AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Mer 27 Mai 2015 - 23:13




Adrian Blake Campbell


NOM: Hope-Campbell ▬ PRENOM(S): Adrian Blake ▬ SURNOM(S): Adri ▬ AGE: 24 ans ▬ DATE DE NAISSANCE: 19-07-1991 ▬ LIEU DE NAISSANCE: Londres ▬ NATIONALITE: Anglais ▬ CLASSE SOCIALE: Riche ▬ ORIENTATION SEXUELLE: Hétéro ▬ STATUT MATRIMONIAL: Célibataire ▬ METIER/ETUDES: Gestions d'entreprise Hôtelière /Dirigent d'Hope International, Département Hôtelier. ▬ GROUPE: Monoply ▬ AVATAR: Daniel Sharman
▬ Les gens qui me connaissent vous diront que je suis quelqu'un de sociable, un vrai bout en train toujours prêt à faire la fête et amusé la galerie. Mais ce qu'ils ne savent pas c'est que cette face de moi n'est que la partie immergée de l'ice-berg, mais la partie caché est bien plus sombre et cachée qu'on ne pourrait le croire.
La popularité est quelque chose de très important pour moi, j'aime que les gens sache qui je suis alors que moi beh je ne sais même pas qui il sont. Le fait qu'on se retourne sur moi et qu'on dise regarde, c'est Adrian me procure une sensation de bien être. J'aime être admiré, désirer et jalousé. J'aime attirer l'attention, qu'on sache que je suis là. Être le centre des conversations et le pilier central de mon cercle d'amis. Si je ne vous intéresse pas, vous ne m'intéressez pas non plus.

Mettons de côté cette partie de moi pour nous intéresser vraiment à ce qui me caractérise le plus. Toutes les personnes qui pensent que je suis sociable, le croient uniquement parce que c'est ce que je veux qu'elle croit. Je ne suis pas quelqu'un d'impulsif, je réfléchis et c'est ce qui peut faire de moi une personne dangereuse. Je n'aime pas qu'on me marche sur les pieds. Les seules personnes qui auraient le malheur de le faire s'en mordraient les doigts. Je n'oublie jamais un visage. Je me souviens de chaque personne qui essaye de me nuire.

Je suis cruel. Tant en amitié qu'en amour. Le véritable amour ? Pas pour moi, je préfère m'amuser même si je brise des cœurs, je m'en contre-fiche, ce qui me préoccupe le plus c'est mon bien-être personnel, celui des autres ... Si vous, vous compté parmi mes amis, c'est que vous avez eu le privilège que je l'accepte, mes amis sont trié sur le volet et chacun d'entre eux peut m'apporter quelque chose à sa manière. Un peu plus de popularité, des opportunités spéciales que je n'aurais pas sans eux. Mais si par malheur l'un d'eux me trahit, il en payera le prix et sa réputation quelqu'elle soit n'en ressortira pas indemne. Je suis prêt a tout pour arriver à mes fins et rien ni personnes ne saurait m'en empêcher.


Quoi qu'on en dise, L'apparence d'une personne révèle très souvent ce qu'il est. C'est pourquoi j'accorde une attention toute particulière à celle-ci. Costumes tirés a quatre épingles cravate, chaussures cirées, voilà ce qui compose ma tenue. La classe en toute circonstance, c'est ce qui compte le plus, même lorsque je fais du sport, j'arbord des vêtements de marque et qui on couté les yeux de la tête.

Je mesure 1m80 et pèse 70 kilos qui sont principalement dû à la masse musculaire plutôt bien développée que je possède. Des abdos et des pectoraux bien dessinés, résultat de nombreuses heures d'entrainement. Bien évidemment pour charmer les filles ce n'est pas quelque chose a négliger. J'ai un regard froid, le genre de regard qui vous analyse de haut en bas et qui vous laisse l'impression d'avoir été passé au scanner. Mes cheveux quant à eux sont souvent laissés en bataille contrairement à mes vêtements, ce qui suscite en général en engouement grandissant chez la gente féminine. Sans vouloir me vanter, enfin quand même un peu, j'ai des dents parfaitement alignées, d'un blanc parfait qui contraste avec la couleur sombre de mes cheveux, ce qui leurs donne un aspect encore plus éclatant et font de mon sourire un de mes atouts majeurs.

Même lorsque je ne suis pas en cours, ma tenue reste classe, une chemise, un jean, des convers, de quoi être décontracté mais toujours présentable au cas ou quelqu'un d'important se présenterais. Même lors des chaudes journées d'été, je préfère faire bonne figure avec un jean plutôt qu'un short.


PRENOM/PSEUDO: Adiboo ▬ AGE: 25 ans ▬ SEXE: Masculin ▬ REGION/PAYS: Plus au nord que le Nord-pas-de-calais ▬ J'AI CONNU LE FORUM GRÂCE A: Davychou ▬ MON AVIS: c'est sympatoche ▬ QUELQUE CHOSE A AJOUTER: Banana ?


Dernière édition par Adrian B. Campbell le Jeu 28 Mai 2015 - 15:06, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Mer 27 Mai 2015 - 23:14







Toutes les histoires de contes de fées commencent en général, par, il était une fois et finissent par, il vécurent heureux et eurent pleins d'enfants. Mon histoire, commence, effectivement par il était une fois, mais elle est loin d'avoir une fin heureuse. Laissez-moi donc vous la raconter.

Je suis née le 19 juillet 1991 à Londres, lors d'une nuit d'orage. Les infirmières et les sages-femmes s'afféraient au tour d'une jeune femme, son époux assis à ses côtés et lui tenant la main. C'est après de longue heure d'attente et un travail fastidieux et douloureux que je pointais enfin le bout de mon nez. Ma mère, avait refusé d'aller à l'hôpital pour accoucher et mon père avait donc fait en sorte que tout le personnel nécessaire soit présent au manoir familial.

En tant que premier née de la famille Hope-Campbell, je reçus une éducation sévère et intransigeante, les règles de bienséance et l'apprentissage de l'étiquette prenait une grande place dans mes journées, dés mon plus jeune âge. Vivant au rythme des dîners d'affaire organisée au manoir, des galas de charité et des repas de famille, plus longs les un que les autres.

Toutes les occasions étaient bonnes pour m'exhiber auprès des connaissances de mes parents et auprès de la famille.

Alors que j'avais quatre ans, la famille fut agrandie par l'arrivée des jumeaux, Connor et Alyssa. Tout deux eurent également droit à une éducation stricte et sévère et nous avions peu de temps pour vivre notre vie d'enfant pleinement. Mon père en digne homme d'affaires était très peu présent et ma mère, faisant partie du conseil d'administration et étant l'une des actionnaires principales du groupe Hope International, avait emploi du temps très charger, qui lui laissait également peu de temps pour être présente.

Évidemment, les jumeaux et moi avions des nounous pour s'occuper de notre éducation, mais elle ne restait jamais très longtemps. J'étais un enfant très capricieux et je ne mis pas longtemps à remarquer que le peu de fois ou mes parents étaient présents, j'avais tout ce dont je pouvais rêver. Je n'avais qu'as claquer des doigts et j'obtenais d'eux ce que je souhaitait.

Très certainement pour se donner bonne conscience du fait qu'ils étaient toujours en vadrouille. Évidemment plus j'en avais, plus j'en voulais, et les domestiques en devenaient fous, je n'en avais jamais assez. Alors que j'entrais dans l'adolescence, ce fut de pire en pire. Vous savez, quand on vous répète toute votre enfance que vous êtes née pour pisser sur le monde, vous y croyez dur comme fer.

Prenant conscience que mes parents essayaient de m'acheter lorsqu'il revenait de leurs voyages d'affaires, je me mis à leur rendre la vie dure. Mes caprices, de plus en plus gros et de plus en plus cher était bien plus régulier. Téléphone dernier cri, ordinateur portable, toute les nouvelle technologie qui sortait je l'obtenais le lendemain. Il fallait que je leur fasse payer leurs absences d'un moyen ou d'un autre.

Mais à mes yeux, ce n'était pas encore suffisant. J'en profitais alors, chaque fois qu'ils partaient en voyage d'affaires, pour organiser des soirées à la maison ou, l'alcool, les filles et la drogue étaient de la partie. J'ai toujours mis un point d'honneur à empêcher mon frère et ma sœur à accéder à ses soirées, refusant qu'il me voient dans des état déplorable, bien sur, il se doutaient très bien de ce qu'il se passait lors de ses fêtes. Un jour, ma domestique personnel retrouva un sachet de poudre dans ma chambre et s'empressa d'en avertir mes parents.

Ils décidèrent tous les deux de m'envoyer en cure et essayaient de nombreuses façons de me remettre dans le droit chemin. Mais bien évidemment, ce n'eut aucun effet. Le jour de mon retour, la guerre entre mes parents et moi fut déclaré, n'ayant toujours pas digérer leurs absences et le séjour en cure de désintox, je fus tout ce qui était en mon pouvoir pour leur faire payer. La meilleure façon que j'eus trouvée fut une stupide tentative de suicide à l'aide de médicament et d'alcool.

Je pense que je me souviendrais toujours du cri horrifier et du regard qu'Alyssa porta sur moi lorsqu'elle me trouva dans ma chambre, ce fut un électrochoc pour moi et c'est ce qui permit au médecin de me récupérer. Ce fut la seule fois où je fis une tentative de ce genre. Pourtant, je n'étais toujours pas décidé à pardonner à mes parents, mais il fallait que je trouve une autre façon, réfléchissant du mieux que je le pouvais, je me rendis compte que la source de mes ennuis, était ma domestique.

J'avais alors 16 ans, un soir, alors qu'elle se détendait, je déposais dans son armoire, quelque un des bijoux les plus coûteux que possédait ma mère, lorsque ma mère se rendis compte de leurs disparitions, elle convoqua le personnel et fit organiser une fouille dans les appartements. Ils finirent à ma plus grande satisfaction par trouver les bijoux et elle fut renvoyée sur-le-champ.

Je fus ensuite envoyé dans les meilleures écoles du pays, les établissements les plus luxueux et jamais rien ne réussirent à régler mon problème de drogue. Lorsque j'appris que mon cousin, Davy, était à Toronto, j'eus bien sur l'envie de le rejoindre, mes parents, pour me punir de mes mauvais choix, en décidèrent le contraire, jusqu'à ce que nous réussissions à trouver un accord.

Ils m'autorisèrent à le rejoindre à l'unique condition, que j'abandonne tous mes vices. Fraîchement arrivé a Toronto, je suis enfin prêt à croquer la vie à pleines dents, loin de mes parents. Bien sur, je sais qu'il me surveille et traque le moindre de mes faux mouvements, mais je ne suis pas dupe, j'arriverais a leur faire croire que tout vas bien, Mais vous savez, de vous à moi, je ne suis pas prêt d'arrêter mes travers et de m'empêcher de vivre.

Alors chaque mois, je leur envoie une lettre où j'ai copié la signature de Davy, pour leur faire croire qu'il n'y a rien d'alarmant et pouvoir continuer à recevoir mon argent de poche sans aucun problème.

Aujourd'hui, je reprends peu à peu la place de ma mère chez Hope international, je m'occupe de gérer tout ce qui touche à nos hôtels, que se soit la logistique, le matériel, les finance, le personnel et les événements organiser au sein de nos établissements.


Dernière édition par Adrian B. Campbell le Jeu 28 Mai 2015 - 1:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lola B. Wilde


∞ Arrivé(e) à Toronto : 05/06/2014
∞ Messages : 571
∞ Points : 43
∞ Emploi/Etudes : Photographe Sportif

MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Mer 27 Mai 2015 - 23:26

Première Wink
Bienvenu parmi nous.
Bonne chance pour ta fiche Wink

_________________
But love doesn’t make sense.
" Nous devenons malheureux a partir de l'instant où ne nous écoutons plus, où nous faisons comme les autres, où nous suivons ce que dit la vedette du moment. Il faut prêter attention à ce que nous dit notre coeur sinon, on s'oublie et on ne veut que ressembler à quelqu'un qui n'est pas nous. Si vous écoutez votre coeur, vous ne pouvez pas vous tromper. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 0:12

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sloann M. S. Armstrong

Administratrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/04/2015
∞ Messages : 251
∞ Points : 64
∞ Emploi/Etudes : Avocate en droit des affaires et des sociétés

MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 1:52




FÉLICITATIONS, TU ES VALIDÉ(E)!


Bienvenue parmi nous Very Happy Et amuse toi bien surtout
Je viendrai te quémander un lien Razz

xo


Tu as franchis l'étape de la fiche. Tu es donc officiellement un membre de Niagara Evening. Si c'est pas super ça (a) Il reste cependant encore quelques petites choses importantes à faire avant de pouvoir profiter pleinement du forum. Tout d'abord, il faut que tu ailles recenser diverses choses: ton avatar par ici, ton métier par là. Ensuite, tu dois aller faire une demande de logement parce que ton personnage a droit à un toit au-dessus de sa tête: c'est par ici. Si tu as besoin d'un lieu particulier qui ne figure pas encore sur le forum, tu peux aller en faire là demande par là. Tu devras ensuite aller faire tes fiches de liens et de sujets dans cette partie. Une partie pour les réseaux sociaux est intégrée au forum, tu peux la trouver par là. Enfin, tu peux aller t'amuser dans le flood et les jeux ainsi qu'rp sur le reste du forum. Pour rappel, une partie "Remember me" est en place. Elle te permettra de jouer un événement de ton passé si tu le désires (un événement de ta fiche ou un lien déjà avancé mais dont tu aimerais jouer le début etc...). Le reste du forum se déroule donc au "présent".

Un système de points est en place sur le forum. Les points seront remis à zéro environ tout les trois mois. Ils permettront de désigner des membres du mois et de mettre en valeur des scénarios pour les vainqueurs tout les trois mois etc... D'ailleurs, tu gagnes des points en recensant tes votes sur les tops-sites sur ce sujet.

Si tu as la moindre question ou suggestion, n'hésites pas à contacter le staff Amuses toi bien parmi nous

_________________
A million years ago..


I know I'm not the only one who regrets the things they've done, sometimes I just feel it's only me who never became who they thought they'd be.. I wish I could live a little more look up to the sky not just the floor, I feel like my life is flashing by and all I can do is watch and cry..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 6:40

ADRIDRIIIIIIII !
Genre t'es venu toi !
J'suis Carry et Fawn sur WHS 'fin j'étais !
J'suis trop contente de te voir parmis nous ! Bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 7:51

Yeah trop cool Haaan ! fawnyyyy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 9:16

Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 11:28

Avec un peu de retard désolée ><
Bienvenue parmi nous

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 15:51

oh ca fait plaisir de voir des nouveaux membres en vert! Il y en a pas beaucoup^^
bienvenue sur le forum!! J'espère croiser Adrian dans le jeu Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    Jeu 28 Mai 2015 - 16:02

Merci pour votre accueille :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Adrian B. Campbell. l'argent ne fais pas le bonheur? Parle pour toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» #_celui qui dit que l'argent ne fais pas le bonheur ne savais pas ou faire les boutiques (a')
» L'argent ne fait pas le bonheur..Mais il y contribue[Mission : Chahut et héritage]
» l'argent ne fait pas le bonheur mais je préfère pleurer en porsche
» L'argent ne fait pas le bonheur [Criss]
» La Suisse 'coffre-fort' pour argent sale, un cliché dépassé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Fiches
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter