AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Leave alone, motherf**k*r ! • Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Leave alone, motherf**k*r ! • Luka   Lun 25 Mai 2015 - 19:33

George R.R Martin est un sacré sadique. Non mais sérieux, il invente tellement de personnages et après il les tue tous, un par un. Quoique j'avoue que dans ces livres là je me réjouis de chaque mort. En fonction de l'avancé de l'action, il y a de moins en moins de personnage et on s'y retrouve de mieux en mieux. J'adore ces livres et je suis accroc à la série que je trouve tout bonnement géniale. Les effets spéciaux, les jeux d'acteurs, les plans de tournage, tout ça. Il n'y, je pense, aucun faux pas. C'est comme avec la série Vikings. Enfaire, GoT et Vikings sont genre les deux séries que j'aime le plus et sur lesquelles je pourrais débattre le plus longtemps possible.

Aujourd'hui, je suis assis dans le parc à l'université contre un arbre, à l'ombre de son feuillage. Il fait beau et presque chaud. Je suis en t-shirt et simple jeans. Et je suis entrain de livre de second tome. Tellement passionnant, il m'a sans problème prit dans la spirale infernale du monde mythique et médiaval de Westeros. Si bien que je ne remarque pas qu'on s'approche de moi. Je ne pressent même pas la présence de cet abruti de Bradley... et lorsque je relève le regard il est déjà presque trop tard.

Je me vois arracher le livre de mes mains. Une feuille rape sur mon index maisj'ignore la petite douleur piquante car CET ENFOIRE A PRIT MON PUTAIN DE LIVRE ! Je réagis rapidement et me lève  « FAIT PAS CHIER PUTAIN!» m'emportais-je en me jetant littéralement sur Bradley. Celui, étonné, tangue en arrière et tombe avec moi. Je tombe sur lui, ma chute étant amorti par la masse musculaire de ce quarter back.

Je ne lui laisse pas le temps de régair d'avantage que je me roule sur le côté et me lève, me reculant de plusieurs pas. Je fixe durement le footballer et sers les poings.  «Relax Gamin, je ... » Je ne lui laisse pas le temps de continuer  « Que je me calme ? Que je me CALME ?» le coupais-je dans son élan  « Non mais t'es chiant à la fin ! D'abord mon ordi et maintenant mon livre ! Va emmerder un autre et fous moi la paix gros lard !»

J'en ai peut-être trop dit mais je suis en forme aujourd'hui. Lorsque je le vois faire un pas vers moi puis un deuxième, j'esquive rapidement vers la droite, plonge pour attraper mon livre et me relève. Je me détourne et cours vers mon sac … mais je suis stoppé par le bras musclé du quarter back. Comme quand on est a cheval, lancé au grand galop et qu'on se prends une branche dans la tronche qui nous désarçonne, je tombe à la renverse tandis qu'une violente douleur éclate au milieux de mon visage. Assit là, au sol, pas mal sonné, je peine à reprendre mes esprits. Chose fatale car je suis à la merci de Bradley et éventuellement aussi de ses camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Leave alone, motherf**k*r ! • Luka   Jeu 28 Mai 2015 - 20:01


Il détestait ça! Luka avait horreur d'être réveillé de cette manière. Le téléphone. Ce foutu téléphone, de merde ! Si seulement il arrêtait d'être aussi connecté et aussi accroché à son portable qu'il ne l'était, peut être que ça n'aurait pas été comme ça! Allongé sur le canapé, une partie du corps dans le vide, le jeune homme attrapa son téléphone et l'envoya à l'autre bout de la pièce. Par chance, l'appareil avait frôlé l'écran de télé sans le percuter, et s'était contenté de s'écraser contre le mur et de tomber ... Quelque part, où il ne savait pas. Il avait juste vérifier vaguement la trajectoire de son lancer pour ne rien casser de trop important et avait aussitôt refermé les yeux. Il faisait déjà jours. Les rayons du soleil avait eu le temps d'atteindre ses pupilles avant qu'il ne tente de se rendormir pour la journée mais par malchance, l'astre lumineux lui avait dérobé cette occasion sans pitié. Il était à présent condamné à rester éveillé, allongé sur le canapé en attendant qu'Hope rentre ... D'un mouvement affreusement lent, Luka s'était positionné sur le dos et posa son avant bras sur ses yeux avant de jeter d'un pied la couverture qui lui tenait beaucoup trop chaud. Non. Attendre entre les murs de cette grande baraque, il ne pouvait pas. Il savait qu'il allait être tenté. Beaucoup trop tenté par les bouteilles d'alcool encore pleine. Depuis qu'il avait retrouvé son meilleur ami, il avait envie de boire, vraiment. Valait donc mieux attendre que celui ci ne rentre pour s'y remettre et prendre la même cuite que la veille. Et peut être sortir, cette fois, si son con de pote ne s'opposait pas à cette idée ..

Après avoir pris un aspirine, enfilé des fringues confortable et mis des lunettes de soleil pour pas se faire encore agresser par la boule lumineuse, il quitta la villa, en oubliant de fermer la porte à clef. C'était la combien de fois déjà ? Il ne comptait plus ... Les clefs et la sécurité ce n'étaient pas vraiment son truc. Il ne voyait pas vraiment l’intérêt de fermer, surtout si ça ne concernait pas son appartement. Oui, on pouvait considérer cela comme de l'égoïsme mais il avait d'autre problème en tête que de fermer une porte à clef. Il avait en fait en tête un plan bien précis concernant Rosalie, et il ne cessait d'y réfléchir depuis qu'il avait ouvert les yeux à cause de son smartphone qu'il n'avait pas pris la peine de récupérer. C'était décidé. Il allait se pointer à l'université et il ferait tout pour la croiser entre deux cours, ou pendant la pause déjeuner. Rapidement, il prit sa voiture et baissa le volume sonore beaucoup trop fort pour son cerveau encore mal réveillé. D'ailleurs, était-ce prudent de conduire dans cet état ? Surement pas, mais il n'était plus à sa près. Était-ce prudent de rouler à une telle vitesse en plein centre ? Surement pas non plus, mais il était pressé.

Le campus n'avait pas vraiment changé. Il était quasiment comme dans ses souvenirs à quelques détails près sur lesquels il n'arrivait pas à mettre la main. Il était beaucoup trop épuisé pour réfléchir correctement mais quelque chose l'interpella tout de même. Ces gros bouffons, là-bas, en train d'emmerder un pauvre gars, non, vraiment, il ne s'en souvenait pas. Il avait regardé, quelques temps, et s'était dit qu'il n'allait rien se passer de bien méchant. Et pourtant, la seconde d'après, le jeune homme qui lisait tranquillement un peu plus tôt se retrouvait à terre et se prenait de bon coup de poing dans la tronche, par une bande de brute. Intervenir ou pas, telle était la question... Pendant un temps il s'avançait pour lui venir en aide, puis s'arrêtait brusquement avant de recommencer cela plusieurs fois et de vraiment se stopper, et afficher un rictus sadique. Non, il n'allait rien faire. Ce genre de gros cons étaient plus de ceux à faire les malins et qui n'allaient jamais vraiment jusqu'au bout. Alors, oui, il n'allait pas agir immédiatement et allait plutôt observer. Et comme il l'avait prédit, après quelques minutes et quelques bonnes pastèques flanquées à l'étudiant, ils s'étaient éloignés, en riant et en se vantant de leurs exploits. Connards. Mais voilà, enfin, c'était le moment. A grande enjambés, Luka s'approcha du gars légèrement amoché, ramassa le bouquin qu'il pensait être à lui et le lui tendit. «Eh! Ça va mon gars ? Pas trop mal ?» La question était affreusement stupide.

«Moi, c'est Luka et ... J'adore George R.R Martin ! Excellent choix ! Ils étaient surement jaloux de pas pouvoir lire, faute de jamais avoir appris, ces crétins là. Ils savent seulement se battre...»

Un sourire aimable s'afficha sur son visage. Il avait une idée derrière la tête et ça se sentait à des kilomètres. Pourvu que Rosalie ne soit pas dans les parages aux moments où il la mettrait en oeuvre ...
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Leave alone, motherf**k*r ! • Luka   Sam 25 Juil 2015 - 10:50

J'étais tranquillement assis là, dans le parc. Je ne faisais de mal à personne et je n'ai rien demandé à personne. Pourquoi donc est-ce moi que ces gros enfoirés on choisit d'emmerder ? J'étais tellement plongé dans mon livre que je n'ai pas vu cet enfoiré de Bradley s'approcher de moi. Je ne le remarque que lorsqu'il m'arrache le livre de mes mains. Mais cette fois-ci je ne veux pas me laisser faire. Alors je lui souhaite littéralement dessus. Nous tombons tous les deux, je me roule sur le côté, parvient à me mettre en sécurité, plonge pour récupérer mon livre mais, en me redressant, le bras de Bradley se met à travers mon chemin et je me le prends en pleine figure. Je tangue en arrière puis tombe sur les fesses et grimace.

Cette fois-ci, je suis vraiment à la merci de cet homme et ces potes. Et d'ailleurs, ils ne mettent pas beaucoup de temps avant de réagir. L'un m'attrape par les bras et, le tordant vers l'arrière, m'oblige à me relever. Ça fait un mal de chien putain ! Bradley, quant à lui, envoie simplement son poing dans mon estomac. Les yeux écarquillés, la bouche ouverte, je suffoque et panique lorsque ma respiration se stoppe. L'homme qui me tenait, me tire en arrière et m'envoie tout simplement valser un peu plus loins sur l'herbe. Comme si je ne pesais rien. Je roule deux fois sur moi-même avant que je ne m'arrête, allongé à plat ventre.

Je gémis et tord de douleur lorsque Bradley m'envoie un coup de pied dans le bas du dos. Je pose une main sur mes lombaires et ferme les yeux en serrant les dents. Je déglutis et reste allongé, attendant une suite de l'attaque mais rien ne se passe. J'entends juste le rire de Bradley s'éloigné avant que le coin de mon livre ne m'atteigne à la tempe. Lentement, je reprends ma respiration et essaie d'ignorer la douleur dans le bas de mon dos. C'est au moment où j'essaie de rassembler mes forces pour me lever, que j'entends une autre voix. Bien plus douce celle-ci.

Une voix qui me demande si ça va, si je n'ai pas trop mal avant qu'elle ne dise que du bien de Martin. Je soupire, prends appuie sur le sol avec mes mains et me redresse. Je relève le regard vers un jeune homme qui me regarde avec un sourire aimable. Je soupire à nouveau et me repousse pour m'agenouiller au sol. J'hoche la tête  «Ouais, c'doit être ça. Ou alors ils sont juste totalement con  » repondais-je sur un ton neutre tandis que je reprends le livre en main. Je l'observe et fait la moue en le voyant cassé. Deux pages sont plus ou moins arraché, une l'est complètement et la couverture est totalement abimée. Je secoue doucement la tête puis prends appui sur mes genoux pour me relever.

Une fois debout, je fais un pas en avant mais perds l'équilibre lorsque la douleur dans le bas de mon dos se réveil brusquement. Je m'accroche à la première chose que j'arrive à attraper. Ou plutôt à la première personne. Il s'agit là de ce jeune homme qui est toujours à mes côtés. Je le relâche brusquement et rapidement et me redresse  « Pardon, excuse moi » marmonnais-je avant de lever le regard sur lui et désigner le livre  « Merci encore hein » D'un pas très peu assuré et le dos totalement raide, je me dirige vers mon sac à dos posé à l'arbre. Cette fois-ci ils n'ont pas touché au contenu et c'est tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Leave alone, motherf**k*r ! • Luka   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leave alone, motherf**k*r ! • Luka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Passage Niveau 2 [Ange H. Rejes dit Hannelore L. Schmitt & Luka Era Grey]
» 02. You can leave your hat on
» Luka Azarov [petit russe perdu en Ecosse]
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» Shark in the water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Rp
-
✿ CANDICE ACCOLA - Scénario de Sienna et Caleb
✿ EMERAUDE TOUBIA - Scénario de Matt
✿ GIGI HADID - Scénario de Nikita
✿ ALEXIS REN - Scénario de Rosalie
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ MATTHEW DADDARIO - Scénario de Caleb et Sienna
✿ ASH STIMEST - Scénario de Rosalie
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
Place pour les sujets
commun/intrigues