AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Livia - Qui ne rêve, qui ne rêve pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Livia - Qui ne rêve, qui ne rêve pas   Sam 17 Sep 2016 - 14:20

Le réveil fut aussi facile que les autres jours. J’aimais mon métier ainsi que mes employés. Enfin, surtout June et ses petites manies. La voir me donnait le sourire. Elle était si belle, si attentionnée envers moi. Nous nous connaissions depuis tout petits aussi. Enfin bref, là n’est pas le sujet. J’avais sauté du lit. Mon costume habituel. Aujourd’hui, c’était mardi. Jour du casting. Nouvelles recrues à embaucher. C’était dans tous les domaines : photographes, mannequins, journalistes, … Je mettais un point d’honneur à le faire personnellement. Pas besoin de plusieurs personnes pour faire une sélection. Mon bureau et le/la candidat(e). Cela suffisait amplement. Je n’avais pas besoin de me faire influencer. Mes choix étaient généralement bon. De plus, je connaissais mes attentes ainsi que le rôle de cette nouvelle personne dans mon entreprise.
Assis à mon bureau, mon Starbucks posé près de mes notes, je prenais connaissance du CV de la première personne. Pas d’expérience dans le mannequina. Pas de photo. Cela commençait très mal. Cependant, je donnais la chance à toute personne se présentant. Et je n’allais pas faillir. J’envoyais ma secrétaire personnelle faire entrer cette jeune fille donc. J’avais veillé à mettre quelques chocolats belges, des mignonnettes, que j’avais ramenées lors de mon voyage en Belgique. La jolie demoiselle entrait rapidement dans mon bureau. Je me levais alors de ma chaise. Cette fille était vraiment, vraiment très très belle. Il fallut d’ailleurs que je déglutisse un peu. « Bonjour, Mademoiselle Rhodes. Asseyez – vous, je vous en prie. ». J’avais de très bonnes manières, merci Papa ! J’avais donc écarté la chaise du bureau pour qu’elle s’y installe. J’étais galant avec toutes les femmes sans exception. « Je vois que vous n’avez pas d’expérience. En quoi cette aventure vous tente ? Pourquoi devenir mannequin ? ». La motivation, c’était la chose la plus importante. Et sa réponse allait être capitale quant à son engagement. Les jeunes gens que je recevais ne se rendaient pas compte de l’importance de leurs réponses lors d’un entretien d’embauche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Livia - Qui ne rêve, qui ne rêve pas   Mar 20 Sep 2016 - 20:39

Qui ne rêve, qui ne rêve pas

ft. Maximillian J. Applewood


Ce que j'étais en train de faire? Je me le demandais bien. J'allais postuler pour faire du mannequinat. Vous vous rendez compte? Moi qui n'avait aucune expérience dans ce domaine, j'allais postuler. Enfin, j'avais mes chances. Certes, je n'avais jamais travaillé la dedans mais j'avais fait un court séjour dans un cabaret même si je n'étais pas sûre qu'être sous ce genre de projecteurs soit la même chose que d'être devant un photographe. Cependant, je n'avais toujours pas envie de toucher à ce que j'avais reçu de la part de Damian et pour continuer à payer mes factures et mes cours ainsi qu'un toit au-dessus de ma tête, il me fallait un boulot. J'avais donc postulé à divers endroits, et j'étais tombée sur une annonce pour ce magazine qui préparait un casting. Autant tenter le coup après tout, je n'avais rien à perdre, n'est-ce-pas? Au pire, on me refuserait ce poste et ce serait réglé. J'avais finalement prit mon courage à deux mains pour me présenter. J'allais donc tout faire en oeuvre pour obtenir un contrat, même un court, histoire de me permettre d'avoir un peu d'argent et ne pas être forcée de toucher à l'héritage que m'avait légué feu mon ex-petit-ami. J'avais opté pour une jupe grise rayée, un débardeur blanc et une veste de blazer noir dont je retournai un peu les manches pour faire apparaître du blanc-grisé. Je mis des talons hauts et laissai mes cheveux pendre en cascade naturellement, sans faire trop d'artifice. Maquillage léger, simple, mais agréable et lumineux pour avoir un bon teint. C'était important de se montrer sous son meilleur jour pour un entretien d'embauche après tout. Une fois prête, j'étais allée en direction du bâtiment.

Très vite, la secrétaire m'avait fait entrer dans le bureau de celui qui allait décider de mon sort. Je pénétrai dans le bureau avec le sourire aux lèvres. La première impression était essentielle. « Bonjour, Mademoiselle Rhodes. Asseyez – vous, je vous en prie. » Et il tira même ma chaise pour que je puisse m'installer. Un gentleman jusqu'aux bouts des ongles. « Bonjour Monsieur Applewood. Merci. » Je m'installai sur la chaise devant moi et posai mon sac avant de croiser mes jambes. L'attitude, point très important lui aussi. Il entra rapidement dans le vif du sujet. « Je vois que vous n’avez pas d’expérience. En quoi cette aventure vous tente ? Pourquoi devenir mannequin ? » Excellente question. « Vous voulez dire hormis le fait d'avoir besoin d'argent? » Je ris doucement. Bien sûr, je plaisantais. Enfin, à moitié. Mais plus sérieusement... « Et bien.. J'avais envie d'un nouveau challenge. J'ai été dans un cabaret, je pense passer pas trop mal au niveau des yeux, et je suis assez grande pour prétendre être mannequin. Ce que je trouve injuste envers les femmes plus petites d'ailleurs ou plus rondes mais on est pas là pour parler de politique mannequinat. » Oui bon d'accord, j'étais un peu nerveuse. Et alors? Bah et alors je disais un peu n'importe quoi et ça risquait pas de m'aider. A moins que mon franc parler ne soit un avantage pour le coup? « C'est un beau bureau que vous avez là. Même si je trouve qu'il manque un peu de couleurs. Ou de plantes vertes. » Je posai mon regard sur lui en souriant. « Non, sincèrement... J'ai conscience de ne pas avoir d'expérience mais je considère que tout métier peut s'apprendre à qui s'en donne la peine et je suis une personne vraiment très motivée, prête à tout pour réussir à être douée dans ce qu'elle fait et je suis sûre que je peux vous faire avoir de superbes photos si vous m'en laissez l'occasion. » Une nouvelle fois, je lui adressai un sourire des plus sincères en plongeant mon regard dans celui du beau brun. Il fallait avouer qu'il avait des yeux magnifiques dans lesquels on pourrait aisément se perdre...

Spoiler:
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
 

Livia - Qui ne rêve, qui ne rêve pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le procès du docteur Livia [tout le monde]
» __--Livia--__ no comment ^^
» Docteur Livia
» Livia César - 848-6416
» Drink to forget [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2016 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna