AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 3 Jan 2016 - 22:48



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Je franchissais tant bien que mal l'entrée de la maison, notre maison apparemment. Je la connaissais... D'après mes souvenirs bien sur. J'y étais allé plusieurs fois, mais plutôt de nuit, lorsque je ramenais Louise chez elle après une soirée arrosée. J'observais la maison, marchant comme je le pouvais avec des béquilles axillaires. J'avais passé deux longues semaines à l'hôpital, sans grande amélioration en réalité. Bon, je me sentais mieux, mes contusions commençaient à se résorber, j'avais toujours une jambe plâtrée, un bras plus qu'amoché et des côtes encore douloureuses, mais ce n'était pas le pire. Je n'avais toujours pas récupéré ma mémoire, et ça me rendait fou... Deux semaines que je recevais des visites quotidiennes de Louise, mon épouse dont je n'avais plus aucun souvenir. Et c'était si frustrant. J'étais épuisé du voyage hôpital-maison, et m'asseyais sur le canapé d'un seul coup. J'étais content d'être là, même si cet endroit m'était inconnu, c'était mieux que ma chambre d'hôpital. Peut être que me retrouver dans cette maison où j'ai vécu avec Louise, ferait revenir des souvenirs? Je ne perdais pas espoir. Contrairement à ma chambre d'hôpital, cet endroit apportait plus de chaleur, il y avait de la vie sans aucun doute. Je me sentais mieux, loin des regards des médecins. Certes, j'en étais moi même un, mais il n'empêche que je n'appréciais pas que l'on s'occupe de moi comme ça. J'observais Louise, c'était grâce à elle que j'avais pu sortir de l'hôpital, elle avait fait des pieds et des mains pour convaincre les médecins que je serais mieux chez nous, et qu'une infirmière était suffisant pour s'occuper de moi. Sur ce dernier point, j'avais grimacé... Je pouvais m'occuper de moi, non?
C'est donc dans cette maison que vous vivions? Cette même maison où tu as grandi... C'est bien plus joli lorsqu'on la voit de jour. Je souris, jetant un nouveau regard autour de moi. Je suis impressionné, je n'imaginais pas que l'on vivait dans un si joli endroit. Je devrais réussir à m'en sortir, tu sais, je veux dire par là, sans infirmière. Bon, monter à l'étage, va être compliqué pour le moment, mais je n'ai pas besoin de rester là haut. Tu pourras partir travailler sans soucis.
J'essayais de bien m'asseoir, mais c'était difficile de trouver la bonne position, histoire de ne pas avoir mal. J'avais commencé à réduire les anti-douleurs, même si dans ces moments là, je le regrettais.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 11:35

Deux semaines. J’avais réussi à survivre à deux semaines à la maison sans lui. Certes, mon frère était là. Il m’avait assez bien soutenue. Et disons qu’il avait été d’une très bonne aide dans la gestion de Rose. Je n’avais pas encore cherché de crèche. Je ne reprenais le travail que partiellement. Un ou deux jours par semaine, pas plus. Mon boss me considérait encore comme fragile. Il exigeait que j’aille faire un tour chez le psychiatre. Il voulait que j’aie une autorisation de reprendre le travail. Mais, pas de chance, le mien était hors service pour le moment… Alors, je me contentais d’effectuer des remplacements et de combler les trous. Il finirait bien par voir par lui – même que j’étais apte à travailler.
Enfin soit, telle n’était pas la question. Aymeric, mon mari, rentrait à la maison aujourd’hui. J’avais veillé à ce que tout soit bien rangé. Mais aussi à ce que mon frère soit à l’extérieur avec Rose quelques heures. Je ne voulais pas le brusquer et ne lui avais toujours pas dit qu’il était papa. Quant à moi, je ne l’avais toujours pas portée pour le plaisir et m’en passais le plus possible. Je me dirigeais alors vers la cuisine prendre un verre d’eau. « S’il – te – plaît, Aymeric. ». Je m’efforçais à ne toujours pas utiliser de petits mots doux. J’attendais qu’il soit prêt. « Oui, c’est ici que nous vivons. Mais, ne t’inquiète pas, tu vas vite retrouver tes repères, je n’en doute pas ! ». Je lui souris afin d’essayer de le rassurer au maximum. Il y avait une photo de Rose sur le meuble du salon juste en face du canapé. Dès que je m’étais aperçue de cet oubli, je me levais d’un bond pour aller subtilement renverser le cadre. Je ne voulais pas qu’il l’apprenne comme cela. A vrai dire, je ne savais pas comment le lui annoncer tout court… « Tu sais, l’infirmière est obligatoire. C’est la condition pour laquelle tu as pu rentrer à la maison. Elle ne sera pas présente toute la journée. Elle viendra ponctuellement t’administrer des médicaments. ». Oui, j’étais capable de les lui donner toute seule. Mais les médecins ne me faisaient pas confiance. Avoir de la morphine à la maison pour une ancienne droguée n’était pas la meilleure chose. J’espérais juste qu’il ne me pose pas la question…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 13:22



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Je n'avais pas vraiment appréhendé ce moment, je ressentais plutôt du soulagement. Travailler à l'hôpital et en être le patient, n'avaient absolument rien en commun. En ce moment, j'étais fort irritable, je ne supportais rien... Je savais que j'avais dû être très désagréable notamment auprès des médecins et infirmiers qui m'avaient soignés. Je crois qu'ils ne m'avaient jamais vu dans un pareil état. J'aurais l'occasion d'aller m'excuser... Mais pour le moment, j'avais tout autre chose dans ma tête: ma mémoire inexistante. Ça me pesait... Je soupirais, acceptant avec plaisir le verre d'eau que m'offrait Louise. Je ne m'étais pas rendu compte que j'avais fourni tant d'efforts que cela. Mais oui, j'étais complètement exténué par ce court voyage. Tant que je serais pas complètement remis sur pied, j'allais devoir accepté la situation comme elle est. « Merci, Louise. » Je hochais la tête, oui j'allais finir par retrouver mes repères. Les médecins avaient de bons espoirs, que je retrouve un semblant de vie normale ne pourrait que m'aider d'après eux. J'avalais une gorgée d'eau, me redressant avec une petite grimace de douleur, reposant le verre sur une surface solide. J'observais Louise, un petit sourire sur les lèvres. Heureusement qu'elle était là... Sans que je comprenne ce qu'il se passe, elle se mit à surgir non loin  de moi, faisant tomber à la renverse un cadre par la même occasion. Je fronçais les sourcils, sentant que j'avais envie de rire de la situation. Un nouveau sourire naissait sur mes lèvres. « Que se passe t-il? Tu veux me cacher quelque chose? C'est une photo de notre mariage à Las Vegas et tu as peur que je sois déçu? Il n'y a pas de risque. Je trouverais même ça amusant! » Disons que je n'étais pas le Aymeric dont Louise se souvenait. En quelques années, j'avais apparemment beaucoup changé. Actuellement dans ma tête, je n'étais pas du tout prêt à me marier tout court alors bon. Je n'étais pas encore un type sérieux, loin de là. J'étais actuellement dans un corps qui n'était pas le mien, d'un gars qui approchait la trentaine. Et en plus, qui devait supporter la présence d'une infirmière... Je soupirais, croisant les bras sur mon torse, sans trop appuyer non plus à cause de mes côtes. « Bon, si je n'ai pas d'autres choix... » Je me saisissais de la main de Louise, histoire de l'attirer à côté de moi. Je n'avais pas de souvenir de notre relation, mais j'avais besoin de ressentir sa présence, d'avoir un contact minime avec elle physiquement. Comme ci, mon corps, mon cœur ne l'avaient pas oublié. « Tu restes avec moi aujourd'hui? » Plus qu'une question, c'était limite une supplication.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 14:01

Je voulais qu’Aymeric soit le plus confortable et le plus à l’aise possible. Je m’étais donc levée pour lui prendre une chaise afin qu’il puisse y poser ses pieds. Cela étirerait ses jambes et ne devrait pas lui faire de mal. Je m’abaissais alors afin de l’aider à y mettre sa jambe platrée. Je n’étais pas très grosse, il fallait bien le dire. Mais j’y étais arrivée. Comme quoi … Quand on veut, on peut ! Je lui souris alors.
A peine avais – je renverser le vase qu’Aymeric me posait une question. Il fallait bien s’en douter… « Oh non, nous nous sommes mariés ici, à Toronto. Je te montrerais l’endroit exact dès que tu seras sur pied. ». Voilà, ou comment éviter le sujet. J’espérais qu’il ne pose pas plus de questions. Mais bon, je le connaissais par cœur.
Je ne me tenais pas tout à fait à côté de lui. Je ne m’étais pas posée dans le fauteuil afin qu’il puisse adopter la position qu’il voulait. J’avais amené une chaise un peu plus tôt afin que je puisse me poser à ses côtés. C’est alors qu’il m’avait attrapé la main. Je peux vous avouer que j’étais vraiment surprise de ce geste. Depuis son accident, nous nous étions embrassés une fois. Une toute petite fois. Et je peux vous dire que cela me manquait. Mais je ne voulais pas faire le premier pas. Toujours de peur de le brusquer. « Je reste avec toi autant de temps que tu le voudras. Dans la semaine qui vient, je ne travaille qu’un après – midi et une nuit. ». Je lui souris. Je ne pouvais toujours pas reprendre le travail à temps plein. Pas tant que je n’avais pas été voir un psychiatre qui me donnerait un papier pour dire que je suis apte à reprendre le travail. Je suis une tête de mûle. Tout le monde le savait. Et il était hors de question qu’un médecin me donne l’autorisation de travailler. J’étais capable toute seule de décider… « Tu veux peut – être que je te mette un film ? Ou tu veux dormir ? ». Je devais contacter mon frère pour qu’il puisse rentrer avec la petite tout en faisant le moins de bruit possible pour ne pas être repéré. Que c’était compliqué !

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 16:10



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Louise était vraiment aux petits soins avec moi. Je commençais vraiment à apprécier de vivre avec quelqu'un. J'avais vécu pendant quelques années seul dans un appartement avec ma télé comme seule compagnie, et parfois la visite de ma sœur. Chose que j'avais appris à apprécier. Mais au vu de la situation, j'étais heureux que ça ne soit plus le cas. Je pouvais facilement comprendre pourquoi ma vie avait totalement changé. Je pourrais vraiment finir par m'y faire. Louise avait surgi comme une furie, faisant tomber au passage un cadre. Je ne savais pas si c'était volontaire ou non, et puis de toute manière, je n'allais pas me refaire mal pour un truc aussi dérisoire. Je pris la décision de la taquiner à ce propos, parlant de photos de mariage. Mais elle me répondit assez sérieusement finalement. « On fera donc cela, alors. »
Sans raison apparente, je me saisissais de la main de Louise pour l'attirer à mes côtés. Elle était bien trop loin à mon goût. Je ne lâchais pas sa main de suite, profitant de ce petit contact. Je caressais du pouce son poignet, c'était agréable. Son visage était prêt du mien, j'eus donc tout le loisir de le détailler. De magnifiques cheveux blonds avec quelques reflets plus clairs, ondulants et descendant en bas de son épaule. Ses yeux noisettes avec de longs cils. De jolies pommettes. Elle était vraiment très belle. Je n'en revenais toujours pas de me retrouver face à cette même Louise, qui était devenue une véritable femme sans en douter un seul instant. Caressant sa main, je butais sur son alliance. Alliance qui nous liait à vie. J'avais rapidement demandé si elle comptait rester avec moi aujourd'hui, ce qu'elle me confirma. « Je suis heureux de l'apprendre... » Je voulais passer du temps avec Louise, apprendre de nouveau à la connaître. A l'hôpital, ce n'était pas évident du tout. Avoir une certaine intimité dans un lieu où tout le monde nous connaissait, n'était pas le top. Cette fois, nous pourrons avoir un peu plus de tranquillité. Je ne me posais pas trop de questions sur l'emploi du temps de Louise, elle finirait par me parler. J'avais tout autre chose en tête... « Dormir? J'ai déjà dormi quasiment 24h/24 durant ces deux dernières semaines. Oui... Sinon un film. » Je soupirais, boudant comme un enfant. Comment allais-je faire? Je me voyais mal passer encore deux semaines de plus complètement alité. C'était complètement frustrant. Et plus encore, quand je voyais que Louise essayait de me "préserver". Sérieusement? Comment était notre vie de couple habituellement? Étais-je devenu si coincé avec le temps? Je posais la main de Louise sur mon épaule, glissant l'autre de mes mains dans le bas du dos de ma compagne. Un petit sourire effleurait mes lèvres. « J'ai peut être une autre idée... » Brusquement, je l'attirais à moi pour l'embrasser.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 16:33

Tout à coup, Aymeric avait un comportement bizarre. Il m’avait attirée à lui. Une de ses mains dans le bas de mon dos. Je ne comprenais plus rien. Devais – je me laisser faire ? Se rendait – il compte des gestes qu’il avait envers moi ? Je souris alors. Oui, j’étais contente de ce qu’il se passait. Mais cela faisait tellement longtemps que nous n’avions plus eu autant d’intimité. Avant son accident, je replongeais complètement dans l’alcool et la drogue. Je me laissais aller. Et lui s’occupait de Rose à temps plein. J’avais du rester alitée quelques temps aussi. Alors, autant vous dire qu’il n’avait pas été question de faire ce genre de chose… Mais je me laissais faire, j’étais contre lui. J’avais un peu peur de le bousculer ou de m’appuyer sur lui. Je ne voulais pas qu’il ait mal, qu’il souffre. A mon tour, je plaçais ma main sur son torse et l’embrassais doucement. Je pris quelques secondes pour détacher ma tête le regarder. Je voulais capter son regard. Bien généralement, il en disait long. « Tu es sûr d’être prêt ? ». J’avais veillé à murmurer afin de rester dans l’ambiance. Finalement, c’est comme si j’étais une inconnue sur ce plan – là. Il ne me connaissait plus. Quant à moi, je n’attendais que ce genre de chose. J’attrapais rapidement mon téléphone pour envoyer un sms à Nolan : Tu peux rentrer sans faire de bruit avec Rose. Mais je te conseille de ne pas passer par le salon. A tantôt ! Merci frérot ! Je t’aime. ». Ils devaient bien rentrer à la maison tous les deux, non ? « Désolée, je prévenais l’infirmière de passer plus tard. Il ne faudrait pas que nous soyons coupés. ». D’une main, j’attrapais la télécommande de la radio afin de mettre du Coldplay. Je savais qu’il était son groupe préféré. Autant le mettre complètement en condition. Il fallait qu’il se détende, qu’il se sente bien. J’y tenais tellement. Je lui souris avant de reprendre ma place initiale. Je le chevauchais alors en veillant à m’appuyer sur mes genoux. Je pris mes cheveux et les laissais derrière mon épaule.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 17:26



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Peu de temps avant de rencontrer Louise, je n'étais pas le genre d'hommes fréquentable, en tout cas pas pour des femmes qui souhaitaient mariage, romantisme, et encore moins famille. Pas besoin de vous faire un dessin, non? J'avais été trop déçu par les femmes, et j'avais décrété que j'allais désormais profiter de ma vie. Et le meilleur moyen de s'investir dans une relation sans trop l'être: avoir des relations courtes, voire même de simples aventures. J'avais été doué pour mettre mes émotions et sentiments de côté. Jusqu'à très récemment apparemment. Je ne pouvais pas dire que je ressentais de l'amour, pas encore. Mais c'était différent... Rien qu'à son contact, tout était tellement différent. Je pouvais ressentir aussi tout l'amour que Louise me portait, et c'était une sensation enivrante. Sans réfléchir, j'avais attiré Louise encore plus proche de moi, me saisissant de ses lèvres. Franchement, je n'étais pas à mon avantage, loin de là. J'étais sacrément handicapé, entre ma jambe complètement plâtrée, mes côtes qui étaient encore sensible. Oui, non j'avais connu mieux. Je remontais doucement ma main sur long de ses hanches, remontant plus haut encore vers son visage. Je caressais ses joues, ne lâchant pas sa bouche. C'est Louise qui s'écartait, me demandant alors si j'étais prêt. Elle avait vraiment peur de m'effaroucher, dis donc. Je lâchais un petit rire, me contentant d'hocher la tête. Je décidais de reposer ma jambe plâtrée par terre, commençant à sentir une petite crampe. J'espère que bientôt je pourrais de nouveau remarcher... Je remarquais alors que Louise utilisait son téléphone, je fronçais les sourcils. Sérieusement? Elle dût remarquer mon incompréhension, car très vite elle m'expliquait. « Ne t'excuse pas. Tu as eu raison. Je ne savais juste pas que l'infirmière devait venir aujourd'hui... Peu importe. » Elle me surprenait deux fois en quelques minutes. Commençant déjà par mettre du Coldplay. Et en se mettant directement sur mes jambes. Quelle cachottière! Elle cachait bien son jeu. Je répondis à son sourire, la regardant à nouveau. Je plongeais ma main dans ses cheveux, tandis qu'elle les mettait derrière son épaule. « Tu as toujours eu de magnifiques cheveux... Tu es magnifique, tout court. » J'approchais doucement mon visage du sien, caressant  sa mâchoire du bout des doigts. « Tout est si évident avec toi... » Comme ci j'avais toujours attendu après Louise. Je l'embrassais à nouveau. Mais Louise n'était pas n'importe qui, pas une de ses filles que j'avais l'habitude d'amener à mon appartement. J'avais à la fois peur d'aller trop vite, mais en même temps, elle n'avait pas l'air contre. Je sentais les mains de Louise sur mon torse et j'essayais de contrôler tant bien que mal la douleur que je ressentais.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 18:33

Je le laissais faire et me laissais emporter par ce petit moment. Cela me faisait tellement de bien. J’avais l’impression de retrouver un peu mon mari. Je souriais, j’étais bien. Coldplay résonnait dans nos oreilles. Et ce qui devait arriver arriva. Ce fut vingt minutes de pur bonheur ! Je me mis alors à côté de lui et posais ma tête contre son épaule. Je ne m’appuyais vraiment pas, tenant tout dans le cou. Aymeric faisait une drôle de tête. Il semblait avoir mal quelque part. Je m’enlevais alors, pensant que ma position le dérangeait. « Tu veux que je te donne quelque chose ? ». J’avais toujours de la Morphine dans mon tiroir magique. Mais il avait certainement oublié son existence. Et tant mieux ! Je me levais alors pour aller chercher de quoi le soulager. Je montais rapidement les escaliers et passais par la chambre de Rose afin de voir si elle était bien rentrée. Elle était là dans son lit, les yeux à poings fermés. Je passais rapidement dans la chambre où dormait mon frère. Lui, par contre, n’était pas présent. Je ne m’inquiétais pas. Il était sûrement parti faire un tour. Je pris une seringue ainsi que le flacon que je comptais utiliser. Je savais exactement la dose à lui donner afin qu’il se sente bien. C’était tout de même tous des indices qui pourraient lui faire comprendre que j’étais une droguée. Ou une ancienne droguée ? Je ne sais pas trop moi – même. Cela faisait maintenant 15 jours que je ne m’étais plus piquée. J’avais eu tellement de responsabilités que je me devais d’être nette tout le temps. Entre Rose, Aymeric et Nolan à gérer, je n’avais pas réellement le choix. Par contre, je n’avais pas arrêté l’alcool. J’essayais de boire avec modération. Les nuits de Rose étaient compliquées. Elle devait sentir que quelque chose avait changé. Elle demandait de plus en plus d’attention. J’avais même dû la reprendre dans ma chambre afin qu’elle se sente bien. Je la tenais un peu plus qu’auparavant. Plus par obligation qu’autre chose. Mais tout de même. Enfin, je n’éprouvais pas de plaisir à la câliner. Loin de là, même. Je réalisais les choses à son égard machinalement, comme une machine et certainement pas comme une mère. Mais elle devait tellement souffrir de ce manque de communication. J’étais presque certaine que cela allait toucher son développement. J’étais dans le métier même si le côté psychologique était plus celui d’Aymeric. Je descendais alors les escaliers quatre à quatre. Comme on pouvait s’y attendre, j’étais tombée. J’avais loupé une marche. Je m’assieds alors quelques secondes le temps de masser ma cheville et de vérifier que tout allait bien. Pas de soucis, elle était juste foulée. Je savais encore marcher dessus. « Voilà. Je vais piquer, ça ne te fera pas trop mal normalement. Je suis plutôt douée pour qu’on ne sente rien. ». J’avais de l’expérience… Entre les enfants et moi – même. Mais je ne dis rien de tout cela.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 19:36



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Avait-elle remarqué que je grimaçais? Oui apparemment. Ça allait beaucoup mieux qu'il y a deux semaines, mais je ne pouvais pas nier le fait que c'était encore fort sensible. Louise se tenait à côté de moi, sentant sa tête posé sur mon épaule. J'appréciais ce léger contact avec Louise. Je me sentais bien, à ma place. D'un seul coup, Louise me proposait de me donner quelque chose pour la douleur. Franchement j'hésitais... J'ai carburé aux anti-douleurs pendant une dizaine de jours. Ah ça oui, c'est efficace. Je n'avais ressenti aucune douleur pendant ces dix jours, c'est sur, mais ce n'est pas possible de continuer comme ça. J'avais pris l'initiative de demander à ce que l'on réduise mon traitement, et actuellement je n'en prenais vraiment en cas d'énormes douleurs. Avant même de pouvoir répondre à Louise, pour lui signaler que j'allais m'en passer, elle montait à l'étage. Que faisait-elle? « Louise, attends. C'est pas la peine. » Je m’époumonais inutilement. Je me demandais ce qu'elle faisait à l'étage, oui parce que mon traitement se trouvait dans mon sac, à l'entrée. Même si nous travaillions tous les deux à l'hôpital, je ne vois pas pourquoi on aurait besoin de traitements aussi costaud. J'essayais de me lever, attrapant mes béquilles. Je les bloquais sous mes aisselles, remarquant que Louise mettait du temps à revenir et surtout que je ne comprenais pas ce qu'elle faisait. Alors que j'étais presque arrivé aux escaliers, j'entendis les pas de Louise. Elle redescendait les marches, je m'arrêtais et l'attendais. Louise avait l'air fort pressé, et à descendre les marches trop vite, elle chutait. Je m'approchais d'elle le plus vite que je pouvais, m'assurant qu'elle allait bien. « Louise? Ça va? Tu ne t'es pas fais mal? » J'aurais voulu l'aider, mais c'était risqué, je pouvais moi aussi me casser la figure. Je gardais un peu mes distances, tandis qu'elle s'assurait qu'elle n'avait rien de mal. Je m'asseyais, de nouveau, crevé. Je l'écoutais, tandis qu'elle me parler de me piquer. Me piquer? Elle tenait en effet une seringue et un flacon.  « Qu'est-ce que c'est que ça? De la morphine? Où est-ce que tu as eu ça? Je ne crois pas que ce soit autorisé. Et puis, tu vois ça va mieux. Je ne veux pas être complètement stone à cause d'anti-douleurs. » J'observais Louise, fronçant les sourcils. « Tu es médecin aussi, tu connais l'effet néfaste de ces anti-douleurs sur le long terme. Je veux reprendre une vie normale rapidement, et ça ne va pas m'aider. Douée pour que l'on ne sente rien? Tu parles comme ci tu en avais l'habitude. » Je me relevais de la chaise, m'appuyant sur les béquilles axillaires.« Je vais monter, prendre des vêtements pour me changer. On pourrait aller manger à l'extérieur? Quoique... En béquille, ça ne va pas être évident. »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 7 Fév 2016 - 20:14

Je l’entendais alors me dire que cela n’en valait pas la peine. Trop tard, j’étais montée. Et je refusais qu’il ne souffre. Je savais ce que c’était. Je descendais alors, seringue et petit pot de Morphine à la main. Aymeric était là, à mes côtés. Il veillait à ce que j’allais bien. Là, maintenant, j’avais envie de pleurer. Plus rien ne serait pareil. Je devais me débrouiller toute seule. J’allais devoir gérer mon addiction à l’alcool et à la drogue toute seule. Mais aussi la santé de Rose. Je m’occupais d’elle la nuit et le jour depuis deux semaines. Nolan essayait de m’aider le jour. Mais je me refusais à lui en demander de trop. J’étais trop fatiguée. Je n’en pouvais plus, vraiment. Mais c’était à mon tour de veiller sur lui, de faire ce que je pouvais. J’avalais alors ma salive. Un verre me ferait du bien, je le savais. Mais était – ce prudent de le prendre devant Aymeric ? « Non, ça va. Ne t’en fais donc pas. ». Je me débrouillais pour marcher comme si tout allait parfaitement. J’aidais aussi Aymeric à s’asseoir. Il avait tellement de mal à se déplacer. Je m’étais donc approchée de lui, la seringue déjà remplie pour une dose normale. « Oui, c’est de la morphine. Je sais quelle dose te donner. Je l’ai eue. C’est tout. Mais j’accepte que tu n’en veuilles pas. ». Je me dirigeais alors à la cuisine pour déposer la seringue dans un tiroir. Elle me serait très certainement utile plus tard dans la journée. Je me devais de tenir le coup. « Disons que je piquais des enfants tous les jours. Alors oui, j’en ai l’habitude. ». Je prenais cela comme une attaque. J’essayais de me défendre. Se souvenait – il de mes addictions ? J’espérais tellement que non. Enfin, peut – être bien que j’avais envie qu’il se souvienne. Cela serait tellement plus simple pour moi. Je pourrais me lâcher complètement. « Tu vas avoir des difficultés à monter les escaliers. Je peux aller pour toi si tu le veux. ». Il allait surtout tomber sur Rose. Et je ne lui avais pas encore appris son existence. « Mais j’ai loué une chaise roulante si tu as envie de sortir. Je peux te pousser. Il n’y a pas de soucis pour moi. Ca te fera du bien de prendre un peu l’air. ». Je lui souris. Il fallait absolument que j’envoie un sms à Nolan pour qu’il passe à la maison s’occuper de Rose. Je devais lui apprendre son existence. Mais pas ici, pas à la maison. Un our au parc nous permettrait d’avoir cette discussion…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Lun 8 Fév 2016 - 0:49



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Louise allait m'administrer une dose de morphine, ce que je refusais. Je ne voulais pas carburer à ça, surtout quand on voit l'effet sur le long terme. Les douleurs étaient nettement plus supportable, je devrais savoir m'en passer. « C'est gentil, Louise, vraiment. Tu t'inquiètes pour moi comme je m'inquiète pour toi. Mais tout va bien, je t'assure.»  Louise était alors repartie comme elle était arrivée. Elle se comportait vraiment d'une étrange manière... Elle répondait même assez sèchement suite à ma remarque. Remarque qui ne m'avait pas paru vexante, jusqu'à ce que je vois la réaction de Louise. Je ne suis pas sûre qu'elle devait en faire si souvent que ça des piqûres, surtout avec des enfants qui devaient gigoter dans tous les sens. Je secouais la tête, je devais me faire de fausses idées. Il fallait que j'arrête de penser à mal directement, je ne suis pas fou au point de me marier avec n'importe qui non?  « Ah bon, d'accord... Oui, c'est plutôt logique, tu me diras.» Je n'insistais pas, pensant désormais à aller me changer. J'avais sérieusement besoin de me rafraîchir... Malgré ce petit interlude avec Louise, j'avais encore l'impression d'avoir l'odeur de l'hôpital imprégnée sur ma peau et sur mes vêtements. Et franchement, ça ne me rappelait pas de bons souvenirs. J'essayais de réfléchir: si je gardais une béquille et qu'avec l'autre mur, je me retiens à la rampe, ça peut le faire, non? J'ai toujours été indépendant, et franchement c'était faisable, forcément. Louise se proposait tout de suite d'aller chercher des vêtements pour moi. Je la regardais, un sourire sur le visage. « C'est vraiment dégradant de devoir compter sur quelqu'un à ce point. J'aimerais essayer au moins une fois de grimper, seul, au cas où je devrais monter et que tu es absente. Si je ne m'en sors pas, je redescendrais de suite, d'accord? Tu peux rester près de moi?» Oui je voulais me débrouiller seul. Je lâchais une béquille, essayant de poser ma jambe valide, sur la première marche, sans réussir à monter plus haut. Je soupirais, déprimé. « Finalement... Je vais avoir besoin de toi. Je veux bien que tu ailles me chercher des vêtements.» J'étais certainement trop affaibli. J'allais directement me rasseoir, même m'affaler, complètement crevé alors que je n'avais pas fourni d'effort particulier. C'en était frustrant. « En chaise roulante? Franchement non. Je préfère encore les béquilles, j'ai encore un peu de dignité.» Je me mettais à rire. Les béquilles n'étaient pas si mal finalement.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Mar 9 Fév 2016 - 11:50

Aymeric voulait se débrouiller, être indépendant. Je le reconnaissais bien là. Finalement, son caractère n’avait pas beaucoup changé. C’était déjà une bonne chose. Je pouvais retrouver en lui mon mari, celui que j’avais épousé. Et, d’un côté, ça me rassurait… Il avait peut – être perdu la mémoire mais pas son caractère. « Pas de soucis. Mais tu ne seras vraiment pas souvent seul. ». Il voulait se laver. Et ça, je ne pouvais amener du matériel en bas. J’eus alors une idée. Je le regardais, un petit sourire sur les lèvres. « Je vais te soutenir très fort afin que tu puisses te rendre dans la salle de bain. Tu me fais confiance ? ». Oups… Je n’aurai peut – être pas dû utiliser cette expression. J’étais comme une inconnue pour lui. « Pardon, ce n’est pas le mot que je voulais utiliser. ». Je baissais alors la tête comme j’avais l’habitude de le faire quand je faisais une erreur un peu honteuse.
« Tu sais, il n’y a pas de mal à se promener en chaise roulante. Vraiment. Et si tu le veux, tu avances tout seul. Je me poste à côté de toi et non derrière. ». Même si j’avoue qu’il me serait plus facile d’être derrière afin de lui annoncer l’existence de sa fille. Je me permettais d’insister pour que l’on sorte. Cela ne nous ferait pas de mal, vraiment. Sortir un peu de l’hôpital et de cette maison. Aller dans un tout autre endroit. « Et puis, j’aimerai te parler de quelque chose. Mais pas ici. ». Je ne voulais pas l’effrayer. Je ne savais pas comment m’y prendre. Je n’étais pas la personne avec le plus de tact qui existait… Je souris alors comme pour le rassurer. Je quittais la pièce le temps de me remettre de mes émotions. Ma cheville me faisait mal. Je montais alors les escaliers quatre à quatre afin de prendre une bande élastique qui me permettrait de bien la tenir en place. J’enfilais aussi des bottillons afin que le tout ne se voie pas. Je ne voulais pas qu’Aymeric s’inquiète inutilement pour une cheville foulée. La seringue qui se trouvait dans le tiroir de la cuisine me faisait de l’œil. Mais je devais tenir le coup.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Mar 9 Fév 2016 - 19:05



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



J'avais essayé de me débrouiller seul pour grimper à l'étage, histoire de pouvoir me débarbouiller. Je suis certain que vous connaissez tous cet odeur d'hôpital, très désagréable. Après mon échec, j'allais franchement abandonné, je me voyais mal grimpé les marches à cloche-pied... Quoiqu'avec un appui, c'était peut être possible? Je ne pouvais pas être dans un plus mauvais état que maintenant non?  En plus Louise me proposait son aide, je baissais le regard en direction de sa cheville. « Tu es sûre de toi? Tu n'as plus mal à ta cheville? Oh ne t'en fais pas... Je sais que c'est un peu compliqué cette situation. » J'avais confiance en elle, ça allait sans dire. Je n'avais pas encore bien conscient qu'elle était bel et bien ma femme, mais j'avais une connexion avec Louise c'était indéniable. La confiance allait de paire avec ce lien fort. Je reposais à nouveau la béquille, montant une à une chaque marche. La technique du cloche-pied avait plutôt bien fonctionné, tout en prenant appui sur la rampe et la béquille d'un côté, et de l'autre côté, l'appui de Louise. Je soupirais de soulagement, une fois à l'étage. Je regardais Louise, essayant de capter son regard. « Juste... Où se trouve notre chambre? La salle de bains? Je me sens complètement perdu. » Je n'avais plus mis les pieds dans la maison de Louise depuis un sacré bout de temps. J'avais l'habitude de la mettre dans son lit, mais là j'étais incapable de m'orienter.
Je faisais moue, comme un enfant. Non, mais vraiment... La chaise roulante? C'était une véritable torture rien que d'y penser. Je savais que je n'avais pas d'autres solutions surtout si je voulais prendre l'air... Mais franchement, j'étais plus que réticent. « Bon, bon... Si je n'ai pas d'autres choix.» Oui, nous avions besoin de sortir rien que tous les deux. Tant pis si il fallait que je sois en chaise roulante, c'était la première et la dernière fois. Je regardais Louise, intrigué. Me parler de quelque chose? Elle avait pris un ton si solennel. Ça ne pouvait pas être pire, je pense. « Me parler de quelque chose? D'accord... » Louise s'éclipsait alors, me laissant pantois et un peu perdu. Des dizaines de questions se formaient dans ma tête, essayant de comprendre ce que ce "quelque chose" pouvait bien être.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 21 Fév 2016 - 8:59

Il me regardait alors, s’inquiétant de moi encore et toujours alors que c’est lui qui était en souffrance. Il ne se rappelait vraiment de rien ? Pas sûre… Il devait bien sentir qu’il devait faire attention à moi et à mon comportement. En même temps, j’avais toujours cette sale manie de tout rapporter à moi… Arrête Louise, ce n’est pas toi qui est en difficulté pour le coup. Je le vais alors à nouveau la tête vers lui. « Non, ne t’inquiète pas pour moi. C’est déjà passé. ». Je lui souris comme pour lui faire passer la pilule. Il nous fallut alors cinq bonnes minutes pour arriver à l’étage. Cela fatiguait Aymeric, je le voyais. Mais je préférais m’abstenir, ne pas lui faire de commentaire. Ce n’était déjà pas facile pour lui comme cela… Apparemment, il voulait que je lui fasse le tour du propriétaire. Comment faire pour ne pas ouvrir la chambre de Rose ? Il fallait déjà que j’espère qu’elle ne fasse pas de bruit. Nous ne devions pas parler trop fort. Je descendais donc d’un ton lorsque je lui parlais. Finalement, il voulait juste savoir où étaient notre chambre et la salle de bain, non ? Je le lâchais alors. Maintenant, il était capable de se déplacer seul de quelques pas. « Ici, tu as notre chambre. ». J’ouvrais alors la porte. J’avais eu la bonne idée de la ranger avant son retour. J’avais même engagé une femme de ménage histoire que tout soit nickel. Ranger, aspirer, passer les poussières, … ce n’était vraiment pas mon truc ! Je m’avançais alors afin de lui montrer où se trouvaient ses affaires. « Cette partie de la garde-robe t’est destinée. ». Je ris un peu. J’avais droit à trois portes et lui à une… « Bon, si jamais tu veux que je bouge un peu mes affaires. C’est négociable. ». Je lui fis alors un clin d’œil. Je sortais de la pièce pour lui montrer la salle de bain. Je fis de même et entra dans la pièce. « Toutes mes affaires sont sur la droite. Les tiennes sont sur la gauche. ». Je lui sortais en même temps un essuie et un gant de toilette. Il ne devait certainement plus se souvenir où tout cela se trouvait. Je le posais sur son évier. « Je te laisse. Si jamais tu as un soucis, tu peux m’envoyer un sms. ». Je lui posais également son téléphone portable sur son essuie et sortais de la pièce. Je m’enfermais dans ma chambre quelques minutes, le temps de reprendre mes esprits. J’avais les larmes aux yeux. J’avais l’impression de ne rien gérer du tout. Là, j’aurai bien eu besoin de mon mari pour me rassurer. J’écoutais rapidement ma chanson préférée. Cela allait certainement me remettre d’aplomb. Je n’avais pas d’autre solution… Je descendais les escaliers quatre à quatre à peine cinq minutes plus tard. Je devais me remettre ma façade, ma carapace. Mais je ne voulais pas craquer. Je ne craquerai pas ! J’avais décidé de nier la suite de la conversation. Je me refusais de lui en dore plus pour le moment. Il fallait que je contacte rapidement une baby sitter pour venir garder Rose. Je pris alors mon téléphone pour contacter la jeune fille à qui je demandais ses services régulièrement. Je lui expliquais alors que je laisserai la clé sous le paillasson. La petite dormait. Elle pouvait donc bien rester cinq petites minutes toute seule, non ?

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 21 Fév 2016 - 15:01



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Louise m'affirmait que tout allait bien. Bon... Je ne voulais pas paraître insistant, alors je laissais tomber l'affaire. J'essayais de me concentrer sur mes pas, sur ma douleur, histoire de réussir à atteindre l'étage sans encombre, et évitant que nous tombions tous les deux dans les escaliers, ça ne serait pas malin, non? Une fois sur le palier, je lui demandais où se trouvait notre chambre et la salle de bain. Je n'avais plus aucun repère. Je reprenais mon souffle, la suivant à travers le couloir. Elle commençait par me montrer la chambre... J'entrais complètement, ébahi. Oui... Je me souvenais de cet endroit. Pendant un instant, j'avais un flash-back. La chambre n'était pas tout à fait comme ça, Louise était aussi plus jeune. Je l'avais redéposé dans son lit un nombre incalculable de fois. Je souris, tournant ma tête vers Louise. « C'était ta chambre, celle où je te recouchais... Elle n'a quasiment pas changé. » Louise me montrait ensuite où se trouvait les affaires de chacun. Cela ne m'étonnait pas de voir qu'elle avait nettement plus d'affaire que moi, mais j'étais un homme, cela suffisait à l'excuser. « Oh ne t'inquiètes pas, je n'ai pas l'intention de refaire une garde-robe. Apparemment, je n'ai pas changé de ce côté là. » ajoutais-je en rigolant. « Je te remercie, vraiment. » Je m'approchais d'elle, l'embrassant sur le front. J'attrapais les premiers vêtements qui venait avant de m'enfermer dans la salle de bain. Je restais assis un petit instant, le temps de reprendre mon souffle. Le moindre effort avait le don de me crever, et ce fichu plâtre... Vivement que je puisse remarcher. Je me passais de l'eau sur le visage, m'observant quelques instants sur le miroir surplombant l'évier. Le temps avait eu des traces inévitables sur mon visage, je touchais les cernes sous mes yeux. Et je n'avais eu que de mauvaises nuits. Un soupir. Je me lavais rapidement, enfilant des vêtements propres, qui ne sentaient plus l'hôpital, un bon début. J'avais hâte de sortir de cette maison, de me retrouver avec Louise. Même si j'étais inquiet... De quoi voulait-elle me parler? Elle avait pris un ton si sérieux. Je prenais mon portable, pour le mettre dans ma poche de jean. J'empoignais mon unique béquille, marchant à cloche-pied jusqu'à l'escalier. Je repris de nouveau mon souffle, descendant les marches une à une. Lorsque je fus arrivé au rez-de chaussé, j'attrapais mon autre béquille, et comme un gamin, je m'approchais de Louise. « Me voilà. C'est nettement mieux. C'est quand tu veux. »

Je savais pas vraiment où elle voulait m'emmener. Elle s'arrêter à proximité du Parc des Papillons. Je sortis rapidement de la voiture, regardant mon environnement. Quelque chose me remontait en mémoire... Une image, une odeur. Je ne sais pas. Mais ça me provoquait quelque chose. Une douleur commençait à montre le bout de son tête à l'arrière de ma tête, une douleur fulgurante et rapide, qui me forçait à m'appuyer sur la portière de la voiture. Fermant les yeux, et essayant de cacher ma douleur, je disais: « Je suppose que ce parc a une signification pour nous... »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Sam 5 Mar 2016 - 15:25

Lors de notre trajet en voiture, j’avais veillé à ce que la musique n’aille pas trop fort. J’optais pour l’album de Coldplay. C’était le même album que celui que nous avions écouté plutôt dans la journée. Je l’avais acheté en deux exemplaires à l’époque. C’était un des rares groupes qu’Aymeric et moi avions en commun dans nos goûts musicaux. Donc, autant en profiter, non ? Je n’avais pas beaucoup parlé, me concentrant beaucoup sur ma cheville qui me faisait mal. De toute façon, je ne savais rien faire de plus pour elle. Arrivés au Parc des Papillons, je descendais dans la voiture et me dirigeais vers le coffre pour y sortir la chaise roulante. Elle n’était pas légère mais je commençais à m’entrainer pour les semaines qui allaient suivre. Je vis alors Aymeric s’appuyer contre la portière de la voiture. Il ne semblait pas aller bien. Comment réagir ? Que faire ? Je laissais donc tout en plan là, de toute façon, la chaise roulante était déjà ouverte, et courrais rapidement vers mon mari. Je le laissais s’appuyer sur moi. « Ca ne va pas ? ». J’étais prête à l’emmener à l’hôpital pour effectuer des examens complémentaires. Je lui posais alors un baiser sur la joue.
« Tu supposes bien… ». Je souris doucement. Il n’avait plus de mémoire mais semblait avoir un bon instinct. « C’est ici même que nous nous sommes dit oui. ». Je fermais les yeux quelques instants. Quel merveilleux souvenir ! Bon, il fallait que je le lui annonce, que je le lui dise. Mais comment ? Je me postais derrière lui de sorte qu’il ne me voie pas. Je n’avais aucune idée de la tête que j’allais faire. Et puis, ça allait être plus facile pour moi. « Bon, parlons sérieusement… ». Louise, vraiment ? C’est comme cela que tu vas procéder ? On ne peut rien y faire, je n’avais décidemment pas de tact. « Il y a quelques mois, nous avons eu… ». J’avalais ma salive comme pour me donner une contenance. Je repris ma respiration. « Une dispute. Une grosse dispute. ». Je en trouvais pas le courage de lui avouer l'existence de sa fille. Annoncer ce genre de nouvelle, ce n'était pas pour moi. Mais comment allais-je faire pour rebondir? De quelle dispute j'allais parler?

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Sam 5 Mar 2016 - 21:21



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Je fus pris d'un léger vertige, c'était souvent le cas quand j'avais une impression de flash-back, de déjà-vu. C'était arrivé plus d'une fois à l'hôpital quand j'essayais de me souvenir. Ça me tapait à l'arrière de la tête, ce n'était pas la sensation la plus agréable. Et ce parc avait fait remonté quelque chose... Même si ce n'était pas encore bien défini. Je pris appui sur la portière, seul élément à proximité. J'entendis un bruit, puis des mains qui s'accrochaient à ma taille. Cela ne dura qu'une petite minute, et cela suffit aussi à affoler Louise. Je la regardais un petit sourire sur les lèvres.« Tout va bien... C'est ma mémoire. Tu sais? C'est arrivé plusieurs fois à l'hôpital. » Je me voulais rassurant, et je ne voulais pas qu'elle s'inquiète inutilement. C'était aussi un peu nouveau pour moi, je n'avais pas l'habitude de me reposer sur qui que ce soit.
Je récupérais mes béquilles, ne me sentant pas encore prêt à grimper sur cette machine infernale. J'en aurais certainement recours, mais je voulais encore en profiter. J'espérais simplement que j'allais vite récupérer... Louise me révélait que c'était notre lieu de mariage. Je comprenais mieux mon léger étourdissement... Ma mémoire avait plus ou moins remis cet événement important de ma vie. C'était logique. Je lui souris, et murmurais:« J'aimerais pouvoir encore marcher un peu en béquille avant de devoir supporter la chaise roulante. »  Nous marchions donc, après avoir fermer la voiture et récupérer la fameuse chaise roulante. Je marchais, enfin si on pouvait appeler ça comme ça. J'attendais donc que Louise me parle, elle m'avait parlé d'une chose importante à me révéler. J'avais hâte d'en savoir plus. Qu'allait-elle m'annoncer? Ça ne pouvait pas être pire, non? Louise commençait donc à parler... Je retenais ma respiration. Pour rien en faites. Je la regardais, retenant un rire. « Une... Une grosse dispute? C'est ça qui te met dans tout tes états? Réjouis-toi, je n'en ai aucun souvenir. Tout va très bien alors. Tu m'as mis la pression, pour rien. » Mon sourire s'élargissait, je m'arrêtais, posant mon pied au sol sans appuyer mais histoire d'avoir l'équilibre. J'attrapais Louise par l'épaule, pour l'attirer contre moi. « Je tiens beaucoup à toi... »

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 10 Avr 2016 - 12:37

Comme je m’y attendais, Aymeric préférait ne pas monter dans la chaise roulante. Du moins, pas tout de suite. Son côté têtu était bien resté, lui… Je vous avoue que cela m’avait manqué. J’avais l’impression de le retrouver un peu. Et, franchement, ça faisait plaisir ! Je suis donc à côté de lui, poussant la chaise roulante vide. Inutile, idiot, … mais je savais qu’il allait en avoir besoin à un moment ou un autre. L’excuse de la dispute, c’était totalement bidon. D’ailleurs, Aymeric semblait détendu tout à coup. Je souris donc légèrement. Il me prit dans ses bras. Que j’aimais y être. Je blottis ma tête dans son cou sans appuyer. Il avait déjà du mal à tenir debout, pas la peine d’ajouter du poids… « Tu ne veux pas t’asseoir, maintenant ? ». J’avais envie de marcher, de profiter de ce beau temps, respirer de l’air pur.
« J’ai aussi autre chose à dire. ». Aller, Louise ! Un peu de courage… J’avais réfléchi un peu à la façon de lui annoncer qu’il était papa. Je voulais que ce soit tout de même un peu romantique. J’avais pris les premiers petits chaussons de Rose, ceux avec lesquels elle était sortie de l’hôpital. Ils étaient tellement craquants… Je mis alors ma main dans mon sac et les déposais sur ses genoux. Allait – il comprendre ? Comment allait – il réagir ? Je stressais vraiment beaucoup. Peut – être allait – il m’en vouloir de le lui avoir caché pendant quelques semaines. Mais je ne l’avais pas senti prêt. Tant dis que là, il me semblait qu’il pouvait supporter une telle nouvelle, un tel choc. J’espérais ne pas me tromper, ne pas lui donner un nouveau mal de tête. Quoi que … si c’était médical, j’étais beaucoup plus apte à l’aider que si cela lui posait un problème psychologique. Je n’étais pas douée avec cette branche de la médecine. Certes, elle m’intéressait mais je ne savais pas comment m’y prendre… Il n’y avait pas de bouquin avec une procédure à suivre, juste un feeling, une façon de faire propre à chacun.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Dim 17 Avr 2016 - 22:33



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Je serrais Louise dans mes bras, tandis qu'elle insistait pour que je m'assois. Bon franchement, c'était vraiment fatigant de rester appuyé sur mes béquilles. Peut être que je pourrais juste m'asseoir un peu? Histoire de reprendre un peu de force, avant de reprendre les béquilles. L'avantage des béquilles c'est qu'au moins je reprenais une activité physique. J'étais resté tellement de temps alité... Trop de temps alité. Je levais les yeux au ciel, accédant à la requête de Louise. « Pas longtemps, d'accord? Il faut que je me force à marcher un peu aussi. » Un dernier effort avant de réussir à prendre place sur la chaise roulante. Je me faisais pousser par Louise, ce qui était étrange en faites. Elle était dos à moi et je ne pouvais pas la regarder. Ce qui était perturbant...
Plus perturbant encore alors qu'elle m'annonçait avoir autre chose à me dire. Bon... Si c'était du même goût que la fameuse dispute, ce n'était pas grave. Mais au son de sa voix, je me doutais que c'était quelque chose d'important. Je ne savais pas quoi lui dire... J'attendais qu'elle se lance, qu'elle me parle de ce qui la tracassait autant. D'un seul coup, la chaise roulante s'arrêtait nette. Louise se plaça face à moi, déposant des chaussons d'enfant sur mes jambes. J'eus du mal à comprendre... Était-elle enceinte? Avions nous donc déjà parlé d'avoir un enfant tous les deux? En même temps, c'est une suite logique après un mariage... J'observais Louise, fronçant les sourcils. Elle n'avait pas l'air d'être enceinte, enfin pas au point de pouvoir savoir que c'est une fille en tout cas. Alors... D'un seul coup, je visualisais une petite fille, d'à peine quelques semaines. Nous avions eu une fille? J'en étais sans voix. Je me saisissais des petits chaussons, ils avaient l'air si minuscule dans mes mains. Je relevais la tête pour croiser le regard de Louise. « Nous... Nous avons une fille? » Je ne savais pas comment réagir... En peu de temps, j'étais marié et papa. C'était un peu trop pour moi. J'avais besoin d'avaler la pilule là... Je savais qu'elle avait raison, qu'elle ne me mentait pas. J'avais juste besoin de l'accepter en faites.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Mer 6 Juil 2016 - 11:43

Je vis alors toutes les émotions traverser le visage d’Aymeric. Etait – il en colère ? Heureux ? Surpris ? Je n’en savais rien. Et je n’étais plutôt pas douée pour comprendre la réaction sur le visage des personnes. Oui, c’était une tare. Mais c’était comme cela… Je m’étais donc mise face à lui pour lui déposer les chaussons sur les genoux. Il avait croisé mon regard. « Oui, nous avons une fille. Une magnifique petite fille… ». Je souris doucement avant de me remettre derrière lui afin de continuer notre balade. C’était peut – être lâche mais je ne voulais pas le regarder. J’allais avoir plus de facilités à lui parler comme cela.
Je me doutais bien que cela ferait beaucoup pour lui. Il est marié et papa. Le concernant, je n’avais maintenant plus rien à lui apprendre. Je devrai lui parler de moi, de mes addictions, … Mais ce n’était certainement pas le moment. Et franchement, je préférai qu’il le sache le plus tard possible. Je pouvais bien le gérer seule … ou pas … Pour en revenir à Aymeric, je ne voulais pas lui montrer Rose tout de suite. Elle était une éponge d’émotions. Alors, autant qu’il la prenne dans ses bras, qu’il l’apprivoise quand il sera prêt. Cela n’arrivera pas tout de suite, pas maintenant. Il prendrait le temps. « Tu pourras la voir quand tu le voudras, quand tu te sentiras prêt. Il n’y a rien qui presse. ». J’avais toujours Ilow pour s’en occuper en tant que présence masculine. J’avais plus de mal de la laisser à ma belle – famille. Pourquoi ? Parce que c’est ma belle – famille tout simplement. Je n’avais pas de relation avec elle comme j’en avais une avec mes parents. Je la laissais donc à mon frère. Il m’arrivait de la confier à la sœur d’Aymeric aussi. Mais c’était plus rare. « Ne t’inquiète pas. Je me doute que c’est beaucoup d’un coup. J’ai attendu avant de te l’annoncer. J’aurai peut – être du attendre encore un peu ? ».

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Mar 23 Aoû 2016 - 17:50



Mais que fais la vie? ♫♪
Aymeric & Louise



Je ne savais pas trop comment réagir... J'avais l'impression que le ciel me tombait sur la tête. Ma vie n'était plus celle que j'imaginais, en vérité. J'étais devenu en quelques semaines un homme marié à cette jeune fille dont je prenais soin quelques années plus tôt, mais en plus j'étais devenu papa d'une petite fille. Louise croisait mon regard, me précisant que l'on avait une magnifique petite fille avant de reprendre sa place derrière moi. Craignait-elle ma réaction? Elle avait raison en faites... Je ne savais pas si je devais me réjouir ou crier. J'étais un peu perdu... Je m'éclaircissais la voix et réussissais à prononcer ces quelques mots. « Comment s'appelle t-elle? »  
Nous continuons de rouler dans ce parc, ce parc où apparemment nous nous étions mariés. J'avais eu quelques flash-back de ces moments à notre arrivée, Louise en robe de mariée qui traversait l'allée en pierre. Je ne pouvais pas douter de sa parole, ça c'était certain. Elle n'avait rien à gagner à me mentir. J'avais juste du mal à me voir avec un enfant... Ça n'avait jamais été vraiment dans mes projets de fonder une famille. Louise continuait de me parler de notre fille, me proposant de prendre mon temps. Sentait-elle mon appréhension? Elle devait mieux me connaître que je ne le pensais. Je m'éclaircissais de nouveau la voix, jouant avec mes mains, fixant le sol. Je prenais une grande respiration avant de répondre à Louise. « Quand je me sentirais prêt oui... J'ai besoin d'un peu de temps pour digérer tout ça. Ça ne servait à rien d'attendre plus longtemps n'est-ce pas? Il fallait bien que tu me le dises... Je n'arrive juste à y croire que ma vie ait tant changé en si peu de temps. Peux-tu t'arrêter un instant? »  
J'attendais qu'elle arrête de pousser la chaise roulante pour me saisir de mes béquilles, histoire de me relever. J'avais besoin de marcher, d'évacuer les soudaines tensions que je ressentais. J'avais toujours ce besoin de fuir les problèmes...

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   Mar 23 Aoû 2016 - 18:21

Aymeric semblait s’intéresser à notre fille. J’avais eu peur de sa réaction mais je n’aurai peut – être pas du… Elle n’était pas insurmontable, apparemment. Il m’avait demandé son prénom. « Elle s’appelle Rose. ». Je le lui dis, un petit sourire sur le visage. Certes, il ne l’avait pas vu mais on pouvait l’entendre dans ma voix. Mais devais –je lui expliquer la raison ? Certainement… Il allait donc apprendre la mort de mes parents. Il devait bien l’apprendre un jour. Et puis, cela ne le toucherait pas personnellement. Ca me concernait et pas lui. « C’était le prénom de ma maman. ». En fait, il me le demandera s’il veut le savoir. C’est tout. J’avais utilisé le passé expressément. Mais je savais qu’il allait remarquer la subtilité. Il n’avait pas changé à ce point – là. Je le connaissais toujours aussi bien. Encore heureux allez – vous me dire, il est mon mari !
Nous avancions donc. Ce parc me rendait bien souvent heureuse. J’y avais passé de bons moments. Et j’espérais que cela se ressente aussi pour Aymeric. J’avais envie qu’il se détende un peu. Mais avec la nouvelle que je lui avais annoncée, ce n’était pas gagné ! « Non, ça ne servait à rien. Tu risquais d’ailleurs de m’en vouloir. Et ça, je ne le veux pas. J’aimerai être ce pilier qui te raccroche au présent. Être là pour toi comme tu l’as été pour moi plusieurs fois déjà. ». Je ne voulais pas rentrer dans les détails et préférais rester vague. Je me doutais qu’il ne me demanderait pas d’explications. Du moins, pas maintenant. Il avait d’autres choses en tête bien plus importante. Il voulait alors que nous nous arrêtions. Ce que je fis directement. Il avait repris ses béquilles. Il semblait avoir besoin de marcher. Je le regardais alors. « Veux – tu que je te laisse seul un peu ? Je peux aller me promener de mon côté. Il n’y a pas de soucis. ». S’il en avait besoin, j’étais prête à l’accepter.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mais que fais la vie? ♪♫ [Louise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais que fais tu en ce moment ???
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Tu sais, je ne suis pas la meilleure mais je fais de mon mieux ... [PV]
» Tibus [HOT] ♥ Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
» Jessica - Je ne suis pas cochonne mais je fais bien à manger!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
TORONTO
 :: ∞ North Toronto :: Habitations
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna