AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 The way you make me feel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: The way you make me feel.   Lun 3 Nov 2014 - 20:56


THE WAY YOU MAKE ME FEEL

Les cours avaient repris depuis presque deux mois, après ces longs mois de vacances ça avait été un plaisir de remettre les pieds à Niagara. Cette école était devenue en peu de temps toute ma vie. Tout d'abord, elle me permettait d'étudier tout ce qui m'avait toujours passionné, la musique et l'art en général. Ensuite, elle m'avait permise de rencontrer des personnes formidables, certains ne sont pas là aujourd'hui, ils ont fini leurs études, ils font d'autres choses puis il y a la même petite bande toujours là à foutre le bordel en cours. Cette année, j'étais particulièrement motivé et j'avais même longuement réfléchit à des blagues à faire à la classe et mêmes aux professeurs. J'avais donc récupéré ma chambre - la même que l'an dernier - et mes repères, tout était parfait. Mais je n'avais peut-être pas mentionné le plus important. Je suppose que je devais l'avouer, ma vie et ma scolarité n'auraient pas été pareil sans une personne spéciale. Alex n'est pourtant pas un ami, en réalité, il n'était même pas un ennemi. C'était une relation bien trop difficile à décrire pour mon petit cerveau. Il était juste devenu indispensable et même si on semblait se détester, on était aussi très lié sans le voir. Tout le monde l'avait remarqué, les professeurs, les étudiants mais surtout le directeur. Il nous déteste et quand il avait eu l'audace de nous demander pourquoi est-ce qu'on se parlait encore si on arrivait pas à se blairer et bien... Aucun de nous n'a répondu. C'était plutôt un moment gênant mais il avait raison. Le problème c'est qu'on ne sait pas, qu'on ne comprends. Et en réalité, ça fait un moment que j'ai arrêté de me poser des questions à propos de ce que je ressens. La seule chose que je sais c'est que c'est particulier et ce peu importe à quel point ce petit con me tape sur les nerfs.

Bref, tout allait bien dans le meilleur des mondes, sauf que ce matin encore j'étais en retard et manque de bol avec le professeur le plus chiant, il nous apprend la musicologie, un sorte de truc chiant et théorie bien loin de la pratique musicale que j'adore. J'avais alors compris en voyant l'heure sur mon réveil que j'allais passer un sale moment, je me suis donc lavé et habillé avant de débarquer tel un touriste dix bonnes minutes après le cours. " Bonjour m'sieur, j'suis en retard" n'écoutant même pas ce que le prof avait a me répondre, mon regard parcouru la classe à la recherche du place. Pas de chance la seule libre se trouvait à côté d'Alex. La matinée promettait d'être très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Jeu 13 Nov 2014 - 23:47

Kyle & Alexander
THE WAY YOU MAKE ME FEEL

 

 
Deux longs mois de vacances, c'est trop long, ok, quand tu aimes pas les cours, c'est trop court mais pour moi qui aime les cours que je suis, c'est juste trop longs. Et puis, ça me manque de plus balancer des petits pois sur Jordan ou de piéger son casier en faisant en sorte qu'il se reçoive de la peinture dessus quand il l'ouvre. Rien que d'y penser, j'en rigole d'avance, ça fera moins rire l'agent de maintenance, le directeur et Kyle mais je m'en fiche. J'étais en colle pratiquement toutes les semaines quand je devais pas nettoyer mes conneries et malgré tout, je continuais car embêter Kyle, c'était mon rayon de soleil de la journée. Le directeur nous avaient demander pourquoi ont continuaient de se côtoyer si ont pouvaient pas se voir, ont s'est regardé tout les deux sans savoir quoi lui répondre, comme des cons. Enfin bref.

La journée avait mal commencé, oh si j'avais passé une bonne nuit, il restait du nutella à la cafétéria pour le petit-dèj, chose rare et j'étais à jour dans mes devoirs, ouais normal, ont venaient de reprendre les cours mais j'eus une mauvaise nouvelle en arrivant en classe. Pas de cheveux bouclé en vue, Kyle était pas là, il aurait pas quitter Niagara sans me prévenir. J'espère qu'il est malade ou en retard, enfin pas malade car c'est jamais bien d'être malade mais si il est en retard, il a pas de chance, ce prof est le plus chiant et son cours est pas mieux. Dix bonnes minutes après, Kyle arriva sans chercher une excuse, reconnaissant juste qu'il était en retard, je vis qu'à ce moment que la seule place libre était à côté de moi, wouh, ce cours s'annonce intéressant en fait. Après qu'il se soit assit à côté de moi, je lui glissais discrètement :

- Tu aurais dû arriver à l'heure, je vais te faire vivre en enfer pendant ce cours mon cher.

Je souris et commençait à suivre le cours l'air de rien, en commençant à écrire des conneries sur une feuille.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Dim 14 Déc 2014 - 19:55

J'entrai donc en classe en retard, c'était vraiment pas de bol comme si mon réveil ne pouvait pas tomber en panne un autre jour ! Enfin quand je dis "en panne" disons plutôt que je l'ai jeté contre le mur en lui criant de la fermer mais ça revient un peu au même non ? Quoi qu'il en soit, après avoir fait tomber mon réveil je me suis endormi de nouveau comme un con pour me réveiller trente minutes plus tard, le temps de me doucher et de m'habiller j'étais en retard pour le cours de musicologie avec le prof jesuistropchiantetmesélèvesmedétestent, oui c'est un long nom je vous l'avoue mais ça lui colle tellement bien à la peau. J'avais pris soin d'embarquer avec moi mon ordinateur ou tout mon cours se trouvait, je prenais les notes directement dessus c'était bien plus facile et j'embarquai aussi ma guitare pour les moments de pause. Secrètement j'écrivais une chanson mais ça personne n'était supposé le savoir et ça devait rester confidentiel dans mon ordinateur.

Une fois arrivé en classe et après m'être excusé, j'ai été m'asseoir à côté du mec le plus chiant de toute l'école monsieur Alexander Stomes qui m'fait chier tous les jours depuis bientôt deux ans mais qu'importe, vous avez ce que je pense de lui de toute façon et toute l'école le sait aussi. Il m'est indispensable. Sa petite menace me mit directement dans le bain pour le début de cette année scolaire. Je lui souris " Mec, c'est moi qui vais te faire vivre en enfer je peux te l'assurer." Sur ce j'allumai mon ordi qui malencontreusement s'ouvrit sur les paroles de ma chanson. Je me dépêchai de fermer la fenêtre, après tout c'était personnel et je n'avais aucune envie que quelqu'un lise mes états d'âme. Je suis vraiment une personne très secrète et personne n'est au courant de toutes les choses que j'ai traversé, ni de mon séjour à l'hôpital il y a trois ans d'ici. Il valait mieux que je préserve tout ça, je ne faisais confiance à personne ici en tout cas pas assez pour raconter ma vie. La seule qui était au courant, c'est mon ex petite amie, Krystal et c'était aussi la seule envers qui j'avais confiance. "Alors Stomes, t'écris quoi sur ta feuille débile?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Mer 17 Déc 2014 - 19:06

Kyle & Alexander
THE WAY YOU MAKE ME FEEL

 

 
Kyle était pas souvent absent et en retard non plus, c'était ce qui m'étonnait, surtout aussi longtemps après la rentrée quoi. Enfin, il faut pas chercher à le comprendre, il a une logique bien à lui, enfin je pense car je ne comprendre pas sa logique. Enfin bon, il est venu et c'est tant mieux, j'aime pas ce prof, ce qui pose problème car le cours en lui-même est intéressant et important mais ce prof est détesté de tous et arriverait presque à me dégoûter de la musique, c'est pour vous dire le calvaire que c'est d'avoir ce prof. L'avantage, oui car il faut bine qu'il y en ai un, c'est que dans cette salle, ont est tous passionné par la musique et ont se serrent les coudes pour tenir et sortir vivant de chacun de ces cours. Heureusement c'était pas un cours où ont avaient beaucoup d'heures, ce qui était un véritable soulagement pour les nerfs et pour les élèves.

L'heure de cours allait vite passer avec Kyle à côté de moi. Depuis deux ans qu'ont se côtoient, ont arrivent toujours à innover pour faire chier l'autre. Je dois dire que ça m'occupe quand je m'ennuie et ça fait travailler mon imagination, jusque dans mes rêves. Exceptée la fois où j'ai fais un rêve érotique avec lui, rêve que j'avais apprécié, un peu trop d'ailleurs, quand je rêvais de lui, ça débouchait souvent sur une idée pour le faire chier. Il me sourit suite à ma menace, je ris doucement en l'entendant :

- Alors là, je demande à voir.


Il alluma son ordinateur, je jetais un rapide coup d'œil et vis quelque chose qui ressemblait à un poème mais ça devait être les paroles d'une chanson vu qu'ont est passionnés par la musique :

- Et c'était quoi ça ? C'était une chanson non ?

Je cherchais à atteindre la souris pour ouvrir le dossier, Kyle m'en empêcha et en plus, en fermant la fenêtre, Kyle l'avait enlevé de la barre des tâches et seul lui savait où elle était rangée. Je finis d'écrire ce que j'écrivais, froissais la feuille avant d'en faire une boule et la balançais sur Kyle en ricanant, je m'étais quand même reculais au maximum sur ma chaise pour que ça fasse un peu, je t'emmerde dès que possible :

- Lis et tu sauras Jordan.


Je sortis une autre feuille, pour écrire le cours cette fois. Au départ j'avais prévu de faire des petits dessins pour m'occuper mais en voyant Kyle entrer, j'avais pas pû résister et avais écris une liste de toute les vacheries que j'avais pû lui faire avant les vacances d'été et encore, les 10 qui m'avaient fait le plus rire.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Ven 9 Jan 2015 - 19:47

Une fois installé, j'avais donc allumé mon pc étant prêt pour prendre des notes pour le cours de musicologie. Il y avait cependant deux soucis majeurs, le premier concernait la personne à coté de qui j'étais installé c'est à dire Alex. Bon d'accord, ça allait surement être drôle mais bon ça l'aurai été moins s'il avait vu sur quoi mon ordinateur s'était ouvert. D'où le second problème majeur c'est à dire le fait que ma chanson venait d'être exposée sans que je le veuille, bon ça n'aura duré que quelques secondes mais tout de même ça avait suffit pour qu'Alex me pose une question là-dessus. "Non c'était pas une chanson! C'est la lettre d'amour que ta mère m'a envoyé" et toc dans la face, bon d'accord c'était pas très sympa mais je l'avais dis avec un grand sourire pour que ça passe mieux et qu'on évite de se battre en classe. Puis ce n'était que de l'humour. Je lui gratifiai donc d'un magnifique sourire faux cul avant de lui donner un petit coup dans la jambe. Bon c'était un peu ridicule mais c'était marrant de se chamailler comme des gosses. Et en parlant d'attitude de gosse, pouf voilà que je reçois une boule de papier en pleine tête "du con va" je pris le papier avant de lire, ce con avait écrit une liste comme un trophée de chasse avec toutes les blagues les plus stupides qu'il a pu faire. Il n'empêche en les lisant, j'avais un putain de sourire collé aux lèvres un peu comme si ça me rappelait de belles choses. Soudainement, je me suis sentis un peu con et j'espérais qu'Alex n'ait rien vu de mon attitude bizarre. Je décidai à mon tour de le faire rire ou de l'énerver au choix et je me mis à dessiner un portrait de mon cher meilleur ennemi avec une tête de souris parce que oui, Alex ressemblait à une souris! Bon d'accord j'exagère un peu mais c'est amusant. Et comme je voulais l'embêter a fond bah je l'ai dessiné tout nu et avec un tout petit kiki de rien du tout, c'était drôle et rien qu'en le dessinant j'étais déjà entrain de me retenir d'exploser de rire alors que le prof était entrain de donner son cours.

Une fois le dessin terminé je l'ai plié et je lui ai jeté vers Alex pour qu'il puisse regarder mon chef d'oeuvre génialissime représentative de mon talent. Je le regardai donc réagir, guettant chaque réaction de jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Lun 12 Jan 2015 - 20:15

Kyle & Alexander
THE WAY YOU MAKE ME FEEL

 

 
Kyle m'énervait, sa simple présence m'énervait, il pourrait être muet, ce serait pareil, le voir m'énervait même si je savais que le voir signifiait que je n'allais pas m'ennuyer et que j'allais bien m'amuser. Voilà pourquoi j'étais à la fois content et déçu de le voir le matin en arrivant au cours. Ont avaient surtout le même emploi du temps et donc je passais mes journées avec lui, mes seuls moments de répit, c'était le soir en rentrant des cours, la nuit et le matin avant d'arriver en cours et encore, ont pouvaient s'envoyer des messages en pleine nuit, juste pour faire chier l'autre. Je souris en l'entendant :

- Tu n'es pas du tout le type de ma mère et elle préfère les hommes plus mûrs et tu es un gamin dans ta tête. Sans oublier que mes parents sont toujours ensemble.

Il me fit un magnifique sourire faux cul, magnifique certes, mais faux cul quand même avant de me donner un coup dans la jambe, doucement mais bon, si il contrôle pas sa force, ça peut faire mal, non mais il est malade ce mec. Je lui écrasais le pied avec le mien :

- T'avises plus jamais de me taper !


Je le vis sourire en lisant ce que j'avais écrire, c'est officiel, ce mec est gravement atteint ça aurait dû le mettre en rogne. Alors que je prenais des notes du cours, je vis Kyle dessiner un truc du coin de l'œil. J'ai ouvert le papier et levais les yeux au ciel en voyant le dessin, un vrai gamin ce mec. Je retournais la feuille avant d'y écrire "Pour ton info, j'ai pas une tête de souris et tu vas pouvoir voir que j'ai un sexe de taille normal le jour où je te baiserais". Je repliais le papier et lui jetais dessus. Il fallait pas m'énerver moi, ok, j'y avais peut-être était un peu fort en disant que j'allais le baiser mais bon, les hommes n'aiment pas qu'ont touchent de près ou de loin à leur virilité et je fais pas exception. De toute façon, je suis bi alors ça se pourrait qu'un jour j'ai envie de lui faire l'amour mais dans l'état actuel des choses, vu qu'ont se détestent, je vois mal comment je pourrais tomber amoureux de lui. Il est hétéro de toute façon, dont ça sert à rien d'en parler.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Mar 13 Jan 2015 - 15:26

La blague sur sa mère, c'était fait, je pouvais décocher ça de ma liste de blague stupide pour l'embêter. Malheureusement pour ça il ne l'avait pas si mal que ça, je pensais qu'il était plus du genre à s'emballer, un peu dans le style "qu'est ce que t'as dis sur ma mère" mais il avait gardé son calme et avait même retrouvé la situation contre moi. J'ai donc hausser les épaules avant d'ajouter avec un sourire provocant "elle a aimé mon corps de rêve la coquine" ce à quoi j'ajoutai un autre coup de genou. Non mais il jouait à quoi ce con à m'écraser le pied il me faisait mal, pour le faire arrêter je me suis mis à le chatouiller et mission réussie il retira son pied pour se reculer. "Et bah ça manque de muscle tout ça, pauvre garçon, un petit kiki et un corps tout sec" Je ris avant de me concentrer sur le coup notant ce qui me semblait important avant de vite décrocher une nouvelle fois quand je l'entendis contredire mon talent. Dès la première phrase j'avais envie de lui balancer une vanne mais en écoutant la seconde partie je fus un peu secoué. C'était assez étrange d'entendre ça, enfin non ça ne l'était pas mais bizarrement c'est moi qui l'avait interprété d'une drôle de façon. C'était presque excitant quand il en parlait et je me surpris avant de me dégoûter tout seul trente secondes après. Je grimaçai, il avait du le remarquer et tant pis j'allais sans doute passer pour le pire des homophobes bien que ce ne soit pas le cas mais je me sentais soudainement pris aux pièges de mes propres sentiments. Dans une situation aussi embarrassante je choisis d'en sortir par l'humour. " Ce jour n'arrivera jamais mon gars même si tu en rêve la nuit ! T'appelles quoi taille normale d'ailleurs? Deux centimètres" dis-je en riant. "Laisse tomber mec, tu fais pas le poids. " Il n'empêche qu'à ce niveau là, sans me vanter, j'étais vraiment gâté par la nature, ma maman m'a très bien fait et ça explique aussi une partie de mon succès incroyable avec les filles, je les fais grimper aux rideaux et j'en profitai qu'elles en parlent à leur copines pour me les faire elles aussi.

Soudainement j'entendis un bruit très fort me claquer aux oreilles, le prof venait de taper son livre sur le bureau et avançait vers nous avec un regard meurtrier. " Stomes et Jordan" Il attrapa le dessin qui était resté sur le banc en le scrutant avec attention. "Qui est l'oeuvre de ce chef d'oeuvre?" et sans scrupule aucun, je dénonçai mon cher camarde de droite pour le dessin que j'avais fais et ce avec un grand sourire aux lèvres en entendant le professeur crier "Stomes, sortez! Chez le directeur"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Mar 13 Jan 2015 - 21:12

Kyle & Alexander
THE WAY YOU MAKE ME FEEL

 

 
Kyle a aucune limite, faire une blague sur lui et ma mère, il aimerait que je fasse de même avec la sienne ? Je crois pas, si le dicton "ne fait pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse" existe, c'est pour une bonne raison. Il s'en prend encore à ma mère ou à mon père, il va le regretter. Il a haussé les épaules à ma réponse avant de me répondre avec un sourire provocant, il cherche à m'énerver, il me donna un autre coup de genou :

- Ton corps de rêve ? Je suis désolé mais le corps de minet, c'est pas ce qui l'intéresse. Et ne traites plus JAMAIS ma mère de coquine !

Je lui écrasais de nouveau le pied. Il se mit à me chatouiller, ce qui en plus de me faire retirer mon pied pour reculer pour pas qu'il me chatouille plus me mis très mal à l'aise. D'où il me touche comme ça ? :

- La ferme ! Tu sais pas à quoi mon corps ressemble.


Il rit après sa petite blague avant de se concentrer sur le cours. Il grimaça ça, je levais les yeux au ciel en l'entendant avant de secouer la tête :

- Mon pauvre Kyle, tu es vraiment au bord de la plaque. Rien que la façon dont je l'ai dis, ça prouve que je me fous mais royalement de ta gueule. Tu me dégoûtes, enfin t'es un mec quoi. Bien plus grand que le tien en tout cas. Je fais pas le poids ? Tu crois vraiment ?


Je continuais de prendre des notes en même temps quand un bruit fort se fit entendre, je levais la tête et je compris qu'ont allaient avoir des problèmes quand le prof nous fixait avec un regard, les mains crispés sur le livre qu'il venait de frapper sur le bureau. Il lâcha le livre et s'avança vers nous avec un regard meurtrier, il attrapa le dessin avant de nous demander qui avait fait ça. Alors que j'allais logiquement répondre Kyle, ce dernier fut plus rapide et me désigna, il eut un grand sourire quand le prof me dit de sortir et d'aller chez le directeur :

- Mais c'est pas moi, c'est Kyle. Vous me croyez assez con pour faire un dessin pareil ?

- Bien, monsieur Jordan, accompagnez monsieur Stomes chez le directeur, il jugera qui est le vrai coupable de cette œuvre d'art.

Il me tendit le dessin, je le roulais en boule et sortit en attendant Kyle, je lui jetais un regard pendant qu'ont descendaient dans les escaliers après avoir refermé la porte de la classe :

- Tu manques pas de culot, tu me désignes alors que c'est pas moi. Au moins, je t'ai fais tomber avec moi.


Je souris et frappais à la porte du directeur, il va être content de nous voir, ont bat notre record de vitesse, je crois, à peine 10 minutes après le début du premier cours de la journée.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Jeu 29 Jan 2015 - 19:08

C'est fou ce qu'il était susceptible ça me faisait presque rire, surtout par rapport à sa mère. Je savais que ça allait l'énerver et c'était le but, plus il s'emballait tout seul et plus il était entrain de se faire griller tout seul par le prof. "Mon corps de minet elle l'a redemandé pourtant" dis-je en lui faisait un clin d'oeil. Bon là j'avoue j'allais un peu trop loin, je décidai donc de calmer un peu le jeu "Mec je déconne c'est bon arrêter t'es tellement rouge que tu vas exploser, pète un coup."

Ma prochaine attaque fût son sur physique, rien de bien méchant non plus j'avais simplement insinué qu'il avait un petit kiki mais bon voilà c'est gentil entre gars on aime bien se charrier là dessus parce que la fierté en prend un coup mais il le prenait plus mal que ce que je le pensais. D'habitude c'était sur le ton de la rigolade mais là il semblait vraiment énervé. J'haussai donc les épaules " Je veux pas le voir ton corps, ça m'intéresse pas" Bon là c'est lui qui allait un peu trop loin avec ses mots violents et agressifs, je l'avais rarement vu comme ça et en réalité j'aimais pas ça. Je préférai quand il y avait une part d'humour derrière mais là il me les cassait sérieusement c'est dans ces moments là que je me demande pourquoi j'suis irrésistiblement attiré par le fait de lui parler. Il le mérite pas, je me tu donc un moment le laissant finir avant de soupirer bruyamment "pauvre type" lâchai-je avant de l'accuser de mon dessin, espérant que ça l'éloigne de moi avant que je m'énerve sérieusement. Pas de chance au final on s'est retrouvé quand même tous les deux envoyé au bureau. Je m'enfonçai dans ma chaise " J'en ai rien a foutre c'est lui c'est pas moi et en plus j'veux pas aller dans le bureau avec lui j'irai après c'est bon." Et là j'eu le savon de ma vie et je sortis de la classe alors qu'il n'avait même pas fini de parler, en claquant la porte rejoignant Alex dehors, tout content de m'avoir fait tomber avec lui. "Toi ta gueule". Je ne rigolais plus, j'étais en colère contre lui, véritablement. Ca arrivait très rarement jusque là mais quand ça arrivait en général ça explosait pour ensuite terminer vers quelque chose de presque câlin. Enfin de toute façon, là tout de suite c'était mort. Je me dirigeai vers le bureau et le laissai parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: The way you make me feel.   Mar 17 Mar 2015 - 21:14

Kyle & Alexander
THE WAY YOU MAKE ME FEEL



Kyle m'énerve comme c'est pas possible. J'en ai marre de lui. Pourquoi il s'en prend à ma mère ? Elle lui a rien fait alors il la laisse où elle est, près de mon père et il se tait. Il la connait même pas, il l'a jamais vu :

- Putain mais ferme-là !

Son clin d’œil m'énerva encore plus que d'habitude, je lui jetais un regard noir, tellement j'étais énervé :

- Tu avais qu'à pas t'en prendre à ma mère.

Pourquoi il s'en prend à mon physique maintenant ? J'ai pas de quoi me vanter mais pas de quoi rougir non plus. Ok, en tant que garçons, on aime se charrier sur ça car ça touche à sa fierté mais jusqu'à un certain point. Et là, Kyle va trop loin :

- Alors ne parle pas de choses que tu ne connais pas.


Bien sûr après qu'il m'ait traitait de pauvre type et accusé d'être l'auteur de son dessin, il refusa de me suivre au bureau du directeur quand le prof lui ordonna. Il se fit bien engueuler et finit par me suivre. Il claqué et me dit "ma gueule" quand il vit avec ma phrase que j'étais tout content. Une fois au bureau le directeur parut surprit :

- Eh bien, vous cherchez à battre le record depuis que cet établissement existe.

- C'est rien, ont a juste parlé un peu trop fort en cours.


Le directeur me regarde et regarda Kyle, attendant visiblement sa vision des faits qui venait pas :

- Monsieur Jordan, vous êtes d'accord avec ce que dit votre camarade ?


Je regardais Kyle, j'étais sûr qu'il allait sortir une connerie pour me faire punir et pas lui, il allait se faire passer pour la victime, je le connais trop pour savoir qu'il va faire ça.

Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The way you make me feel.   

Revenir en haut Aller en bas
 

The way you make me feel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» we are who we are when we’re with the people that make us feel the most alive |Kyra|
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» A. Orion Matthew // Youu Make me feel // Terminée
» Everything that kills me make me feel alive • Jody
» Vasily-Petru~~I'm not going to make you feel better

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2014 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter