ses loisirs. "Pas vraiment non. Et toi? Tu as des passions?". Il haussa un sourcil, peu convaincu. "Allons, il dois bien y avoir des choses...que tu ne veux pas me dire peut-être." Il sourit et posa ses coudes sur la table, se rapprochant imperceptiblement. "...J'apprécie beaucoup de choses...Mais j'avoue j'ai un faire particulier pour le chocolat." Il afficha brièvement une mine coupable. La nourriture en général étendait assez loin son influence dans sa vie. Chacun ses petites manies...La discussion suivant son cours, une précédente phrase de sa compagne lui revint en mémoire : "Disons simplement qu'on ne se retournait pas sur moi pour les meilleures raisons..." . Il hésita un quelques minutes, avant de se décider à poser une question. "Je reviens là dessus...Mais...Il y aurait-il de mauvaises raisons qui inciterait à ce retourner pour vous regarder ?". Jusqu’où va la déformation professionnel ? Certaines de ses paroles tendaient à être mal interprétées et s'il en avait conscience, ça ne l’empêchait pas.  " Les menottes, ce n'est que le sommet de l'ice berg c'est ça ? " Cette deuxième approche visait à désamorcer vaguement la première, un peu brutal. "J'imagine qu'on a tous des cadavres dans nos placards...". C'était son cas et celui de nombreuses personnes. Il secoua la tête avant de se frotter les yeux. " Bref on est pas obligé de parler ça. Une autre envie ou proposition après la danse ? Qu'en est-il de la seconde étape ?". Ne quittant pas l'étudiante des yeux, il fut surprit de ce qu'elle annonça ensuite : "J'ai été prostituée pendant plusieurs années. Par obligation. Et oui, les menottes n'ont été que le sommet de l'iceberg." Le lieutenant ouvrit la bouche et l'a referma presque instantanément. "On pourrait aller marcher après mon verre. Si ça te tente." Il hocha la tête et attrapa sa veste pour l'a remettre, l'a laissant néanmoins terminer son verre. "On peut faire ça." Il se leva, se dirigea rapidement vers le bar pour demander à son ami barman de mettre les consommations sur son compte, déjà bien remplit. Il revint ensuite vers la jolie brune, tendit la main pour l’entraîner à l'extérieur. "Je ne m'attendais pas vraiment, à ce genre de révélation" déclara-t-il alors qu'ils sortaient dehors. "Pour ma part, je n'ai pas grand chose à dire. Je ne suis pas un model de vertus mais ma vie est plutôt normale. Je parle trop...pardon." Il enfouit les mains dans ses poches. "C'est un problème récurrent depuis que je suis gosse." Il sourit à nouveau, dans une volonté de détendre l'atmosphère. Il ne savait pas vraiment comment la soirée finirait, mais peu importe...Pour le moment, il n'envisageait qu'une chose : Rester et découvrir d'avantage la demoiselle.


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 16 Nov 2014 - 0:56

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
" Pire ? Oserais-tu insinuer que je danse mal ?" Je ris doucement en le regardant. Non, ça aurait réellement pu être pire. J'avais même plutôt apprécié de danser avec lui. Je secouai donc doucement la tête en guise de réponse. Il me demanda si j'avais d'autres passions et je lui retournai rapidement la question. "Allons, il dois bien y avoir des choses...que tu ne veux pas me dire peut-être." Il se rapprocha de moi et reprit la parole. "...J'apprécie beaucoup de choses...Mais j'avoue j'ai un faire particulier pour le chocolat." Je ris doucement. Le chocolat. J'adorais ça aussi. Je devais bien l'avouer. « La glace. A la vanille. C'est ça mon plus grand péché mignon. » Je souris doucement avant qu'un sujet moins amusant ne fut abordé. S'il savait ce pour quoi mes menottes n'étaient que le sommet de l'iceberg... Il me demanda ce que je voulais faire après cette fameuse danse que nous venions de partager, précisant que nous avions tous des cadavres dans nos placards et que nous n'étions pas obligés de parler de ça. C'était plus facile à dire qu'à faire. Finalement... Pourquoi pas en parler après tout ? Autant être honnête et lui dire la vérité. Alors je lui fis l'aveu que j'avais été prostituée. Je ne reçus pas vraiment de réponse. Ce n'était pas si grave... Je lui proposai d'aller marcher après mon verre si du moins ça le tentait. Il m'annonça être d'accord, qu'on pouvait faire ça. Il alla au comptoir et je ne bougeai pas. Je terminai sagement son verre et lorsqu'il revint et me tendit sa main. Je la saisis et sortis en sa compagnie. "Je ne m'attendais pas vraiment, à ce genre de révélation" Je soupirai doucement. « Oui, j'imagine assez facilement... Personne ne s'attendrait à ce que sa compagne de la soirée soit une ex prostituée après tout... » Je n'en étais pas très fière c'était clair. Mais c'était en partie ça qui avait faire de moi celle que j'étais à ce jour. "Pour ma part, je n'ai pas grand chose à dire. Je ne suis pas un model de vertus mais ma vie est plutôt normale. Je parle trop...pardon." Je souris doucement en le regardant tout en marchant. "C'est un problème récurrent depuis que je suis gosse." Ce n'était pas très grave qu'il parle beaucoup. Personnellement, ça ne me dérangeait pas plus que ça en tout cas. « Tu dois me voir autrement maintenant que tu sais que j'ai été prostituée... Sûrement pour une mauvaise personne... Un truc comme ça... » Je soupirai doucement en regardant devant moi. J'avais croisé les bras tout en avançant. Je tentai d'en apprendre un peu plus sur le jeune policier. « Tu as toujours vécu à Toronto ? » Autant commencer par les bases, non ?

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Jeu 20 Nov 2014 - 13:37



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
 « La glace. A la vanille. C'est ça mon plus grand péché mignon. » La jeune femme sourit et il fit de même. Nolan se permis ensuite une remarque quant à l'utilisation de menottes ainsi, qu'aux cadavres que chacun possédait dans un de ses placard. Avec le temps, il avait pu se rendre compte certaines habitudes ou actions paraissant anodines, cachaient beaucoup plus que ce qu'on soupçonnait. Ce n'était pas forcément systématique non plus. Peut-être que tu vois un peu le mal partout, non ? Je suis tordu de nature ou de naissance peut-être...Je ne sais pas. Ne quittant pas l'étudiante des yeux, il fut surprit lorsqu'elle annonça : "J'ai été prostituée pendant plusieurs années. Par obligation. Et oui, les menottes n'ont été que le sommet de l'iceberg." Sa bouche s'ouvrit et se referma. Effectivement, dans le genre gros secret on est tombé dans le mille. "On pourrait aller marcher après mon verre. Si ça te tente." Il hocha la tête et attrapa sa veste pour l'a remettre, l'a laissant néanmoins terminer son verre. "On peut faire ça." Il se leva, se dirigea rapidement vers le bar pour demander à son ami barman de mettre les consommations sur son compte, déjà bien remplit. Il revint ensuite vers la jolie brune, tendit la main pour l’entraîner à l'extérieur.  Le lieutenant expliqua alors à sa compagne qu'il ne s'attendait pas vraiment à ce genre d'aveu. « Oui, j'imagine assez facilement... Personne ne s'attendrait à ce que sa compagne de la soirée soit une ex prostituée après tout... » . Il haussa les épaules et confia que sa vie se trouvait plutôt banal à coté de ça. Bien sur, il avait aussi possédait son lot de micro catastrophes, rien de comparable cependant. "Je parle trop...pardon...C'est un problème récurrent depuis que je suis gosse."  Et surtout pour rien dire...Ma vie est d'une normalité navrante...tu pouvais facilement faire ça en une phrase. Bon ça va...« Tu dois me voir autrement maintenant que tu sais que j'ai été prostituée... Sûrement pour une mauvaise personne... Un truc comme ça... ». Le jeune homme regarda Livia d'un drôle d'air. "Je devrais ?" Il secoua légèrement la tête et enfouit les mains dans ses poches. " Ce que tu étais, n'est pas ce que tu es actuellement...Du moins j'imagine. On change tous qu'on le veuille ou non. On ne cesse pas d'apprécier une personne parce qu'elle a des problèmes. Et puis...Jusque là, je te trouve très intéressante, charmante...Suffisamment pour me faire rester. Donc tout va bien, non ?". Il continua d'observer sa camarade tout en marchant. « Tu as toujours vécu à Toronto ? » demanda-t-elle, ce à quoi il hocha la tête. "Oui, je suis un pur produit du coin. Ôte moi encore d'un doute, n'est-ce une tentative subtile pour apprendre à me connaitre que cette question ? Ça laisserait penser qu'il y en aura d'autres..." Il sourit, amusé. "Tu sais, tu m'intrigue beaucoup. Tu envisage de faire quoi ici, maintenant et après tes études ? ". Chacun son tour pour l'interrogatoire. N'était-ce pas avant tout son boulot ? "Je me sens pas mal avec toi." déclara-t-il finalement poursuivant son chemin mine de rien.


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Ven 21 Nov 2014 - 17:50

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
Que devait penser cet homme de moi maintenant? Je veux dire, c'était un flic. Il avait bien sûr déjà dû en voir des prostituées, peut-être même en arrêter pour racolage etc... Alors que devait-il penser de moi maintenant qu'il savait que j'avais été une d'entre elles à une époque? Je m'étais sentis obligée de préciser que j'avais été prostituée par obligation. Comme si ça allait changer quelque chose. Mais la vérité restait la même. J'avais été prostituée et c'était comme ça. Peu importait que j'en avais envie ou non. J'avais vendu mon corps pour de l'argent. C'était tout ce qui en ressortait. Après quelques instants à marcher, je lui dis qu'il devait maintenant penser que j'étais une mauvaise personne ou quelque chose dans ce genre. "Je devrais ?" J'haussai doucement les épaules. "Ce que tu étais, n'est pas ce que tu es actuellement...Du moins j'imagine. On change tous qu'on le veuille ou non. On ne cesse pas d'apprécier une personne parce qu'elle a des problèmes. Et puis...Jusque là, je te trouve très intéressante, charmante...Suffisamment pour me faire rester. Donc tout va bien, non ?" Je relevai mon regard vers lui et souris doucement en hochant légèrement la tête. "Je suis sortie de ce milieu hum... Grâce à l'aide de quelqu'un... Il m'a aussi fait arrêter d'autres choses..." Je mentionnai par là - plus ou moins subtilement - mon ancienne addiction à la drogue... Et oui, décidément, tout était parfait entre moi et un flic: entre la prostitution et la consommation de drogue, je faisais fort! Je finis par lui demander s'il avait toujours vécu à Toronto. Autant commencer par les bases si on voulait apprendre à se connaître. "Oui, je suis un pur produit du coin. Ôte moi encore d'un doute, n'est-ce une tentative subtile pour apprendre à me connaitre que cette question ? Ça laisserait penser qu'il y en aura d'autres..." Je ris doucement en hochant la tête. "C'est possible qu'il y en ait d'autres en effet." Je souris en le regardant. "Tu sais, tu m'intrigue beaucoup. Tu envisage de faire quoi ici, maintenant et après tes études ? " Mon sourire se fit un peu plus léger, il se faisait un peu imperceptible. "Je n'en sais encore rien... Je suis venue ici pour... oublier... Pour essayer de reprendre à zéro, en quelque sorte..." J'étais venue ici suite au décès de Damian pour effectivement tenter d'oublier mon passé, pour essayer de reprendre d'une certaine façon à zéro mais c'était vraiment difficile. On continua à marcher. "Je me sens pas mal avec toi." Un silence de quelques secondes s'installa. On ne se connaissait même pas et voila qu'il m'annonçait ça? Waouh... Je brisai le silence après quelques instants: "C'est réciproque..." Tout en continuant à marcher comme si de rien n'était. "T'habites loin d'ici?" C'était de la simple curiosité, ce n'était pas du tout pour qu'il m'invite chez lui ou qu'on finisse dans le même lit. Cela n'avait rien à voir. Pour une fois, je n'avais pas l'intention de coucher le premier soir avec un type dont j'ignorais tout.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 23 Nov 2014 - 17:50



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
 "Je suis sortie de ce milieu hum... Grâce à l'aide de quelqu'un... Il m'a aussi fait arrêter d'autres choses..." Il ne dit rien, se contentant tout juste acquiescer. Il ne l'a jugerait pas. A mon humble avis, les "autres choses" ne se limite pas à une simple histoire de cigarettes...Oui, je m'en doute un peu. Ils continuèrent tout eux à marcher et la jeune femme le questionna quant à ses origines. "Oui, je suis un pur produit du coin. Ôte-moi encore d'un doute, n'est-ce une tentative subtile pour apprendre à me connaitre que cette question ? Ça laisserait penser qu'il y en aura d'autres..."  Elle rit doucement et hocha la tête. "C'est possible qu'il y en ait d'autres en effet." Poursuivant la discussion, il se permis de l'interroger à son tour, sur ce qu'elle envisager après ses études. "Je n'en sais encore rien... Je suis venue ici pour... oublier... Pour essayer de reprendre à zéro, en quelque sorte..." Oublier ? Mais oublier  quoi ? Cela avait certainement un rapport avec son passé un peu chaotique. "Tout le monde à le droit à une seconde chance ou à une chance tout court..." Il grimaça légèrement :" Enfin tu me suis...J'espère." Le lieutenant marqua une pause pendant laquelle il ne se priva pas d'observer d'avantage sa compagne. "Je me sens pas mal avec toi." finit-il par dire presque sans le vouloir. Il fit comme si de rien n'était et se mordit intérieurement la lèvre. Non...T'as vraiment dis ça ? ...Apparemment. Eh ba...tu ne perds pas de temps. Un léger silence s'installa, moment pendant lequel Nolan réfléchit quant à la brillant idée de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir..."C'est réciproque... T'habites loin d'ici?". Il cligna plusieurs fois des yeux. Ce n'était le genre de réponse qu'il attendait, aussi fut-il agréablement surprit. "Tu sais que tu es très...surprenante ?" commenta-t-il. " Et non, je ne vis pas très loin. Cela dit en voiture le trajet ne pèse pas grand chose. " Il sourit : "J'attends la prochaine question. Jusque là, c'est plutôt facile." Essayait-elle de faire subtilement inviter ? Peut-être n'était-ce que de la simple curiosité. Après tout, ils venaient de se rencontrer...Pour sa part, cela ne le dérangeait absolument pas au contraire mais, les jeunes femmes en générales possédait un coté beaucoup plus...prude ? Réservé  ? Je n'ai pas le mot. "Qu'est-ce que tu pense de la ville jusqu'à présent ?" l'interrogea-t-il, ne trouvant pas mieux. "Je suis désolé, j'ai pas une conversation très intéressante...J'avoue tu me décontenance un peu." Cela faisait un moment qu'il n'avait pas eu l'occasion de découvrir une personne comme ça. Aussi, ne souhait-il pas s'arrêter en si bon chemin. " Qu'est-ce que tu déteste par dessus tout ?" enchaîna-t-il en regardant Livia très sérieusement.

© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Mar 25 Nov 2014 - 22:05

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
"Tout le monde à le droit à une seconde chance ou à une chance tout court..." J'hochai doucement la tête. J'étais tout à fait d'accord. Mais en ce qui me concernait, on aurait plutôt dû parler d'une troisième chance... La première chance, c'était quand j'avais fais le choix de me prostituer pour aider ma mère. Ma seconde chance fut que Damian m'avait sortie de là. Et maintenant que Damian n'était plus là, je prenais en quelque sorte une forme de troisième chance. En espérant que cette fois-ci, ce serait la bonne... "Enfin tu me suis...J'espère." Je souris doucement en hochant une nouvelle fois la tête. Oui, je le suivais. J'avais très bien compris ce qu'il voulait dire. Finalement, il m'avoua assez rapidement qu'il ne se sentait pas mal avec moi. Ce n'était pas forcément le moment le plus propice pour le dire, on ne se connaissait même pas après tout. Mais c'était assez plaisant à attendre et dans un élan de sincérité et d'honnêteté, je lui avouai - après un petit instant de silence - que c'était assez réciproque. Cependant, j'enchaînai rapidement sur une nouvelle question - question guidée par de la pure curiosité - pour savoir s'il habitait loin d'ici. "Tu sais que tu es très...surprenante ?" J'haussai doucement les épaules en lui demandant: "Pourquoi dis-tu ça? En quoi est-ce-que tu me trouves surprenante?" Je souris cependant un peu plus, en espérant que mon fameux côté surprenant lui plaise - ou au moins qu'il ne le dérange pas. "Et non, je ne vis pas très loin. Cela dit en voiture le trajet ne pèse pas grand chose." J'hochai doucement la tête. C'était bon à savoir. Cela signifiait qu'il ne s'était donc sans doute pas perdu dans ce bar par pur hasard mais comme il n'habitait pas loin, il y venait peut-être souvent. Donc si je désirais le revoir un jour, il y avait des chances pour que je le trouve ici. C'était un bon moyen. Feindre le hasard, la coïncidence, au lieu d'avoir à avouer que j'avais envie de le revoir. C'était une assez bonne idée, je devais l'avouer. Si jamais je le recroisais de manière plus ou moins provoquée, je pourrais toujours lui avouer que c'était un peu fait exprès. Mais je n'allais pas lui dévoiler à l'avance mes plans pour le revoir, ce ne serait pas drôle.

"J'attends la prochaine question. Jusque là, c'est plutôt facile." Je ris doucement en entendant ça. C'était vrai que jusqu'à là, j'avais été plutôt calme dans mes questions. En même temps, ça faisait longtemps que je n'avais pas parlé à un inconnu comme ça. D'habitude, je finissais dans le même lit qu'un type après avoir bu pour oublier mon chagrin et combien mon défunt petit-ami me manquait. Mais la ressemblance entre Nolan et Damian me perturbait et faisait que je me comportais bien, que je n'avais pas envie de tout gâcher mais que j'avais plutôt envie d'apprendre à le connaître en douceur au lieu de coucher directement avec lui. "Qu'est-ce que tu pense de la ville jusqu'à présent ? Je suis désolé, j'ai pas une conversation très intéressante...J'avoue tu me décontenance un peu." Je souris en regardant devant moi pour voir où je mettais les pieds. "J'aime bien Toronto. La ville offre pas mal de possibilités. Et toi? Tu n'as jamais eu envie de partir, de voir du pays? D'autres villes, d'autres pays, d'autres continents? Aller vers d'autres horizons?" Très vite, il me posa une nouvelle question. " Qu'est-ce que tu déteste par dessus tout ?" Je pris quelques secondes pour réfléchir avant de poser mon regard sur Nolan pour lui répondre sincèrement. "Le mensonge. La trahison." Bien sûr, je détestais aussi l'hypocrisie, qu'on fasse du mal à une femme, un enfant ou à un animal. Qu'on se moque des autres. Il y avait un tas de choses que je détestais plus que tout au monde. Mais le mensonge et la trahison, les tromperies, tout ça en faisait aussi partie. "Et toi? Tu détestes quoi plus que tout au monde? Et tant qu'on y est... Tu aimes quoi plus que tout?" Je souris doucement en le regardant avant de détourner mon regard pour voir à nouveau où je mettais les pieds avant de me cogner à un poteau, de percuter quelqu'un ou de tomber à cause d'un trou ou d'une pierre que je n'aurais pas vu. Autant éviter de se ridiculiser pour une première rencontre.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Ven 28 Nov 2014 - 14:41



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
C'était bizarre, la façon dont les événements évolués. Il se trouvait là, avec cette étudiante à discuter de tout et de rien. Il retardait le moment inévitable où ils devraient se séparer. Il soupira. Pourquoi s'intéresser spécifiquement à cette fille ? Il y en avait tant d'autres...Certes aussi profondes que la marre au canard...Il secoua la tête. Ce n'est pas très sympathique de penser ça, déclara sa conscience. Je sais, je sais...Mais c'est tellement vrai. Depuis sa précédente rupture qui commençait doucement à dater. Le jeune homme n'avait pas eu de relation sérieuse avec qui que ce fut. Les femmes en générales lui apparaissait agréable, utile et il ne se plaisait pas à les faire souffrir. Simplement, il se laissait terriblement vite. Dès le début de la conversation il se faisait déjà une idée de la fin de l'histoire. Ce qui n'avait rien de très encourageant. Ce qui semblait vaguement différent avec Livia. Pour l'instant, elle lui donnait pas cette impression creuse de quotidien vaseux et d'ennuis prolongé. Non, au contraire, elle éveillait sa curiosité.  "Pourquoi dis-tu ça? En quoi est-ce-que tu me trouves surprenante?" Le lieutenant battit des cils dans le vide, revenant à la réalité. Elle sourit et il ne pu s'empêcher de l'imiter. Il annonça ensuite ne pas habiter très loin. "En fait, j'avoue tu as l'air différente des personnes que je crois habituellement et...c'est assez appréciable." Un compliment sans vraiment en être un...Tu crois qu'elle va comprendre ? Ses propos n'aiderait effectivement surement pas beaucoup sa compagne. Comme pour changer de sujet, il prit la peine de préciser qu'il attendait les questions suivantes.  "Qu'est-ce que tu pense de la ville jusqu'à présent ? Je suis désolé, j'ai pas une conversation très intéressante...J'avoue tu me décontenance un peu." ajouta-t-il vraisemblablement incapable de plus de patience. "J'aime bien Toronto. La ville offre pas mal de possibilités. Et toi? Tu n'as jamais eu envie de partir, de voir du pays? D'autres villes, d'autres pays, d'autres continents? Aller vers d'autres horizons?". Il hocha la tête, la ville pouvait avoir quelques avantages. Et puis quant on venait d'ailleurs, tout était à explorer et découvrir.  "Qu'est-ce que tu déteste par dessus tout ?" La question sortait un peu de nul part, ayant germée dans son esprit subitement.  "Le mensonge. La trahison."  Nolan ne pu retenir une grimace. "Comme beaucoup de gens finalement. La trahison, je peux comprendre. Le mensonge en revanche je pense que c'est tout relatif... On peut avoir de bonnes raisons de mentir...Mais tu ne souhaité peut-être pas avoir mon avis..Sinon j'ai rapidement abandonné l'idée de faire le tour du monde." Il ferma la bouche et prit un air innocent.  "Et toi? Tu détestes quoi plus que tout au monde? Et tant qu'on y est... Tu aimes quoi plus que tout?" Là encore, la réponse risquait de s'avérait compliquée..."Hum...C'est pas évident. J'aime le chocolat plus que tout. Le chocolat c'est la vie. Et...sinon j'ai beaucoup de mal avec l'hypocrisie, la maltraitance et je maudit ses saletés de petits sapins vert que l'on colle dans les voitures et qui pue à des kilomètres. Voilà". Il haussa les épaules, presque désolé de ne pas trouver une réponse plus convenable. "J'imagine que tu as le droit de considérer que je ne suis pas tout à fait normal." S'arrêtant de marcher, il se tourna vers sa camarade. " On devrait peut être essayer de ne pas partir au bout du monde à pieds...Je pourrais rattraper tous les voyages que je n'ai pas fait mais... j'avoue que ma voiture se trouve de l'autre coté...Je ne sais pas ou toi tu vas mais...". Sa maladresse semblait amplifier. Si tu continue, ça va devenir chronique. On ne se refait pas. Pas entièrement...


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 30 Nov 2014 - 17:38

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
Je n'avais pas pu m'empêcher de lui demander en quoi il me trouvait surprenante. On m'avait déjà qu'on me trouvait sexy, canon, et on m'avait déjà dit des méchancetés mais c'était la première fois qu'on me disait qu'on me trouvait surprenante. Alors bien sûr, cela avait déclenché ma curiosité. "En fait, j'avoue tu as l'air différente des personnes que je crois habituellement et...c'est assez appréciable." Je ne pus m'empêcher de rire doucement en lui posant une nouvelle question. "Est-ce-que c'est un compliment? Ou alors ça signifie que je suis un assez bon divertissement..?" Je souris doucement en posant mon regard devant moi et ainsi voir où je mettais les pieds au juste. On arriva ensuite à ce qu'on détestait le plus. "Comme beaucoup de gens finalement. La trahison, je peux comprendre. Le mensonge en revanche je pense que c'est tout relatif... On peut avoir de bonnes raisons de mentir...Mais tu ne souhaité peut-être pas avoir mon avis..Sinon j'ai rapidement abandonné l'idée de faire le tour du monde." Je souris un peu plus en répondant: "Non, je suis d'accord... J'ai mentis à une certaine époque pour des raisons que je jugeais très bonnes... Mais je te parle de vrais gros mensonges qui pourraient briser une famille, ou un couple ou une amitié. Il y a des mensonges qu'on ne devrait jamais prononcer. Des choses qu'on ne devrait jamais cacher." Bien entendu, si je mentais sur la raison de mon retard, ce n'était un drame. Je parlais de vrais gros mensonges, pas des petits mensonges que l'on disait parce qu'on savait que la vraie raison n'était pas valable. Vous allez préférer dire que vous êtes en retard parce qu'il y avait un embouteillage alors que vous êtes en retard parce que vous avez fait la fête très tard et que vous avez pas entendu votre réveil. Mais ce ridicule mensonge ne changera la vie de personne. Moi, je parlais de mensonges capables de changer des vies. "Pourquoi as-tu abandonné l'idée de faire des voyages?" Je lui demandai ensuite ce qu'il détestait le plus et ce qu'il aimait le plus. "Hum...C'est pas évident. J'aime le chocolat plus que tout. Le chocolat c'est la vie. Et...sinon j'ai beaucoup de mal avec l'hypocrisie, la maltraitance et je maudit ses saletés de petits sapins vert que l'on colle dans les voitures et qui pue à des kilomètres. Voilà" Je ris en reposant mes yeux sur lui. "L'hypocrisie et la maltraitance, je suis d'accord. D'ailleurs, pour le chocolat, je suis d'accord aussi. Par contre, les sapins ne me gênent pas plus que ça." Je souris en le regardant un instant avant de détourner à nouveau mon regard. "J'imagine que tu as le droit de considérer que je ne suis pas tout à fait normal." Je ris. Je le trouvais des plus normal justement. "On devrait peut être essayer de ne pas partir au bout du monde à pieds...Je pourrais rattraper tous les voyages que je n'ai pas fait mais... j'avoue que ma voiture se trouve de l'autre coté...Je ne sais pas ou toi tu vas mais..." Je m'arrêtai tout comme lui-même l'avait fait. Je souris doucement en mettant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je ne savais pas trop. Puis je me décidai à être raisonnable pour le coup. "Hum... Je devrais sûrement penser à rentrer... Il se fait tard et... J'ai cours demain. En plus, tu dois sûrement aller bosser toi aussi.." Je n'avais pas vraiment envie de me séparer de lui maintenant mais il était peut-être temps pour ce soir. On aurait toujours l'occasion de nous revoir qui plus était.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Lun 1 Déc 2014 - 20:45



Where do we go from here ?  Livia + Nolan
"Est-ce-que c'est un compliment? Ou alors ça signifie que je suis un assez bon divertissement..?". Il hocha brièvement la tête. " C'est en effet un compliment. Bizarre mais quand même un compliment." La discussion se poursuivit tandis qu'ils avançaient toujours.  "Non, je suis d'accord... J'ai mentis à une certaine époque pour des raisons que je jugeais très bonnes... Mais je te parle de vrais gros mensonges qui pourraient briser une famille, ou un couple ou une amitié. Il y a des mensonges qu'on ne devrait jamais prononcer. Des choses qu'on ne devrait jamais cacher." Nolan pencha la tête à droite puis, à gauche, son avis partagé. "Honnêtement je ne sais pas. C'est toujours délicat de juger des raisons qui peuvent nous pousser à mentir. Cela peux s'expliquer de temps de façon différentes...Et j'imagine peut-être à tort, que ce n'est jamais sans fondement." Le sujet s'allégea quant ils parlèrent voyage et tour du monde. "Pourquoi as-tu abandonné l'idée de faire des voyages?" Il ne répondit pas immédiatement et comme les questions s’enchaînèrent, il préféra s'attarder sur son amour du chocolat ainsi, que sur son irrémédiable horreur face aux petits sapins parfumant les voitures. "Hum...C'est pas évident. J'aime le chocolat plus que tout. Le chocolat c'est la vie. Et...sinon j'ai beaucoup de mal avec l'hypocrisie, la maltraitance et je maudit ses saletés de petits sapins vert que l'on colle dans les voitures et qui pue à des kilomètres. Voilà" Elle rit et posa à nouveau ses yeux sur lui.  "L'hypocrisie et la maltraitance, je suis d'accord. D'ailleurs, pour le chocolat, je suis d'accord aussi. Par contre, les sapins ne me gênent pas plus que ça." Le jeune homme haussa les épaules d'un air désolé. Il ne pouvait s'empêcher de les détester. S’arrêtant soudainement sur son morceau de trottoir, il finit par annoncer que mieux vaudrait ne pas s'aventurer trop loin. Surtout que sa voiture se trouvait évidemment de l'autre coté..."Hum... Je devrais sûrement penser à rentrer... Il se fait tard et... J'ai cours demain. En plus, tu dois sûrement aller bosser toi aussi...". Le lieutenant regardait tantôt sa compagne, tantôt le vide. Leurs chemins allaient se séparer maintenant. Avec de la chance, ils se recroiseraient ou pas...C'était l'ordre naturel des choses. Ne pouvait-on pas le bousculer pour une fois ? Il soupira en s'agitant d'un pieds sur l'autre, mal à l'aise. A quoi bon ? "Je ne voudrais pas t'empêcher d'aller en cours demain." annonça-t-il pourtant peu convaincu par ses propres paroles.  "Bon eh bien...je vais retourner à ma voiture. C'était un plaisir de te rencontrer." déclara-t-il. Il recula alors de plusieurs pas, tout en restant tourner vers Livia. " A moins que..." Non, non tu ne peux pas l'inviter ou que ce soit..."Tu veux que je te ramène ?" demanda-t-il de façon aussi neutre que possible.


© night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   Dim 7 Déc 2014 - 20:37

Nolan & Livia ✻ You are... You look like him...
"C'est en effet un compliment. Bizarre mais quand même un compliment." Je ne pus m'empêcher de rire doucement. Au moins, c'était sensé être un compliment et c'était déjà une bonne chose de savoir ça. Même si effectivement, il pouvait apparaître comme assez étrange. "Honnêtement je ne sais pas. C'est toujours délicat de juger des raisons qui peuvent nous pousser à mentir. Cela peux s'expliquer de temps de façon différentes...Et j'imagine peut-être à tort, que ce n'est jamais sans fondement." Je souris légèrement. Honnêtement, je n'en savais rien. En fait, j'étais plutôt contre. Je tentai de lui démontrer: "Et un homme qui ment à sa femme, ou l'inverse, sur un rendez-vous annulé ou un lapin posé et qui prétexte une réunion d'affaires qui a duré plus longtemps ou que sais-je pour en fait aller se taper une autre personne... Tu trouves que c'est un mensonge qui a un fondement derrière? Que c'est une bonne raison de mentir?" J'haussai doucement les épaules. "Je ne voudrais pas t'empêcher d'aller en cours demain." Je souris à nouveau plus. "Bon eh bien...je vais retourner à ma voiture. C'était un plaisir de te rencontrer." Il parlait presque comme si c'était la dernière fois que l'on se voyait mais j'avais bien l'intention de le revoir. J'avais passé un excellent moment en sa compagnie et cela m'avait fait beaucoup de bien. "Pour moi aussi ça a été un plaisir." Mon sourire s'effaça légèrement en pensant qu'il fallait déjà que nous nous quittions. "A moins que...Tu veux que je te ramène ?" Je baissai un instant les yeux vers le sol pour ne pas qu'il voit la petite lueur qui était rapidement passée dans mes yeux à sa proposition. Puis je relevai mon regard vers lui pour répondre simplement: "C'est tentant mais... Je crois que je vais refuser." J'hésitai un instant avant de m'approcher de lui et de déposer un baiser sur sa joue. Je sentis alors rapidement son parfum. Il sentait bon... Je m'éloignai. "Je suis sûre qu'on se reverra alors... A bientôt Nolan. Et merci pour la soirée." Je lui souris avant de finalement commencer à m'éloigner. Je le reverrais, c'était décidé. Je ne pouvais pas ne pas le revoir. C'était plus fort que moi.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Where do we go from here ? (Livia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Where do we go from here ? (Livia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le procès du docteur Livia [tout le monde]
» __--Livia--__ no comment ^^
» Docteur Livia
» Livia César - 848-6416
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2014 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter