AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's time [Aymeric & Louise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: It's time [Aymeric & Louise]   Lun 29 Déc 2014 - 14:38

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Un mois, oui, un mois pour tout organiser, et prévenir tout le monde, ça n'allait pas être simple et pourtant il le fallait. Entre le boulot et notre vie, il fallait trouver du temps pour réfléchir à notre mariage. Louise m'avait notamment laissé la tâche, difficile, de choisir notre destination pour notre lune de miel, j'étais encore entrain de me renseigner sur diverses destinations... 1ère chose importante à faire: prévenir ma famille. Pas la plus difficile des tâches, pas pour moi en tout cas, Louise était angoissée sans aucun doute, il suffisait de la voir pour comprendre. Cette fois-ci, nous allions leur rendre visite en plein après-midi, ma mère avait prévu que nous mangions des petits gâteaux en leur compagnie. J'avais choisi une tenue assez décontractée, jean et chemise, qu'affectionnait particulièrement Louise. J'aimais en porter rien que pour lui faire plaisir. Je serrais la main de Louise, alors que je venais de garer la voiture devant l'imposante maison de ma famille.
Je suis certain que tout va aller comme sur des roulettes, une fois la surprise passée, ils se réjouiront pour nous.
Je ne sais pas si on devait parler de tout en même temps, j'ai peur qu'ils croient que le mariage soit lié à la grossesse de Louise, ce qui n'était pas tout à fait vrai... Si la situation avait été différente, on aurait attendu qu'elle ait accouché pour se marier, on aurait eu toute la vie pour ça... Malheureusement, nous n'étions pas sûrs d'avoir du temps devant nous. Je pris le visage de Louise de l'autre main, profitant pour l'embrasser. La réalité reprenait rapidement le dessus... Mes parents et ma sœur nous attendaient, quelques instants plus tard, nous étions sur le pas de la porte, attendant que cette dernière s'ouvre. Une petite tête brune fit son apparition, pour nous serrer tous les deux dans ses bras.
Aymeric! Louise!
On ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas heureuse de nous voir, Aileen était très expressive. Les salutations de mes parents étaient plus dans la retenue, une bise à chacun d'entre nous.
Entrez donc, mes enfants! Aileen, emmènes-les jusqu'au salon.
J'avais gardé la main de Louise dans la mienne durant tout ce temps, l'entrainant à l'intérieur de la grande bâtisse suivant ma jeune sœur.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Lun 29 Déc 2014 - 14:59

L’annonce aux parents d’Aymeric, c’était la chose qui me stressait le plus. Mais nous allions devoir passer par là, c’est certain. J’avais peur qu’ils pensent que je me marie avec lui uniquement pour l’argent. Mon fiancé venait d’une famille plutôt riche là où je venais d’une famille de niveau financier moyen. Mais je m’étais promise de payer ma robe de mariée toute seule. Je n’avais malheureusement pas le temps de la confectionner toute seule. Un mois, c’était peu. Mais j’allais en acheter une. J’avais un compte avec quelques économies et tout allait y passer, je le savais. Quand on aime, on ne compte pas, si ? Aymeric avait prévenu sa famille de notre passage. Il avait opté pour l’après – midi. Cela nous permettrait de ne pas rentrer trop tard afin de pouvoir se reposer. J’avais opté pour une robe assez simple. Elle était beige. Je ne voulais pas en faire de trop mais je voulais être présentable, qu’Aymeric soit fier de m’avoir à ses côtés. « J’espère. ». Je lui souris alors. Je gardais aussi sa main dans la mienne. Je ne voulais pas la lâcher. Rapidement, nous étions sortis de la voiture. J’avais acheté un bouquet de fleurs pour sa maman. Ne jamais arriver les mains vides. Sa mère, son beau – père et sa sœur nous attendaient. A mon tour, je fis la bise à chacun d’entre – eux. « Bonjour Madame ! ». Je lui tendis alors le bouquet de fleurs. Aymeric ne me connaissait pas beaucoup sous mon trait timide. Habituellement, j’étais plutôt extravertie comme fille. « Bonjour Monsieur. ». Juste avant, j’avais serré à mon tour Aileen dans mes bras. Nous suivions donc tous les deux Aileen jusqu’au salon. Je ne lâchais pas la main d’Aymeric, la serrant de temps à autre pour vérifier qu’il était toujours là. Je tournais d’ailleurs ma tête vers lui pour apercevoir son visage et lui sourire doucement. « Tu vas bien, Aileen ? ». J’essayais alors d’engager la conversation avec sa petite sœur. Je ne l’avais plus vue depuis quelques semaines maintenant, son anniversaire d’ailleurs.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Lun 29 Déc 2014 - 23:25

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Louise avait tenu à tout fait dans les règles, allant jusqu'à apporter un bouquet de fleurs à ma mère, elle semblait d'ailleurs toucher de l'attention. Je souris à mes parents, suivant ma sœur jusqu'au salon, ce n'est pas comme ci je ne connaissais pas la maison... J'y ai vécu toute mon enfance, mais ma mère voulait aussi faire comme dans les règles. Ma mère et mon beau-père nous talonnaient, discutant entre eux. Heureusement ils savaient se tenir, et même lors de conflits, ils évitaient d'élever la voix, ils étaient doués pour se fusiller du regard. Je sentais le regard de Louise vers moi, tandis que nous marchions dans ce long couloir. Nous arrivions dans cette pièce, elle n'avait pas changé depuis toutes ses années. Petit, j'avais pu me cacher derrière ces imposants canapés, c'est une parfaite salle de jeux. Je souris à ce souvenir. J'entendis Louise demander à Aileen comment elle allait. Aileen semblait contente de l'attention de Louise, décidément elle savait s'y prendre avec ma famille. Aileen afficha un énorme sourire, tournant son visage vers Louise.
Oh! Mais très bien, je suis heureuse de te revoir, et toujours en compagnie d'Aymeric en plus. Et toi tu vas bien? Aymeric ne te fait pas tout voir? , ajouta t-elle en rigolant.
Je me mis à rire, c'était un pur euphémisme, Aileen qui demande à Louise si je ne lui fais pas tout voir.
Non mais, dis donc, c'est l'hôpital qui se moque de la charité là.
Aileen en riant toujours me donna un petit coup de poing dans l'épaule. Ça devait plutôt lui manquer de ne plus pouvoir me charrier autant qu'avant. On aurait le temps de parler avec Aileen dans l'après-midi, mais rapidement il fallait reprendre son calme. J'entraîna Louise jusqu'au canapé pour qu'elle s'assoit à côté de moi. La table de salon était déjà remplie de petites douceurs, ainsi que de thé et de café, nous attendant. Ma sœur s'asseya à côté de Louise, et mes parents étaient en face de nous.
Servez-vous, j'espère que ça vous conviendra. Nous sommes heureux de vous avoir avec nous, nous n'avions pas eu l'occasion de beaucoup nous revoir après l'anniversaire d'Aileen. Nous aimerions tellement en connaître plus sur vous, Louise.
Je serrais toujours la main de Louise, tournant la tête vers elle, pour lui faire un petit sourire rassurant.
Tu n'es peut être pas obligée d'assommer de questions Louise alors que nous sommes à peine arrivés, tu auras le temps de la connaître ne t'inquiètes pas. Tu as des nouvelles de grand-père? Tu ne m'avais pas dis qu'il devait se joindre à nous?
Il ne devrait plus tarder... Qu'as-tu de si important à nous dire au point de vouloir que ton grand-père soit présent?

Ma mère ne savait pas souffler, elle était tellement impatiente de savoir pourquoi nous étions venus et encore plus pourquoi j'avais demandé à ce que mon grand-père vienne. Mon grand-père était quelqu'un d'important pour moi, c'est sûrement ce qui l'intriguait. Je refusais d'en parler, pas tout de suite. Ma mère soupirait et se tourna de nouveau vers Louise.
Puisque mon fils veut rester silencieux, Louise, voulez-vous quelque chose à boire ou à manger? Et accepteriez-vous de me parler de vous? J'aimerais connaître cette belle jeune femme qui a fait chaviré le cœur d'Aymeric.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 9:22

Je savais qu’en posant une simple question, Aileen pouvait parler pendant des heures. Non, je ne la connaissais pas très bien. Mais disons que j’avais assez vite cerné le personnage. Je pense que nous aurions pu être amies si nous ne nous étions pas rencontrées dans de telles circonstances. Oh non, je ne l’ai pas rencontrée alors qu’un drame se jouait devant moi. Non, elle était simplement la sœur de mon futur mari. C’était tout autre chose donc. « Bien sûr, toujours en compagnie de ton frère. ». Je lui fis alors un petit clin d’œil complice. J’aimais les voir se taquiner. Aymeric avait vraiment une chouette relation avec sa sœur. Le genre de chose que je faisais avec mon frère auparavant, avant qu’il ne parte faire la guerre. C’était un tout autre temps bien révolu à présent. Enfin, ne pensons pas à cela ! « Ton frère est parfait ! ». Je me sentais obligée de le souligner. Il m’avait demandée en mariage, j’étais sa fiancée, sa future femme.
Nous nous asseyons donc dans le canapé, juste en face de ses parents. Aymeric était à mes côtés. Je n’avais toujours pas lâché sa main. Je voulais sentir constamment sa présence. Cela me rassurait beaucoup. Je ne parlais pas beaucoup. J’écoutais plutôt tout ce qu’il se passait. Sa maman m’avait adressé quelques mots. Un interrogatoire allait commencer. Mais, rapidement, Aymeric prit ma défense. Il ne voulait pas que je sois assaillie de questions directement. Il préférait que je me sente d’abord un peu à l’aise. Je lui souris alors en retour. « Je suis certaine que cela est parfait ! ». Je me servais alors d’un cupcake. J’avoue que j’avais un peu faim tout de même. J’essayais tant bien que mal de veiller à mon langage et à la façon de me comporter. Je pouvais sentir que ce n’était pas le même niveau que mes parents. Et je ne voulais pas faire honte à Aymeric.
Il avait voulu que son grand – père soit présent pour leur annoncer nos heureux événements à tous en même temps. J’avais oublié ce petit détail. Mais je souriais toujours. J’essayais de me déstresser. Après tout, je ne les voyais que pour la deuxième fois. « Je prendrai du thé, merci. ». Lui parler de moi ? Mais que pouvais – je bien dire ? Que j’étais une alcoolique, droguée et malade de surcroit ? Je ne pouvais pas prendre trop de temps pour répondre. « Je suis actuellement en dernière année d’internat de pédiatrie dans le même hôpital qu’Aymeric. ». Je lui souris alors. Je préférais largement qu’elle me pose des questions. Cela serait tellement plus facile.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 11:38

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Je laissais un peu les choses se faire, voyant que ma mère insistait pour connaître un peu plus Louise. Elle se releva pour servir du thé pour Louise, me lançant un regard noir. Elle n'aimait pas que je lui cache des choses. Je lui répondis par un petit sourire. Je tournais ma tête vers Louise, qui ne devait pas être plus à l'aise qu'à notre arrivée. Aileen était d'ailleurs bien silencieuse, écoutant ce que disait Louise.
Tu travailles aussi à l'hôpital? C'est comme ça que vous vous êtes rencontrés tous les deux?
Elle ne pouvait vraiment pas s'empêcher d'être curieuse, Louise était la seule femme que je leur avais présenté, ça devait très certainement jouer.
C'est plus compliqué que ça. On se connait depuis plus longtemps que ça, tu sais.
Je serrais un peu plus la main de Louise, c'était effectivement compliqué, que ce soit notre rencontre ou la manière dont on s'était mis ensemble. Ma mère ouvrit la bouche certainement pour poser une autre question, j'avais peur qu'elle commette un impair et qu'elle commence à parler de la famille de Louise. Ce n'était pas la peine de la mettre plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà. Rapidement nous furent coupés par l'entrée de mon grand-père dans la salon, c'était une personne plutôt impressionnante avec un sacré caractère. Ma mère tourna la tête dans sa direction, tandis qu'il s'approchait vers nous.
Mon garçon, comment vas-tu?
Il se pencha vers nous deux, posant brièvement une main sur mon épaule, et se pencha vers Louise pour lui faire également une bise.
Bonjour ma chère, comment vous sentez-vous? Je suis content de vous revoir parmi nous.
Il lui adressa un petit sourire avant d'aller s'asseoir en compagnie de mes parents. Ils commencèrent à faire des petites messes-basses, ce qui me permet de faire la même chose avec Louise. Aileen s'amusait à se pencher pour écouter ce que j'allais lui dire.
Ca va? Tu te sens comment? Je suppose que tu préfères que ça soit moi qui parle?
Je pense effectivement que c'était à moi de m'y coller. Je commençais à sentir l'angoisse me monter, pas que je doutais de quoique ce soit, que ça leur plaise ou non, je savais que j'allais me marier avec Louise, mais j'appréhendais leur réaction. Aileen était toujours penchée vers nous, et me fit un petit clin d'oeil, j'étais au moins certain que ma sœur en serait heureuse. Je serrais un peu plus la main de Louise, lui fit un petit sourire avant de relever ma tête. Ils avaient tous la tête tournée vers nous.
Aymeric, je pense que le suspense a assez duré.
Effectivement, maintenant que vous êtes tous là, Louise et moi avons quelque chose d'important à vous annoncer.


made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 12:11

Si nous nous étions rencontrés à l’hôpital ? Non non, loin de là. Très loin de là d’ailleurs. Notre relation était bien plus compliquée. Je remerciais intérieurement Aymeric d’avoir répondu à ma place. Mais je me sentais obligée d’ajouter quelque chose, de montrer que je pouvais parler aussi. « L’hôpital est vraiment très grand. Vous devez le savoir. Nous ne nous étions jamais croisés auparavant, avant de former un couple. ». Je lui souris alors doucement. Comment expliquer à ma jolie maman que nous nous étions rencontrés dans un bar, qu’Aymeric m’avait ramenée chez moi ivre morte ? Pas très positif tout cela pour une deuxième rencontre, non ? Enfin, une vraie première devrions – nous dire. La fois passée, il y avait tellement de personnes que je n’avais pas eu le temps de discuter avec ses parents. J’avais juste échangé quelques mots avec sa sœur, Aileen. L’interrogatoire qui allait s’en suivre fut stoppé par l’entrée du grand – père d’Aymeric. C’était un homme impressionnant. Le stress montait encore plus en sa présence. Aymeric m’en avait souvent parlé. Il l’admirait tellement. Un grand chirurgien. Autant vous dire qu’il en connaissait un rayon dans la médecine. Je pourrais peut-être lui demander quelques conseils pour la chirurgie pédiatrique ? « Bonjour, Monsieur. Je vais bien, et vous même ? ».
Tout à coup, tout le monde parlait tout bas à son voisin. J’écoutais alors Aymeric. Il s’adressait à moi et rien qu’à moi. Cependant, je savais que des oreilles trainaient. Je ne pouvais donc dire ce que je ressentais vraiment. Je préférais prendre sur moi – même. « Disons que je préférais que tu le fasses, oui. ». Je lui souris alors. Je ne voulais pas lui mentir sur mon état, j’avais donc préféré élucider la question, faire comme si je ne l’avais pas entendue. Ils étaient là, tous les quatre impatients. Ils nous regardaient, se posant mille et une questions. Je baissais un petit peu la tête de sorte qu’aucun d’eux ne puisse me regarder dans les yeux. J’étais déjà assez gênée comme cela.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 12:59

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


J'essayais de capter tous les regards, fixant droit dans les yeux ma mère, je pris une grande respiration avant de me lancer.
Louise et moi allons nous marier.
Il y eut un petit silence, tout le monde ayant le regard tourné vers moi. Je serrais un peu plus la main de Louise. La première à avoir une réaction fut Aileen, elle sautait littéralement de joie avant de nous serrer moi et Louise dans ses bras.
Oh! C'est une super nouvelle! Depuis le temps que j'attends que mon grand frère se marie! Louise, je t'adore déjà! Félicitations à vous deux! Alors? C'est pour quand? Maman pourrait organiser une grande fête pour vos fiançailles non? Ca pourrait être génial! Louise tu seras magnifique! J'imagine déjà la cérémonie! Oh lala, ça va être géant!
Je souris, m'attendant à la réaction de ma soeur. Elle était beaucoup plus expressive que mes parents, ou de mon grand-père, ils étaient toujours aussi silencieux, comme ci ils avalaient la nouvelle.
Si tout se passe bien, dans un mois, Louise et moi serons mariés.
Un mois? Il n'y a pas de temps à perdre alors!
Un mois? Mais n'est-ce pas précipité? Nous ne connaissons qu'à peine Louise...
Elisabeth, tu sais qu'Aymeric est réfléchi, il n'a pas pris cette décision à la légère, j'en suis certain. Ne commences pas à les accabler, ton fils est assez grand pour décider de sa vie. Et je suis certaine que cette petite est parfaite pour lui.

Aileen sautillait comme une petite sauterelle, serrant Louise dans ses bras. Je remerciais d'un sourire mon grand-père, il était vraiment génial. J'étais étonné de sa réponse, mais j'étais heureux. Ma mère se leva et s'approchait de nous.
Soyez heureux tous les deux. Et si vous en avez besoin, je serais contente de vous aider pour la préparation du mariage.
Merci maman. On aura certainement besoin d'aide, on va essayer d'en faire le maximum tous les deux.

Pendant ce temps, Aileen s'était penchée vers Louise, lui souriant de toutes ses dents.
Il t'a offert une belle bague j'espère? C'est une jolie surprise en tout cas. J'ai hâte que tu deviennes ma belle-soeur! Tu aimes le shopping? Parce que moi oui, j'adore ça!
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 13:35

Et voilà, c’était dit. Lancé comme cela. Aymeric n’avait pas essayé de broder la chose. Non, il avait été direct. J’étais plutôt étonnée pour le coup. Ce n’était pas vraiment son genre. J’avais relevé la tête essayant de voir une réaction. Ils semblaient surpris, ne sachant pas que dire. La première à réagir fut Aileen. Qui d’autre ? J’aurai pu mettre ma main à couper. « Tu nous expliquerais ce à quoi tu penses, Aileen ? Je ne déborde pas d’idées pour le moment. ». Je lui souris alors. Je préférais me concentrer sur elle plutôt que sur la réaction d’autres membres de sa famille. Sa maman ouvrit alors enfin la bouche en entendant pour quand tout cela était prévu. Elle semblait dire que tout cela était précipité. Je m’abstenais de parler. Aymeric allait gérer tout cela bien mieux que moi. Mais une chose est certaine, j’allais devoir faire des efforts et passer un peu plus de temps avec sa famille. Accepter comme cela quelqu’un directement dans la famille ne devait pas être facile. Son grand – père prit la défense d’Aymeric. Je souris alors. Je comprenais pourquoi Aymeric y tenait tant. Cela semblait tellement réciproque. « Merci, Madame. Je veillerai sur votre fils, je vous le promets. ». Que dire d’autre ? La relation liant une mère et son fils pouvait être si fusionnelle. Finalement, j’étais la troisième roue du carrosse sur ce coup – là. Je devais tout faire pour avoir sa maman dans ma poche. « Merci pour l’aide. Je pense que nous en aurions bien besoin même si nous allons essayer de gérer un maximum nous même. ». Je lui souris alors. Je n’avais pas forcément le budget pour faire appel à une organisatrice de mariage. Et je refusais que sa famille paie tout. Aileen me parlait alors. J’avais veillé à ne pas porter la bague qu’Aymeric m’avait offerte avant qu’il ne leur annonce. C’est le genre de chose qui se remarque. Ni une ni deux, je pris la bague de mon sac pour la réenfiler à mon doigt. Maintenant, je pourrai la garder indéfiniment. « Voilà, elle est là. Je la trouve magnifique ! ». Je la regardais alors, les étoiles plein les yeux. Sa petite sœur semblait m’avoir déjà bien adoptée. « J’apprécie le shopping, oui. ». Oh, nous ne devions très certainement pas fréquenter les mêmes magasins. Mais bon. « Sinon, je me disais que ce serait chouette si tu acceptais de m’accompagner pour choisir ma robe. ». J’espérais vraiment qu’elle me réponde par la positive. Cela me permettrait de faire plus ample connaissance avec elle.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 14:59

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Aileen fit un petit clin d'oeil à Louise, elle avait certainement déjà énormément d'idées, et attendait certainement d'être seule avec Louise pour lui expliquer ce qu'elle avait en tête justement. Pour le moment, je laissais le temps d'avaler la nouvelle à mes parents et mon grand-père, ce dernier semblait d'ailleurs ravi de la nouvelle. Il avait toujours pris à cœur que je sois heureux, même si il m'avait imposé beaucoup de choses dans ma vie, se comportant comme mon propre père. Louise ne semblait pas être dans son élément, préférant me laisser gérer les choses, ce que je pouvais aisément comprendre. Mais les choses se sont résolues d'elles-même sans que j'intervienne. Ma mère nous félicita, et sourit à Louise. Je hochais la tête, pendant que Louise confirmait ce que je disais, oui nous essayerons d'en faire beaucoup tous les deux, mais d'autres mains ne seront pas de trop. Entre ma mère et ma sœur, on devrait réussir à s'en sortir non? Je tournais ma tête tandis que Aileen et Louise discutaient toutes les deux, je souris, content de les voir s'entendre aussi bien.
Oh! Effectivement! Elle est magnifique! C'est vrai? Je n'osais pas te le demander! J'aimerais tellement t'accompagner, bien sur. N'hésites pas à m'appeler, je serais contente de pouvoir t'aider.
J'attendais que ma mère se rassoit, pour me pencher et prendre un petit gâteau, une façon de reprendre un peu de courage. Parce qu'il n'y avait pas que ça, pas tout à fait... Louise était enceinte, c'était encore tout récent, et plus ou moins, cela avait un rôle à jouer dans le fait que notre mariage soit avancé.
Je... Ce n'est pas tout.
Ma mère se mit à rire, ne sachant pas à quoi s'attendre certainement.
Ce n'est pas tout? Mais que veux-tu nous annoncer de plus, Aymeric? Nous allons déjà avoir beaucoup à faire. Ne me dis pas que Louise est enceinte?
Un nouveau blanc, un silence lourd envahit la pièce, personne n'osait dire quoique ce soit. Sans le faire exprès, ma mère avait visé juste. J'ouvrais la bouche sans réussir à sortir un mot. Ma mère nous regarda l'un et l'autre, prenant doucement conscience de ce qui se passait. Même Aileen semblait ne pas s'en remettre, un autre énorme sourire prenait naissance sur ses lèvres.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 16:43

Comme je pouvais m’en douter, Aileen accepta de suite de m’accompagner. Elle m’avoua même ne pas oser me le demander. Je ne voulais pas qu’il y ait de chichis entre nous. Ne nous connaissions pas très bien mais je voulais que notre relation soit la plus simple possible tout de même. « Oui, c’est vrai. Mais tu sais, tu peux demander. Je ne vais pas te manger. Au pire, tu risques un refus. ». Je ris doucement. Aileen devait être loin de savoir que j’avais un caractère, que je savais ce que je voulais. Si quelque chose me déplaisait, j’étais la première à le dire et je n’y allais pas par quatre chemins. Je me rassis alors aux côtés d’Aymeric dans le divan. Directement, il leur dit que cela n’était pas tout, qu’il y avait une autre nouvelle. Il y allait comme cela ? Je souris alors, espérant que cette nouvelle passe aussi bien que la première. « Si, je suis enceinte. ». Cela était sorti comme cela de ma bouche sans que je n’y réfléchisse. Ce n’était peut – être pas à moi de confirmer ce genre d’informations. Je devins alors toute rouge. Là, de suite, je rêvais d’être une minuscule souris pour me cacher derrière le coussin qui était dans ce fauteuil. Cela devait être une meilleure option, non ? « Pardon. », murmurais-je juste assez fort pour que juste Aymeric ne l’entende. Je mordais alors un coup dans le cupcake que j’avais devant moi depuis tout à l’heure. Histoire de me donner, à mon tour, un peu de courage. Cela ne pourrait pas me faire de mal, si ? Je souris alors, seule chose que je savais faire dans ce genre de situation. J’espérais juste qu’ils ne pensent pas que nous nous mariions parce que je suis enceinte. Il n’y a pas de lien de cause à effet là – dedans.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 18:33

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Autant être direct non? Parfois, j'aimais être subtile mais avec ma famille, c'était différent. Ils n'arriveraient pas à faire le lien, pas forcément, alors pourquoi se compliquer les choses? Bon là, ma mère avait été perspicace, sans que je dise quoi que ce soit, elle avait réussi à deviner ce qui se tramait. Mon silence devait être assez éloquent, et sans le vouloir, Louise confirma. Oui, nous allions avoir un enfant. Maintenant ils savaient tout. Elle s'excusa aussi à voix basse, je serrais plus sa main, lui montrant que tout allait, elle n'allait pas s'excuser pour ça, elle n'avait fait que dire la vérité. Louise semblait encore plus gênée que tout à l'heure, je croisa le regard d'Aileen, qui se saisit du bras de Louise, lui montrant aussi du soutien. En relevant la tête, mon beau-père et ma mère étaient bouche bée, mon grand-père affichait un petit sourire.
Maman... Ce n'est pas ce que vous croyez, même si Louise n'avait pas été enceinte, on se serait marié tôt ou tard. J'imagine que ces deux nouvelles en même temps vous font l'effet d'un choc, ce que je comprend... Mais j'aime Louise, et ça ne changera pas.
J'ai du mal à y croire... Et depuis combien de temps savez-vous que vous allez être parents tous les deux? Aymeric, tu es un vrai cachottier!
Ce sont deux belles nouvelles que vous nous apprenez tous les deux, j'ai hâte de rencontrer mon arrière-petit enfant en tout cas. Bravo, mon garçon.

Je ne connaissais pas mon grand-père comme ça, il se leva pour nous prendre tous les deux dans ses bras, chose qu'il faisait très peu.
Merci, grand-père. Maman, ça ne fait que très peu de temps que nous sommes au courant, tout ça c'est fait très rapidement...
Vous en avez fini? C'est bon? Je peux vous féliciter alors! Je suis heureuse pour vous! Un mariage et une naissance tout ça en si peu de temps, Louise tu as eu raison de vouloir te marier aussi tôt, pour te choisir une robe, ça aurait été plus difficile. Tout sera parfait!

Aileen déposa un baiser sur la joue de Louise, avant de s'approcher vers moi et de faire de même, tout en me serrant dans ses bras.
Il était temps que tu trouves ta perle rare, n'est-ce pas Aymeric? J'ai hâte de commencer!, elle se pencha un peu plus vers nous pour que personne n'entende.
Aymeric, je suis passée te voir cette semaine...
Je n'avais aucun souvenir d'avoir aperçu ma sœur cette semaine, je fronçais les sourcils, l'observant.
Ah bon? Quand es-tu passée? Peut être que je bossais?
Je peux t'assurer que tu étais bien chez toi, mais tu étais occupé... Enfin si je peux dire ça.

De quoi parlait-elle? Je me creusais la tête, à la recherche d'un jour de cette semaine où j'aurais été "occupé". Ah!
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 18:49

J’appréciais de plus en plus Aileen. Elle avait du rapidement comprendre que je n’étais pas à l’aise. Elle m’avait d’ailleurs attrapé le bras pour me montrer du soutien. Alors, entre Aymeric qui me tenait une main et Aileen l’autre bras, j’étais plutôt bien entourée pour le coup. Finalement, j’avais de la chance que mes parents soient décédés. Je ne devrai pas leur annoncer deux aussi grosses nouvelles. Bon, je le dis mais je rêverais qu’ils fassent encore partie de ce monde. Enfin soit, passons à autre chose. Les discussions partaient alors dans tous les sens. J’avais un peu de mal à tout comprendre. Mais je me concentrais un maximum, évitant de répondre. Je me faisais plutôt toute petite comme pour me faire oubliée. Nous nous levions donc et son grand – père nous enlaçait tous les deux. Dis donc, ils aimaient les contacts physiques dans cette famille. Et dire que je détestais cela. Mais nous étions un jour particulier. Je me doutais que ce n’était pas le genre de choses qu’ils faisaient tous les jours. « Ah oui, c’est certain ! J’espère que mon ventre n’aura pas encore trop grossi. Mais ça devrait le faire ! ». J’avais maintenant une très bonne excuse de refuser tout alcool. J’étais enceinte et toute personne sait qu’une femme enceinte ne boit pas durant toute sa grossesse et l’allaitement, si elle allaite. Chose qui n’allait pas être mon cas. Nous en parlerons plus tard. Tout se déroulait donc plutôt bien. La maman d’Aymeric semblait avoir plus de mal. Mais son grand – père voyait le bon côté des choses et Aymeric passait son temps à nous défendre. Jamais je n’avais pu penser qu’il réagirait de la sorte. Cela me rendait heureuse de voir à quel point il prenait tout cela à cœur.
J’écoutais alors d’une oreille la conversation qu’il y avait entre Aymeric et sa sœur. J’étais bien trop curieuse que pour m’en passer. Le grand – père d’Aymeric me parlait en même temps. C’était peut – être l’occasion de lui parler de mon projet de me former afin d’être chirurgienne pédiatrique. « Oh, je rêve d’être chirurgienne aussi ! Mais plutôt dans la pédiatrie. J’hésite juste un peu. Mais cela me passionne tellement… ».

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 19:24

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you



Tout semblait être rentré dans l'ordre, en fin de compte,ça ne s'était pas si mal déroulé, certes, ça avait été un choc, le temps d'avaler les nouvelles et tout s'est arrangé. Maintenant les conversations allaient à tout va, Aileen était venue s'asseoir à côté de moi, tournant la tête quelques secondes, je pus voir que Louise était accompagnée de mon grand-père, elle lui plaisait vraiment. Ca me rendait heureux de voir que même mon grand-père avait adopté Louise, elle ferait partie entière de notre famille dans quelques semaines. Je souris, me tournant vers Aileen. Je la pris par les épaules, écoutant ce qu'elle me disait. Aileen me disait être passée cette semaine, mais elle a prétendu que j'étais "occupé".
Occupé? C'est-à-dire? Cette semaine, je n'ai pas passé tellement de temps à la maison, tu sais..
Aymeric, ne joue pas les imbéciles, pas avec moi! Tu sais j'aime beaucoup Louise, et je ne te laisserais pas jouer au con, ça c'est clair! Tu ne peux plus te permettre de jouer aux charmeurs, plus maintenant.

J'étais de plus en plus paumé là, jouer aux charmeurs? Mais avec qui, bon sang. Cette partie de moi avait disparu depuis un sacré moment, je me mis même à me demander si elle était sérieuse.
Aileen... Qu'as-tu ingérer? Je t'assure qu'il n'y a rien du tout. Je suis bien avec Louise, pourquoi j'irais jouer aux charmeurs. Arrêtes...
Mais toi, arrêtes! Et cette fille? Tu la serrais dans tes bras, je n'ai pas pu rêver ce genre de choses non?
Qu'est-ce que tu vas t'imaginer? Je te prend bien dans mes bras, et tu es ma soeur non?
Aymeric... Ne joues pas au plus con avec moi.

Ma soeur pouvait avoir un sale caractère, par hasard, je tourna ma tête vers Louise, je croisa son regard qui lançait des éclairs. Aileen, tu ne pouvais pas te taire? Maintenant j'allais devoir me méfier, Aileen allait soutenir Louise, se liguant contre moi. Bon, dis comme ça, ça pouvait rire, c'était loin d'être mon cas... Elles avaient un caractère explosif toutes les deux.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 19:41

Même si je parlais avec son grand – père, je pouvais aisément entendre la conversation qu’il menait avec sa sœur. « Mais pourquoi hésitez – vous, Louise ? ». Je le regardais alors. Je savais que je pouvais avoir une vraie conversation avec lui. Il semblait vraiment bien connaître le métier et si je voulais des conseils, c’est à lui que je devais le demander. Ma propre famille n’étant plus présente, je devais bien m’en refaire une moi – même, non ? « Disons que j’ai peur que cela me prenne tellement de temps que je ne sache plus m’occuper de ma famille : Aymeric et le futur bébé. Je sais ce que la médecine peut faire. J’y suis vraiment accro. Alors, si je me lance dans la chirurgie, j’ai peur d’être tellement dedans d’en oublier les personnes les plus importantes. ». Je préférais être franche, lui parler de ce que je ressentais vraiment. Oui, il était un inconnu pour moi au fond. Mais il semblait si attentif à ce que je lui disais. Oh, je n’avais jamais prononcé ces mots – là devant Aymeric. Il n’en savait d’ailleurs strictement rien. Oh, il avait connaissance de mon rêve mais pas de mes craintes le concernant. « Louise, je suis certaine que vous saurez trouver le juste milieu. Mais, vous savez, on ne vit qu’une fois et il faut en profiter. ». Oh, ça je le savais que l’on ne vit qu’une fois. Je le savais très bien même. Mais il ne pouvait pas savoir. « Et puis, il est possible de gérer les deux. Même s’il est vrai que la médecine est très prenante. Je peux voir que vous êtes une passionnée. ». Oui, il m’était arrivé d’enchaîner gardes sur gardes même si j’avais du réduire mon temps de travail depuis peu… J’écoutais alors la conversation d’Aileen et Aymeric d’une autre oreille. Comment ça, jouer au charmeur ? Il avait serré une fille dans ses bras ? Qui ça ? Qui ? Je la tue maintenant ou j’attends encore un peu ? Quoi qu’il en soit, j’étais dans la famille d'Aymeric, je me devais de garder une certaine contenance. Et d’après ce que j’entendais, il passait déjà un sale quart d’heure auprès de sa sœur. Cependant, je ne pouvais m’empêcher de tourner la tête dans sa direction lui lançant des regards tous plus noirs les uns que les autres. Il devait se douter qu’il allait prendre cher, très cher…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 20:33

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Aileen croisait les bras sur sa poitrine, je soupirais, soudain très calme. Les regards foudroyants de Louise m'avaient largement calmés. Je n'avais pas l'impression d'avoir quelque chose de mal... Et pourtant je sais que Louise n'allait pas me rater. Combien de crises de jalousie m'avait-elle fait? D'après mes souvenirs: la 1ère, dès notre premier jour de relation sur la plage, une balade qui a plutôt bien commencé, mais une ex venue de nulle part m'a sauté dans les bras, bon je comprend qu'elle ait mal réagi... Louise m'a explosé au visage, avant de prendre le large. La 2nde était plus récente, concernant la fameuse collègue, bon là aussi c'était justifié, elle m'avait embrassé, et même si j'y étais pour rien, réciproquement, ça ne m'aurait pas plu que l'on touche à ma future femme. Mais là, Livia n'avait eu besoin que de réconfort, je n'avais fais que la prendre dans mes bras, comme je peux le faire avec Aileen. Mais je n'arriverais pas à faire comprendre ça à Louise, vous pouvez en être certain. Aileen posa sa tête sur mon épaule.
Attention, champion, je t'ai à l’œil. Ne me déçois pas.
Je peux te promettre qu'il ne s'est rien passé... C'est juste une amie qui avait besoin de réconfort, tu vois, comme j'ai pu le faire tant de fois avec toi.
N'essaies pas de m'endormir avec tes belles paroles. J'espère que tu dis vrai, sinon je te le ferais regretter.

Nos regards se croisèrent et elle s'appuya de nouveau contre moi. Aileen... J'aimais la relation que j'avais avec ma soeur, ça faisait du bien de la retrouver. Je n'osais plus tourner la tête vers Louise... Je continuais de discuter avec Aileen, on avait du temps à rattraper, me confirmant qu'elle se sentait bien dans mon ancien appartement, que c'était utile lorsqu'elle voulait fuir cette "maison de fou" d'après ces propres termes. Je n'avais vraiment pas hâte de m'en aller, pas pour me prendre un savon. Je pris mon temps, en profitant pour déguster divers gâteaux encore sur la table, répondant aux questions de ma mère sur mon boulot, ou sur la maison dans laquelle nous vivions. Mais bientôt il allait falloir partir, je jeta un rapide coup d'oeil à ma montre... Je n'avais toujours pas osé tourner la tête vers Louise et pourtant il le fallait.
Bon eh bien... On ne va plus tarder à nous en aller. Merci pour tout.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 20:54

Bizarrement, ou pas, Aymeric ne tournait plus la tête dans ma direction. Il était en pleine discussion avec sa sœur. Mais j’en avais assez entendu. Je m’étais alors concentrée sur ma conversation avec son grand père. Sa maman s’était d’ailleurs jointe à nous un peu plus tard. Elle voulait certainement en savoir plus sur moi. « Et vos parents ? Que font – ils ? ». Je devais me douter que cette question allait arriver à un moment donné. Elle ne pouvait être au courant de leur situation. J’avalais alors ma salive. « Ils sont décédés dans un crash d’avion il y a quelques mois. C’est assez récent. ». La façade, Louise, la façade. N’oublie pas ta carapace non plus. La tête de sa maman changeait du tout au tout. « Oh, je suis désolée. Sincères condoléances. ». C’est alors qu’Aymeric fint la discussion avec sa sœur. Il était l’heure de partir apparemment. « Ne vous en faites pas. ». Je lui souris doucement. Je pris mon sac à main et saluais chacun des membres présents. « Merci beaucoup pour votre accueil en tous les cas ! A tout bientôt. ». Rapidement, nous nous retrouvions tous les deux dans la rue. Sa famille près de la porte ouverte. Je ne pouvais pas lui faire une scène, pas ici. Nous montions donc dans la voiture. Moi, du côté conducteur et lui, du côté passager. Une fois l’angle de la rue passé, je me stoppais net. « Je pense que tu vas continuer à pied. C’est une meilleure idée. ». Je ne m’énervais pas encore. Mais je savais que j’allais le faire s’il ne sortait pas de là. Il valait mieux pour lui que je ne le voie pas pour le moment, que je passe mes nerfs sur quelque chose. Je coupais la radio. Ne supportant même pas la musique, c’est pour vous dire. Je ne savais pas vivre dans le silence habituellement. Soit il y avait un brouhaha en fond sonore soit de la musique. Cela me permettait de ne pas me sentir seule.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mar 30 Déc 2014 - 22:50

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


J'entendais les brides de la conversation qu'avait Louise avec ma mère, je me doutais qu'elle finirait par lui poser des questions sur sa famille, j'aurais du lui en parler avant. Mais elle fit cette bêtise, bon elle ne pouvait pas le savoir... Je sentis au son de la voix de Louise, qu'elle essayait de faire bonne figure, et de ne pas tenir compte à ma mère de son indélicatesse, aussitôt cette dernière s'excusa auprès de Louise. Aileen continuait de me parler, abordant des sujets banales, ainsi que concernant sa scolarité. Aileen n'avait jamais connu de problèmes scolaires, plutôt une bonne élève, elle avait beau être très extravertie, elle était exemplaire autant pour ses cours que pour son comportement. Elle avait toujours été encouragé pour que ce soit le cas d'ailleurs, au point que mes parents ne disent rien lorsqu'Aileen s'éclipse pour venir dans mon ancien appartement. Je surveillais l'heure, ça faisait déjà un bon moment que nous étions là, ce n'était pas prévu que l'on reste aussi longtemps d'ailleurs. Je souhaitais que Louise profite de sa journée de repos pour se reposer un peu, même si je sentais que ça n'allait pas être évident. Surtout au vu de la situation. J'embrassais mon grand-père, qui me donna une nouvelle tape sur l'épaule, ma mère et mon beau-père me prirent à nouveau dans leurs bras.
J'espère que vous reviendrez vite nous voir, avec le mariage, ça devrait rapidement se faire. A bientôt mon garçon.
Rapidement nous furent dehors, Aileen me fit un dernier au revoir, un sourire un peu navré, sentant comme moi que Louise me filait entre les doigts. Il suffisait de voir qu'elle n'avait pas cherché à reprendre ma main. Je ne cherchais même pas à contester lorsqu'elle voulut prendre la place du conducteur, ne cherchons pas les embrouilles alors nous étions face à mes parents... Je me plaignais qu'ils se disputent tout le temps, peut être que nous n'étions pas mieux? Notre enfant allait-il devoir supporter ça sans cesse? Allions-nous aussi faire comme ci tout allait bien? Je ne dis rien, laissant Louise conduire. C'était d'ailleurs étonnamment silencieux... Trop silencieux. Louise s'arrêta en plein milieu de la route, me demandant de sortir. Je fus surpris, c'est clair, je tournais ma tête vers Louise.
Louise... On peut parler calmement pour une fois non? Il n'y a pas besoin de t'alarmer, ce n'est pas ce que tu crois d'accord? Je suis tout à fait capable de t'expliquer.
Bon, je sens que j'allais pouvoir descendre de l'auto, ça ne me ferait pas de mal de marcher un peu, non? Mais j'espérais que l'on ne soit pas obligé d'en arriver là... Il y avait bien une autre solution moins radicale.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Jeu 1 Jan 2015 - 22:03

Il ne nous fallut que quelques minutes pour retrouver le coin de la rue. Je m’étais arrêtée assez brusquement. J’avais pilé sur les freins, ne supportant ni ce lourd silence ni le fait qu’il en prenne une autre dans ses bras. Il essayait alors de se défendre. Mais il ne semblait pas comprendre que c’était peine perdue. Enfin, il semblait vouloir essayer…
Parler calmement ? Comme si nous ne parlions jamais calmement… Il avait passé une après – midi à enlacer une autre fille. Alors oui, prendre quelqu’un dans ses bras comme cela, juste une fois quelques secondes. A la limite, ça pourrait encore passer. Mais là, d’après ce que j’avais compris, cela avait duré bien plus longtemps… « M’expliquer que tu as passé une bonne partie d’un après – midi à prendre une jeune fille dans les bras ? ». Je ne voulais pas redémarrer. Et je n’allais pas le faire tant qu’il n’était pas descendu. Je m’énervais, vraiment. Mais plutôt en moi, je sentais mon cœur battre de plus en plus vite. « Oh, elle devait certainement aller très mal et se poser plein de questions. Mais quoi, quand tu vois tes patients, tu les prends dans tes bras aussi pour les réconforter ? ». Je pense que sur ce coup – là, je n’avais pas tort. Je le voyais mal enlacer chacun de ses patients éprouvant des difficultés. Je tournais alors la tête afin de regarder devant moi, je fixais un point au loin juste le temps de reprendre une respiration correcte. « Alors non, j’ai pas besoin d’entendre. Tu peux sortir et continuer à pied. ». Oh, il n’allait pas simplement rentrer à la maison et espérer m’y retrouver comme si rien ne s’était passé. Loin de là.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Jeu 1 Jan 2015 - 23:53

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Oh si, il nous arrivait que l'on parle calmement, mais jamais lors d'une dispute, l'un ou l'autre perdait vite patience et ça partait dans tous les sens. Je ne me sentais même pas capable d'élever la voix, je fixais également un point invisible en face de moi. Je n'avais vraiment pas envie de chercher la confrontation, c'était censé être un beau moment non ? Nous venions d'annoncer notre mariage et l'arrivée prochaine d'un enfant, alors non, je n'avais pas envie de tout gâcher et encore moins d'élever la voix. J'étais tout à fait conscient que Louise n'allait pas m'écouter, je la connaissais très bien désormais, mais je voulais tenter une autre approche.
Ce n'est pas tout à fait ça... Il n'y avait rien d'étrange ou autre, je veux dire par là que je ne cherchais qu'à la réconforter, comme je l'aurais fais avec Aileen, jamais une seule seconde, je n'ai vu ça autrement.
Je parlais à un mur, oui, c'était ça un mur. Elle était tellement obsédée par le fait que j'ai pu prendre Livia dans mes bras, que j'aurais pu dire n'importe quoi. D'ailleurs devais-je lui dire qu'elle la connaissait ? Ça n'arrangerait peut être pas les choses... Louise était beaucoup plus jalouse que je ne pouvais l'être. Je tournais un instant ma tête vers Louise, la regardant du coin de l’œil.
Bien sur que non, je ne fais jamais ça avec mes patients, parce que mes patients ne sont pas mes amis, là c'était une amie, une amie qui avait besoin de quelques conseils. Je n'ai rien fais de plus que l'aider, tu ne vas pas me reprocher ça quand même ?
Livia n'avait jamais été une de mes patientes, je l'avais conseillé, oui c'est vrai, parce que j'aimais aider les gens. C'était dans ma nature, et on ne pouvait pas m'enlever ça. Je n'avais pas pu m'empêcher de faire la même chose en ce qui concerne Louise.
C'est vraiment ce que tu veux ? Très bien ! Je vais sortir alors. Continues donc de t'entêter, à quoi ça sert tout ça ? Strictement à rien ! On ne peut pas revenir en arrière, c'est fait. Que veux-tu que l'on y fasse maintenant ?
Je défaisais alors la ceinture de sécurité, non je ne criais, mais j'avais plutôt un ton ferme. Je n'avais pas envie que l'on devienne un de ces couples qui se prennent sans cesse la tête, j'avais déjà un beau modèle. Ne disait-on pas que l'on avait justement à reproduire les comportements de ses parents? C'était bien parti pour... J'attrapais la poignet de la porte, prêt à m'en aller. Un dernier regard vers une Louise regardant droit devant elle. Elle avait l'air vraiment énervée, j'espérais qu'elle se calme au moins pour la route.
Je te demande juste d'être prudente, Louise.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 15:20

Il n’avait cherché qu’à la réconforté ? Oh, il pouvait bien l’embrasser la fois prochaine, non ? M’enfin ! Depuis quand, quand quelqu’un avait besoin de réconfort, on le prenait dans ses bras ? « Et tu ne pouvais pas l’aider en utilisant uniquement la parole ? C’était quelque chose d’impossible ? Tu penses que je prends dans mes bras les garçons qui se confient à moi et qui ont besoin d’être réconforté ? Non, je sais que je suis avec toi. Et je refuse. C’est tout ! ». Cool Louise, respire ! Rien ne sert de t’énerver de trop. La prochaine fois, je devrai essayer de faire la même chose histoire de voir comment il pourrait réagir. Pas certaine qu’il ne dise rien… J’avoue, je dois être quatre fois plus jalouse et possessive que lui. Mais tout de même. Il n’avait pas à passer une après – midi à prendre cette autre fille dans les bras. Je ne pensais même pas à l’identité de la personne. Je voyais rouge, c’est tout. J’étais énervée contre lui. Il avait réagi comme cela. « Ce que je veux que l’on y fasse maintenant ? Que tu t’excuses et que cela ne se reproduise plus. Après l’autre pouf, s’en est trop ! ». Je fixais toujours un point au loin, évitant ainsi de réagir trop violemment. Pour ma calmer, auparavant, je buvais. Mais je ne le pouvais plus maintenant. Alors, je cassais des verres, je les lançais à travers la maison. Mais là, je n’avais rien sous la main, juste mon volant. Aymeric s’apprêtait alors à quitter la voiture. J’allais pouvoir être seule. Il me demandait d’être prudente. « Ne t’inquiète pas, je rentrerai en vie à la maison. ». Ni une ni deux, dès qu’il avait mis ses deux pieds dehors, j’enclenchais ma première vitesse avant d’appuyer sur l’accélérateur. Nous n’habitions pas très loin. Arrivée à la maison, je montais les escaliers quatre à quatre pour y prendre toutes les affaires d’Aymeric. Je les mis rapidement dans une valise. Autant vous dire que tout était chiffonné. Une fois cela fait, je déposais le tout devant la porte d’entrée. Je m’enfermais à l’intérieur, clé sur la serrure pour être certaine qu’il ne puisse pas entrer.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 16:03

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


C'était légitime qu'elle m'en veuille pour l'histoire du baiser avec cette collègue, même si c'était loin d'avoir été voulu, mais au moins il y avait eu quelque chose de concret, alors que là, non c'était loin d'être le cas. De nombreux amis se prenaient dans leur bras, je ne voyais pas le mal. Je n'avais eu aucune intention d'aller plus loin, c'est pour ça que la réaction de Louise m'intriguait.
Mais quel mal y a t'il à cela? Aucun. Je n'ai jamais eu l'intention de quoique ce soit de plus que de la réconforter, pour moi c'était clair. Elle sait que je suis en couple, alors c'était loin d'être dans ses intentions aussi. Je ne regrette pas mon geste, si tu ne peux même pas me faire confiance, on va directement dans un mur...
Louise se faisait beaucoup trop de films, s'imaginant le pire, alors qu'il n'y avait aucune raison de s'affoler. Même dans mon métier, je pouvais voir beaucoup de choses, et étant médecin, parfois certaines patientes faisaient exprès de venir assez souvent. Que vouliez-vous que je dise? Elle est dérangée. Eh bien, oui, c'était bien le cas parfois. Louise aimait savoir comme se passait mes journées au boulot, vous comprenez mieux pourquoi j'omet certains détails, sinon ma vie privée avec Louise serait une vraie catastrophe. J'aimais Louise, plus que tout, mais sa jalousie était parfois difficile à supporter. Je ne savais plus quoi faire pour qu'elle me fasse confiance. Je voulais arrêter de toujours tout lui céder, j'en avais assez que notre vie de couple soit faite de disputes.
M'excuser pour quoi? D'avoir réconforter une amie? Non, non, je ne m'excuserais pas. C'est loin d'être un baiser... Je sais que tu as été blessé par ce qu'il s'est passé la dernière fois, et j'en suis encore navré que les choses se soient passé de cette manière là, surtout que ça aurait pu être évité, mais c'est loin d'être la même chose. Tu ne comprends pas que c'est avec toi que je veux faire ma vie? On est entrain de fonder une famille là, alors pourquoi je m'amuserais à jouer aux imbéciles? Mais si c'est ce que tu veux, très bien, je m'incline. J'en ai juste assez, on est entrain de reproduire le même schéma que mes parents, et je n'ai pas envie de faire endurer ça à notre enfant.
A peine, la portière fut refermée que Louise s'en allait en trombe. Je soupirais, marchant en silence, complètement sidéré. J'avais réussi à rester calme, c'est déjà ça. Même si je n'étais pas certain que Louise ait entendu tous mes propos. Je prenais mon temps pour rentrer, pour qu'elle réfléchisse à tout ça seule. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant une valise attendant patiemment devant la porte. Elle n'avait quand même pas osé faire ça? Se donner en spectacle devant tout le voisinage, je détestais cela... Que faire? J'essayais d'ouvrir la porte en vain, elle ne voulait vraiment pas me faire entrer. Bon eh bien, je n'allais pas m’époumoner. Je donnais un petit coup sur la porte:
Louise, sois-tu m'ouvres, ou alors je m'en vais vraiment? Je ne vais pas crier ou faire une scène, pas devant tout le voisinage.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 16:30

Elle sait que je suis en couple, c’est loin d’être dans ses intentions. Non mais ? C’est quoi cette blague ? L’autre pouf, sa collègue, savait aussi que nous étions en couple. Et cela ne l’a pas empêchée de l’embrasser. Alors disons que son argument était plutôt bidon. « Il y en a une autre qui savait que tu étais en couple. Et pourtant… ». Il me parlait alors de confiance, me racontant que nous allions directement droit dans le mur. J’en avais les larmes aux yeux, vraiment. J’allais droit dans le mur avec Aymeric ? Louise prend sur toi. Tu passeras tes nerfs à la maison. Je me passais donc de réponse sur le sujet ainsi que sur ce qu’il me dit ensuite. Il ne voyait pas le mal dans tout cela. J’avais envie d’en pleurer, vraiment. J’avais juste envie d’avoir le droit de boire un verre. Mais non. Je ne le pouvais pas, j’avais cette chose qui grandit en moi. Et il faut dire qu’elle jouait bien sur mes hormones. Je m’énervais pour un rien. J’étais donc partie, très rapidement. Aymeric avait plus de temps avant de me rejoindre. Normal, il était à pied. J’avais juste eu le temps de prendre ses affaires et de les mettre devant la porte, fermée à clé. Je l’entendis alors donner un petit coup sur celle – ci. La seule chose qu’il ne voulait pas faire, c’est une scène devant le voisinage. Il ne pensait donc qu’à ce que l’on pourrait penser de lui ? Je me levais alors d’un bond. Oui, j’avais attendu qu’il vienne chercher ses affaires assise derrière la porte. Je me dirigeais vers la cuisine. Aymeric avait renouvelé le stock de verres comme je le lui avais demandé. Oh, ils étaient très bon marché et étaient une vingtaine. Mais il ne me fallait rien de plus. J’ouvris cette armoire et les lançais contre le mur, un par un. Je criais de toutes mes forces. Certaines de ses paroles m’avaient vraiment blessée. Je me coupais alors. Une grosse entaille dans la main. Le sang coulait. Mais je ne m’arrêtais pas. Je n’avais pas mal, pas pour le moment.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 17:03

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Louise restait étonnamment calme, ne rétorquant absolument rien du tout. Tout aussi vite, je me retrouvais à l'extérieur de la voiture, marchant les mains dans les poches le long des allées. Je réfléchissais à d'autres options, je m'attendais au pire avec Louise, parfois elle pouvait être extrême dans ses actes. Le fait qu'elle ait laissé une valise devant l'entrée, ne m'étonnait pas totalement, je m'attendais à un coup de ce genre. Je soupirais... J'étais épuisé de toutes ses histoires, ne devrions pas être heureux? Au lieu de cela, il y avait encore des cris, des tensions, et des jalousies. Je tapais un coup à la porte lui signalant qu'elle pouvait m'ouvrir de suite, ou alors je m'en vais. J'avais toujours une porte de sortie, j'avais gardé mon ancien appartement qui permettait d'héberger ma jeune sœur en attendant qu'elle travaille. Je n'imaginais pas que l'on soit à ce point là, pourtant aucune réponse ne venait de l'intérieur, Louise en avait rien à faire que je m'en aille... Très bien! Si c'était ce qu'elle désirait! Intérieurement, j'étais furieux, je soulevais la valise récupérant mes clés et pour la mettre dans le coffre de l'auto. Il y avait une autre solution... En passant de l'autre côté de la rue, il y avait une autre entrée, celle qui mène au jardin, peut être que je pourrais tenter le coup? Peut être n'a t'elle pas pu fermer la porte? Est-ce que ça vaut la peine? Elle ne veut plus me voir, ça me parait plus que clair... On ne pouvait plus me changer, la curiosité l'emportant sur tout ça, je franchis rapidement le petit portail menant vers la maison où nous vivions. Arrivé devant la porte, j'appuyais sur le poignée, et le porte s'ouvrit d'elle-même. Je souris, content d'avoir quand même réussi à entrer, mais rapidement, mon sourire s'évanouit. Louise était là devant moi, complètement pâle, du sang coulant le long de son bras.
Mais... Mais... Qu'as-tu fais? Merde! Louise! C'est pas vrai!
Je me saisis d'un torchon m'avançant vers Louise. Elle semble s'être ouvert le poignet, en voyant des bouts de verre au sol, il était facile de deviner ce qui avait bien pu se passer. Décidément, même lorsque nous n'étions pas de garde, on avait toujours le chic de devoir aller à l'hôpital pour Louise. Je ne comptais plus le nombre de fois que c'était arrivé. J'entourais le poignet de Louise du torchon, la saisissant par la taille et me dirigeant vers la sortie. Direction l'hôpital.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 17:15

Balancer des verres, mon seul échappatoire lorsque quelque chose le contrariait. Aymeric avait veillé à ce qu’il y en ait, c’est qu’il me connaissait quand même vraiment bien. Mais il me fallut peu de temps pour me couper. J’étais de plus en plus maladroite. Je continuais alors d’en lancer alors que du sang coulait le long de ma main. Je ne ressentais pas la douleur. J’avais encore trop d’adrénaline. Tout à coup, j’entendis une porte s’ouvrir. Je n’avais donc pas pensé à fermer la porte de derrière ? Qu’elle ne fut pas ma surprise de voir Aymeric. « J’ai pas fait exprès. ». C’est tout ce qui sortait de ma bouche. Il ne fallait pas non plus qu'il pense que je suis suicidaire, parce que c'était loin d'être le cas. C'était simplement un accident. Aymeric attrapait un torchon pour le mettre autour de mon poignet. Il me tenait alors par la taille et se dirigeait vers la porte d’entrée. « Mais, où tu m’emmènes ? ». Je parlais calmement. J’avais passé mes nerfs sur ces verres. Je réfléchis alors quelques instants, me stoppant net. « Euh, il est hors de question que nous allions à l’hôpital pour une simple petite coupure. J’ai du matériel en haut, dans la salle de bain. Cela suffira amplement. ». Etant médecin, j’avais assez bien de choses. Mais voilà, je m’étais coupée au poignet droit. Et devinez quoi, j’étais droitière. Impossible pour moi de me recoudre toute seule. « Tu dois bien savoir recoudre, non ? ». Il était médecin. Il avait fait les mêmes études que moi. Et recoudre quelqu’un, c’était quelque chose que l’on apprenait dans nos premières années d’études de médecine. Il devait bien s’en souvenir, non ? De toute façon, il était complètement hors de question que je sorte d’ici. Deux médecins devaient bien être capables de soigner une plaie, non ? Bon, je n’avais certainement plus d’analgésique, j’allais souffrir. Ou il allait devoir se rendre à la pharmacie. A cette heure – ci, elles étaient encore ouvertes.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 650
∞ Points : 16
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   Mer 14 Jan 2015 - 18:47

It's time!

Don't say no, no, no, no, no
Just say yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
And we'll go, go, go, go, go
If you're ready, like I'm ready
I think I wanna marry you


Louise ne semblait même pas se rendre compte qu'elle s'était coupée, avant que je ne lui demande ce qu'il s'était passé. J'allais pouvoir racheter des verres... Pourquoi ne pas en prendre en plastique? Elle réussissait à se couper. Qu'est ce qu'il se serait passé si j'étais parti sans vérifier que tout allait bien? Tout ce qu'elle réussit à me dire c'était qu'elle ne l'avait pas fais exprès, oui, ça je m'en doutais. Ça m'étonnerait qu'elle ait fait exprès de se couper, sachant à quel point elle tient à la vie de notre enfant, impossible de remettre ça en cause. J'entourais sa blessure du torchon dont je m'étais saisis, prêt à l'envoyer à l'hôpital. Peut être que la blessure était plus grave que l'on pouvait le croire? Ça avait déjà bien saigner...  Sans réfléchir, je saisis Louise par la taille prêt à l'emmener à l'extérieur, à l'hôpital.
Comment peux-tu savoir que ce n'est qu'une simple petite coupure? Peut être que tu as besoin de points de suture? Je ne veux pas prendre de risques, il suffit de voir le sang qu'il y a sur ce torchon. C'est plus prudent.
Oh oui, la prudence ça me connaissait. Chaque fois, j'avais appelé les urgences, j'étais peut être trop protecteur, mais ce n'est pas parce que nous sommes des médecins qu'il faut se croire invincible. Je croisais son regard, oui, elle nous croyait invincible, et capable de se débrouiller seule. Je devinais aisément l'idée qu'elle avait derrière la tête. Je secouais la tête.
Louise, ce n'est pas une bonne idée. Nous ne sommes pas équipés pour recoudre une plaie, et ça fait longtemps que je n'ai pas pratiqué.
J'avais quelques notions, celles que j'avais vu il y a des années de cela, en tant que médecin en psychologie, ça ne m'était pas utile de savoir faire ce genre de choses. Au regard de Louise, elle semblait bien déterminée à ne pas vouloir sortir de la maison... C'était une journée qui avait si bien commencé pourtant. Pourquoi fallait-il toujours que les choses tournent mal? Aileen allait entendre parler de moi.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's time [Aymeric & Louise]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's time [Aymeric & Louise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Louise Michel
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2014 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna