AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Analiya ▬ What hurts the most...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5714
∞ Points : 155
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Analiya ▬ What hurts the most...   Ven 23 Mai 2014 - 17:05




ANALIYA IVA MARSHALL
« When you love someone, it's not for a minute or a second. It's forever. »

NOM: Marshall ▬ PRENOM(S): Analiya Iva ▬ SURNOM(S): Lia, Ana, Iva,... ▬ AGE: 23 ans ▬ DATE DE NAISSANCE: 18 janvier 1991 ▬ LIEU DE NAISSANCE: Sofia, Bulgarie ▬ NATIONALITE: Russo-canadienne ▬ CLASSE SOCIALE: Moyenne ▬ ORIENTATION SEXUELLE: Hétérosexuelle ▬ STATUT MATRIMONIAL: Célibataire ▬ METIER/ETUDES: Etudiante en quatrième année de droit ▬ GROUPE: Candy Crush ▬ AVATAR: Nina Dobrev

▬ Qualités: Douce - Agréable - Gentille - Intelligente - A l'écoute - Simple - Sincère - Généreuse - Câline - Souriante - Marrante - Romantique - ...

▬ Défauts: Bordélique - Rancunière - Bornée - Tête en l'air - Impatiente - Fragile - Perfectionniste - Méfiante - Angoissée - Discrète - Renfermée - ...

▬ J'aime, je n'aime pas: Le chocolat au lait - les carottes - les couchers de soleil - partager - aider - les animaux - la nature - l'amour et l'amitié - ...

Le chocolat noir et le chocolat blanc - les petits pois - les épinards - les choux de Bruxelles - l'hypocrisie - les mensonges - ...

▬ Tics et manies: Elle joue avec une bague ou son pendentif si elle est nerveuse - Elle est allergique à la noix de coco depuis ses huit ans - Elle rougit facilement - ...


PRENOM/PSEUDO: Muriel/Ruby* ▬ AGE: 21 ans ▬ SEXE: Féminin ▬ REGION/PAYS: Lorraine/France (Nord-est) ▬ J'AI CONNU LE FORUM GRÂCE A: Cette version 2.0 est en grand partie mon idée (a) ▬ MON AVIS: Il est beau, bien entendu ♥️ ▬ QUELQUE CHOSE A AJOUTER: Je vous aime

_________________
Analiya ∆
Petit texte


Dernière édition par Analiya I. Marshall le Sam 19 Juil 2014 - 22:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5714
∞ Points : 155
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: Analiya ▬ What hurts the most...   Ven 23 Mai 2014 - 17:05




« Citation »



PROLOGUE:
« WHEN I WAS A CHILD »

Quand on est enfant, on aime qu'on nous lise de petites histoires le soir, avant de s'endormir. Allongée dans mon lit, j'aimais quand ma mère venait me border, me lisait un conte ou me racontait une histoire. J'aimais quand elle me répétait pour la dixième ou peut-être la centième fois de quelle façon elle avait rencontré mon père. J'aimais entendre sa jolie voix cristalline. Et j'aurais aimé que ma vie soit comme la sienne, aussi jolie et remplie d'amour, qu'elle soit comme la vie des personnages de contes. Malheureusement, la vie réelle, elle, est loin d'être belle. Elle est faite d'embûches, de hauts et de bas, et nous n'avons qu'à surmonter toutes les épreuves que le destin met en travers de notre chemin...

J'ai eu une enfance des plus heureuses. Ma mère avait arrêté de travailler pour pouvoir m'élever correctement et à sa manière. Elle avait toujours prévenue mon père que si elle tombait enceinte, elle ne confierait jamais son enfant à une nourrice. Et elle avait respectée sa parole. Mon père avait d'ailleurs approuvé cette décision, il était heureux que sa femme veuille autant s'occuper de leur(s) enfant(s), au détriment de sa carrière professionnelle. Deux années après leur mariage, ma mère était enceinte. De moi. Je suis née à Sofia, en Bulgarie. Ma mère est Bulgare. Nous y avons vécu pendant quelques années avant qu'elle ne suive mon père pour aller vivre à Toronto, la ville d'origine de mon père. Elle n'a accouché que de moi d'ailleurs. J'ai un frère mais ils l'ont adopté. J'avais huit ans quand ils sont rentrés à la maison avec Katerina. Elle était âgé de dix ans et je me souviens encore aujourd'hui d'à quel point elle était timide à cette époque là. Elle était adorable. Je l'avais accueillie à bras ouverts et finalement, elle s'était très vite adaptée. Nous nous sommes toujours très bien entendues. Jusque là, j'avais eu une vie parfaite. Vraiment. Je ne pouvais pas rêver mieux. Puis j'ai rencontré un homme qui fut très important pour moi... Adam.


CHAPITRE UN:
« FIRST LOVE, FIRST NIGHT... »

Adam. Mon premier amour, ma première fois, mon premier amant. Il venait d'arriver depuis à peine quelques jours. Il était français. Un homme charmant, un peu perdu dans cette jolie ville de Toronto. Une rencontre hasardeuse, une proposition et quelques mois plus tard il m'invitait à dîner. Nous étions amis mais quelque chose d'autre se cachait derrière nos rires, nos sourires et nos échanges de regards. J'en tombais amoureuse. Mes parents l'appréciaient, vraiment. Après m'avoir embrassée devant chez moi, nous avons commencé une relation. Une magnifique relation. J'étais vraiment heureuse avec lui. J'allais au lycée et lui à l'université mais ça ne changeait rien. Quand deux ans plus tard, il me demanda de venir vivre avec lui, je ne pus refuser! C'était tout mes rêves qui se concrétisaient. J'allais entrer en fac de droit à la rentrée et j'avais un petit ami parfait avec lequel j'allais habiter. Que demander de plus? Tout était parfait. Mais on sait tous que tout a une fin, même les meilleures choses, pas vrai?

Nous vivions ensemble depuis trois ans quand tout a mal tourné. Il voulait s'engager plus loin. Il commençait à parler mariage, enfants,... Et moi... Et moi j'étais pas prête, tout simplement. Âgée de vingt-et-un ans, j'étais encore en plein dans mes études. Je ne pensais nullement à me marier, j'étais pas prête pour tout ça. Et avoir un enfant? C'était trop tôt, je voulais d'abord finir mes études et me trouver un boulot stable, commencer une carrière et avoir un boulot fixe que je pourrais retrouver après, une place sûre et quelque chose d'assuré. Les disputes ont commencées... On ne s'entendait plus. Il a fallu nous séparer. Au début, c'était bizarre. Quand on se croisait, c'était difficile parce qu'au fond, on s'aimait toujours. Mais on se détruisait plus qu'autre chose, ça aurait été ridicule de continuer. Et puis, au fur-et-à-mesure, nous sommes redevenus amis. Il restera toujours mon premier amour, mon premier amant et il aura toujours une place particulière dans mon coeur. Je serais toujours présente pour lui et il sait qu'il peut venir me parler de ses problèmes personnels (de coeur ou non) et je sais que je peux faire pareil avec lui. Adam a été un chapitre de ma vie et j'ai été un chapitre de la sienne. Mais nous avons tourné la page pour écrire de nouveaux chapitres.


CHAPITRE DEUX:
« LIFE GOES ON »

Après ma rupture avec Adam, j'ai eu quelques relations mais jamais rien de bien sérieux. Il m'a tout de même fallu un moment pour vraiment m'en remettre, on oublie pas cinq années de relation aussi facilement, vous vous en doutez bien. J'ai continué mes études de droits. Je faisais parfois un peu de baby-sitting ou des remplacements dans un café pour gagner un peu d'argent et mes parents m'aidaient financièrement pour que je puisse garder malgré tout l'indépendance que j'avais acquise avec Adam. J'avais donc toujours un petit appartement à moi et je m'y sentais très bien. On ne peut pas dire qu'il se soit passé grand chose. J'étudiais, je sortais m'amuser, je riais, j'allais parfois bosser, je voyais mes amis et mes parents et c'était très bien comme ça. J'étais très bien dans ma peau, heureuse et entourée. Mais un jour, tout bascula... Et ce soir là, j'ignore si je pourrais un jour réellement m'en remettre...


CHAPITRE TROIS:
« AND THEN, EVERYTHING FALLS APART... »

Cette soirée-là, jamais je ne pourrais l'oublier. Jamais. La colère. La souffrance. La honte. Un tas de sentiments qui se mélangèrent. Cette soirée aurait dû être bonne. Elle aurait dû être comme les autres. J'étais sortis avec des amis, dont Adam. La soirée se passait très bien, nous étions tous tranquillement installés à cette table dans ce bar qu'on avait l'habitude de fréquenter quand j'ai commencé à me sentir mal. Préférant rentrer me reposer, je leur signalai que j'allais partir. On me proposa de me ramener mais je refusai gentiment, pensant que prendre l'air me ferait du bien. Marcher... Oui, j'allais marcher parce que prendre le volant vu mon état n'était pas une très bonne idée. De plus, je n'habitais pas très loin. Je passai par une ruelle, un petit raccourcis malgré tout car j'avais hâte de pouvoir me poser et me reposer, surtout. Je n'aurais pas dû passer par là. Attrapée, déshabillée à moitié, je me suis faite agresser. J'étais coincée entre ce type sentant l'alcool à plein nez et le mur. Son couteau me lacéra à plusieurs endroits. La joue, près de la poitrine, les cuisses... Un calvaire. Il commença à me violer. J'avais tellement honte, je me sentais tellement sale! J'avais juste voulu rentrer chez moi... Je pleurais, criait... Quelqu'un arriva finalement pour le tabasser. Je me retrouvai par terre. L'homme qui venait de me sauver et d'abréger ma souffrance voulu peut-être m'aider à me relever, tout ça... Je n'en savais trop rien... Lorsqu'il se retourna vers moi, pour m'aider, peut-être me demander comment j'allais, je me relevai et partis en courant. J'avais besoin d'éviter son regard, d'éviter de parler. Je voulais rentrer, me doucher, me laver de toute cette salissure... C'était il y a quelques jours à peine...


CHAPITRE QUATRE:
« TITRE »

BLABLABLAH

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Analiya ▬ What hurts the most...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alfie B. Reynolds ⌂ You don't get to choose if you get hurt in this world...but you do have some say in who hurts you.
» 07. I told you so
» Nuage d'Eden, If life was more sweet, we would never to admit something that hurts us|| 12 Jan.
» It hurts me more than i can say • Feat. Damien
» i loved you so much that it hurts so bad # DALIA - terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
ADMINISTRATION
 :: ∞ Présentations :: Bienvenue à Toronto
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter