AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 THOMAS ◗ It's my turn to come...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Sam 28 Mar 2015 - 17:20

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


Quelques jours s'étaient écoulées depuis ma dernière rencontre avec Thomas. Je devais avouer que je m'inquiétais un peu pour le beau brun. Il avait tout de même été mis dans un sale état par Bradley, je ne pouvais pas le nier. Ses côtes avaient pris un sacré coup. Je soupirai doucement en constatant qu'une fois de plus, il n'était pas dans l'amphithéâtre. Devais-je aller le voir? Je me posais la question depuis la veille déjà. Je n'étais pas à l'aise à l'idée d'aller chez lui mais malgré qu'on ne se connaissait pas, il était venu m'apporter nos cours, lui. Quand je ne voulais absolument voir personne, il avait malgré tout pris son courage à deux mains pour venir me voir. Je pouvais donc bien prendre le mien, de courage, et aller à mon tour chez lui... Je lui devais bien ça, sachant que c'était à cause de moi qu'il avait eu des problèmes et que Bradley l'avait frappé... Un énième soupire s'échappa de ma bouche alors que le cours se termina. Je me levai et rangeai mes affaires avant de rapidement rejoindre ma voiture pour éviter la foule d'étudiants. Je démarrai et je conduisis jusqu'à devant chez Thomas. Je me garai devant chez lui et hésitai un instant en me mordillant la lèvre inférieure avant de sortir du véhicule avec mon sac. Je fermai ma voiture à clés et et m'approchai de la maison. Je levai une main tremblante vers la sonnette avant de finalement appuyer dessus. J'espérais secrètement qu'il ne m'enverrait pas promener comme j'avais moi-même pu le faire quand il était venu quelques temps auparavant. Je n'étais pas sûre de supporter d'avoir fait cet effort alors que je me sentais bien mieux chez moi s'il se comportait mal. Mon coeur battait la chamade alors que je crû entendre du bruit provenant de l'autre côté de la porte. J'espérais aussi qu'il était là et que c'était lui qui venait m'ouvrir. Un petit sourire aux lèvres, je patientai que la porte ne s'ouvre...

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Dim 29 Mar 2015 - 13:40

It's my turn to come
You said whatever you put out there. Whatever you put out there is gonna come back. You said whenever you are ready. Whenever you are ready just let it all out and I know cos the enemy inside me. Cos the enemy inside me is holding me back. But we know there’s something in the silence. There’s something in the silence.


Je suis allongé sur mon lit, une main posée sur mes côtes et le regard rivé sur le plafond. Je reviens tout juste du médecin étant donné que mes parents ont bien vite remarqué que quelque chose n'allait pas. Le lendemain de l'agression, je ne pouvais me déplacé que sous l'emprise d'horrible douleur, si bien que ma mère m'a interdit d'aller en cours. J'avais beau lui dire que c'est bon, ce n'était pas grave et que je survivrais sans problème, mais elle ne voulait rien savoir. Et aujourd'hui, donc, le surlendemain, voyant que ça n'allait pas vraiment mieux, elle m'a entrainé de force chez le médecin qui nous a dit d'aller faire des radio. Résultat: une côte cassée et une de fissurée. Je ne pensais vraiment pas que le verdict serait aussi sérieux. Enfin, sérieux … c'est un bien grand mot ! On ne meurt, en général, pas d'une telle fracture, mais ça fait un mal de chien. Ainsi, le médecin m'a prescrit bien deux semaines de repos et 6 semaines sans sport... chose que je n'aurais de toute manière pas de mal à tenir. Enfin bref.

Mais je me fais chier. Et j'en ai marre. De quoi? De tout. Vraiment tout. Je suis du genre hyperactif malgré tout, et là avoir mal à chaque mouvement ça m'fout les boules. En plus mon ordi est définitivement cassé et je n'ai pas assez d'argent pour m'en acheté un autre. Le problème c'est que j'ai tout mes documents là-dessus ! Tous mes cours, toutes mes photos... tous ce qui me rappelle Josh. Déglutissant, je ferme les yeux. Josh. Cet enfoiré me manque tellement. Je donnerais tout pour l'avoir à nouveau à mes côtes là. Lui saurait trouver les mots pour me remonter le moral et me faire rigoler ou me changer les idées. Mais il n'est plus là.

Je soupire doucement et ferme les yeux lorsque j'entends la sonnerie de la porte d'entrée retentir. Mes parents sont à la maison, ils pourront très bien ouvrir. Ce n'est que lorsque j'entends ma mère dire un truc du genre “il est en haut. Bonne chance” que je rouvre les yeux. Je me redresse sur un coude en entendant les bruits de pas devant ma porte avant qu'on n'y toque. Je fronce les sourcils et, me redressant en grimaçant je m'installe sur le bord de mon lit puis me lève. Toujours en me tenant les côtes d'une main, je me dirige d'un pas nonchalant vers la porte et l'ouvre.

Et quelle n'est pas ma surprise que de voir Analya là, devant moi. J'arque un sourcil, déglutis et me recule d'un pas.  « Je … que … salut.» soufflais-je en pinçant les lèvres.  « Qu'est-ce que tu fais là … ?» demandais-je ensuite, sérieusement curieux de savoir pourquoi elle débarque là, chez moi. Si j'avais sut, j'aurais peut-être troqué mon t-shirt trop large et mon pantalon de jogging contre quelque chose de bien plus présentable.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Dim 29 Mar 2015 - 14:06

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


Je ne pensais pas qu'un jour je m'inquiéterais autant pour une personne que je ne connaissais pas. Même si Thomas m'avait apporté les cours en voyant que je ne revenais pas à l'université et même s'il m'avait sauvée d'une panique certaine, je ne le connaissais pas. Je savais tout juste comment il s'appelait et où il habitait. Ni plus, ni moins. Et pourtant, je ressentais une inquiétude pour lui qui ne voulait pas me quitter. J'avais donc finis par céder et aller sonner chez lui. J'attendais à l'extérieur que l'on vienne m'ouvrir, tout en espérant que ce serait lui et qu'il ne me rejetterait comme j'avais moi-même pu le faire. Je crois que ce serait la pire des choses qu'il pourrait me faire vu les efforts monumentaux que je faisais. Du bruit provenant de l'autre côté de la porte m'indiqua la venue de quelqu'un. Je fus surprise en voyant une femme. Elle était sans doute la mère de Thomas. Je me présentai rapidement et lui disant que je venais voir Thomas et elle me laissa entrer en m'adressant un sourire. C'était une très belle femme. "Il est en haut. Bonne chance" Je lui adressai un petit sourire avant de monter les escaliers pour frapper à la porte de la chambre du jeune homme, avec malgré tout encore un peu d'anxiété.

La situation serait presque amusante si les circonstances étaient différentes. Amusante dans le fait de sa similarité avec le jour où il était venu chez moi pour les devoirs. C'était ma soeur qui lui avait ouvert et je ne doutais pas qu'elle lui avait souhaité bonne chance aussi vu l'humeur que je pouvais arborer et vu ma non sympathie. Cette fois-ci, c'était la mère de Thomas qui avait le même rôle que ma soeur. Hasard? Sans doute. Mais tout de même. La porte de la chambre s'ouvrit enfin, mettant un terme à mes réflexions un peu douteuses et étranges. Il recula rapidement d'un pas. J'avalai difficilement ma salive en le regardant, continuant perpétuellement à éviter ses yeux. « Je … que … salut.» Je souris doucement. « Salut... » Entrée en matière très simple. J'aurais sans doute dû enchaîner mais non. Et puis, je n'avais pas besoin puisque de toute façon Thomas me posa rapidement la question suivante: « Qu'est-ce que tu fais là … ? » Ah oui. Je n'étais pas là pour squatter son couloir, c'était certain. « Oh hum.. Je t'ai apporté les cours que t'as manqué. » Je sortis de mon sac une pochette où se trouvaient les cours qu'il avait loupé. Je me décidai ensuite à lui avouer que je voulais savoir comment il allait par la même occasion. « Et... Je venais voir comment tu allais... » Allait-il me laisser entrer dans sa chambre ou pas? L'avenir nous le dira. Je lui tendis la pochette sans oser entrer dans sa chambre. De par ma peur d'entrer dans la chambre d'un homme et de par le fait qu'il ne m'avait pas invitée à entrer. Je n'allais pas me taper l'incruste, ce n'était pas mon genre. Surtout ces derniers temps.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Mar 31 Mar 2015 - 22:22

It's my turn to come
You said whatever you put out there. Whatever you put out there is gonna come back. You said whenever you are ready. Whenever you are ready just let it all out and I know cos the enemy inside me. Cos the enemy inside me is holding me back. But we know there’s something in the silence. There’s something in the silence.


Je ne m'attendais vraiment pas du tout à voir Analya là, devant moi. Et c'est bien pour cette raison que je suis aussi surpris, ayant même un mouvement de recul. Mon coeur accélère subitement ses battements, ma respiration se fait plus rapide alors que je demande à la jeune femme pourquoi elle est là. Elle me répond avec un doux sourire qu'elle vient m'apporter les cours que j'ai râté et qu'elle siuhaite savoir comment je vais.

 « Je … hm ... » je regarde la pochette qu'elle me tend et la prend en main  « Merci beaucoup » je relève mon regard vers elle et lui sourit  « Ce … c'est vraiment très gentil de ta part Analya »

Je fini par me reculer d'un pas, ouvrant la porte un peu plus  « Vient entre, il fait trop froid dans le couloir » mauvaise excuse, mais soit. Je laisse la jeune femme entré dans ma chambre et referme la porte derrière elle. Je l'observe un peu puis me dirige vers mon bureau. Je pose la pochette dessus  « Sinon ouais, ça va » reprenais-je lorsque mon regard se baisse sur le cadre posé sur mon bureau. C'est la photo de Josh et moi. La même que mon ancien fond d'écran. Je déglutis et renverse le cadre de façon à ce qu'il cache la photo, avant de me tourner vers Analya.

 « J'ai juste encore vachement mal aux côtes, d'après les radios j'en aurais une de cassé et une de fissurée, mais ce n'est pas grave  » j'hausse les épaules  « Du moins, n'est-ce pas grave dans le sens médical du terme, j'entends. Personnellement, je n'ai plus vraiment dormi depuis trois jours. A part ça, tout vas bien hein » je me passe une main dans les cheveux, souriant nerveusement  « Tu … hm … tu veux boir un truc ?»

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Mer 1 Avr 2015 - 11:44

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


Je m'inquiétais vraiment pour Thomas, je ne faisais pas attention. Ce n'était pas forcément simple pour moi de faire ce pas vers lui après ce que j'avais traversé mais je m'inquiétais alors je me devais de le faire. Pour lui. C'était pour ça que j'étais là. « Je … hm ... » Il ne devait pas s'y attendre, sans doute, d'où son hésitation. Je souris doucement en lui tendant la pochette qu'il prit. « Merci beaucoup » J'hochai la tête doucement, avec mon léger souire. C'était normal. « Ce … c'est vraiment très gentil de ta part Analya » J'haussai doucement les épaules. Pourquoi paraissait-il tant surpris? « Je te rends la monnaie de ta pièce. Tu m'as apporté les cours, je fais pareil. Surtout que c'est à cause de moi que t'es blessé donc... Je te dois bien ça. » Je ris nerveusement en détournant le regard. « Vient entre, il fait trop froid dans le couloir » Il ne faisait pas si froid que ça dans le couloir mais ce n'était pas plus mal qu'on parte sur ça. Cela me permettrait de prétexter que j'avais un peu froid et ainsi, je pourrais garder ma veste et donc cacher mes formes. C'était juste ce qu'il fallait. J'hésitai une seconde ou deux avant d'entrer dans sa chambre. Je n'étais pas à l'aise, mais alors pas du tout. Sauf que refuser, ça aurait alerter le jeune homme. Du moins, c'était ce que je pensais. Or, ce n'était pas ce que je désirais.

« Sinon ouais, ça va » Je le vis renverser un cadre avec nervosité. Il n'était pas très discret. Je ne dis cependant rien, le beau brun reprenant la parole pour m'expliquer un peu plus en détails ce qu'il avait. « J'ai juste encore vachement mal aux côtes, d'après les radios j'en aurais une de cassé et une de fissurée, mais ce n'est pas grave. Du moins, n'est-ce pas grave dans le sens médical du terme, j'entends. Personnellement, je n'ai plus vraiment dormi depuis trois jours. A part ça, tout vas bien hein » Je fis une petite moue. « Je suis tellement désolée Thomas, c'est ma faute tout ça... » Je soupirai doucement en baissant les yeux. « La prochaine fois, ne te bats pas... Bradley en vaut même pas la peine.. » Je souris doucement mais tristement aussi. J'avalai difficilement ma salive, restant debout à une même place. Je n'osais pas trop bouger. Je n'étais pas dans mon élément. En même temps, ces derniers temps, mon élément se résumait à ma chambre alors...

« Tu … hm … tu veux boir un truc ? » J'hochai doucement la tête. « Je veux bien un soda s'il te plait... » J'attendis qu'il sorte de sa chambre pour aller chercher de quoi boire ou pour appeler sa mère qu'elle nous apporte ça. Je comprenais qu'il l'appelle d'en haut des escaliers vu qu'il devait avoir mal à souhait et que les escaliers ne seraient pas le top du top. Je profitai en tout cas du moment où il s'éloigna un peu pour aller voir la photo. Oh... C'était la même que sur son fond d'écran. Je me tournai vers lui quand il revint. « Je vais être indiscrète mais... c'est ton petit-ami? Tu peux me le dire, je jugerais pas. Je respecte. » Je ne jugerais jamais quelqu'un sur son orientation sexuelle mais je serais déçue d'apprendre qu'il aimait les hommes si c'était le cas. Parce qu'alors une fois de plus, la théorie que les hommes beaux étaient souvent gays serait vérifiée... Pour le plus grand malheur de ces dames. Je ne pouvais pas nier qu'il m'attirait d'ailleurs, même si j'étais vraiment loin de pouvoir faire quoi que ce soit comme pas vers un homme, que ce soit Thomas ou un autre.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Ven 3 Avr 2015 - 15:51

It's my turn to come
You said whatever you put out there. Whatever you put out there is gonna come back. You said whenever you are ready. Whenever you are ready just let it all out and I know cos the enemy inside me. Cos the enemy inside me is holding me back. But we know there’s something in the silence. There’s something in the silence.


Je suis très sincèrement étonné de la présence d'Analya dans ma chambre. Non pas que ça me dérange hein, bien au contraire. C'est juste que personne n'a jamais fait ça pour moi, quoi. Sauf Josh, mais je ne veux pas encore plus penser à lui. Déjà qu'il me hante ces deux dernières nuits et que je ne parviens pas à dormir. Préférant donc tuer du zombie pendant la nuit entière, je suis complètement amorphe en journée. Je ne peux rien faire tellement je suis fatiguer. Je me dis que je pourrais profité de mon temps de libre de la fac à bosser un peu mes cours, mais non, je n'y arrive tout simplement pas. Enfin bref.

Voir donc Analya là, dans ma chambre, me fait énormément plaisir mais, en même temps, me trouble pas mal. Je tente de rester naturel en l'invitant à entrer et en lui disant rapidement comment je vais. J'omet consciemment les détails, ne voulant pas l'inquiéter pour si peu. Mais je vois bien que je n'y arrive pas, que son inquiétude est bien réelle et non jouée. D'ailleurs, elle s'excuse même, me disant que tout ça c'est de sa faute et que la prochaine fois je devrais d'avantage réfléchir car apparement Bradley n'en vaudrait pas la peine. J'hausse doucement les épaules après avoir abaissé le cadre de la photo qui nous représente, Josh et moi.  « Ouais, maisbon j'allais pas non plus laisser Bradley te faire du mal, tu sais ... » disais-je en gardant le regard baissé.

Je préfère ensuite changer de sujet et lui demander si elle veut boir un truc. Elle me dit qu'elle aimerait bien boir un soda ce à quoi je répond par un hochement de la tête. Je sors de la chambre et décide d'appeller ma mère pour lui demander de nous apporter deux coca. Elle ne se fait pas prier deux fois et je la remercie en prenant les boissons en main. Je reviens ensuite dans ma chambre et me fige brusquement. Analya a redresser le cadre de la photo et me demande si c'est mon petit ami, précisant qu'elle ne jugera pas. Je fronce les sourcils. Petit ami ? Elle déconne là, non ? Je ferme un instant les yeux et pose les deux cannettes sur mon bureau.

 « Non, ce n'est pas mon petit ami. Je ne suis pas homosexuel » disais-je en prenant le cadre entre mes mains. Mon cœur se sert en voyant le sourir de Josh et je soupire en reposant la photo sur le bureau.  «C'est … c'était mon meilleur ami de Montréal, Josh » Je pince les lèvres puis attrape ma cannette ainsi que la pochettes que m'a apporter Analya. Je m'installe sur mon lit en grimaçant de douleur avant d'ouvrir la canette et en prendre une longue gorgé.

crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Mar 7 Avr 2015 - 14:05

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


La situation était un peu gênante pour moi. Vous vous doutez bien qu'être dans la chambre d'un homme aussi peu de temps après avoir été agressée, ce n'était pas la chose la plus aisée pour moi. Je faisais cependant énormément d'efforts, d'abord pour ne pas repousser à cent pour cent Thomas mais aussi parce que je me devais de prendre sur moi si je ne voulais pas que l'on me pose trop de questions. « Ouais, mais bon j'allais pas non plus laisser Bradley te faire du mal, tu sais ... » J'haussai doucement les épaules en murmurant: « J'ai connu bien pire récemment... » Je regrettai immédiatement d'avoir dit ça, même si c'était vrai que l'agression avait été nettement pire qu'une petite bousculade et de me faire engueulée. J'espérais qu'il n'avait pas entendu mais avec la chance que j'avais, il l'avait sûrement entendu justement. Je regardais le sol avec beaucoup d'intérêt soudainement. Ce qu'un par-terre pouvait être passionnant quand on était gêné.

Il me demanda ensuite si je désirais boire quelque chose. Il alla demander à sa mère d'apporter deux sodas et pendant qu'il était dans le couloir, j'avais regardé la photo qui était retournée. J'avais bien vu quand il l'avait mise à l'envers pour la cacher et ma curiosité avait été plus forte. En le voyant revenir, je lui demandai s'il était son petit-ami. Je n'avais rien contre les gens aimant les personnes du même sexe qu'eux. Chacun aimait qui il voulait après tout. Même si ça m'aurait un peu déçue, d'une certaine façon... J'étais un peu compliquée parce que dans un sens, ça m'aurait déçue et de l'autre, je ne voulais pas vraiment avoir quelque chose à faire avec les hommes... Du moins, intimement parlant... Je n'étais pas prête pour tout ça... « Non, ce n'est pas mon petit ami. Je ne suis pas homosexuel » J'hochai doucement la tête. C'était clair au moins. «C'est … c'était mon meilleur ami de Montréal, Josh » Je le regardai prendre sa canette et la pochette avant d'aller se mettre sur son lit. « C'était? Vous vous êtes disputés? Perdus de vue? » J'étais peut-être vraiment curieuse mais il fallait bien passer le temps aussi. Je pris la canette et l'ouvris avant d'en boire une gorgée. « Tu... T'aimes bien les jeux vidéos j'ai vu...? » Question débile. J'en avais conscience. Mais au point où j'en étais, je n'étais plus à ça près à mon avis... Je bus une nouvelle gorgée de mon soda pour cacher ma gêne et à quel point je me sentais idiote de poser des questions idiotes justement.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Dim 12 Avr 2015 - 17:23

It's my turn to come
You said whatever you put out there. Whatever you put out there is gonna come back. You said whenever you are ready. Whenever you are ready just let it all out and I know cos the enemy inside me. Cos the enemy inside me is holding me back. But we know there’s something in the silence. There’s something in the silence.


Je regarde Analya, incline la tête sur le côté et fronce légèrement les sourcils, l'interrogeant du regard. Qu'a-t-elle vécu de pire dernièrement? Que s'est-il passé pour qu'elle dise qu'une telle attaque ne soit rien ? J'aimerais tant lui demander ce qui se passe, mais je la vois se tendre directement, le regard fuyant. D'ailleurs, depuis qu'elle est entré ici, dans ma chambre, elle ne m'a jamais regardé. C'est bizarre. Mais ça me conforte dans l'idée qu'elle ne veut pas qu'on continue sur ce sujet. Et je respect ce choix, allant chercher quelque chose à boir.

En revenant dans ma chambre, le choc. Elle a redressé d'elle-même le cadre dans laquelle se trouve la photo de mon meilleur et moi. Alors que j'avais tout fait pour qu'elle ne voit pas la photo ! Je soupire, dévie le regard et lui tend sa cannette avant de lui répondre que c'était mon meilleur ami. J'aurais peut-être du rester au présent, car la prochaine question d'Analya est innévitable. Elle me de mande pourquoi je parle au passé, spéculant que Josh et moi nous sommes perdu de vu. C'est un peu le cas. Si je lui répond par la positive ce ne serait même pas un mensonge.

Je n'ai pas envie de lui dire que Josh est mort et que je l'ai vu se jetter du haut de l'immeuble. Que je n'ai pas eu le courage d'aller le voir lorsque son corps a attéri au sol. Je jette un rapide coup d'oeil vers la photo, pince un instant les lèvres et hésite quelques instants avant d'hocher la tête.  « je … hm ouais, perdu de vu. On … peut dire ça comme ça, ouais  » soufflais-je en détournant mon regard, le reportant sur la pochette posée sur mes genoux.

Je la prend en main, espérant ainsi pouvoir contrôler le tremblement de mes doigts. Je souffle doucement et dégluti, essayant tant bien que mal à me calmer à nouveau. Fort heureusement, c'est au tour d'Analya de changer de sujet. Elle me demande si j'aime bien les jeux vidéos, au vu des nombreuses pochette que j'ai sur mon armoire. Je relève le regard, parcour les étagères des yeux puis acquisse en hochant la tête.

 « Ouais, c'est une petite partie ça » expliquais-je en désignant l'étagère d'un coup de tête  « J'en ai encore pas mal dans l'armoire qu'est là-bas » reprenais-je en désignant ladite armoire du pouce  « »[et je … ouais. Si je ne sui pas en cours ou que je ne bosse pas mes cours je suis ici, devant mon ordi entrain de buter du zombie ou de remplir quelques missions dans Assasin's creed » je relève mon regard sur Analya et lui souris doucement  « Tu veux tester ? AC c'est vraiment sympa, tu peux même caresser des moutons et donner à manger aux poules »

crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Mar 14 Avr 2015 - 20:04

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


Je fus réellement soulagée de constater que Thomas n'insista pas et ne posa pas de questions sur ce que j'avais vécu de pire. Je n'avais pas envie d'en parler. Je n'en aurais pas envie avant sûrement bien longtemps. C'était encore bien trop frais. Je lui posai par contre des questions sur le garçon qui l'accompagnait sur la photo. « Je … hm ouais, perdu de vu. On … peut dire ça comme ça, ouais  » Oh. Sa réaction me paraissait un peu étrange tout de même... Que s'était-il passé? Ma curiosité avait été piquée au vif. S'étaient-ils disputés? Pourquoi s'étaient-ils perdus de vue? Je ne pouvais pas m'empêcher de me poser un tas de questions, je devais l'avouer. Je devais me retenir pour ne pas poser d'autres questions. Je n'étais pas sûre que c'était une bonne idée de faire ça. Mais ma curiosité avait tout de même un peu besoin d'être satisfaite. « Tu veux me raconter ce qu'il s'est passé entre vous? » J'étais bien loin d'imaginer la véritable cause de leur "perte de vue". Un suicide, ce n'était pas vraiment la première chose à laquelle on pensait, il fallait bien l'avouer.

Il s'était installé sur son lit et je tentai de faire la conversation en parlant de ses jeux vidéos. J'en voyais plein dans la chambre, sur une étagère, alors forcément, c'était le premier sujet qui m'était venu à l'esprit. « Ouais, c'est une petite partie ça. J'en ai encore pas mal dans l'armoire qu'est là-bas » Je jetai un oeil à l'armoire qu'il m'avait indiqué en souriant doucement avant de diriger à nouveau mon regard vers le sol. « Et je … ouais. Si je ne sui pas en cours ou que je ne bosse pas mes cours je suis ici, devant mon ordi entrain de buter du zombie ou de remplir quelques missions dans Assasin's creed » J'hochai doucement la tête. Je voyais le genre. Il était visiblement assez geek. Pourquoi pas. Je ne jugeais pas. « Tu veux tester ? AC c'est vraiment sympa, tu peux même caresser des moutons et donner à manger aux poules » Je ris doucement en l'entendant, relevant les yeux vers lui sans pour autant croiser son regard. « D'accord... Mais je te préviens, je n'y connais strictement rien en jeux vidéos. » Je souris doucement avant d'aller m'installer à côté de lui, gardant quand même un peu de distance. Je bus une gorgée de mon soda avant de poser la canette sur la table de chevet. « Va falloir que tu m'expliques tout, t'as du courage. » Je ris à nouveau doucement, attendant qu'il installe tout pour qu'il puisse m'expliquer et qu'on commence.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Sam 18 Avr 2015 - 22:28

It's my turn to come
You said whatever you put out there. Whatever you put out there is gonna come back. You said whenever you are ready. Whenever you are ready just let it all out and I know cos the enemy inside me. Cos the enemy inside me is holding me back. But we know there’s something in the silence. There’s something in the silence.


Je suis con, sérieusement. Si je n'avais pas tournée cette photo, Analya ne l'aurait sans doute même pas remarqué tant elle peut sembler banale. Quoiqu'elle soit la seule photo de ma chambre, je crois donc que comme ça ou comme ça elle l'aurait remarqué. Mais peut-être pas tout de suite. Toujours est-il que le fait qu'elle me demande vraiment qui est cet homme me fait mal. Surtout qu'elle pense que c'est mon petit commun. Je n'ai jamais rien ressenti de plus que de l'amitier pour lui. Une amitier très forte, certes, mais pas de l'amour dans ce sens. Pour ce qui est de Josh, je crois que, fut un temps, il m'aimait. Je sais qu'il n'était pas hétéro, mais j'étais le seul à le savoir ça. Et il ne s'acceptait pas. C'est une des raisons qui l'ont poussées à commettre cet acte définitif.

Je secoue la tête lorsqu'Analya me demande si je veux parler de ce qui s'est passé, spéculant qu'on se soit disputer.  « On de s'est pas disputé, mais je n'ai pas envie d'en parler. Pas maintenant. Jamais. Ok ? » mon ton s'est soudainement fait plus sec et froid, plus dur aussi que je ne l'aurais voulu. Mais je n'y pouvais rien. C'était venu comme ça, d'un coup. Enfin.

Je vais donc m'assoir avec mon soda et la pochette de cours sur le lit e commence à feuilleté lorsqu'analya reprend la parole. Elle me demande si j'aime bien les jeux vidéos. Je lui explique que ce qu'elle voit là n'est qu'un petit morceau de ma collection avant de lui explique ce que j'aime jouer. Je lui propose ensuite carrément de tester une partie d'Assassin's creed. Et a mon grand étonnement, elle accepte. Je lui souris, me montrant tout de suite bien plus agréable et chaleureux comme à mon habitude.  « Alors vient !» je pose mon soda et me lève pour allumer ma xbox.

J'attrape ma manette puis m'installe sur une des deux fauteuils. Je désigne l'autre et fait signe à Analya de s'y installer. Lorsque le jeu se met en route, je lui explique en détail le but du jeu et des missions, lui montre ce qu'il faut faire, ce qu'il ne faut pas faire, comme faire avancer le personnage, comment le faire combattre. Enfin tout le détail, tout en jouant moi même un peu. Je remplis la mission du jour puis tend la manette à Analya.  « Allez à toi » je lui souris doucement  « Amuse toi, t'as rien à perdre. La mission est enregistré donc ce n'est que du fun là »

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   Dim 19 Avr 2015 - 11:40

It's my turn to come...

ft. Thomas A. Dion


Je voulais être gentille, faire la conversation, être amicale. Je n'avais pas toujours été comme ça avec lui. Je faisais vraiment beaucoup d'efforts, je prenais sur moi-même pour réussir à être à nouveau un minimum sociable, surtout avec un homme. C'était difficile. Alors oui, j'étais peut-être indiscrète. Mais je lui proposais juste de m'en parler s'il le voulait. Il n'en était pas obligé. Je ne pensais cependant pas qu'il réagirait de cette façon. « On de s'est pas disputé, mais je n'ai pas envie d'en parler. Pas maintenant. Jamais. Ok ? », lâcha t-il. Froid. Dur. Sec. Je sursautai. Le ton de mon agresseur n'était pas mieux. Il était pire. Mais il était froid, dur et sec. Alors même si Thomas n'était pas au même degrés que mon agresseur, je ne pus m'empêcher de repenser à lui et de sursauter. Cela avait été plus fort que moi. Je baissai le regard. Il était visiblement temps de changer de sujet... J'avalai difficilement ma salive et pris quelques instants pour reprendre une certaine contenance. Je ne savais pas si Thomas se doutait de l'effet qu'avait eu le ton de sa voix sur moi... Ce fut ensuite que je remarquai les jeux vidéos. Ce serait sans doute un terrain moins dangereux...

J'acceptai de jouer à son jeu, bien que je n'y connaissais strictement rien. J'étais loin d'être une spécialiste de ce genre de jeu. En fait, je n'y avais même jamais joué alors c'est pour vous dire. « Alors vient ! » Il alluma son jeu et me désigna le fauteuil à côté de lui. Je bus une nouvelle gorgée de soda avant de reposer ma canette puis je vins m'installer à ses côtés. Il m'expliqua ce qu'il fallait faire ou non, comment jouer, quelles étaient les commandes et tout ce qu'il s'en suivait. On voyait bien qu'il avait l'habitude de jouer, la mission du jour ne semblant même pas être un problème pour le jeune homme. Il me tendit alors la manette. « Allez à toi » Je pris la manette, sursautant légèrement en touchant ses doigts puis je détournai le regard vers l'écran. Il fallait vraiment que je me calme sinon il allait me prendre pour folle à sursauter pour rien. « Amuse toi, t'as rien à perdre. La mission est enregistré donc ce n'est que du fun là » Je souris en hochant la tête et commençai à faire avancer mon personnage. « Où est-ce-qu'on caresse les moutons? » Je ris doucement avant de devoir combattre mais c'était bien la première fois alors je perdis très vite le combat et je fis une moue toute mignonne.

En même temps, je cherchais encore beaucoup les touches pour faire ci ou ça alors ça n'aidait pas à gagner un combat. « Je savais que je gagnerais pas ce combat. » Je ris un peu. Je l'avais prévenu que j'étais nulle. Peut-être que je devrais imaginer mon agresseur en face, ce serait une bonne raison pour me battre... Virtuellement du moins puisqu'en réalité... Je n'avais pas été capable de faire quoi que ce soit. « On recommence où? » Je souris doucement en lui rendant la manette pour qu'il remette une partie. Si j'avais été totalement moi-même, je lui aurais demandé de m'aider. Il aurait pu se mettre derrière moi et poser ses mains sur les miennes pour me guider etc... Mais je n'étais pas forcément dans une technique de drague et justement, je n'étais plus la Analiya d'avant donc... Je ne bougeai pas, attendant qu'il remette à zéro...

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: THOMAS ◗ It's my turn to come...   

Revenir en haut Aller en bas
 

THOMAS ◗ It's my turn to come...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]
» Thomas de Pharembourg dit Fabius [Assassin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2015 :: Rp
-
✿ CANDICE ACCOLA - Scénario de Sienna et Caleb
✿ EMERAUDE TOUBIA - Scénario de Matt
✿ GIGI HADID - Scénario de Nikita
✿ ALEXIS REN - Scénario de Rosalie
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ MATTHEW DADDARIO - Scénario de Caleb et Sienna
✿ ASH STIMEST - Scénario de Rosalie
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
Place pour les sujets
commun/intrigues