AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 LOUISE • You need help, Louise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Mar 28 Oct 2014 - 14:34

Un samedi soir comme les autres… Je n’étais pas encore en couple avec Aymeric. Mais nous nous connaissions tout de même. Mes parents étaient déjà décédés. Et j’avais besoin de me vider la tête, de penser à autre chose. J’avais donc décidé de sortir, encore uen fois. Je m’étais rapidement apprêtée. Je portais un chemisier blanc, un peu transparent même, avec un pantalon noir en cuir. J’aimais sortir et me faire aborder par les garçons. Mais je n’allais jamais très loin ou je ne m’en souvenais plus. Ce qui était chose habituelle avec moi. Toujours est il que j’étais sortie dans le bar où travaille Rosalie. Après m’être avalée quelques téquilas paf de suite, j’étais montée sur le bar pour danser. J’aimais tellement m’y trouver. Les gens n’avaient alors des yeux que pour moi. J’étais attrayante. C’était tout simplement parfait. Je descendis après deux danses endiablées. J’avais besoin de drogue, c’était vital. Je sentais un effet de manque. J’y étais accro mais tout de même moins qu’à l’alcool. Juste avant de me diriger dans la ruelle où les dealers se trouvaient, j’appelais Livia. Pourquoi ? Aucune idée. « Liviiiia, tu viens t’amuser avec moi ? ». Je riais aux éclats. Très vite, elle me demandait où je me trouvais. « Je suis devant le bar. Tu sais, celui de d’habitude. ». Et je raccrochais directement. Je marchais alors, essayant de tenir droite. Je me rendis près de mon dealer préféré. Celui qui ne m’arnaquait pas quoi. Livia était arrivée. « Non, je ne veux pas lui rendre. Je l’achète ! ». Je regardais alors mon dealer. Il n’était pas très agréable avec Livia mais j’étais tellement à côté de la plaque que je ne pouvais qu’observer la scène, incapable de réagir. Je pris alors ce que me tendait le dealer et suivais Livia. « Tu en veux un peu ? Je peux partager. ». Je souriais de toutes mes dents. J’avais complètement oublié qu’elle était clean, qu’elle avait arrêté tout cela.

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Dim 18 Jan 2015 - 18:07

La manière douce… C’était vraiment le genre de choses qui ne fonctionnaient pas avec moi. Livia avait réussi à m’attirer dans sa voiture sans trop de mal. Je l’avais suivie sans lui poser de questions. « Non, je vais le garder encore un peu. ». J’avais tourné la tête vers elle, lui souriant. La seule personne qui pouvait me faire arrêter, c’était Aymeric. Il n’y avait que lui qui avait une réelle influence sur moi depuis le décès de mes parents. Je ne préoccupais des autres personnes ou encore de ce qu’elles pouvaient penser. « Où est Aymeric ? ». Tout à coup, j’étais paniquée. J’avais pris l’habitude de rester à ses côtés, d’avoir de ses nouvelles. Il m’avait ramenée de ce genre de fêtes des années durant. Et là, il n’était pas là. J’étais perdue, vraiment. Mais, au fond, je savais que Livia n’allait pas me laisser seule pour le reste de la soirée. Elle allait soit me ramener chez moi soit chez elle. Elle avait le don de veiller sur moi de temps en temps. Là où Rosalie était plus du genre à boire avec moi. Elles étaient deux amies bien différentes, nous ne pouvions le nier. Mais chacune m’apportaient des choses différentes. Il faut de tout pour faire un monde, une personne, non ? « Liv’, je veux Aymeric. J’ai besoin de lui. ». Je sortais de mon sac, mon téléphone. Mes mains tremblaient. Je voyais flou. J’étais incapable d’y trouver son numéro de téléphone. Respire Louise, respire ! « Aymeriiiic ! ». Je parlais de plus en plus fort, criais après lui. Comme si c’était l’unique homme qui pouvait me sauver, me sortir de cette situation. Oh, Livia n’allait pas avoir facile avec moi. La seule solution s’offrant à elle allait d’être de l’appeler. Je n’aimerai certainement pas être à sa place…

Spoiler:
 

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Lun 19 Jan 2015 - 17:33

Alors que je paniquais, voulant Aymeric, Livia essaya de me calmer. Elle mis ses mains sur les miennes. Un contact physique qui me faisait du bien. C’était quelque chose d’affectif et je manquais cruellement d’affection et de ce genre de gestes depuis le décès de mes parents. « Oui, on fait comme ça. ». Je me calmais un peu tout en restant sur mes gardes. J’étais prête à mettre ce sachet dans ma poche pour être sûre que personne ne me le prendrait. « Non non, je le laisse là. ». Je ne cédais vraiment pas. Quand j’avais une idée derrière la tête, je ne l’avais nulle part d’autre. Ca, c’était certain ! Je laissais alors Livia prendre le téléphone de mes mains et y trouver le numéro d’Aymeric. Elle me le tendit alors. Cela sonnait déjà. Deux sonneries plus tard, j’entendis sa voix. « Aymeric ? ». Tout à coup, ma chanson préférée passait à la radio. Ni une ni deux, j’augmentais le son. Chantant à tue – tête quelques paroles. « J’ai besoin de toi. ». Et je raccrochais. Je ne savais plus réellement ce que j’étais en train de faire. Je perdais les pédales.
Il ne nous fallut que très peu de temps pour rejoindre l’appartement d’Aymeric. Je regardais alors Livia. « Tu penses qu’il va être fâché que je le dérange ? ». J’étais à moitié shootée, complètement dans le gaz. J’essayais alors d’attraper la poignée pour appuyer dessus, en vain. Oui, ça n’allait vraiment pas. « Jamais je n’aurai du l’appeler. Il va m’en vouloir ! Et si je l’ai réveillé, hein ? ». Je regardais par dehors quelques secondes. « On devrait peut – être y aller, non ? ». Certaine d'avoir raison. Je ne voulais qu'une chose : rejoindre mon chez moi, ma maison et être seule!

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 646
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Lun 19 Jan 2015 - 18:48





Encore une journée difficile à l'hôpital, un patient qui avait perdu la tête et la raison qui avait failli agresser tous les infirmiers du service. Ce qui avait fait que j'étais rentré assez tard dans la soirée, épuisé et éreinté. Mon appartement était bien silencieux... Trop silencieux. J'avais eu l'habitude d'avoir une présence avec moi, ces derniers jours, Louise avait passé quelques jours dans mon appartement. C'était étrange... Surtout que je n'avais pas eu énormément de nouvelle depuis. J'allumais la télé pour dire qu'il y ait du bruit, avant de passer sous la douche, il n'y avait rien de mieux après une journée pareille, je peux vous l'assurer. J'enfilais ensuite un truc rapide, il n'était pas encore tard, alors je traînais devant la télévision, regardant un film. Je sais que je n'allais plus tarder à sombrer dans le sommeil, sachant que demain matin, je ne devais pas arriver trop tard à l'hôpital. J'avais des rendez-vous de plus en plus tôt le matin. D'un seul coup, mon téléphone mobile se mit à sonner, je releva la tête vers l'horloge. Il était tard, c'était étrange. Je me levais et décrochais le téléphone.
Allô?!
Je fus surpris d'entendre la voix de Louise. Elle ne me laissait pas vraiment le temps de répondre, je compris qu'elle me disait avoir besoin de moi.
Louise? Tu es où là?
Mais aucune réponse évidemment... Elle avait raccroché. Qu'est-ce que c'est que ça encore? Je reposais le téléphone, et allais chercher un jean que j'enfilais à la va-vite. Où pouvait-elle bien être? Je ne la connaissais pas beaucoup, en fin de compte, par où devais-je commencer? Les bars où j'avais l'habitude d'aller la chercher? Je fermais la télévision, et les lumières, enfilant au passage un blouson, je descendais à grandes enjambées les escaliers. Peut être que je pourrais essayer de la rappeler? Elle saurait peut être me dire où elle se trouve. Il y a avait encore de fortes chances qu'elle soit bourrée, j'avais l'impression de l'entendre lorsque nous étions plus jeunes, et qu'elle me demandait de la ramener chez elle. Arrivé en bas de chez moi, je fus surpris de voir une voiture stationnée devant. Je n'étais pas certain... Mais il me semble que c'était Livia. Que faisait-elle là? Je m'approchais à petits pas, intrigué.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER


Dernière édition par Aymeric R. Collins le Dim 1 Fév 2015 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Mar 20 Jan 2015 - 18:37

Livia essayait de me calmer tant bien que mal. Mais n’importe quelle personne sainte d’esprit devait se douter qu’elle éprouvait un peu de difficultés. Livia avait quitté la drogue il y a quelques temps. Et me voir avec ce genre de choses, l’avoir si proche d’elle ne devait pas être facile non plus. Franchement, je n’aurai pas aimé être à sa place. Elle ne me fit aucun commentaire sur le fait que j’aie raccroché au nez d’Aymeric sans donner d’explications. Elle en avait peut – être marre, qui sait ? « Tu penses vraiment ? ». Je me rendis compte alors que je ne devais pas ressembler à grand chose. Et ce beau brun me plaisait quand même beaucoup, je ne pouvais pas le cacher. « Mais, je ressemble à quelque chose ? Mes cheveux, ça va ? Je ne suis pas un déchet ? ». J’essayais de peigner mes cheveux à l’aide de mes doigts mais ce n’était pas une chose aisée.
Livia sorti de la voiture pour rejoindre Aymeric. J’étais tout simplement incapable d’ouvrir la porte. Je restais donc là, à l’intérieur, toute seule peignant toujours mes cheveux de mes doigts. En vain, cela ne servait strictement à rien. Et j’étais sûrement en train de faire pire que mieux. C’est pour vous dire dans quel état je pouvais bien être. Aymeric m’avait déjà vue complètement bourrée et un peu droguée. Mais je pense que j’étais au summum. On ne pouvait pas en douter. Livia finit par ouvrir ma porte. J’en sortais, avec son aide. Mais je ne réussis pas à prononcer un seul mot. En tout cas, pas tout de suite. Une fois que j’étais stable, ce qui pris quelques secondes, je le regardais ce grand brun ténébreux. « Oups… ». Pourquoi oups ? Oups de l’avoir dérangé, de l’avoir appelé si tard, de ne pas savoir diminuer ma consommation d’alcool…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 646
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Mer 21 Jan 2015 - 21:53





J'avais reçu un étrange appel de Louise alors qu'il était minuit passé, sans qu'elle me donne de détails mais juste quelques mots: "j'ai besoin de toi". Alors que j'ai voulu lui demander où elle se trouvait, Louise avait déjà raccroché... C'était vraiment inquiétant comme appel, il faut l'avouer. Qu'avait-elle comme problème? Sans réfléchir, je renfila un jean, avant de sortir à sa recherche. Peut être qu'en la rappelant, elle arrivait à m'indiquer où elle trouve. J'avais très rarement vu Louise sobre, chaque fois, elle avait une bouteille à la main, ou elle était complètement ivre. Alors ça ne m'étonnait plus à vrai dire. Ces derniers jours n'avaient pas été mieux, elle avait perdu ses parents et j'imaginais facilement dans quel état elle était. Je descendais à toute vitesse les escaliers, essayant de l'appeler. Quel ne fut pas ma surprise en voyant la voiture de Livia stationnée juste devant l'immeuble. Que faisait-elle? Je m'approchais doucement, essayant d'assembler les pièces du puzzle. Livia sortit de la voiture, côté conducteur, pour se diriger vers moi, je crus distinguer Louise, côté passager, je comprenais mieux... Je l'écoutais tandis qu'elle me racontait ce qu'il s'était passé avec Louise. Pourquoi avait-elle voulu m'appeler?
Hey. Non, non, tu ne me déranges pas, j'étais devant la télévision. Louise a dit ça?
Oui, c'était étrange. Bon, c'est vrai, que lorsque l'on était plus jeune, je la ramenais chez elle souvent, mais qu'elle ait besoin de moi, je n'avais jamais entendu ce mot de sa bouche. Enfin, là n'était pas le problème.
Je vois... On va déjà régler ce problème là alors. Oh, je veux bien te croire.
Livia se penchait pour ouvrir la portière à Louise, qui se leva difficilement. J'observais Louise, effectivement elle n'avait pas l'air dans son assiette. Je la saisis par le bras, au cas où elle tombe. Je ne pense pas qu'elle devait penser clairement à cet instant.
Louise?
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER


Dernière édition par Aymeric R. Collins le Dim 1 Fév 2015 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Dim 25 Jan 2015 - 10:11

J’étais là, spectatrice de la scène qui se passait devant moi. Mes idées n’étaient pas très claires. Et je n’étais pas capable de prononcer un mot. Pas pour le moment en tous cas. Aymeric d’un côté et Livia de l’autre, ils m’aidaient à marcher direction l’appartement. Je portais mon sac à main sur l’épaule. Et, franchement, j’aurai bien bu un verre à nouveau. Mais il me semblait que ce n’était pas le moment. Certainement pas devant eux deux en même temps, je risquerai fort de perdre la partie. « Aymeric ? ». Je lui avais alors répondu quand il m’avait appelée. Peut – être vérifiait – il si j’étais toujours consciente ? Aucune idée. Nous arrivions très rapidement dans l’appartement. Je me lâchais donc d’eux me rendant compte de ce qu’il se passait. « Hé ho ! Je sais marcher, hein ! ». Je me dirigeais alors, seule vers le canapé. Mais bien entendu, je trébuchais, me retrouvant le pet parterre.
J’avais l’habitude de boire. Je tenais même plutôt bien l’alcool. Mais depuis quelques jours, la situation s’était aggravée. Mes parents étaient morts dans un crash d’avion. Mon frère n’était revenu que pour deux jours. J’avais énormément de mal à m’en remettre. Livia n’était pas au courant de la situation. Seul Aymeric le savait. Alors oui, cela ne pouvait en aucun cas pardonner mon comportement actuel mais pouvait au moins l’expliquer. Aymeric s’était occupé de moi quelques jours non stop. Mais voilà, il fallait reprendre le train de vie habituel. Il était donc retourné dans son appartement et moi, dans la maison familiale. Mais vivre seule était compliqué surtout au milieu d’affaires leur appartenant. Il ne m’avait donc pas fallu longtemps pour décider de sortir et de mener le même train de vie qu’auparavant. C’était tellement plus simple finalement…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 646
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Lun 26 Jan 2015 - 0:55





J'ai dû gérer Louise pendant quelques jours déjà, elle avait passé ses journées dans mon appartement, dans mon lit et dans mon canapé plus exactement avec une bouteille d'alcool à la main... Disons qu'au vu des circonstances, je n'avais pas contesté, même si j'avais essayé de la faire bouger un peu...Mais si vous connaissez Louise, vous savez à quel point elle peut être têtue. Et puis, on avait échangé les rôles après l'enterrement, elle avait voulu rentrer chez elle. J'étais rentré chez moi, mais à voir cela, c'est à se demander si j'ai pris la bonne décision. En vérité, je l'avais plus souvent vu ivre que sobre et j'avais pris le pli de gérer ce genre de problèmes. Mais imaginais qu'après une journée pareille, j'avais juste envie d'aller me coucher, surtout que dans quelques heures, je devais de nouveau être à l'hôpital. Je lançais un petit "Louise?", savoir si elle se sentait bien, mais elle se contentait de répéter mon nom... Bon, oui, effectivement, elle n'avait pas l'air dans son assiette. Lorsque Livia me demandait si on pouvait l'emmener à mon appartement, j'opinais, elle connaissait le chemin maintenant. Je me déplaçais de quelques centimètres, faisant un mouvement de bras, invitant Livia et Louise à entrer. C'était préférable de prendre l'ascenseur, qui allait assez vite, à cette heure-ci, l'immeuble était vide et silencieux. A peine eut-elle franchi la porte, que Louise se détacha de nos emprises. Je voulus la rattraper mais trop tard... Louise avait réussi à chuter sur ci peu de distance. Je soupirais, l'aidant à se relever.
Bon, Louise, il est temps que tu arrêtes tes conneries. En commençant par nous donner ce que tu as acheté, parce que ça ne nous amuse plus du tout là.
Je connaissais aussi le passé de Livia, et j'imaginais aisément ce qu'elle pouvait ressentir. Je n'avais pas la solution là maintenant, et Louise n'acceptera jamais d'aller dormir, dans ces cas là, elle en avait rarement envie... Je tournais ma tête vers Livia, peut être qu'elle avait plus d'idées que moi.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER


Dernière édition par Aymeric R. Collins le Dim 1 Fév 2015 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Jeu 29 Jan 2015 - 19:07

Aymeric m’avait aidé à me relever. C’était clair que je n’y serais jamais arrivée toute seule. On peut dire une chose : Aymeric avait bien du courage à me gérer comme cela. Il était non stop présent depuis le décès de mes parents. Nous avions dormi dans son appartement. Moi dans son lit et lui dans le canapé. Bouteille à la main bien souvent, je ne faisais pas grand chose de mes journées. Mais il y avait une fin à tout et j’étais finalement rentrée chez moi. « Ce que j’ai acheté ? J’ai rien acheté moi ! ». J’essayais de jouer l’innocente. Je n’avais nullement envie de le lui donner. Et puis, si je ne pouvais pas en profiter maintenant tout de suite, il y a bien un moment où ils allaient tous les deux avoir la tête tournée. Où ils feraient tout autre chose, non ? Si jamais ils se concentraient trop sur moi ce soir, ce sera pour demain. Oh, demain ! Je travaille, je dois prendre ma garde. Une chose à la fois, Louise. D’abord, occupe – toi d’eux ! Livia essayait alors à son tour. Elle voulait donc y retoucher ? Elle qui semblait si catégorique tout à l’heure… « Je ne l’ai pas ici… ». Je chuchotais aussi. J’allais lui faire croire que je l’avais laissé dans la voiture quand elle discutait avec Aymeric. Une bonne façon d’avoir la paix, non ? « C’est dans la voiture. Je me suis dit qu’il serait plus en sécurité. ». J’en parlais comme si c’était un enfant à protéger de ses ravisseurs.
J’étais là, toujours dans le canapé. J’essayais alors d’enlever mes chaussures pour passer de la position assise à celle de couchée. Ma tête tournait un peu et j’avais du mal à me situer. L’effet de l’alcool. Et je ne connaissais qu’un remède à ça : boire à nouveau. « Aym’, tu nous sers un verre ? On met un peu de musique ? ». Oui, une soirée entre potes. Ca pourrait être sympa, non ?

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 646
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Dim 1 Fév 2015 - 14:25





Je me tournais vers Livia en dernier recours, je ne pensais pas non plus que Louise se droguait. Oui, elle buvait beaucoup d'alcool mais ça n'allait pas de paire obligatoirement avec la drogue. Je me tournais vers Livia, peut être avait-elle une meilleure idée que moi? Louise était du genre têtue, et à n'écouter personne d'autre qu'elle, l'avoir comme patiente, ça ne devait pas être simple... Elle commençait par me prendre pour un imbécile, faisant semblant de ne pas savoir de quoi je parlais. Livia faisait une autre tentative, je n'entendais pas vraiment ce qu'elles se disaient, Livia lui chuchotait des mots à l'oreille, je ne décidais de ne pas intervenir, elle devait certainement essayer de la convaincre d'une autre manière, mais ça ne semblait pas plus fonctionner... Je m'appuyais contre le mur, ayant dans ma ligne de mire Louise. Oui, ça pouvait être épuisant de s'occuper d'une jeune femme de 24 ans qui n'avait même conscience de mettre sa santé en danger, plus encore lorsque l'on sait qu'elle est médecin. Elle devrait être la première à connaître les risques et pourtant... Je les laissais discuter, patientant là sans dire un mot, apparemment Livia n'avait pas plus de succès que moi. Louise se retrouva rapidement en position allongée sur le canapé, se mettant à l'aise comme l'avait fait pendant quelques jours avant de se décider à rentrer chez elle. C'était peut être bon signe non? Peut être qu'elle allait se décider à s'endormir. Mais rapidement, je compris que ce n'était pas le cas, elle me demandait alors de lui ramener un verre d'alcool et de mettre de la musique, elle se foutait de moi là? Elle avait pris le pli que je sois là pour elle, à prendre soin d'elle, mais là je ne cautionnais plus son comportement, surtout à cette heure-ci, si je mettais de la musique, je risquais d'avoir des voisins mécontents. Je tournais à nouveau ma tête vers Livia, croisant son regard.
Tu as assez bu comme ça non? Tu ne tiens même plus debout... Louise, je vis en appartement, je ne peux pas mettre de musique à cette heure-ci, ou au volume le plus faible.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Louise J. Everdeen

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 637
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Pédiatre

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Lun 25 Mai 2015 - 21:21

Je ne suivais plus beaucoup les événements. Je ne comprenais pas les trois quarts des phrases qui m’étaient adressées. Je regardais dans le vide, incapable de réfléchir ou de placer un mot. Livia pouvait bien chercher dans mon sac, ce n’est pas là que je l’avais caché. J’avais mis le petit sachet dans ma poche, bien loin, hors d’atteinte. Dans mon sac, j’en avais un autre sachet aussi mais beaucoup plus petit. Elle pourrait le trouver facilement. Je n’avais pas essayé à le cacher celui – là. Il était ma petite réserve. En cas de besoin, j’en avais toujours sur moi. Je sentais doucement mes yeux se fermer. Je réussi à balbutier deux trois mots. « Oui, tout doux … ». Je parlais de la musique à un son faible. Je ne savais pas pour combien de temps j’allais m’endormir. Il m’arrivait de somnoler comme cela quelques minutes avant de me réveiller en pleine forme mais toujours sous l’effet de l’alcool et de la drogue.
Dans mon rêve, tout allait très bien. Mes parents étaient vivants. J’étais d’ailleurs dans ma chambre avec Rosalie. Elle était et est toujours d’ailleurs ma meilleure amie, celle à qui je racontais tout. Nous nous mettions mutuellement du vernis sur les ongles des orteils. J’avais opté pour du rouge tant dis qu’elle avait envie de porter du marron. Après une bonne heure, je me réveillais grelottant et en sueur. Je regardais autour de moi, apeurée. Mais où suis – je ? J’essayais de me lever calmement. Une étape à la fois : d’abor essayer de s’asseoir… Je savais que cela n’allait pas être chose facile. J’avais le contre coup, les effets de l’alcool se dissipaient. Le sommeil avait aidé. Je ne me sentais pas bien, j’avais la nausée. Je me sentais perdue. Tout tournait dans ma tête. Mon haut ne ressemblait plus à rien. J’essayais alors de l’enlever. Il me fallut quelques minutes pour y arriver. Je me retrouvais donc là, à moitié nue dans l’appartement d’Aymeric. Parce que, bien entendu, je ne portais pas de soutien gorge. Les marques de mon dos étaient bien visibles…

_________________

For Better and For Worse, I Promise to Love You
You're Everything To Me, my Love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aymeric R. Collins

Membre de l'année 2014 & 2015

∞ Arrivé(e) à Toronto : 18/10/2014
∞ Messages : 646
∞ Points : 0
∞ Emploi/Etudes : Médecin en psychologie/psychiatrie

MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   Mar 26 Mai 2015 - 1:06





Louise était vraiment dans un pitoyable état. Oh je l'avais vu bourré, et ce depuis un bon moment déjà, de longues années que je la ramenais chez elle. Mais jamais à ce point là. La mort de ses parents y avait quelque chose avoir sans aucun doute, mais est-ce une raison pour boire et se droguer à ce point? A mettre sa santé en danger? Je ne connaissais pas ses parents, mais je ne pense pas qu'ils soient d'accord de voir leur fille dans un pareil état. Comme on le souhaitait moi et Livia, Louise finit par s'endormir comme une masse dans le canapé. Tout ça c'était passé assez rapidement. Apparemment, Livia avait récupéré le fameux sachet dans le sac de Louise, tout se finissait bien finalement. Je m'écroula sur l'une des chaises se trouvant dans le salon, attendant que Livia fasse de même. Je la regardais ensuite, un faible sourire sur les lèvres.
Bon eh bien, finalement ça se termine bien... Tu as récupéré le sachet? Il est tard... Tu peux rester ici pour la nuit, si tu veux? Je vais garder Louise à l’œil encore pendant un petit moment. Tu prendras le relais ensuite, si tu veux? On ne sait jamais... Elle pourrait se réveiller et mettre la musique à fond.
Je souris pauvrement... Louise était allongée sur le canapé, endormie. Je l'observais, attendant d'un instant à l'autre qu'elle se réveille, ou je ne sais quoi encore. Mais je finis par sombrer dans le sommeil dans le fauteuil où j'avais fini par m'asseoir. Je finis par me réveiller en sursaut, croyant avoir entendu un bruit. Louise? J'ouvrais les yeux, il faisait noir dans l'appartement maintenant. Quelle heure pouvait-il être? 2h? 3h? Aucune idée... Il me semblait distinguer une ombre.
Louise?
Mes yeux papillonnaient  le temps de s'adapter à l'obscurité. Apparemment elle se débattait avec son maillot, un peu bruyamment, elle ne devait pas s'en rendre compte. Livia n'allait certainement pas tarder à rappliquer. Mais que faisait-elle comme ça? Je me levais et m'approchais d'elle.
Louise? Qu'est-ce que tu fais exactement là?
Je voyais son dos, et d'un seul coup, elle se retournait vers moi et... Louise était à moitié nue dans mon salon. Les mots, que j'allais prononcer, restèrent bloquer dans le fond de ma gorge. Je secouais la tête, histoire de reprendre mes esprits. Je ne voulais pas en profiter alors qu'elle était encore à demi-inconsciente. Je détournais le regard, un peu gêné. J'attrapais le maillot de Louise et le collait contre elle, histoire de cacher sa poitrine. Je l'aidais à tenir son maillot contre elle, craignant qu'elle le lâche.
Tiens, mets ça contre toi. Qu'est-ce qu'il te prend, Louise?
J'essayais de chercher des yeux autre chose pour la couvrir.
made by LUMOS MAXIMA

_________________
Aymeric & Louise
I am lost, I am vain,
I will never be the same
Without you, without you.
I can't rest, I can't fight
All I need is you and I,
Without you, without you.

©WILD HUNGER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: LOUISE • You need help, Louise   

Revenir en haut Aller en bas
 

LOUISE • You need help, Louise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Louise Michel
» Louise Malfoy [Validée]
» Louise de La Vallière [UC]
» Louise Attaque
» Louise Michel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2014 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ GIGI HADID - Scénario de Blair
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ CHACE CRAWFORD - Scénario de Sienna