AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 One more time, I'll be alone... || ILOW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: One more time, I'll be alone... || ILOW   Jeu 18 Fév 2016 - 17:32

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'allais bientôt ouvrir mon propre café. J'avais un fiancé. J'avais tout pour être heureuse. Mais les choses n'étaient pas si simples avec mon fiancé. Il passait beaucoup de temps à travailler dans son entreprise et moi, j'avais passé pas mal de temps à bosser sur mon projet d'ouvrir mon propre café. Cela m'avait prit pas mal de temps et d'énergie, tout comme c'était le cas de son côté. Alors ces dernières semaines, nous n'avions pas eu l'occasion de beaucoup nous voir. On ne passait plus de moments tendres, c'était à peine si on se croisait. Le matin, on se levait tôt, il buvait un café et lisait le journal pendant que prenais ma douche et ensuite, je buvais mon café en lisant des mails pendant que lui se douchait. Ensuite, on partait tout les deux après un rapide baiser et on ne se voyait plus de la journée. Le soir, il rentrait souvent tard à cause de réunions et j'étais déjà couchée quand il revenait de son travail. Cela devenait compliqué entre lui et moi. Alors on avait discuté et on avait décidé de se réserver une soirée par semaine minimum pour dîner, aller au cinéma, ou quelque chose du genre. Une fois que mon café sera ouvert, je serais déjà un peu plus libre, une fois le lancement fait, même si au début j'aurais sûrement besoin de travailler plus, le temps de tout vraiment lancer et de tout bien mettre en place, de veiller à ce que les choses se déroulent bien. Finalement, ce soir-là on devait aller dîner. On s'était donné rendez-vous dans un petit restaurant japonais pour enfin passer un moment en tête-à-tête. J'étais arrivée à l'heure et je l'attendais devant le bâtiment. Il avait du retard, mais à ce point-là? Ce n'était pas son genre d'être vraiment en retard. Pas à ce point-là en tout les cas. Je soupirai doucement en lui téléphonant. Il s'excusa, disant que je n'avais qu'à commander et manger, qu'il avait une réunion très importante et qu'il ne pouvait pas quitter le bureau, précisant qu'il ignorait jusqu'à quelle heure ça allait durer. « T'es sérieux là?! T'avais promis qu'on passerait du temps ensemble et... » Il prit la parole avant que je ne puisse terminer ma phrase. « T'exagères! » On se disputa un peu avant de raccrocher. Tout en rangeant mon téléphone dans mon sac, je jurai: « Fais chier! C'est toujours pareil... » Je détestais cette situation. Avant, on était heureux. Maintenant... Je ne savais plus trop. Ce que je savais c'était que cette situation ne me convenait pas vraiment.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Sam 20 Fév 2016 - 23:29

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
Il bruinait légèrement, Ilow était emmitouflé dans son manteau, il y a encore quelques minutes, il était pris au piège, victime des son déménagement, des cartons qui jonchaient son sol, il y en avait partout ! Il avait besoin de cette pause, urge-ment même !! Casque de musique sur les oreilles, il avait Birdy qui berçait ses pas dans la rue

“Beautiful lies, Cover my eyes with your hands, Just pretend we're better, Turn out the light, There are no more surprises to come, Let's be numb together, The world's so fast and nothing lasts, Let's save it while we can…”

Ilow avait faim, ça faisait quoi 7-8h qu’il était plongé dans ces fichus cartons, qui se multipliaient à vue d’oeil ?! Il avait repéré un petit restaurant japonais pas très loin, et puis de toute manière il avait besoin de marcher et de se changer les idées ! Il allait rentrer dans le petit resto’ quand une jeune femme le heurta, elle ne l’avait pas vu, au téléphone et dans une discussion qui semblait sérieuse apparemment … Ilow ne releva pas et fit une ptite moue comme quoi ce n’était rien, il l’a contourna et entra. Il se dirigea vers le comptoir, “Bonsoir, j’ai appelé il y a une demi-heure, ¾ heures pour une commande à emporter au nom de Kowalski, s’il vous plaît …”, la jeune demoiselle au comptoir, lui fit un léger sourire et alla chercher sa fameuse commande. Ilow le dos appuyé contre le comptoir, il se tourna vers la grande baie vitrée qui donnait dehors, la jeune femme qui l’avait bousculé, était toujours dehors et il bruinait de plus en plus, il discerna un ‘Fais chier’ …

“Monsieur Kowalski, voici votre commande, je vous ai fait une carte de fidélité également !”
“Ah super, merci, tenez, il me semblait que c’était 10.40, gardez la monnaie.”
“Merci Monsieur, bon appétit et bonne soirée à vous, à bientôt ! ”


Ilow lui adressa un léger sourire et zou c’était reparti, direction l’appartement mais avant il fallait affronter de nouveau le léger froid et cette bruine … En sortant il fit de nouveau face à la jeune femme qui semblait désabusée, sans s’en rendre compte, Ilow leva les mains pour et les posa sur ses bras pour éviter qu’ils se rentrent de nouveau dedans.

“Décidément, je vais finir par croire que vous me voulez du mal …” Dit-il pour détendre l’atmosphère, avec un léger sourire. Mais il reprend un air sérieux, “Excusez moi … Tout va bien ?”

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 21 Fév 2016 - 14:23

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'ignorais ce qu'il se passait mais plus le temps passait justement, et plus je me demandais si mon couple allait tenir à ce rythme-là. Je n'étais pas du genre à baisser les bras. Je m'étais toujours battue pour avoir ce que je voulais. La vie n'avait pas toujours été tendre avec ma mère et moi mais on avait finit par nous en sortir. Elle était heureuse avec mon beau-père, un homme formidable. Et j'avais trouvé en mon fiancé un homme intelligent, tendre, attentionné, beau et à l'écoute. Il m'avait encouragé dans mon projet, avait investit tout comme l'avait fait mon beau-père. Je pensais que ça ne pouvait que bien se passer entre lui et moi. Il m'avait demandé en mariage, j'avais dit oui. J'étais tellement bien avec lui que j'aurais été idiote de refuser de l'épouser. Mais depuis quelques temps, les choses changeaient. Il travaillait de plus en plus, mon projet monopolisait pas mal de mon temps et malgré notre accord de nous prendre une soirée par semaine minimum pour nous retrouver, il ne le respectait pas. C'était tellement lui demander de respecter notre décision et de me réserver une soirée par semaine? A croire que oui puisqu'il n'avait d'ailleurs même été fichu de m'appeler lui-même pour dire qu'il ne pouvait pas se libérer... Tout en étant au téléphone, je percutai d'ailleurs un homme. Fâchée, je ne réalisai même pas que je ne m'étais pas excuser. Ce n'était pas mon genre mais j'étais tellement en colère que ça m'était passé par-dessus en quelque sorte. Je finis par raccrocher et ranger mon téléphone dans mon sac tout en allant vers la porte du restaurant, sans faire attention.

Je sentis les mains d'un homme se poser sur mes bras pour éviter une nouvelle collision et je sursautai. “Décidément, je vais finir par croire que vous me voulez du mal …” Je souris doucement en le regardant. « Désolée... Pour tout à l'heure... » Je l'avais reconnu, sans grande difficulté. “Excusez moi … Tout va bien ?” Si tout allait bien? C'était une excellente question. J'haussai légèrement les épaules mais en hochant la tête. Deux gestes légèrement contradictoires. Le haussement d'épaules voulait dire que je n'en savais trop rien alors que le hochement de tête voulait dire que oui, ça allait. « Rien de grave... Mon fiancé peut pas se libérer donc je vais dîner seule, c'est tout... » Ce n'était pas le fait de dîner seule qui posait un problème. C'était le fait qu'on ne se voyait pratiquement plus et qu'il annulait les seuls projets qu'on avait. C'était ça, le pire. « Encore désolée pour tout à l'heure, je ne faisais pas attention. Passez une bonne soirée. » Je souris doucement en passant à côté de lui dans le but d'aller dans le restaurant pour dîner. On avait réservé donc je n'allais pas annuler à la dernière minute. La seule différence était que je serais seule au lieu qu'on soit à deux. Ma soirée à moi allait être autrement que bonne. Remplie de solitude surtout. Parce que oui, j'allais me sentir seule pour le coup. Mais c'était comme ça. Il y avait des choses plus graves dans le monde mais je ressentais de la peine et j'étais déçue. Déçue par mon fiancé et son comportement.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 21 Fév 2016 - 22:27

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
Elle semblait quelque peu contradictoire suite à sa question 'Tout va bien ?', sa réponse fit sourire Ilow, c'était un peu son genre également et non parce qu'il se moquait, il n'oserait jamais, elle semblait vraiment ennuyée et ça l'embêtait pour elle. Puis elle vint à parler de son fiancé qui ne pouvait pas se libérer, elle allait dîner seule.

“ Oh … Je vois, je comprend ...” Dit-il, puis il se mit devant elle et écarta les bras, “ Allez-y, rentrez moi dedans si ça peut vous soulager et vous faire penser à autre chose durant une fraction de seconde, on évite le thorax, il est sensible en ce moment ...” Lâcha-t-il en rigolant, histoire de détendre l'atmosphère.

« Encore désolée pour tout à l'heure, je ne faisais pas attention. Passez une bonne soirée », Ilow secoua la tête pour lui faire comprendre que ce n'était vraiment rien, qu'il comprenait. Il la suivit du regard, elle semblait triste, déçue, bien qu'il ne la connaissait absolument pas, ça lui faisait de la peine, il ne croit se souvenir avoir agit de la sorte envers la gente féminine ! Il s'apprêtait à y aller mais il se retourna une dernière fois, la jeune femme se trouvait au comptoir attendant qu'on la dirige vers sa table réservée, son regard se perdait dans l'assistance de la salle, elle était pensive, et dîner seule dans cet état, c'était un coup cogiter toute la soirée et en vouloir à mort à son fiancé … Ilow entra de nouveau dans le restaurant et se dirigea vers le comptoir où la jolie demoiselle, l'avait servi plutôt.

“ Dîtes moi je vais de croiser une connaissance dans le restaurant et elle est seule ce soir, ça vous gêne si je mange à sa table mon plat à emporter ?! ” Dit-il avec un sourire.

“ Nullement Monsieur Kowalski, on vous amène les couverts à votre table … Bonne soirée ! ”

“ Supeer !! Merci, vous êtes adorable ! Bonne soirée à vous aussi ! ”


Ilow se dirigea donc vers la table de cette inconnue, elle était dos à lui et ne l'avait sans doute pas vu ni entendu entrer de nouveau dans le restaurant, elle allait sans doute le prendre pour un grand psychopathe avec sa commande à emporter et venir squatter sa table et sa soirée …
Il fit face à la jeune femme et afficha une légère grimace.

“ OK, alors n'allait pas croire que je suis un grand malade, un pervers ou je ne sais quoi d'autre de flippant, je me suis juste dit qu'étant tous les deux seuls ce soir, on pouvait se tenir compagnie … A TABLE ... et ça vous évitera de trop cogiter sur ce fiancé qui a loupé le coche pour ce soir … ”

Holalala … Plus d'une aurait pris jambe à son cou, même lui il se faisait peur.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Lun 22 Fév 2016 - 12:11

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'avais rarement éprouvé ce type de déception envers mon fiancé et pourtant, il y avait effectivement un début à tout. La preuve. J'avouai à cet inconnu ce qui me chagrinait, et je fus surprise par sa réaction, pour être tout à fait honnête. “Oh … Je vois, je comprend... Allez-y, rentrez moi dedans si ça peut vous soulager et vous faire penser à autre chose durant une fraction de seconde, on évite le thorax, il est sensible en ce moment ...” Et il s'était effectivement placé devant moi, les bras écartés, pour me permettre de lui rentrer dedans. Je ris doucement en secouant un peu la tête. « Je ne vais pas me défouler sur vous... Mais merci pour la proposition. » Je lui souhaitai ensuite une bonne soirée avant d'aller dans le restaurant. J'attendais mon tour au comptoir, mon regard se perdant un peu sur les personnes déjà présentes dans le restaurant. On me dirigea vers ma table et je m'installai, tournant le dos au comptoir. Je ne vis pas que cet inconnu venait d'entrer dans le restaurant pour finalement venir me rejoindre à table. J'étais tellement perdue dans mes pensées, un verre de vin posé devant moi, que je sursautai quand il s'adressa à moi. “OK, alors n'allait pas croire que je suis un grand malade, un pervers ou je ne sais quoi d'autre de flippant, je me suis juste dit qu'étant tous les deux seuls ce soir, on pouvait se tenir compagnie … A TABLE ... et ça vous évitera de trop cogiter sur ce fiancé qui a loupé le coche pour ce soir…” Je souris doucement en l'observant. C'était gentil de sa part, bien qu'étrange. « C'est gentil mais ne vous sentez pas obligé. Je n'ai pas vraiment besoin de la pitié ou de quelque chose de similaire de la part de quelqu'un que je ne connais pas... » Ce n'était pas si dramatique de passer sa soirée seule. Mais ça soulevait des questions. Pourquoi il ne faisait pas d'efforts pour se libérer, la seule soirée que je lui avais demandé? Est-ce-que ça allait durer comme ça encore longtemps? Un tas de questions qui restaient encore en suspend. « Cependant... Je ne dîne jamais avec un parfait inconnu alors si vous tenez vraiment à rester à ma table... Il faudra que vous me donniez au moins votre prénom. » Un léger sourire était toujours sur mes lèvres. C'était pas un peu malheureux qu'un inconnu ait soudainement l'air plus présent pour moi que mon propre fiancé? Si, sans doute que si.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Mar 23 Fév 2016 - 1:23

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
Oui, sûrement qu'il allait passer pour un mec vraiment étrange et d'ailleur ça l'étonnait, il n'était pas du tout du genre à réagir comme d'ordinaire … Mais là, ça l'avait pris subitement, sans prévenir ! Heureusement pour lui, la demoiselle le prit avec sourire, ce qui le rassura. « C'est gentil mais ne vous sentez pas obligé. Je n'ai pas vraiment besoin de la pitié ou de quelque chose de similaire de la part de quelqu'un que je ne connais pas... » Oh non Ilow n’éprouvait pas de la pitié, non c'était juste le fait que voilà ils étaient tous les deux seuls ce soir et qu'une étrange météorite avait frappé la tête d'Ilow qui avait cette idée étrange de s'incruster à la table d'une jolie demoiselle QUI au passage n'était pas célibataire, quelque chose ne tourne pas rond chez lui … A vrai dire, il serait dans cette situation, il se serait senti mal aussi, rdv prévu et annulé au dernier moment bon ce n'est pas dramatique mais ça énerve ! « Cependant... Je ne dîne jamais avec un parfait inconnu alors si vous tenez vraiment à rester à ma table... Il faudra que vous me donniez au moins votre prénom. » Non mais sérieusement il manque vraiment à tous ses devoirs … Il débarque comme une fleur à sa table et ne se présente pas, il y aurait eu un trou de souris dans les parages qu'il se serait rué à l'intérieur, il rougit … Compréhensible ! Toujours debout face à elle, il prit enfin la parole, posa sur la table son … Repas à emporter, il fit une légère inclinaison vers l'avant, genre prince charmant ???? Pour se présenter sur un ton d'humour.

« Ilow pour vous servir … Je suis désolé, ça paraît vraiment … Étrange maintenant que je retourne la scène dans ma tête, je suis portant sobre, ça m'étonne moi-même, à vrai dire ... » Dit-il en rigolant, « Mais aucune pitié dans ce geste je vous rassure, à vrai dire me retrouver seul avec mon chat dans un appart' encore en installation est assez déprimant, en fait c'est vous qui allait me sauver dans cet ennui qui m'attendait là-bas ... » Avoua-t-il en souriant.

Une des serveuses, lui amena les fameux couverts à la table, Ilow se décala pour ne pas la gêner, elle en profita pour donner le menu à la parfaite inconnu qui allait partager sa soirée. Ilow prit place en face d'elle, il avait l'impression d'attirer l'attention depuis quelques minutes en fait, tout le monde le regardait avec des yeux bizarres.

« Okkk … Bon hé bien je suis officiellement étiqueté homme bizarre à jamais dans ce restaurant je crois ... », il tenta d'attraper une des serviettes sur la table et se cacha le visage, puis regarda ensuite l'inconnue en face de lui. « J'informe que je ne dîne pas non plus de plat à emporté avec de parfaites inconnues, j'ai également le droit à un prénom ? » Dit-il sur un ton amusé.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Mar 23 Fév 2016 - 18:14

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'ignorais ce que la suite de la soirée allait me réserver mais honnêtement, elle s'annonçait bien meilleure que ce que j'avais pu imaginer suite à l'annulation de mon fiancé. Nettement meilleure. « Ilow pour vous servir … Je suis désolé, ça paraît vraiment … Étrange maintenant que je retourne la scène dans ma tête, je suis portant sobre, ça m'étonne moi-même, à vrai dire ... » Je ne pus m'empêcher de rire doucement en l'entendant. Pas besoin d'avoir bu pour se comporter de cette manière. Et même si la façon de m'aborder était hors norme, ce n'était pas flippant pour autant. Je n'eus pas l'occasion de lui répondre qu'il reprenait déjà la parole. « Mais aucune pitié dans ce geste je vous rassure, à vrai dire me retrouver seul avec mon chat dans un appart' encore en installation est assez déprimant, en fait c'est vous qui allait me sauver dans cet ennui qui m'attendait là-bas ... » Je souris en le regardant. C'était gentil de sa part de dire ça. Ainsi donc il venait de déménager et possédait un chat? « Mais vous êtes sûr que vous n'allez pas manquer à votre chat? Je ne voudrais pas avoir de problèmes avec votre ami à quatre pattes. » Je souris sincèrement, nettement de meilleure humeur que quelques minutes auparavant, mine de rien. L'homme se prénommant Ilow était toujours debout avec son plat à emporter en main et il était vrai que les regards commençaient à se tourner vers lui.

« Okkk … Bon hé bien je suis officiellement étiqueté homme bizarre à jamais dans ce restaurant je crois ... » Je ris à nouveau doucement. Certains devaient effectivement se dire qu'il était bizarre mais quelle importance? J'étais du genre à me ficher de ce que les autres pouvaient bien penser de moi, de mon apparence, ou de ce que je pouvais faire. J'étais du genre à pouvoir me disputer en pleine rue, si la raison de la dispute en valait le coup, sans faire attention aux autres. J'étais d'une nature assez calme, mais si on me poussait, je me fichais de l'endroit et du regard des autres. J'étais prête à les affronter, en ignorant ce qu'ils pouvaient bien penser de moi, si ça en valait la peine. Il prit une serviette pour se cacher le visage et je secouai doucement la tête en souriant. « J'informe que je ne dîne pas non plus de plat à emporté avec de parfaites inconnues, j'ai également le droit à un prénom ? » J'hochai la tête. « Sienna. Je m'appelle Sienna. Et vous pouvez vous installer, vous aurez l'air moins bizarre. » Je ris en le regardant puis je bus une gorgée de mon verre de vin. Une bouteille était sur la table et un verre s'y trouvait encore. « Le vin est sur la note de mon fiancé, je vous sers un verre? » Une sorte de petite vengeance par rapport à mon fiancé? Peut-être un peu. Mais juste un peu. « Alors comme ça, vous avez un chat et vous êtes dans les cartons? » Autant papoter un peu, si déjà il allait dîner avec elle, non? Je souris doucement avant de boire à nouveau une gorgée de mon verre.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Mer 24 Fév 2016 - 13:34

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
« Mais vous êtes sûr que vous n'allez pas manquer à votre chat ? Je ne voudrais pas avoir de problèmes avec votre ami à quatre pattes. » Ilow se mit à sourire à cette réflexion, en ce moment Jipie était beaucoup plus préoccupé par son nouvel environnement que son maître, il passait ses journées à explorer l'appartement, à se cacher là où il pouvait. Il était en période d'adaption ! Mais il était ravi de voir que la jeune femme avait retrouvé son forum, c'était au moins ça même s'il se faisait remarqué, mais en réalité il s'en fichait un peu.

« Oh non, en ce moment on ne fait que se croiser dans un couloir, Monsieur est bien trop occupé à découvrir son nouvel environnement … Je passe en second plan ! » Dit-il en souriant.

« Sienna. Je m'appelle Sienna. Et vous pouvez vous installer, vous aurez l'air moins bizarre. » Bizarre … Oui c'était le mot, mais bon il l'avait toujours été en réalité, c'était Ilow, c'est ce qui le définissait aussi, prêt à faire des trucs foufous à tout instant. Non pas qu'il aimait se remarquer hiin mais il se fichait complètement du regard des autres, il ne voulait tout simplement pas mettre mal à l'aise les personnes qui l'accompagnaient voilà tout ! « Le vin est sur la note de mon fiancé, je vous sers un verre ? » il se mit à sourire et bien si le vin était sur la note du très cher fiancé absent, autant en profiter, non ?

« Je vous en prie ... » Dit-il en tendant son verre. Il releva une certaine satisfaction vis à vis de ce geste, une sorte de petite vengeance, qui sait peut-être et puis à vrai dire elle avait de bonnes raisons de le penser.

« Alors comme ça, vous avez un chat et vous êtes dans les cartons ? » AH ! Oui et c'est peu dire, Ilow était là depuis combien de temps, une semaine ? Et c'était toujours le même foutoir dans son appartement. A vrai dire le retour au bercail, à la vraie vie, au calme, il ne s'y faisait pas tellement, déballer, ranger, rendrait tout ceci bien trop réel et trop rapidement. Sa psy' qu'il devait voir dans son programme de réhabilitation, lui avait dit que ça prendrait quelque temps avant de prendre ses marques et de vivre de nouveau normalement.

« Oui … Un chat que des amis m'ont offert pour mon retour au bercail, un bengal, il a quoi 7 mois et il me fait réellement tourner en bourrique, un vrai démon ! », il bu une gorgée de ce très bon vin, « Je suis originaire d'ici mais engagé dans l'armée en tant qu'infirmier, j'ai du quitter le pays quelques temps et me revoilà ... » Il ne pouvait s'empêcher de repenser à l'attaque, pourquoi ces images ne quittaient pas son esprit, il essaya de fermer les yeux quelques secondes pour faire le vide … Son retour était bien plus difficile qu'il ne le pensait en fait. « Et vous dîtes moi, vous faîtes quoi dans la vie ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Jeu 25 Fév 2016 - 0:03

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


Je trouvais ce moment nettement plus agréable que ce que j'aurais pu imaginer. Je n'avais pas pensé qu'un inconnu rencontré réellement par le plus grand des hasards pourrait me redonner le sourire comme ça. Comme quoi, rien n'était jamais là où on l'attendait. J'aimais les animaux donc j'espérais bien ne pas avoir de problème avec son ami à quatre pattes en le monopolisant. « Oh non, en ce moment on ne fait que se croiser dans un couloir, Monsieur est bien trop occupé à découvrir son nouvel environnement … Je passe en second plan ! » Je ris doucement en entendant sa réplique. « Oh, je compatis. C'est toujours difficile de passer au second plan. » J'aurais aimé avoir un animal de compagnie. Le temps que ma mère était avec mon père, ce n'était même pas la peine d'espérer: il n'aimait pas trop les animaux et puis, c'était tant mieux comme ça au final quand on voyait le comportement qu'il avait avec les humains... Par la suite, ma mère réussissait à nous faire vivre mais entre les cours et le travail, on avait choisis de ne pas prendre d'animal, même pas un chat, pour pas qu'il soit seul toute la journée. Ensuite, mon fiancé et moi nous n'avions jamais parlé d'animaux pour être tout à fait honnête. Il n'avait rien contre mais je ne savais pas trop si ça l'intéresserait malgré tout. On avait parlé enfants, vie de famille, mais jamais d'animaux étrangement. M'enfin, j'aurais un chat ou un chien un jour, vous pouvez en être sûr. « C'est un mâle? » Je trouvais ça intéressant à savoir. Certaines personnes trouveraient sans doute que c'était un détail inutile mais moi, ça m'intéressait. Tout simplement.

Il s'installa après qu'on se soit présenté et je lui proposai un verre, précisant que c'était sur la note de mon fiancé. « Je vous en prie ... » Je souris en lui servant donc un verre de vin. Je me renseignai donc un peu sur son chat et ses fameux cartons. « Oui … Un chat que des amis m'ont offert pour mon retour au bercail, un bengal, il a quoi 7 mois et il me fait réellement tourner en bourrique, un vrai démon ! » Je ris de bon coeur. J'imaginais aisément qu'il devait être un sacré phénomène, en effet. « Comment s'appelle ce petit démon? » Son retour au bercail? Je n'étais pas sûre de comprendre. « Je suis originaire d'ici mais engagé dans l'armée en tant qu'infirmier, j'ai du quitter le pays quelques temps et me revoilà ... » Oh. Il servait son pays. « J'ai toujours admiré ceux qui servent leur pays... » Je ne pouvais qu'imaginer à quel point ça devait être difficile comme métier et j'admirais ceux qui risquaient leur vie pour leur pays. Les infirmiers, les médecins, les soldats sur le terrain, je les admirais tous parce qu'à leur niveau, ils étaient importants et utiles à l'humanité. Tout simplement. Ils devaient en voir des horreurs alors oui, je les admirais pour subir tout ça et risquer leur peau. « Je vais être indiscrète, mais vous êtes de retour pour une permission ou vous êtes de retour à la vie civile? » Je bus une nouvelle gorgée de vin quand mon repas arriva à table et on put commencer à manger, ce que je fis. « Et vous dîtes moi, vous faîtes quoi dans la vie ? » Je souris doucement en haussant les épaules. « Je vais ouvrir mon propre café dans peu de temps... » Café dans lequel mon fiancé et mon beau-père avaient investis d'ailleurs. Sans eux, je n'aurais pas pu. Mes économies au fil des années n'auraient pas été suffisantes à elle seule pour ouvrir un commerce. Je pris une bouchée et mon repas que je trouvais excellent.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 28 Fév 2016 - 16:04

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
« Oh, je compatis. C'est toujours difficile de passer au second plan. » au second plan, Ilow était habitué à cette place … Il ne cache pas qu'il aurait voulu compter pour quelqu'un même s'il ne s'agissait que d'un chat, qu'il l'attende à la porte lorsqu'il rentre, lui fasse des câlins, compter sur quelqu'un, mais n'était-il pas en train de confondre, présence animale et humaine ?! Peut-être oui, il avait un manque de ce côté là. Mais il aime son chat même si celui-ci est perso' en ce moment, c'est une compagnie qui le ravie ! « C'est un mâle ? Comment s'appelle ce petit démon ?  » Ce petit démon .. Oui en effet, cette description lui correspondait à merveille !

« Alors oui c'est un mâle, il s'appelle Jippy, c'est un ptit mix de mes amis militaires, fan de jeep ... » Dit-il en roulant des yeux, mais il le portait bien ! « Mais pour être honnête, il apporte beaucoup même si en ce moment je n'existe que pour sa gamelle, au moins je suis sûr que quand ça va mal, il est là pour réconforter à sa manière … Et ça fait du bien ! »

« J'ai toujours admiré ceux qui servent leur pays... » Il eut un sourire un peu gêné, c'était encore dur faut croire … Mais c'est quelque chose qu'il admirait malgré tout lui aussi, il fallait des hommes comme nous, c'était important. « Je vais être indiscrète, mais vous êtes de retour pour une permission ou vous êtes de retour à la vie civile? » Après tout, peut-être qu'en parler avec une inconnue autre que sa psy' pouvait peut-être l'aider, il la regarda quelques instants avant d'hésiter, il tenait son verre assez nerveusement, et ne s'en était pas apperçu à vrai dire.

« Non, je suis de retour définitivement, ma section a été attaqué sur le terrain … J'ai survécu, je ne sais même pas encore comment, avec un pronostic vital engagé, mais faut croire que j'avais une bonne étoile ... » Dit-il en souriant légèrement, « On m'a rapatrié dès que j'ai pu faire le voyage, le retour à la réalité et un peu déroutant, c'est peut-être pour ça que je m'invite à la table d'une charmante inconnue, je suis un peu à côté de mes pompes en ce moment ... »

Puis il fut interrompu par le serveur qui arriva enfin avec le repas de Sienna, ils pouvaient enfin commencer, Ilow ouvrit ses barquettes de plats à emportés, ahhh ça faisait classe, ce qui le fit légèrement rire ! Mais ça sentait terriblement bon ! « Je vais ouvrir mon propre café dans peu de temps... » Il leva son verre à cette nouvelle, une belle initiative et un beau projet !

« Waaah, hé bin c'est un très beau projet, je serais sûrement un client régulier, ça doit être excitent de se lancer dans une telle aventure ... Avoir sa propre boutique, offrir un peu de chaleur au client, du bonheur, ça doit être quelque chose de super … Vous ouvrez quand ? »

Il allait portait sa fourchette à sa bouche, lorsque le pied d'un des serveurs butta dans chaise, celui-ci portait un plateau de petites bouteilles vides en verre, l'une d'elle perdit l'équilibre et tomba sur le torse d'Ilow, celui-ci eut un le souffle coupé un petit moment, ça aurait une personne ordinaire, en pleine forme, ce serait passé inaperçu mais là, ses blessures étaient encore récentes et douloureuses malgré les médicaments. Il fit une légère grimace en ramassant la fameuse bouteille, le serveur était totalement désolé.

« Ce n'est rien, ne bous en faîtes pas ... »

Ilow croisa le regard de Sienna qui devait sans doute se demander si tout allait bien. Ilow posa sa main sur son torse et repris une respiration normale.

« Désolé … Je suis encore en mode pantin désarticulé pour être honnête ... »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 28 Fév 2016 - 16:53

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'aimais les animaux alors oui, je me renseignais sur ce chat qui ne pensait qu'à explorer l'appartement d'après les dires de son propriétaire. Cela pouvait paraître assez insignifiant pour certains mais pour moi, ça avait déjà une importance. Et puis, de quoi parler avec un parfait inconnu en plus? Le chat était un excellent sujet de conversation à mon humble avis. « Alors oui c'est un mâle, il s'appelle Jippy, c'est un ptit mix de mes amis militaires, fan de jeep ... » Je ris doucement. Jippy, c'était assez mignon comme nom quand on y repensait. Et puis, ça avait le mérite d'être original en plus de ça. « Mais pour être honnête, il apporte beaucoup même si en ce moment je n'existe que pour sa gamelle, au moins je suis sûr que quand ça va mal, il est là pour réconforter à sa manière … Et ça fait du bien ! » Je n'avais jamais entendu un homme parler comme ça d'un animal. Et peut-être trouverez-vous ça idiot mais ça ne me laissait pas indifférente. Je trouvais ça émouvant. « Waouh... Rares sont les hommes à parler comme ça d'un animal de compagnie. Et je comprends tout à fait ce que vous dites. L'animal ne vous trahira jamais, lui, contrairement aux humains. Et il vous aime quoi que vous fassiez, quelque soit les décisions que vous preniez. » Le chien, le chat, le hamster, quelle importance? Ils étaient tous pareils. Avec leur caractère propre et unique, mais ils étaient tous constitués des mêmes sentiments. Ils vous aiment, quoi qu'il arrive. Certains humains feraient bien mieux de prendre exemple sur les animaux d'ailleurs, ça leur servirait de leçon. Suite à ça, le sujet changea quelque peu.

Je lui demandai s'il était de retour définitivement ou s'il était juste en permission. Je remarquai qu'il tenait son verre de manière assez nerveuse. Sans doute que c'était un sujet assez difficile pour lui à aborder, ça n'aurait rien d'étonnant après tout. « Non, je suis de retour définitivement, ma section a été attaqué sur le terrain … J'ai survécu, je ne sais même pas encore comment, avec un pronostic vital engagé, mais faut croire que j'avais une bonne étoile ... » J'hochai doucement la tête. Sans doute en avait-il une en effet oui. « On m'a rapatrié dès que j'ai pu faire le voyage, le retour à la réalité et un peu déroutant, c'est peut-être pour ça que je m'invite à la table d'une charmante inconnue, je suis un peu à côté de mes pompes en ce moment ... » Je souris doucement en le regardant dans les yeux. Une charmant inconnue hein? « Et bien... Peu importe les raisons pour lesquelles vous vous êtes invité à ma table... Je suis contente que vous l'ayez fait. » J'étais sincère. Cela n'avait rien à voir avec le fait qu'il revenait d'une mission difficile durant laquelle il avait perdu des personnes qu'il appréciait sans doute, des frères. Et ça n'avait rien à voir non plus avec le fait qu'il ait survécu après avoir eu une pronostique vital engagé. J'étais simplement contente qu'il l'ait fait parce que finalement, peut-être bien qu'on allait s'aider mutuellement et c'était plaisant. Je ne lui posai aucune question concernant ce qu'il s'était passé là-bas mais mon regard lui signifiait bien que s'il désirait en parler, j'étais prête à l'écouter. Je savais simplement que ça ne servait à rien de mettre la pression, peut-être ne désirait-il pas mentionner ce qu'il avait vécu sur le lieu du conflit. Alors je n'insistai pas trop sur le sujet mais je lui fis tout de même comprendre qu'il aurait une oreille attentive avec moi s'il en avait besoin. C'était le plus important: savoir vers qui se tourner si l'envie de parler arrivait.

On mentionna alors mon futur café. « Waaah, hé bin c'est un très beau projet, je serais sûrement un client régulier, ça doit être excitent de se lancer dans une telle aventure ... Avoir sa propre boutique, offrir un peu de chaleur au client, du bonheur, ça doit être quelque chose de super … Vous ouvrez quand ? » Je souris un peu plus. « J'espère que j'arriverais à offrir un lien chaleureux aux gens en tout cas. Pour l'ouverture, je ne sais pas exactement à vrai dire. Quelques petites choses à régler, des imprévus, enfin voila... » Je ris nerveusement. Et l'ouverture m'angoissait aussi, pour être tout à fait honnête. J'avais un peu peur que ça fasse un flop pas croyable par exemple. Arriva ensuite un petit incident. Ilow se prit une bouteille vide sur le torse et je cru percevoir un petit soucis de respiration mais il ramassa la bouteille. « Ce n'est rien, ne bous en faîtes pas ... » Le serveur était désolé et il ne savait plus où se mettre. Ce n'était pas grave en soi mais si Ilow revenait récemment de se remettre, il avait peut-être encore des blessures qui le faisait souffrir. Je l'interrogeai du regard alors qu'il posa sa main sur son torse. « Désolé … Je suis encore en mode pantin désarticulé pour être honnête ... » J'hochai légèrement la tête. « Vous avez encore des blessures douloureuses? » J'hésitai un instant avant de poser ma main sur la sienne, celle qui était encore sur la table pas sur celle de son torse. « Pensez à autre chose que la douleur. Pensez à Jippy et à un moyen de revenir à la première place pour lui. » Je souris tendrement, tentant de lui faire penser à autre chose pour que ce soit plus agréable pour lui et que l'incident soit oublié. Je ne savais pas s'il avait encore mal ou non mais qui ne tentait rien n'avait rien et l'humour n'avait jamais tué personne donc peut-être que ça l'aiderait. Quant à ma main sur la sienne... Je réalisai le geste que j'avais eu et je la retirai doucement. Ce n'était peut-être pas le geste à avoir après tout, c'était peut-être déplacé ou que savais-je d'autre? Je gardai cependant mon sourire en attendant sa réponse et une preuve qu'il allait bien, en quelque sorte.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 6 Mar 2016 - 12:40

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
Il repensait à sa boule de poils, Mr Pacha, car oui c'était bien le chouchou de la maison et il cédait à tout ses caprices, Ilow était complètement gaga avec son chat mais ça lui faisait du bien en même temps. En retour il avait des câlins à gogo, des papouilles et quand ça n'allait pas, il était présent et ça … ça valait tout l'or du monde ! Il n'avait pas souvenir d'avoir eu des animaux dans son enfance peut-être un poisson rouge … Il se rend compte qu'il était passé à côté de quelque chose en effet. Ces animaux apportent tellement, et stabilisent notre humeur, apaisent notre tristesse. Il se mit à rougir lorsque Sienna se mit à rire lorsqu'il avoua le prénom de son petit démon. « Waouh... Rares sont les hommes à parler comme ça d'un animal de compagnie. Et je comprends tout à fait ce que vous dites. L'animal ne vous trahira jamais, lui, contrairement aux humains. Et il vous aime quoi que vous fassiez, quelque soit les décisions que vous preniez. » Il resta quelques instants songeur suite à ses quelques mots, qui avaient beaucoup de sens pour lui, en effet, Jippy ne me trahira jamais, il ne m'abandonnera pas quoi que je dise, quoi que je fasse, il me restera fidèle. Et pour être honnête, oui jusqu'ici il n'avait ressenti cela pour aucun 'humain' et vice versa, ça laisse songeur et ça fait réfléchir. Ilow restera-t-il à jamais auprès de son Jippy, pourrait-il un jour se reposer sur quelqu'un de confiance ?!

« Jippy a été le seul à me voir dans un sale état, on s'est accordé une confiance mutuelle … Mon soutien permanent, mon confident et celui qui me réconforte à tout moment, une sacrée boule de poils et un cadeau que je ne regrette pas du tout ! »

« Et bien... Peu importe les raisons pour lesquelles vous vous êtes invité à ma table... Je suis contente que vous l'ayez fait. »

« Hé bien, je ne regrette pas non plus ma folie du moment ... On a qu'une vie après tout ! » Dit-il en souriant.

Ilow lui adressa un léger sourire, ça faisait du bien un peu de compassion, de l'écoute, sans jugement, sans analyse, sans vouloir comprendre et chercher à améliorer quoi que ce soit, laisser libre court au moment présent. Cette folie qu'Ilow avait eu, s'inviter à la table de Sienna, finalement, n'était-ce pas le destin ? Il apprécia le fait qu'elle ne cherche pas à approfondir le sujet de son retour, de ce qu'il s'était passé. A vrai dire, c'était encore trop frais dans son esprit pour pouvoir en parler librement, sans trembler, sans fermer les yeux et s'y croire encore. Ses nuits sont encore agitées, un moindre bruit peut le faire sursauter malgré le fait qu'il tente de se contrôler à tout moment … C'est un combat de chaque seconde …
Mais on changea assez rapidement de sujet, Sienna venait de lui annoncer l'ouverture prochaine de son café, « J'espère que j'arriverais à offrir un lien chaleureux aux gens en tout cas. Pour l'ouverture, je ne sais pas exactement à vrai dire. Quelques petites choses à régler, des imprévus, enfin voila... » Oui évidemment, ce n'est jamais simple de gérer son propre commerce, de tout mettre en ordre, en place, de régler les moindres petits soucis et problèmes, avoir une ouverture digne de ce nom !

« Je comprend tout à fait, ce n'est pas facile … Vous êtes seule à gérer cette ouverture, ou êtes-vous associée à quelqu'un ? »

Ilow imagine bien que cette ouverture devait angoissée la jeune femme, c'est comme un petit bébé qu'on chouchoute, c'est un trésor qu'on ne se souhaite pas voir éclater, un rêve qui se réalise. Puis vint donc le petit incident … « Vous avez encore des blessures douloureuses ? »

« Oui … ça fait à peine quelques jours qu'on m'a enlevé ce qui m'aidait à restaurer mes jolies petits poumons ... » Dit-il sur le ton de la plaisanterie. « Et quelques côtes douloureuses encore mais je pense que c'est plus la peur qui a réagit je pense … ça reste sensible. »

Puis Ilow se raidit soudainement, Sienna attrapa sa main qui était posé sur la table, il fut surpris mais ce n'est pas un geste qui le dérangea au contraire. « Pensez à autre chose que la douleur. Pensez à Jippy et à un moyen de revenir à la première place pour lui. » Il fut surpris de ces quelques mots et sourit légèrement, première fois qu'on lui parlait ainsi en l'invitant à faire abstraction et à penser à des choses agréables, jusqu'ici on le confrontait tout le temps à ses souvenirs douloureux pour soit disant faire le deuil du passé … Il apprécia son geste. Elle retira doucement sa main de la sienne.

« Merci Sienna … C'est passé ... » Il reprit une respiration normal, il lui rendit son sourire, finalement ce n'était pas une rencontre commune mais il ne regrettait pas du tout s'être invité à sa table. « Je vais bien, mieux … Mais je en sais pas si c'est grâce à Jippy ... » Dit-il en plaisantant.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Ven 18 Mar 2016 - 14:04

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'avais la certitude - et je n'étais pas la seule - que les animaux étaient fidèles et que quoi que vous disiez ou fassiez, jamais ils ne vous trahiront. Ils sont toujours là pour vous et vous aiment, parfois bien plus que certains êtres humains. Alors non, je n'avais pas d'animaux. Mais je savais que dans certains cas, à choisir entre un animal ou certains êtres humains (pas tous et pas n'importe lesquels), je risquerais de choisir l'animal pour sa sincérité et sa loyauté. Parce qu'ils ne peuvent peut-être pas parler mais ils ont malgré tout les mots les plus réconfortants qu'on puisse entendre. C'était comme ça. Après, fort heureusement, des humains valaient également tout l'or du monde. J'aimais l'idée d'avoir un homme à mes côtés sur qui me reposer, une épaule sur laquelle pleurer. J'aimais le fait qu'on puisse avoir des amis fidèles sur lesquels on pourra toujours compter. Et une famille présente et aimante. Mais malheureusement, tous n'étaient pas comme ça. Parmi les humains, il y avait beaucoup de trahisons. Que ce soit dans la sphère amicale, familiale ou même amoureuse. C'était la vie. « Jippy a été le seul à me voir dans un sale état, on s'est accordé une confiance mutuelle … Mon soutien permanent, mon confident et celui qui me réconforte à tout moment, une sacrée boule de poils et un cadeau que je ne regrette pas du tout ! » Je souris en le regardant parler de son chat, de son petit Jippy. C'était adorable de voir quelqu'un parler de cette façon de son animal de compagnie. « Et je suis sûre que Jippy ne regrette pas non plus d'être tombé sur vous. » Je souriais toujours en le regardant, Jippy semblait être chanceux d'être tombé dans ce foyer. J'avouai au beau brun que j'étais contente qu'il se soit invité à ma table. « Hé bien, je ne regrette pas non plus ma folie du moment ... On a qu'une vie après tout ! » Je ris en hochant la tête. Il avait parfaitement raison: nous n'avions qu'une seule vie.

Je n'avais pas insisté quant aux soucis du beau brun. J'imaginais qu'il n'était peut-être pas encore prêt à en parler et insister ne servirait à rien. Il avait juste besoin de savoir que je serais présente s'il désirait un jour en parler mais rien ne l'obligeait à le faire, que ce soit maintenant, demain, ou dans un an. Si tout du moins on se revoyait un jour bien sûr. On changea de sujet en parlant de l'ouverture à venir de mon café. « Je comprend tout à fait, ce n'est pas facile … Vous êtes seule à gérer cette ouverture, ou êtes-vous associée à quelqu'un ? » Officiellement, je suppose que j'étais associé. Officieusement, je me débrouillais seule. « Et bien, j'ai investis mes économies et j'ai mon fiancé et mon beau-père qui ont investis dedans mais ils me laissent tout gérer seule donc... Une associée qui se débrouille. » Je ris doucement. Être seule ne me dérangeait pas, au contraire. J'étais bien contente qu'ils ne veuillent pas tout diriger. Arriva le petit incident. J'avais posé ma main sur la sienne, tout en voulant s'il avait encore des blessures douloureuses et je lui proposai de penser à des choses agréable. « Oui … ça fait à peine quelques jours qu'on m'a enlevé ce qui m'aidait à restaurer mes jolies petits poumons ... Et quelques côtes douloureuses encore mais je pense que c'est plus la peur qui a réagit je pense … ça reste sensible. » Je souris doucement en hochant la tête, je comprenais. Je retirai ma main. « Merci Sienna … C'est passé ... » C'était l'essentiel et alors mon sourire devint plus grand. « Je vais bien, mieux … Mais je en sais pas si c'est grâce à Jippy ... » A nouveau, un rire m'échappa. Je pris une fourchette de mon repas avant de dire: « Ah bon? Et c'était grâce à quoi ou à qui dans ce cas? Vous avez pensé à quelle chose positive? » Je lui avais conseillé de penser à quelque chose de positif tout simplement parce qu'il ne devait pas oublier toutes les belles choses d'une vie. Je savais bien que dans des endroits dans le monde, c'était une horreur, des vies remplies de malheurs. Mais il était là et il devait se souvenir qu'il y avait aussi de la beauté, des choses positives. Il ne devait pas les oublier. Je souris en plongeant mon regard dans le sien, tout en attendant sa réponse à ma question.

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Dim 17 Avr 2016 - 19:02

One more time, I'll be alone...
sienna ∞ ilow
Sans Jippy, sans doute qu'Ilow n'aurait pas aussi bien récupérer, seul « humainement », cette petite boule de poils était là quand ça n'allait pas, à chaque étape de cette expérience, le dur retour à la réalité, il savait quand venir câliner, quand jouer et attirer mon attention mais aussi rester à l'écart attendre que ça se passe. Ils étaient devenus inséparables, c'était devenu en quelque sorte son livre intime poilus, il lui racontait tout et n'importe quoi, ses blagues, ses tourments, ses interrogations, ses coups bas … Une lourde responsabilité pesait sur ses épaules sans qu'il ne le sache réellement … Jippy était tout pour Ilow, son salut, il préférait avoir à faire à son chat qu'à sa psy' pour être honnête, il n'aimait pas se confier et être juger, examinait dans tout les sens. Il n'aimait pas ça, non pas qu'il ne reconnaissait pas leur aide, leur soutien mais personnellement ce n'était pas son truc, il ne sentait pas à l'aise en leur présence. « Je suis sûre que Jippy ne regrette pas non plus d'être tombé sur vous ... » Il espérait oui, que son compagnon à quatre pattes aimait la vie que l'ancien soldat lui offrait malgré parfois sa « gagatittude » envers lui.
Ilow apprécia le fait que la belle inconnue n'essaye pas d'en savoir plus sur son passé, sur ce qui lui était arrivé, non pas qu'il ne voulait pas en parler, mais ce n'était pas réellement le moment, c'était assez sombre et triste pour une si belle soirée qui avait commencé par une folie passagère d'un ex-soldat. Non il n'était pas prêt à gâcher cette soirée avec ses souvenirs, ses blessures, ses peurs, sa réhabilitation. Il voulait profiter de ce moment tout simplement.

« Et bien, j'ai investis mes économies et j'ai mon fiancé et mon beau-père qui ont investis dedans mais ils me laissent tout gérer seule donc... Une associée qui se débrouille. » Tout en mangeant son plat, Ilow écouta Sienna lui expliquer la situation de son établissement. « C'est une sacrée aventure, mais une belle aventure, après tout si on ne réalise pas ses rêves maintenant, on ne sait pas ce que demain sera fait ... », puis vint cet incident dont Ilow se serait bien passé … A quoi avait-il pensé pour focaliser son esprits ailleurs que sur la douleur ? C'est bête mais il s'était tout simplement concentré sur la voix de Sienna, de sa main sur la sienne, les contacts humains que ce soit de simples discussions ou une main serrée, n'avaient pas été très présents ces quelques mois, tout nouveau, il devait s'habituer …

« Quand c'était la panique, le bazar sur le champ de bataille, on s'accrochait à des choses très minime, ça pouvait être la main d'un camarade qui serrait la vôtre ou posait sur votre torse pour vous aider à vous concentrer sur votre respiration ou simplement des mots … Un automatisme qu'on a du mal à se défaire … Pour le coup, vous avez été sans le savoir la personne qui m'a aidé à gérer la douleur ... »
Dit-il d'un léger sourire, ça pouvait être déplacé de sa peur, complètement bateau, idiot mais sincère le concernant … « Désolé … Je suis encore en mode réhabilitation, je peux avoir des propos un peu bizarres … Mais ça me manquait de, de parler, de profiter de moments anodins comme ça, dans mon métier, je suis souvent amener à instaurer le dialogue, la confiance, ça vient naturellement mais, depuis que je suis revenu à la vie réelle, j'ai parfois l'impression d'avoir perdu cette insouciance quelque part, peut-être que je suis un peu plus empathique, à voir si dans le boulot c'est une bonne chose ou pas, je ne peux pas le dire encore ... »

Ilow se rendit compte que sûrement les médicaments avaient eu un drôle d’effet sur lui ce soir … Non mais quelle pipelette et quel discours … Bizarre. « Heu … Je suis sobre, je tiens à le dire, mais sans doute que les anti-douleurs me font dire des trucs bizarres. » Lâcha-t-il en rigolant.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sienna Mayers


∞ Arrivé(e) à Toronto : 14/01/2015
∞ Messages : 1040
∞ Points : 210
∞ Emploi/Etudes : Vétérinaire dans son propre cabinet

MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   Sam 28 Mai 2016 - 16:49

One more time, I'll be alone...

ft. Ilow Kowalski


J'ignorais qui était vraiment cet homme assis en face de moi. Etait-il un homme vraiment bien? Un soldat simplement amoché par les horreurs auxquelles il avait dû faire face? Avait-il des restes de ces horreurs? Certains soldats pétaient carrément les plombs quand ils revenaient à la vie civile, traumatisés par l'expérience de la guerre. Il ne semblait pas méchant. Ni atteint d'un quelconque syndrome post-traumatique. Mais derrière ce visage, derrière ce corps et cette façade, se cachaient des blessures dont il ne pourrait peut-être plus jamais se défaire. J'espérais qu'il irait bien. Qu'il ne serait pas victime des séquelles de la guerre, de l'atrocité dont était capable le genre humain. Il avait l'air d'être un homme vraiment bon. Et rien que pour ça, je sentais que son chat Jippy devait être bien avec lui. Peut-être parce que moi-même je me sentais bien en sa compagnie. Les façades pouvaient être fausses mais j'avais envie de croire que la personne que je voyais en face de moi était bel et bien la personne réelle, sans fausseté, sans hypocrisie. Avec ses qualités et ses défauts. Son passé, son avenir. Ses rêves, ses espoirs. Ses désillusions mais surtout, surtout avec sa foi. Sa foi que les choses peuvent s'arranger peut-être. Ou sa foi pour toute autre chose d'ailleurs. J'avais juste envie de croire que ce qui se passait en cette jolie soirée étoilée était la pure vérité. Que c'était réel. Rien de plus. Rien de moins.

On parla de mon projet de commerce. Un petit café. Ce n'était pas grand chose mais c'était un rêve que je tenais à réaliser. « C'est une sacrée aventure, mais une belle aventure, après tout si on ne réalise pas ses rêves maintenant, on ne sait pas ce que demain sera fait ... » J'hochai doucement la tête en entendant ses paroles. Il était vrai que si on ne réalisait pas ses rêves le jour où on pouvait le faire, quand le ferions-nous? Personne ne pouvait savoir de quoi le lendemain serait fait et la vie pouvait s'avérer bien plus courte que prévu. Alors autant la vivre autant à fond que possible, pour ne jamais rien regretter le jour où on ne pourra plus faire ce qu'on désirait faire. « C'est une aventure terrifiante mais... Je prends le risque. Je veux vivre sans jamais regretter de ne pas m'être lancée dans un truc sous prétexte que j'avais peur ou que ce n'était peut-être pas le bon moment. On verra bien si c'était une bonne chose à faire ou non par la suite. » Et au pire, j'aurais pas à regretter de l'avoir fait même si ça comprenait des risques. Au mieux, je pourrais me dire que ça aura été l'une des meilleures décisions de toute ma vie.

Arriva l'incident. Rien de grave en soi. Pas de quoi me faire flipper en tout cas, même si ce n'était clairement pas une chose dont j'avais l'habitude. « Quand c'était la panique, le bazar sur le champ de bataille, on s'accrochait à des choses très minime, ça pouvait être la main d'un camarade qui serrait la vôtre ou posait sur votre torse pour vous aider à vous concentrer sur votre respiration ou simplement des mots … Un automatisme qu'on a du mal à se défaire … Pour le coup, vous avez été sans le savoir la personne qui m'a aidé à gérer la douleur ... » Je souris doucement en l'écoutant me raconter. « Et bien dans ce cas... Je suis ravie d'avoir été votre bouée de sauvetage.. Si je peux dire ça comme ça. » Je ris doucement, peut-être même un peu nerveusement. Mais peu importait. « Désolé … Je suis encore en mode réhabilitation, je peux avoir des propos un peu bizarres … Mais ça me manquait de, de parler, de profiter de moments anodins comme ça, dans mon métier, je suis souvent amener à instaurer le dialogue, la confiance, ça vient naturellement mais, depuis que je suis revenu à la vie réelle, j'ai parfois l'impression d'avoir perdu cette insouciance quelque part, peut-être que je suis un peu plus empathique, à voir si dans le boulot c'est une bonne chose ou pas, je ne peux pas le dire encore ... » Pourquoi s'excusait-il? Il n'y avait pas de raison à ça. Je l'écoutais toujours, sans jamais l'interrompre. Parler devait lui faire du bien et je n'allais certainement pas le priver de ça. « Contente de vous faire passer un bon moment alors.. » Un petit sourire aux lèvres, je le laissai reprendre la parole, ce qui ne tarda pas à arriver.

« Heu … Je suis sobre, je tiens à le dire, mais sans doute que les anti-douleurs me font dire des trucs bizarres. » Je me mis à rire avant de boire une gorgée de mon verre que je reposai sur la table puis mes yeux se posèrent sur lui. « En fait, dans un sens, tout ce que vous dites tient la route donc ne vous inquiétez pas. » J'hésitai avant de lui faire un aveu. « Je voudrais... Je voudrais vous remercier pour la soirée.. Je crois que ça faisait un petit moment déjà que je n'avais pas passé une soirée comme celle-là.. » Un sourire était présent sur mon visage mais il était quand même un peu triste. Ce n'était pas malheureux de passer une si bonne soirée avec un parfait inconnu alors qu'on aurait dû la passer avec son fiancé? Ce n'était pas malheureux de préférer passer une soirée avec ce même inconnu plutôt qu'une soirée avec son fiancé puisqu'honnêtement, des bonnes soirées avec lui ça se faisait rare? Si, sans doute. Et c'était ma triste réalité pour le coup...

code by ORICYA.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: One more time, I'll be alone... || ILOW   

Revenir en haut Aller en bas
 

One more time, I'll be alone... || ILOW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2016 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna