AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (M) Shiloh Fernandez - Les vrais hommes ne meurent jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: (M) Shiloh Fernandez - Les vrais hommes ne meurent jamais   Jeu 28 Mai 2015 - 13:10




Jared Jay Hope
« We are Family »

NOM: Hope ▬ PRENOM(S): Jared Jay ▬ SURNOM(S): Le connard ▬ AGE: 25 ans ▬ DATE DE NAISSANCE: 15 Mars 1990 ▬ LIEU DE NAISSANCE: Londres ▬ NATIONALITE: Anglaise ▬ CLASSE SOCIALE: Pauvre ▬ ORIENTATION SEXUELLE: hétéro ▬ STATUT MATRIMONIAL: Célibataire ▬ METIER/ETUDES: au choix ▬ GROUPE: Candy Crush ▬ AVATAR: Shiloh Fernandez
▬ Caractère:«Certains disent de lui qu'il est manipulateur, d'autres pensent qu'il est séducteur, ou encore les gens parlent de lui comme d'un être sans foi ni loi. Ses parents trouvent qu'il est fou, sa tante dit de lui qu'il est libertin, quant à son grand-père, il affirme que son petit fils est un bon vivant. Quant à Jared Jay, il dit de lui qu'il est simplement un homme qui jouit de sa jeunesse et de la luxure qui lui a été offerte, tant qu'il peut encore en abuser, car tout le monde le sait, la jeunesse est ephémère et il arrive un temps où tous les privilèges de la jeunesse disparaissent, comme le temps hivernal s'effaçant pour devenir le printemps. En conclusion, nous pouvons nous permettre de dire que Jared Jay Hope est un homme de type épuciren. Cependant, ce simple mot ne suffit pas à décrire la perversité de ce personnage...

Séduction, encore et toujours, séduction, séduction, encore et encore. Réelle obsession chez cet homme. Il ne peut vivre sans le regard d'une femme sur lui. La séduction est une seconde nature. Comme un animal, il traque, poursuit, séduit, et achève. C'est un cercle sans fin, un cercle vicieux.

Être ou ne pas être fidèle, cette question se pose dans sa tête sans arrêt, elle tourne en rond sans jamais trouver de réponse. Brave épicurien amoureux, tu ne peux pas être fidèle, et pourtant, l'amour finira par se lover dans ton coeur afin de détruire tes pulsions primitives et effacer l'homme que tu connais...

Joueur, à force de jouer avec le feu on se brûle, mais l'addiction fait aussi partie du vice, jouer des sentiments des autres ? Jouer de soi même ? La vie est un jeu qu'il n'aime pas perdre...

Arrogant, c'est une bien vilaine chose pourtant !
Tortionnaire amoureux, oui il l'est, ce n'est pas souvent, mais lorsqu'il aime une quelconque femme, le jeune homme aime la torturer psychologiquement, afin qu'elle soit vulnérable et dépendante de lui. Cela dit, tout peut changer

Mystérieux, n'aimant pas raconter sa vie, il parle sans vraiment développer ses pensées.

Paranoïaque, ne sois pas si stressé mon enfant, arrête d'imaginer que l'on te traque, que l'on te travaille, que tu n'es qu'un pion dans ce funeste échiquier... qui est cette personne qui t'observe ? Je n'en ai pas la moindre idée.

Insouciant, il y a des limites tout de même, tu n'as pas à fare n'importe quoi, n'importe où n'importe quand sans te douter qu'il y aura forcément des conséquences ! Néfastes ? Je n'ai rien dit de tel.

Attention Jared Jay Hope, à force de jouer tu vas te brûler, fou ? Qui a dit fou ? Qui est cette voix qui te parle ? Eh bien c'est moi ? La personne dans ta tête....

Mais ne vous en faites pas, cette personne est aussi appelée conscience, cependant, vous parle t-elle vraiment à vous ou est-ce juste Jared qui débloque à temps partiel ? »

▬ Histoire : «- Dans la vie, il y a des hauts, et des bas, et certaines fois.... il y a plus de bas que de haut, mais malheureusement, il faut faire avec !

Cette psychologue jacassait des paroles incompréhensibles que compenait à peine le jeune homme assit dans le fauteuil en face de la femme d'âge presque mûr. Il contemplait les jambes de la dame, belles, fines, longues et sensuelles. Ses yeux remontèrent un peu plus haut, là où la jupe s'arrêtaient, juste en dessous des dessous de la psychologue. Un sourire se dessina au coin de la bouche du jeune homme qui ne pus s'empêcher de caresser sa lèvre inférieure de sa langue.

- Jared ?! M'écoutez-vous ?

- Je bois vos paroles Suzanne !

- Oui heu bien.... c'est parfait... ainsi, je disais donc que hum... que faites-vous ?

Le jeune homme s'était avancé afin de s'asseoir sur le coin du bureau de la psychologue. Son regard se jeta automatiquement dans le col en V de Suzanne qui ne s'en rendit tout d'abord pas compte, puis, lorsqu'un sourire bien plus insistant se dessina sur le visage de Jared, la femme se redressa sur ses jambes, prise au dépourvue.

- Jared ! Retournez à votre place....

- Je ne faisais pourtant rien de mal, je ne faisais qu'admirer les oeuvres du créateur. Vous êtes si splendide Suzanne, je suis pourtant certain que on intérêt à votre égart vous flatte.

- Oui eh bien, vous êtes ici car nous devons justement parler de ce problème de heum... de... libido sans limite !

- Vous rougissez Suzanne... Tellement sensuelle...

- Jared, je suis la mère de Jeremiah.

- Et alors ?

- Il est votre meilleur ami.

- Enfin, Suzanne ! Ne sentez-vous pas toute cette tension sexuelle qu'il y a entre nous? Depuis le premier jour où j vous ai vu, j'ai eu envie de déposer mes lèvres sur votre gorge afin de pouvoir y laisser mon empreinte...

L'adolescent s'avança de nouveau vers la psychologue qui tout d'abord, reste de marbre à ses avances, puis, au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient. La jeune femme ne pus s'empêcher de rester morale vis à vis de son fils, et s'abandonna au plaisir défendu.

Une heure après le début de la séance. Jared sortit de la salle un grand sourire aux lèvres, monta dans sa limousine, puis arpenta les rues de Londres lorsqu'il s'arrêta devant une grande maison où il pénétra sans s'annoncer. Jeremiah était assis dans le sofa du salon une bouteille de champagne à la main, le sourire aux lèvres.

- Alors mon ami... qui a gagné notre petit pari ?

- C'est moi Jeremiah, je viens de coucher avec ta mère... Tu me dois cinq mille livres.

- Bien, nous trinquerons à ta santé et à ta victoire, et au fait que désormais, j'ai un point de pression sur ma chère mère.

Les deux amis trinquèrent alors à la réussite de leur paris, tout en sachant tous deux que cet incident mettrait certainement fin à leur amitié. En effet, le soir même, lorsque la mère de Jeremiah entra dans la pièce et vit que son fils parlait tranquillement avec celui qui l'avait mise à nue quelques heures auparavant, jeta son sac à terre en hurlant à la mort que Jared était un homme tout à fait détestable et peu fréquentable.

Lorsque Jay décida de rentrer chez lui, sa tante le salua froidement. Elle venait de recevoir l'appel téléphonique de la mère de Jeremiah, et elles deux avaient décidé qu'un peu d'éloignement entre les deux jeunes gens s'imposaient... c'est ainsi que, contre toute attente, il fut banni définitivement de la famille.

- Jared. Je t'ai recueilli à la demande de Davy, tu as toujours été un modèle pour lui, et j'ai accordé ce caprice à mon fils malgré le scandale avec ta cousine Cassidy. Mais maintenant c'est terminé. "



Davy Markus Bolovitch feat Thomas Brodie Sangster
Davy était un garçon fragile, très peu sociale, un peu coincé. Il avait été facile à approcher, et à dompter. Si maintenant il est devenu un espèce d'enfoiré de première, et un gros sexiste, c'est bien par ma faute je crois. Mais ce n'en est que plus drôle, au moins il ne se laissera jamais séduire par une quelconque catin. Davy est mon préféré, j'espère juste qu'il aura la force de pardonner le fait que je l'ai abandonné.  
Adrian Blake Campbell feat Daniel Sharman
Adrian est celui que je n'arrivais pas à manipuler, je n'avais pas beaucoup d'affinité avec lui car bien avant que je puisse suffisamment m'approcher de lui, le petit salaud avait déjà tout compris à la vie. L'argent et le sexe faisait parti de lui. Et je n'avais rien à lui apprendre. Un rival donc. Je ne pouvais pas le modeler à ma façon, et cela me dérangeait.   
Cassidy A. Hope feat Kaya Scodelario
Cette salope a ruiné ma vie. Si je la retrouve, je pense bien que je la détruirais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (M) Shiloh Fernandez - Les vrais hommes ne meurent jamais   Jeu 28 Mai 2015 - 13:11




« Mot de l'auteur »


Bonjour à toi qui a parcouru le scénario, déjà s'il t'a plu et que tu souhaites le prendre, un grand merci  . Ce personnage est vraiment important pour Adrian et moi, et il faut savoir que malheureusement, tout les points du personnage n'est pas réellement négociable, voire pas du tout... nous sommes très attachés à ce qu'il est. Mais tu peux toujours tenter on ne sait jamais. Nous ne demandons pas grand chose, hors mis une personne sérieuse, qui ne nous laissera pas tomber au bout de trois rps. Voilà tout !

Pour plus de questions, vous savez où me trouver =D
Revenir en haut Aller en bas
 

(M) Shiloh Fernandez - Les vrais hommes ne meurent jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let me get what I want.
» AARON TYLER ϟ Are you telling me to hold on ?
» Carry on, as nothing really matters. [Jaden]
» (M) PATRICK FLUEGER - TAYLOR KINNEY - SHILOH FERNANDEZ ETC - Forget the past and love me again ...
» COMMANDE SHILOH FERNANDEZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Fiches
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter