AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 JARED ∞ Please... I just want to be alone...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mer 13 Aoû 2014 - 11:30

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
« Il était une fois. » Tout les contes de fées commencent de cette façon. Toutes les petites filles rêvent de trouver le Prince Charmant, ce beau et preux chevalier sa monture d'un blanc éclatant. Toutes les fillettes désirent se marier, avoir droit à un mariage digne d'une Princesse. Sauf que le preux chevalier, il existe pas. Ou bien si, mais c'est déjà le copain de votre sœur - ce que vous ignorez encore. Mais c'est une autre histoire. Cela faisait plusieurs jours que le mien m'avait sauvée des griffes de mon agresseur. Et ça faisait quelques jours déjà que je restais enfermée la majorité de mon temps. Je pensais être forte. Je pensais que je me relèverais vite, que je m'en sortirais toute seule. Je pensais que... Je pensais qu'aurais jamais besoin de le dire à qui que ce soit parce que personne le remarquerait. Je pensais que je ferais passer ça pour une grippe et qu'au bout de deux jours, je retrouverais ma vie normale. Je m'étais trompée. Se faire violer... C'était traumatisant. Je comprenais maintenant ce que ces femmes avaient dû ressentir et je comprenais à quel point c'était dur de se relever. Pour une femme, c'était important. Se faire agresser dans sa plus profonde intimité... C'était douloureux. Cela pouvait sans doute en briser certaines. Mais je ne me laisserais pas faire... J'allais me relever et... Oui, je m'étais relevée. Pour aller aux toilettes et boire un truc avant de retourner me coucher dans mon lit. Ma couette me couvrant, mon bras dessus et une peluche tout contre moi, je ne m'étais pas encore dressée contre ma peur. Parce que oui, maintenant, j'avais peur. Peur de sortir. Peur de le revoir. Peur de ne pas réussir à affronter le monde extérieur. Peur d'un tas de choses... De trop de choses. De choses dont je n'avais jamais eu peur auparavant. Une agression, ça vous fait plus de mal que la simple douleur physique. Une agression, ça vous prendre de l'intérieur... Pour une douleur sourde, ancrée au fond de vous-même. Les blessures faites par le couteau allaient disparaître. Mais pas ce qu'il m'avait prit. Il m'avait prit ma confiance en moi, ma joie de vivre, mon insouciance. Il m'avait blessée à l'intérieur de moi, de mon âme... Ce n'était pas que physique. Et ça, ça mettrait bien plus longtemps et ça laisserait des cicatrices bien plus profondes encore.

Comme tous les jours, j'avais entendu la porte d'entrée se refermer sur les parents et Katerina. Ils étaient partis travailler. J'avais passé la matinée dans mon lit. Mon père était rentrée pour travailler un peu à la maison, au calme, loin du bureau. Et sans doute pour tenter de me parler si jamais je daignais sortir de ma chambre et descendre, pour une raison X ou Y. Je lâchai un soupire. Je leur faisais du mal, à tout les trois... Mais je ne voulais pas leur en parler... Je me sentais salie. Et mal. Je n'y arrivais pas. Je ne voulais pas non plus lire de la pitié ou que savais-je encore dans leurs yeux. J'entendis la porte s'ouvrir à nouveau dans l'après-midi. Des éclats de voix. Je ne parvenais pas à distinguer ce qu'ils étaient. J'entendais juste mon père parler avec un autre homme. Je ne bougeai pas. J'entendis frapper à ma porte. « Je veux voir personne! » Peu m'importait qui était derrière cette porte. Je ne voulais pas parler. Je ne voulais pas qu'on me regarde. Je voulais juste rester seule... En y réfléchissant, je compris qui c'était. Il n'y avait que lui qui frappait comme ça. Jared... Mon père avait dû l'appeler en espérant que lui, me ferait sortir de là ou que je lui parlerais à lui. Ce n'était pas parce qu'il m'avait déviergée et qu'il était mon ami depuis maintenant six longues années, qu'il a toujours été mon protecteur, que j'allais lui parler à lui plus qu'à un autre...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte


Dernière édition par Analiya I. Marshall le Dim 21 Déc 2014 - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mer 13 Aoû 2014 - 16:57




Please... I just want to be alone...

Se lever était chose dur voir très dur quand on avait passé la nuit à faire autre chose que dormir. Et pourtant il n'était que... Midi ?? Et Claudia ne m'avait pas réveillé ? Ou peut-être qu'elle avait essayé... Je ne me souviens plus très bien, de toute façon si c'était le cas j'étais soit resté endormis comme une larve soit j'avais grogné à peine réveillé donc c'est sûr que je ne risquais pas de me rappeler. Je me frottais les yeux et poussait un long soupire. Quitter la chaleur de la couette c'est la partie la plus dur du réveil ! Allez c'est partis ! Je me levais, complètement nu et allait dans le salon, puis dans la cuisine. Il n'y avait rien à manger... Oh non, moi et la cuisine ça fait deux ! Je ressortais et faisais le tour de l'appart sans trouver Claudia. Ah ben voilà pourquoi elle ne m'avait pas réveillé, elle n'était pas la. Bon tant pis j'allais commander. Pizza, solution de facilité je l'admet ! Et en attendant que ça arrive j'allais me prendre une douche. Oui parce que je ne suis pas sûr qu'accueillir le livreur nu et les cheveux en bataille était une bonne idée. Évidemment c'est une fois recouvert de savon que mon portable se mit à sonner ! Ça ne serait pas drôle sinon ! Qui ça pouvait bien être ? Je tirais un peu le rideau pour y passer ma tête et regardais de qui il s'agissait. Oui parce que je n'allais pas décrocher si ça n'en valait pas vraiment la peine. J'étais quand même sous la douche ! Ana ??? Je pensais qu'elle avait perdu son portable vu qu'elle ne répondait plus à mes messages. Je rinçais et essuyais rapidement une de mes mains afin de pouvoir décrocher. "Je savais bien que j'allais finir par te manquer !" Je souris mais mon sourire disparut bien vite quand j'entendis une voix masculine au téléphone. C'était quoi ce bordel ? Son père ? Attend pourquoi son père avait son portable ? Il fallait m'expliquer la... Elle devait l'avoir laissé traîner probablement. Mais surtout pourquoi Monsieur Marshall m’appelait ? Je l'écoutais m'expliquer la situation en fronçant des sourcils. Alors comme ça je n'étais pas le seul qu'elle évitait ces derniers jours. Et lui même ne savait pas ce qui lui arrivait. Ça faisait plusieurs jours qu'elle était renfermée sur elle même, qu'elle ne sortait plus de sa chambre et qu'elle ne voulais ni voir ni parler à quelqu'un. Son père savait qu'on était proche, voilà pourquoi il m'avait appeler. "Je vais passer oui, à tout à l'heure" Je raccrochais et finis rapidement ma douche, pensif.

Cette histoire me préoccupait, ce n'était pas vraiment le genre de la ptite brune d'être comme ça, même quand quelque chose allait mal. Je me séchais et m'habillais quand la sonnette retentit. Merde la pizza ! Ça m'était sortis de la tête. J'attrapais quelques pièces qui traînaient sur le buffet et allait ouvrir. Je pris quand même le temps de prendre une part que je mangeais tout en gagnant ma voiture. Ne rien avoir dans le ventre ça n'est pas possible. Je l'engloutis bien assez vite avant de démarrer et d'aller faire un tour chez la fleuriste. Les fleurs ça fait plaisir en général, c'est beau, coloré et ça dégage un parfum doux et agréable, ça n'est pas pour rien que presque toutes les femmes aiment ça. Je pris donc une belle orchidée violette et blanche, elle était magnifique. Quelques minutes plus tard j'étais enfin devant chez elle. Comme je m'y attendais c'est son père qui venait m'ouvrir. Il me dit bonjour et me remercia d'être venu, rajoutant encore une fois qu'il ne savait pas pourquoi elle était comme ça. Je montais donc rejoindre l'étage puis frappais à sa porte. une fois, puis trois fois d'affilé puis encore deux fois d'affiler, un peu comme une mélodie, j'aimais bien frapper de cette manière. « Je veux voir personne! » Ah oui effectivement, elle ne cherchait même pas à savoir qui étais la. Tant pis, je n'étais pas venue pour me contenter d'un je ne veux voir personne et partir aussi tôt, certainement pas. J'ouvrais la porte et la refermais derrière mois. Elle était enfouis sous sa couette, de dos. Seul sa tête dépassais encore un peu. "Salut Ana, moi aussi je suis ravis de te revoir !" Je me laissais tomber sur son lit, m'allongeant à côté d'elle bien qu'elle me tournais toujours le dos. "T'es au courant que tu fais peur à toute les personnes qui t'aiment ? Qu'est ce qui t'arrives tu es en manque d'affection ?" Je me mis sur le côté, presque contre elle et passais ma main devant elle "C'est pour toi, j'espère que ça te plait" Dans ma main vous l'aurez deviné je tenais l'orchidée que je lui avait acheté. Si somptueuse et si fragile à la fois, ça lui allait bien je trouve.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Jeu 14 Aoû 2014 - 1:27

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
Même si j'adorais Jared, même si il était l'un de mes plus proches amis, je ne pouvais pas. Je n'avais envie de voir ni de parler à personne et ce, peu importait qui c'était. Mes parents, ma soeur, mes ami(e)s... Peu importait. Je voulais être seule, c'était si compliqué que ça à comprendre? Visiblement, oui. J'entendis la porte s'ouvrir alors que j'avais expressément dit que je ne voulais voir personne. Je l'entendis se refermer. Même si j'étais de dos, je n'étais pas sourde. "Salut Ana, moi aussi je suis ravis de te revoir !" Je soupirai doucement. La galère... Jared n'était pas le genre à laisser tomber. Sûrement mon père qui l'avait appelé... Que lui était-il passé par la tête aussi?! Pourquoi personne ne pouvait se contenter de respecter mon choix?! La solitude, c'était pourtant pas trop demandé d'après moi! Je le sentis se coucher près de moi et je me décalai un peu pour me rapprocher de mon bord du lit. Je ne voulais pas sentir trop près la présence de quelqu'un. J'étais encore un peu angoissée. C'était aussi pour ça que je ne sortais pas de la maison. J'avais peur de ne pas supporter la proximité des gens autour de moi. Je ne lui répondis pas. Avec de la chance, mon silence le ferait fuir. Parler à un mur n'était guère intéressant alors... Peut-être partirait-il si je ne lui parlais pas. Je ne perdrais rien à essayer.

"T'es au courant que tu fais peur à toute les personnes qui t'aiment ? Qu'est ce qui t'arrives tu es en manque d'affection ?" Toc Ana. Entrons directement dans le vif du sujet en enfonçant le couteau dans la plaie. Je savais très bien que je faisais du mal à mes parents et à Katerina. Je le savais bien mieux que n'importe qui. Mais je n'y arrivais pas. J'avais voulu en parler à ma soeur mais non. Je n'en avais pas eu le courage. C'était comme ça. « Parles pas de ce que tu ne sais pas Jared. Et fiches moi la paix. » Si j'avais été en manque d'attention, j'aurais sans doute réagis d'une bien autre manière. C'était même le contraire: j'avais été un peu trop l'attention ces derniers temps... Mon agresseur pour commencer, puis mon sauveur, puis ma famille, maintenant Jared... Je n'avais qu'une envie: qu'on me laisse tranquille... "C'est pour toi, j'espère que ça te plait" Quand il se tourna et me frôla, je ne pus réprimer un sursaut. Je ne voulais pas qu'on me touche. Je vis alors l'orchidée. La magnifique orchidée. J'aimais les fleurs... Je pris la fleur et me levai de mon lit. « Merci pour l'orchidée. Elle est très belle. Maintenant, dehors. S'il te plait. » Être gentille et polie avec la fleur le ferait peut-être s'en aller. Qui ne tentait rien n'avait rien.

J'étais encore en pyjama - c'est à dire un t-shirt et une sorte de jogging - et j'étais très loin d'être sexy ou même attirante. Je m'en fichais. Ces derniers jours, mon apparence physique n'avait que très peu d'intérêt pour moi. Du moment que je sentais bon, ça n'avait pas d'importance que je sois bien coiffée ou bien habillée ou maquillée. Je ne voyais personne de toute façon. Du moins, en théorie. J'avais d'ailleurs sûrement les yeux rougis et gonflés par les larmes que j'avais versées. Je soupirai doucement en allant poser la jolie fleur sur mon bureau. « Jared... Je sais que c'est mon père qui t'a téléphoné. Mais c'est bon. J'ai pas besoin d'un psy, de parler à quelqu'un ou quoi que ce soit. J'ai juste besoin de solitude. Tu peux comprendre ça? J'ai besoin qu'on me laisse tranquille. Rien d'autre. » Au lieu d'y passer par quatre chemins, autant y aller directement et lui dire que je voulais qu'on me foute la paix. Tout les moyens étaient bons pour qu'il me laisse tranquille et que je puisse retrouver mon lit. Ayant d'ailleurs quitté la chaleur de ma couette, j'attrapai mon gilet et l'enfilai. Un moyen supplémentaire de cacher ma silhouette en plus. Il m'avait déjà vue nue, quelques années plus tôt, mais ça n'était pas ça le problème. J'aurais fait la même chose avec n'importe qui dans cette pièce. Même ma propre soeur ou ma mère. Tout d'abord, j'avais froid. Et ensuite, je voulais me cacher un peu. C'était vrai... Je soupirai à nouveau doucement avant d'aller à ma fenêtre. J'espérais qu'il partirait sans poser de questions et sans insister...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Jeu 14 Aoû 2014 - 20:45




Please... I just want to be alone...

Analiya était le grand mystère à résoudre. Généralement les personnes qui n'allaient pas bien se confiait au moins à une personne ! Quelqu'un de très proche comme un parent, un ou une amie d'enfance... Pour la simple et bonne raison que garder un secret aussi lourd pour vous mettre dans un états pareil est trop dur à garder pour soit et qu'on a besoin que quelqu'un nous aide à le porter. On dit que parler fait du bien, c'est même devenue très cliché comme phrase. Mais si ça l'est, c'est bien parce que c'est vrai et que ça a fait ses preuves de multiples fois ! J'étais plutôt particulièrement proche d'Ana et c'est vrai que se confier à moi était une possibilité. Bien que je jouais souvent les pinpins j'étais capable d'écoute. Je savais arrêter d'être un gamin quand il le fallait pour renfiler mon costume de nouveau trentenaire qui a vécu pas mal de choses dans sa vie et qui peut écouter sans juger ainsi que conseiller. Ceci dit si même sa famille n'avait pas réussis à avoir ne serais-ce qu'une bride d'indice sur le pourquoi du comment, ça risquait d'être tâche difficile de la pousser à se confier à moi. Mais j'étais la et je ne comptais pas partir sans avoir essayé. « Parles pas de ce que tu ne sais pas Jared. Et fiches moi la paix. » "Oooh je vois" Ça ne lui allais pas vraiment d'être désagréable et sans vie comme ça. Je n'étais pas habitué. Mais bon ça arrivais, bref continuons. "Alors dis moi, comme ça je ne parlerais plus de quelque chose que je ne sais pas, tadaam !" Se morfondre n'était pas une solution de rétablissement, ce qui fonctionnait le mieux pour oublier était le distraction et il se trouve que j'étais plutôt doué dans ce domaine. Mais pour que je m'y mette faudrait-il encore qu'elle daigne se tourner vers moi ou bouger de sa chambre. Je fus surprise de la voir sursauter et haussais un sourcil. Je l'avais à peine effleuré. Enfin bref je lui montrais quand même ce que je lui avais ramené. Elle prit la fleur pour mon plus grand plaisir et se leva ! On progressait on dirait ! Elle savait encore marcher ! Je la suivais du regard, me remettant sur le dos.

« Merci pour l'orchidée. Elle est très belle. Maintenant, dehors. S'il te plait. » Ah ben ça j'espère bien qu'elle était belle en revanche j'allais choisir d'ignorer la dernière partis de la phrase. Un merci et un casse toi dans la même phrase, même si ça n'était pas dis de cette façon, ça n'allait pas ensemble. Et puis si elle croyait que j'allais déjà partir et me contenter d'une levée de corps comme toute satisfaction elle se fourrait le doigt dans l’œil. Je lui souris. "Pas de quoi, elle te ressemble je trouve, elle te va bien, et elle sent bon en plus !" Va falloir en prendre soin d'ailleurs, ça lui donnerait une raison de plus de sortir de sous sa couette. "Et surtout, ne laisse pas faner cette jolie fleur..." Oui cette phrase voulait tout dire, c'était volontaire. La fleur dont je parlais, ce n'était pas cette qu'elle tenait entre ses mains. Et moi en tout cas je n'avais pas l'intention de la laisser faner. Et il était tant que j'arrive, parce qu'elle avait vraiment une mauvaise mine ! « Jared... Je sais que c'est mon père qui t'a téléphoné. Mais c'est bon. J'ai pas besoin d'un psy, de parler à quelqu'un ou quoi que ce soit. J'ai juste besoin de solitude. Tu peux comprendre ça? J'ai besoin qu'on me laisse tranquille. Rien d'autre. » Je ne suis pas psy, non loin de la mais si elle avait besoin de parler, elle refusait juste de l'admettre, c'était typique ! Mais il faudrait qu'elle se mette en tête qu'elle ne pourrait pas rester au lit définitivement et que plus vite elle se remettait à vivre, plus vite elle arrêtera de penser à ce qui la traumatise ou lui fait peur et plus vite elle profitera de la vie à nouveau. "Solitude c'est mon deuxième prénom" J'écartais les bras en mettant mes paumes vers le haut "Et je suis la, sois heureuse !" Elle devais assez bien me connaitre pour savoir que je ne lâcherais pas l'affaire alors autant qu'elle arrête d'essayer de me faire sortir c'est inutile. Et l'avantage c'était qu'elle n'avait aucunement la force physique de me foutre dehors, donc autrement dis j'étais ancré dans ce lit pour un bon bout de temps. Enfin, façon de parler. Je la regardais prendre un gilet et rester planter la debout à rien faire. Elle avait froid et elle restait debout au lieu de se remettre sous la couette alors qu'elle semblait être sa nouvelle meilleure amie quand j'étais entré dans la pièce. Expliquez moi la logique ! Je croisais les jambes tout en la regardant toujours "Je vais pas te bouffer tu sais, j'ai déjà pris mon déjeuné, alors soit pas stupide viens au chaud."

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Jeu 14 Aoû 2014 - 21:36

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
"Oooh je vois. Alors dis moi, comme ça je ne parlerais plus de quelque chose que je ne sais pas, tadaam !" Je soupirai longuement sans pour autant répondre. Je n'étais pas idiote et je n'allais pas me faire avoir facilement par cette simple remarque. N'importe quoi. "Pas de quoi, elle te ressemble je trouve, elle te va bien, et elle sent bon en plus !" Je l'avais remercié pour la fleur tout en me levant. Je n'avais pas envie de sentir la présence de quelqu'un dans le même lit que moi. C'était tout. Et puis, il fallait bien que j'aille poser cette fleur pour qu'elle soit à l'abris. Il trouvait qu'elle me ressemblait et qu'elle m'allait bien? Ridicule... Oui, j'étais très désagréable même si je me retenais beaucoup et gardais tout pour moi. « Elle peut pas m'aller, ce n'est pas un vêtement. » Froide. Je n'avais pas haussé le ton mais oui, j'avais répondu froidement. Je déposai la fleur sur mon bureau pour qu'elle soit stable. "Et surtout, ne laisse pas faner cette jolie fleur..." Pour qui me prenait-il? Je n'allais certainement pas laissé faner cette plante! « Ce n'est pas parce que je suis désagréable avec tout le monde que cette fleur aussi va payer Jared. Je vais pas la laisser mourir. » Je n'avais pas compris qu'il ne parlait pas réellement de cette magnifique orchidée... Tout ça commençait à m'agacer. Je voulais juste ma paix. Rien d'autre. Je tentai donc d'expliquer à Jared que j'allais bien, que j'avais pas besoin de parler et que je voulais juste de la solitude pour seule compagnie. "Solitude c'est mon deuxième prénom" Rah misère! N'allait-il donc pas me lâcher à la fin?! "Et je suis la, sois heureuse !" J'aurais pu rire. J'aurais pu rire à son geste de lever les bras en l'air. J'aurais pu rire à tout ce qu'il me disait. Avant. Ce jour-là, je n'avais pas envie d'en rire. Je n'avais pas envie de rire du tout en réalité. Je n'avais pas envie d'être heureuse non plus en vérité. En fait... si. J'aurais voulu. Mais je n'y arrivais pas. Je n'arrivais pas à me débarrasser de ces visions d'horreur de quelques soirs plus tôt. C'était comme ça.

"Je vais pas te bouffer tu sais, j'ai déjà pris mon déjeuné, alors soit pas stupide viens au chaud." Je secouai la tête. « Je veux pas venir sous la couette. Je veux juste que tu t'en ailles. S'il te plait Jared. » Je lui tournais le dos, fixant l'extérieur. Pourquoi mon père l'avait-il appelé...? Jared n'était pas le genre de personne à lâcher l'affaire. Mais même en admettant que je réussisse à parler au jeune homme de ce qu'il m'était arrivé - ce qui était loin d'être le cas - il allait le raconter à mon père. Et je ne supporterais pas de voir le regard de Jared et celui de ma famille changer. Je ne voulais pas lire de la pitié ou que savais-je d'autre dans leurs yeux. Ce serait trop difficile à supporter. Rien qu'à cette idée, je sentis les larmes monter à mes yeux. C'était la première fois que je risquais de pleurer devant quelqu'un. Je levai alors rapidement ma main pour essuyer les larmes qui pointaient leur nez au bord de mes yeux avant de me tourner vers lui. « Écoutes Jared...  » Je soupirai doucement en posant mon regard sur lui. « Je vais bien, ok? Je suis juste fatiguée et... » Je soupirai une nouvelle fois. Stupide. Je n'avais sans doute pas l'air de quelqu'un de fatigué mais plutôt l'air de quelqu'un qui n'avait cessé de pleurer et qui était mal au fond d'elle. Mal dans son propre corps, blessée au plus profond d'elle-même... Perdue et malheureuse. « C'est vrai... Je vais pas très bien... Mais j'ai vraiment pas envie d'en discuter. J'en ai pas le courage Jared. Alors... S'il te plait... Laisses moi tranquille... » Ce n'était plus tant des ordres mais presque une supplication. La situation était trop embarrassante. Avouer une partie de l'histoire, à savoir que ça n'allait pas trop bien, lui suffirait peut-être - au moins provisoirement - pour le pousser à me laisser respirer un peu. Je n'avais jamais fait preuve de faiblesse, j'avais rarement baissé les bras. Je m'étais toujours battue pour ce que je voulais, pour ce que croyais être juste. Mais pour la première fois, j'avouais ne pas avoir de courage. Et c'était vrai. Je n'avais pas le courage, je doutais d'avoir la force de parler de ça à quelqu'un. Au moins pour le moment.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Ven 15 Aoû 2014 - 12:08




Please... I just want to be alone...

Elle ne répondit même pas. Je me doutais bien qu'elle n'allait pas révéler aussi facilement ce qui la torturait mais elle aurait pu au moins répondre. Je veux dire, autrement qu'en envoyant balader. Parce que c'était ce qu'elle faisait mais se rendait-elle compte que si on était la c'était parce qu'on tenait à elle ? Que si on en avait rien à foutre d'elle ou qu'on faisait juste semblant on ne serait pas la à essayer de l'aider à traverser cette douloureuse épreuve qu'elle ne semblait pas prête à laisser derrière elle ? Même dans les pires situation il y a possibilité de penser à autre chose et de sourire ne serais-ce qu'un court instant. « Elle peut pas m'aller, ce n'est pas un vêtement. » Je levais les yeux au ciel, quelle rabas-joie je vous jure. Je sais bien qu'elle n'était pas joyeuse mais moi je n'avais pas envie de me mettre à faire la tronche comme elle sinon on était pas sortit donc je préférais ignorer cette phrase. « Ce n'est pas parce que je suis désagréable avec tout le monde que cette fleur aussi va payer Jared. Je vais pas la laisser mourir. » Je sourirais levant une fois de plus les yeux au ciel. Il faut croire que son problème préoccupait tellement son cerveau qu'elle n'était même plus capable de discerner un sous-entendus. Franchement il était hors de question que je la laisse comme ça. Il fallait qu'elle retrouve sa joie de vivre sinon elle allait finir par elle même en avoir marre d'elle. "Ce n'était pas de l'orchidée que je parlais Ana." En tout cas si elle arrivait encore à donner de l'affection à cette orchidée c'était déjà ça. Elle n'arrive pas à en donner aux êtres humains y compris elle mais elle pouvait s'occuper d'une plante, ça lui donnait quelque chose dont elle devait prendre soin. C'était un peu comme si je lui avais donné un chiot ou un chaton sauf qu'une plante demandait moins d'attention. Mais elle allait en prendre soin.

Elle était frigorifiée et restait debout avec son gilet alors évidemment que je lui proposais de revenir dans le lit. « Je veux pas venir sous la couette. Je veux juste que tu t'en ailles. S'il te plait Jared. » Pour la dernière partie ça je crois que j'avais compris oui, ça ne faisait que... quatre... cinq fois qu'elle me le disait. Je fronçais les sourcils non méchamment mais plutôt préoccupé "Depuis quand être dans un lit avec moi te pause problème ?" J'avais presque l'impression qu'elle me fuyait depuis que j'étais entré. Déjà quand je m'étais allongé sur le lit elle s'était décalée, ensuite elle s'était levée, bon ça à la rigueur c'était pour poser la fleur mais au final elle ne voulait même plus revenir sous la couette alors que ça lui apporterait la chaleur dont elle a besoin. Je n'étais pas sous la couette moi en plus, j'étais juste posé sur le lit, franchement à quoi jouait elle ? Même si le mot jeu est mal employé ici, vous m'avez comprit. Elle me tournait le dos à nouveau pour scruter l'extérieur. Ça ne m'empêchait pas de voir sa main bouger pour aller à son visage pour... Oh non pas ça, voir une femme pleurer c'était quelque chose que je détestais. Surtout si c'était moi qui le faisait pleurer. Je n'avais pas bougé quand elle se tourna enfin vers moi, les yeux encore rougies. « Écoutes Jared...  » Je la regardais sans rien dire, je l'écoutais et des plus sérieusement qu'on puisse écouter. « Je vais bien, ok? Je suis juste fatiguée et... » Oh ben oui, tu as raison ça se voit. Tu vas parfaitement bien et tu es juste fatiguée au point de passer plusieurs jours et nuit d'affilées dans ton lit. Absolument aucun soucis ! Elle me voyait vraiment comme une personne aussi conne et naïve que ça pour avaler cette connerie plus grosse qu'elle même ? « C'est vrai... Je vais pas très bien... Mais j'ai vraiment pas envie d'en discuter. J'en ai pas le courage Jared. Alors... S'il te plait... Laisses moi tranquille... » je soupirais en baissant les yeux. Certes elle avait avoué ne pas aller bien mais elle n'avait fait que me dire ce que tout le monde savait déjà. Autrement dit je n'avais rien appris de nouveau. je me levais enfin de son lit pour aller vers elle et prendre ses mains dans les miennes avant de plonger mon regard dans le sien. "Ana... Je ne sais vraiment pas ce qui t'arrives mais je sais que c'est horrible. Tu ne pourras pas garder ça au fond de toi indéfiniment, tu vas craquer et tu vas te faire du mal alors débarrasses toi en maintenant. Si ce n'est pas avec moi, avec ta sœur, ton père, ta mère, n'importe qui. Tu ne le vois peut-être pas mais moi si, tu en as besoin. Okay ?" J'approchais doucement les lèvre de son front pour y déposer un baiser avant de me risquer à la prendre tout aussi doucement dans mes bras. "Fais moi confiance Ana" Et j'espérais vraiment que c'était ce qu'elle allait faire.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Ven 15 Aoû 2014 - 14:57

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
"Ce n'était pas de l'orchidée que je parlais Ana." Je détournai mon regard. Actuellement, j'étais bien loin d'être une jolie fleur... J'haussai les épaules doucement. N'étais-je pas déjà fanée de toute façon? Je me posais la question. Je préférai cependant ne pas répondre à ça. Je n'avais pas envie de dire que j'étais déjà fanée parce que cela aurait voulu dire que j'allais réellement très mal et je n'avais pas envie de l'avouer. Le dire à voix haute rendrait la chose beaucoup trop réelle à mon goût. "Depuis quand être dans un lit avec moi te pause problème ?" J'aurais pu sourire. J'aurais vraiment pu. Je me souvenais très bien de ma première fois. Jared avait été mon premier partenaire parce que j'avais une totale confiance en lui et j'avais voulu que ma première fois soit agréable pour ne pas être dégoûtée par le sexe par la suite. J'avais bien fait de demander à Jared de me "rendre ce service". Il avait été doux. Alors oui, être dans le même lit que lui n'aurait pas dû me déranger. Mais c'était le cas. Sauf que ça n'était pas personnel. Lui ou un autre, ça aurait été la même chose. Du pareil au même. Je dis doucement: « Sois pas idiot... » Je finis cependant par me tourner vers lui pour faire un aveu. Mais je lui demandai malgré tout de me laisser, que c'était tout ce que je voulais. Je le lui demandais pour la énième fois puisqu'il ne semblait pas prêt à s'en aller. Il se leva et s'approcha. Si j'avais pu, j'aurais sans doute reculer. Mais j'étais juste devant ma fenêtre alors pas moyen d'aller plus en arrière. Il prit mes mains dans les siennes et plongea son regard dans le mien. "Ana... Je ne sais vraiment pas ce qui t'arrives mais je sais que c'est horrible. Tu ne pourras pas garder ça au fond de toi indéfiniment, tu vas craquer et tu vas te faire du mal alors débarrasses toi en maintenant. Si ce n'est pas avec moi, avec ta sœur, ton père, ta mère, n'importe qui. Tu ne le vois peut-être pas mais moi si, tu en as besoin. Okay ?" Je détournai mes yeux pendant qu'il parlait. Me faire du mal? « Je n'ai pas l'intention de me blesser volontairement Jared, si c'est ce que tu insinues... » J'avais de plus en plus envie de pleurer. Il déposa un baiser sur mon front et je dus me retenir pour ne pas bouger de ma place. Il me prit alors dans ses bras et je ne pus retenir un nouveau sursaut. Puis je craquai. Je me serrai contre lui, posant ma tête contre lui - joue contre son torse - et je laissai mes larmes couler. "Fais moi confiance Ana" Ce n'était pas une question de confiance. J'avais confiance en lui, tout comme j'avais confiance en mes parents et en Katerina. J'avais juste pas le courage. Je murmurai entre mes larmes: « C'est juste que... Je veux pas voir ton regard ou celui de ma famille changer Jared... Et... C'est trop dur... C'est trop dur d'en parler... J'ai essayé mais j'y arrive pas... » Je n'étais pas idiote. Je savais qu'en parler pouvait s'avérer important pour m'en sortir. Mais je n'y arrivais pas. Alors j'avais finis par me dire que... Attendre suffirait à ce que je guérisse. C'était peut-être idiot mais c'était tout ce que j'avais trouvé. Attendre... Il parait que le temps guérit toutes les blessures alors je pensais que ça m'aiderait moi aussi... Tout simplement...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Dim 17 Aoû 2014 - 16:01




Please... I just want to be alone...

« Sois pas idiot... » Ben quoi, elle évitait bien le lit depuis que j'y étais non ? Bon okay c'est peut-être moi qui imagine trop de trucs... Ou peut-être pas. De toute façon elle n'allait clairement pas bien alors il ne fallait pas que je m'attende à ce qu'elle est des réaction normal. Sauf que d'habitude quand une fille se sent mal j'arrive quand même à la faire sourire ou rire, même quand elle n'en a pas envie. Et la non. Alors qu'Ana était une personne que je n'avais jamais eu de mal à faire sourire. Ça me perturbait oui. Ceci dit elle finit par se retourner pour avouer qu'elle allait mal, c'était déjà quelque chose non ? même si ça n'était pas suffisant elle avait réussit à parler pour dire autre chose que vas-t-en ou laisse moi seule, elle avait réussis à admettre ce que tout le monde voyait déjà. Peut-être que je n'avais pas perdu mes dons ou peut-être plutôt que j'étais tellement chiant qu'elle m'avouait des choses en espérant que je parte. Mais c'était une technique comme une autre même si mon but en ce moment n'était pas d'être chiant. Au moins quand elle ira mieux elle se rappellera que j'ai été la pour elle dans ce moment dur et ça malgré elle. Je m'étais levé et lui avais pris les mains. Elle avait détourné le regard quand je lui parlais, je lui caressais alors le dos des mains avec mes pouces, doucement. « Je n'ai pas l'intention de me blesser volontairement Jared, si c'est ce que tu insinues... » Je secouais la tête de gauche à droite. Non je ne voyais absolument pas Analiya se mutiler quand même ! "Je parlais plutôt de te torturer mentalement" Car tout le monde avait cette tendance à le faire quand quelque chose n'allait pas, c'est humain. Quand je la pris dans mes bras elle sursauta, encore, comme quand je l'avais effleuré dans le lit en voulant lui donner la fleur. Mais elle finit enfin par se lâcher et se serrer contre moi, posant sa tête contre mon torse. Elle pleurait de nouveau, mais ne le cachait plus cette fois ci. Je lui caressais doucement les cheveux. « C'est juste que... Je veux pas voir ton regard ou celui de ma famille changer Jared... Et... C'est trop dur... C'est trop dur d'en parler... J'ai essayé mais j'y arrive pas... » C'était donc ça sa grande peur, le regard des autres sur elle, de ses proches plus particulièrement. Je peux comprendre ça, moi même j'ai horreur qu'on me regarde avec pitié, comme si j'étais un pauvre petit chat. Ça non je ne supporte pas. Mais tout n'est pas si simple. "Ce que je vais te dire ne va pas te plaire Ana mais il faut savoir faire des sacrifices et prendre des risques pour permettre que tout s'arrange, parce que si tu pars dans cet optique la tu ne diras jamais rien et tu restera comme tu étais quand je suis rentré dans ta chambre, je ne pense pas que ça soit ce que tu désirs." Et puis quoi qu'il arrive, ceux qui l'aiment serons toujours la pour l'aider. Je lui relevais doucement le menton puis essuyais ses larmes "Qui donc as pu te faire autant de mal..."

[center]© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Lun 18 Aoû 2014 - 21:12

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
J'adorais Jared. Vraiment. Quand j'étais avec lui, je rigolais toujours. Il était un peu fou-fou dans sa tête. Rien de bien méchant mais c'était sûr qu'on ne s'ennuyait jamais. Parfois, il était même difficile à supporter. Et qu'est-ce-qu'il était borné! Une fois de plus, il me le prouvait en cette après-midi. Il n'avait décidément pas l'intention de lâcher le morceau, malgré mes ordres puis mes supplications. Peu importait ce que je lui disais, il n'y avait pas moyen pour qu'il me foute la paix! C'était pourtant tout ce que je voulais au fond... qu'on me laisse tranquille... C'était cependant visiblement trop demandé. "Je parlais plutôt de te torturer mentalement" Bon... Peut-être bien que je me torturais déjà mentalement, effectivement... Mais je ne pouvais pas réellement faire autrement après avoir été violée. Je ne pouvais pas faire comme si rien ne s'était jamais passé. C'était trop dur. J'avais comme un poids en moi qui m'empêchait d'avancer. C'était un peu comme si on m'avait accroché un poids au pied avant de me jeter dans l'eau. J'avais beau essayer de nager, c'était bien trop lourd pour que je ne puisse remonter à la surface. Ou encore, c'était comme si on m'avait jeté à l'eau avec pour seul objet une bouée pour errer au milieu de la mer, perdue au milieu de nul part. C'était un peu ce que je ressentais. J'étais seule, perdue, au milieu de je ne savais où. Et puis au final, j'avais cédé. Je n'en pouvais plus. J'avais envie de redevenir la Analiya d'avant. Celle qui riait, s'amusait, profitait de sa vie tout en adorant aller en cours. Je savais qu'en parler ne suffirait pas mais peut-être que si je me forçais... ça ferait s'enchaîner la suite des événements et je finirais par me relever. Je ne voulais pas être cette victime... Il me caressait les cheveux alors que je pleurais tout contre lui. Sentir ses bras autour de moi me faisait malgré tout beaucoup de bien.

Il reprit la parole après que j'eus tenté de lui expliquer pourquoi je ne parlais pas. "Ce que je vais te dire ne va pas te plaire Ana mais il faut savoir faire des sacrifices et prendre des risques pour permettre que tout s'arrange, parce que si tu pars dans cet optique la tu ne diras jamais rien et tu restera comme tu étais quand je suis rentré dans ta chambre, je ne pense pas que ça soit ce que tu désirs." Non, ce n'était pas ce que je désirais. Mais j'avais même eu peur de lui quand il m'avait frôlée alors... Je n'étais pas sûre de pouvoir y arriver, à me relever. Pourtant, je le voulais. Au fond de moi, c'était ce que je voulais plus que tout. Chaque matin quand j'entendais mes parents et ma soeur se lever, se préparer pour partir, je me disais qu'une fois que je serais seule, je ferais pareil. Je prendrais mon temps, pour ne pas me mettre la pression, mais je me lèverais, je me doucherais, je m'habillerais, je me ferais jolie, pour ensuite aller à la fac histoire d'assister à mes cours... Et tous les matins, c'était la même histoire. Je ne bougeai pas. J'attendais que le temps passe avant de finalement aller me doucher pour ensuite retourner me coucher. Lâchement, sans doute. Mais c'était ce que je faisais. Faire des sacrifices... C'était si facile à dire... Je savais que je ne supporterais pas leurs regards remplit de pitié... Il releva mon menton pour me regarder puis il essuya mes larmes. J'avais du mal à le regarder dans les yeux mais je me forçais parce que je n'avais pas réellement le choix. "Qui donc as pu te faire autant de mal..." Je me détournai et me détachai de lui pour aller m'asseoir sur le rebord de mon lit. Commencer à parler... ça pourrait être bien... « C'était il y a quelques jours... J'étais avec des amis dans un bar... Et... Je me suis pas sentie bien alors... J'ai décidé de rentrer. Un ami a voulu me raccompagner mais j'ai refusé parce que la maison n'était pas très loin... J'ai pas pris la voiture parce que comme j'étais pas bien, je voulais pas prendre le risque... » Et là, je m'arrêtai quelques instants. J'avais besoin d'y aller doucement, de prendre mon temps... « J'ai... » Non vraiment, c'était trop dur. Si je ne le disais pas d'un coup, jamais ça ne sortirait de ma bouche! Alors dans un murmure, je dis: « J'ai été... agressée... » Je ne précisai cependant pas que j'avais été violée. Je n'en avais pas le courage. Pas encore. Et puis... Une information après l'autre, pas vrai? Je fixais le sol qui me semblait d'un coup très intéressant.

Spoiler:
 

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Lun 18 Aoû 2014 - 23:53




Please... I just want to be alone...

Vous n'imaginez pas ce que ça peut-être de voir une de ses plus proches amies dans cet état la sans pouvoir l'aider. Ou plutôt en essayant de l'aider mais sans savoir comment vu qu'elle ne veut pas vous dire ce qui s'est passé ni même que vous restiez. C'était assez déroutant comme situation. Mais je ne voulais pas lâcher l'affaire. Ça serait choisir la solution de facilité que de faire ce qu'elle demandait en partant et en se disant que c'était ce qu'elle voulait. Je me trompe peut-être mais pour moi elle a besoin d'aide, elle veut qu'on l'aide à s'en sortir mais elle refuse de l'admettre. Si elle voulait que personne ne l'aide elle aurait fait en sorte que personne ne se rende compte de rien, elle aurait tout fait pour continuer à vivre normalement et à faire semblant tout en étant perdue et détruite dans sa tête. Mais au lieu de ça elle restait à ne plus bouger dans son lit, pour moi c'était plus un appel au secours que l'inverse. Je ne dirais rien à son père si c'était ce qu'elle voulait, j'étais plus proche d'elle que de son paternel après tout. Et puis je pense que c'était plutôt à elle de lui dire, comme au reste de sa famille et aux autres personnes qu'elle juge bon d'être au courant. J'étais plus borné qu'Analiya, et elle avait besoin de quelqu'un. Je savais que je finirais par la faire avouer ce qui la tracasse tant. Ça prendrait le temps que ça prendrait et je passerais la nuit ici s'il le faut mais je ne ressortirais pas de cette chambre avec un simple bon okay je ne vais pas bien.

Après ma dernière interrogation elle s'était détachée de moi pour aller s'asseoir sur le rebord de son lit. C'était donc bien quelqu'un qui lui avait fait du mal. Et ça n'était à mon avis pas qu'un chagrin d'amour. A mon grand soulagement elle commença enfin à se confier. La carapace offrait enfin une ouverture. « C'était il y a quelques jours... J'étais avec des amis dans un bar... Et... Je me suis pas sentie bien alors... J'ai décidé de rentrer. Un ami a voulu me raccompagner mais j'ai refusé parce que la maison n'était pas très loin... J'ai pas pris la voiture parce que comme j'étais pas bien, je voulais pas prendre le risque... » J'étais pendu à ses lèvres pour ne laisser s'échapper aucune information. J'étais plus attentif que jamais. Et je dois bien admettre que j'avais peur de ce qu'elle allait rajouter. Que c'était-il passé sur le chemin du retour bon sang ? Elle aurait du m'appeler, qu'est ce qui lui était arrivé ?! « J'ai... » Je ne disais plus rien, je crois même que j'avais arrêté de respirer. « J'ai été... agressée... » Je fermais les yeux. Je m'en doutais vu le début de sa révélation mais maintenant qu'elle l'avais dis j'en étais sûr, j'avais la confirmation... Bon sang Ana était une jeune femme douce, gentille, amusante, un vrai ange, comment pouvait-on l'agresser ?! Je repensais à sa façon de réagir depuis que j'étais la. Je donnais un sens à chacun de ses gestes et c'était un sens qui ne me plaisait pas du tout et que je n'avais pas envie d'envisager. Les sursaut quand je la frôlais ou la touchais. Le pyjama ample. Le gilet pour se cacher. Elle n'avait même pas voulus revenir dans le lit pour se réchauffer alors qu'elle me connaissait bien. Je pris une grande inspiration et vint m'asseoir à côté d'elle en prenant soin de ne pas la toucher cette fois ci. "Quelle sorte d'agression Ana..." Il fallait absolument que je sache. Mon estomac avait la tête à l'envers et mon œsophage s'amusait à faire des nœuds dans ma gorge. Je le dis encore une fois. J'avais peur de ce qu'elle allait me répondre.

© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Ven 22 Aoû 2014 - 2:42

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
Je n'aurais jamais pensé qu'un jour, je serais agressée. Ni de sexuellement, ni même autrement. Je ne vivais pas dans la crainte. L'être humain, en général, avait tendance à oublier que ça pouvait arriver à n'importe qui, n'importe où et n'importe quand. On avait tendance à penser que ça n'arrivait qu'aux autres. Ou dans le meilleur des cas, que ça ne nous arriverait pas parce qu'on faisait attention ou que savais-je. Je ne me disais pas que ça n'arrivais qu'aux autres, ça non. Je vivais juste dans l'insouciance, profitant de ma vie parce que je ne pensais pas à tout ça. Malgré le fait que j'étudiais le droit, que je savais quelles choses horribles l'Homme pouvait faire, je profitais de ma vie. Je ne voulais pas penser à tout ce qu'un être humain était capable de faire parce que si on commençait à y penser, on ne pouvait plus vivre sereinement. Et moi, je voulais vivre. Ni dans une angoisse constante, ni dans la crainte. Je voulais juste vivre. Profiter de chaque instant. Mais depuis que j'avais été agressée, je survivais. Je ne vivais plus réellement, je survivais. Je ne voulais pas mourir, attention! Jamais je ne penserais à me faire du mal. Mais en attendant de retrouver cette joie de vivre, cette bonne humeur, en attendant de réussir à me relever, je survivais parce que c'était tout ce que je pouvais faire pour le moment. Mais peut-être qu'en parlant à Jared, tout cela commencerait à s'arranger. Qui savait? J'avais donc finis par avouer à Jared que j'avais été agressée, sans pour autant lui dire que j'avais été violée... Lui avouer pour mon agression était déjà bien assez difficile alors allons-y doucement. Je ne voulais pas me brusquer... C'était trop dur de dire à quelqu'un, à un homme, à un ami, à celui à qui j'avais donné ma virginité, que j'avais été violée au fond d'une ruelle sombre...

Il s'assit à côté de moi alors que je continuai à regarder le sol. Il était tellement intéressant et captivant... Je remarquai cependant très bien qu'il faisait en sorte de ne pas me toucher. C'était bien ce genre de comportement que j'aurais voulu éviter... Je ne voulais pas que l'on prenne des gants. Et d'un autre côté... Je lui étais reconnaissante - d'une certaine façon - de faire attention... Je m'effrayais encore à chaque fois alors... "Quelle sorte d'agression Ana..." Et voila... La question tant redoutée venait de tomber... Lui dire? Ou le laisser comprendre par lui-même? Vu mes réactions, il devait sûrement avoir déjà compris... Peut-être désirait-il simplement entendre confirmation. Que je le dise à haute voix. Comme si ça allait dans le même temps me libérer... Je soupirai légèrement, laissant passer de longues secondes de silence. Je fixais toujours ce sol. « Je... Je suis sûre que... tu sais déjà... » J'essuyai rapidement mes yeux. Ne pas pleurer alors que j'en parlais pour la première fois? Impossible. « J'ai... J'ai été... » C'était dur de le dire à voix haute. Le prononcer aussi clairement rendait la chose tellement plus réelle qu'elle ne l'était déjà! Alors, dans un murmure, je terminai ma phrase: « Violée... » C'était dit. J'essuyai à nouveau rapidement mes larmes qui coulaient sur mes joues. Je ne voulais pas me plaindre, je ne voulais pas pleurer. Je ne voulais que l'on me voit tellement faible... Jared avait l'habitude de me voir souriante et drôle. Bien sûr, il m'avait déjà vue triste. Pour une peine de coeur ou une sale note, ou une dispute avec quelqu'un qui m'était cher. Ce genre de choses. Mais il ne m'avait jamais vu aussi... faible, fragile et presque... anéantie. J'étais brisée de l'intérieur, il fallait l'avouer. Physiquement, les marques allaient disparaître. Mais à l'intérieur... quelque chose s'était brisé et qui savait combien de temps j'allais mettre avant de recoller les morceaux, ni même si j'y arriverais? Je demandai, à voix basse: « S'il te plait... Ne dis rien à mon père ni... Ni à ma mère ou Katerina ou... Ne le dis à personne... S'il te plait... » Je ne voulais pas que quelqu'un l'apprenne... Ni mes parents, ni Katerina... Pas encore en tout cas, c'était sûr et certain.

Spoiler:
 

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mer 27 Aoû 2014 - 1:04




Please... I just want to be alone...

Ça me mettait hors de moi les mecs qui agressaient des jeunes filles seules ! Plus lâche tu ne peux pas faire ! Loin de moi l'idée de paraître défenseur de je ne sais quoi où justicier. Il m'arrive d'ailleurs de me battre quand j'ai trop d'alcool dans le sang mais toujours toujours toujours contre des hommes. D'une part il s'agit forcément de personnes qui m'ont cherché des noises et d'autre part je ne me bat pas contre quelqu'un qui n'est pas capable de se défendre. Comment peut-on agresser une femme bordel ?! Surtout une femme du gabarie d'Ana ! C'est ridicule ! Un pauvre con qui ne trouve rien de mieux que de s'attaquer à plus faible que lui pour se prouver qu'il est un homme ? Quelle preuve félicitation ! Et le pire restait à venir ! « Je... Je suis sûre que... tu sais déjà... » J'espérais sincèrement que non. J'espérais que mes doutes ne soient qu'un film que je m'étais monté tout seul dans ma tête. J'espérais que je me trompais. J’espérais franchement cette fois ci que je n'aurais pas raison ! Elle avait du mal à en parler, elle s'essuyait même les yeux pour s'empêcher de laisser ses larmes couler plus longtemps. « J'ai... J'ai été... » Et elle termina dans un murmure « Violée... » Je me figeais. Ce que je redoutais tant était donc vrai... Personnellement je ne m'étais jamais sentis l’âme d'un meurtrier mais j'avais tout à coup l'impression que j'en étais capable. La rage était montée en flèche. Je n'avais qu'une seule chose en tête et cette chose était: Si je le retrouve je le tue. Je ne savais pas du tout si c'était vrai ou non mais c'était exactement ce à quoi je pensais à l'instant présent. Même dans l'état le plus pitoyable dans lequel j'ai pus me retrouver à cause de l'alcool, même en ayant la queue au garde à vous et une femme qui m'allume comme une malade. JAMAIS je n'ai abusé sexuellement d'une femme, coureur de jupons ou pas ça n'est en aucun cas une excuse. J'allais lui arracher le sexe et le bastonner puis l'étrangler. Oh oui j'étais énervé. Il était rare que je le sois, ça faisait même bien longtemps que je ne l'avais pas été, surtout à ce point. Mais il fallait que je reste calme, je n'avais pas envie qu'elle ai peur de moi. Je ne lui ferais jamais de mal et je ne peux pas accepter que quelqu'un ce le soit permis. "J'aurais du être avec toi à ce moment la, j'aurais du être la" Je serais les dents, crispant la mâchoire. Si j'avais été la ça ne se serait pas produit mais non au lieu de ça il avait fallut que je sois autre part. Bordel pourquoi j'avais été autre part ?! Une soirée ! Une soirée où je devais être avec elle et je n'y étais pas ! Oui je culpabilisait, en réalité j'étais même en train de reporter ma colère sur moi à défaut de pouvoir la laisser sortir. « S'il te plait... Ne dis rien à mon père ni... Ni à ma mère ou Katerina ou... Ne le dis à personne... S'il te plait... » Je secouais la tête de gauche à droite et passait un bras autour d'elle pour la prendre contre moi, posant ma tête sur la sienne. Le regard fixant le vide, les sourcils froncés. "Je vais le retrouver. Mon meilleur ami Zack est avocat, tu devrais peut-être aller le voir d'ailleurs, tu ne peux pas rester comme ça" Je ne l'obligeais pas à le faire et je ne dirais rien sur son agression de ma propre initiative. En revanche justice serait faite. Si elle portait plainte, je demanderais à Nolan de s'emparer de l'enquête pour que je puisse suivre de prêt "Si tu ne veux pas ne t'en fais pas je me chargerais moi même de trouver ce type" Faire justice soit même c'est interdit je sais, mais je n'en avais absolument rien à foutre pour tout vous dire ! Aveuglé par la haine peut-être mais il y a des limites à ne pas dépasser et des personnes à ne pas toucher.

© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 2 Sep 2014 - 12:37

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
"J'aurais du être avec toi à ce moment la, j'aurais du être la" Ce que Jared disait à ce moment précis était ridicule. Comme s'il aurait pu prévoir ce qui allait arriver. Et puis, j'étais une grande fille! Je n'avais pas besoin d'avoir sans cesse quelqu'un pour m'accompagner partout. Et j'aurais de toute façon refusé qu'il m'accompagne, tout comme je l'avais fait avec mon ami qui s'était proposé de me raccompagner. C'était comme ça. Alors oui, je trouvais que ce qu'il disait là était ridicule. Tout bêtement. "Sois pas idiot. Ne dis pas n'importe quoi." Je soupirai doucement. Très vite, je lui demandai de n'en parler à personne. Je ne voulais pas que ma famille sache. J'avais pas le courage de leur dire. J'avais vu la réaction de Jared. Ils allaient être pareil. En colère, ou avec un regard plein de pitié et de tristesse. Et je ne voulais pas risquer de voir leur regard envers moi changer. Il passa un bras autour de mes épaules pour me prendre contre lui. Je posai ma tête contre sur épaule et je sentis qu'il posa sa tête contre la mienne. J'avalai difficilement ma salive. "Je vais le retrouver. Mon meilleur ami Zack est avocat, tu devrais peut-être aller le voir d'ailleurs, tu ne peux pas rester comme ça" Son meilleur ami était avocat... Tant mieux pour lui? Aller le voir?! J'avais déjà eu tellement de mal à en parler à mon meilleur ami, celui à qui j'avais donné ma virginité, et il voulait que j'aille en parler à un étranger?! Ok... On disait bien que c'était sensé être plus simple d'en parler à un inconnu... Mais pas quand il s'agissait d'un viol! Du moins... D'après moi... "Je pourrais pas porter plainte... ça servirait à rien de toute façon... Y a plus aucune trace de ce type sur moi... Et il faisait nuit, je pourrais jamais le décrire distinctement..." Alors pourquoi irais-je voir un avocat? Même si je le voulais, j'irais porter plainte avec son aide, et après? Il n'y aura jamais de suite... Alors quel intérêt...? "Si tu ne veux pas ne t'en fais pas je me chargerais moi même de trouver ce type" Je soupirai à nouveau doucement. Ce qu'il pouvait être borné! "Je t'ai dis que ça ne servirait à rien. Tu sauras même pas qui c'est. Et faire justice soi-même, ça n'est jamais bon... T'attires pas des ennuis inutiles juste parce que... parce qu'il m'est arrivé ce qu'il m'est arrivé..." Je refusais qu'à cause de moi il ait des ennuis inutiles. Je m'en voudrais. Je finirais par remonter la pente. J'irais peut-être le voir cet avocat, mais il me dira ce que je savais déjà: sans aucune preuve, aucune suite ne sera donné. Il n'y avait plus d'ADN sur moi de mon agresseur depuis longtemps. Il n'était pas allé jusqu'au bout grâce à mon sauveur, mais il avait peut-être perdu des cheveux, je l'avais peut-être griffé... Sauf que tout était partis déjà. Jamais il serait retrouvé. Je ne pourrais même pas le décrire assez pour qu'une enquête soit lancée. Tout resterait donc en suspend. C'était comme ça...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Lun 6 Oct 2014 - 12:45




Please... I just want to be alone...

"Sois pas idiot. Ne dis pas n'importe quoi." Oui ce que je venais d'apprendre me faisait dire des trucs idiots mais c'était humain non ? Je sais bien que je ne devrais pas penser ça n'empêche que si j'avais été présent ça ne se serait pas produit. Et elle ne serait pas dans cet état la actuellement. Alors oui évidemment que ça me mettait hors de moi et que mes réactions étaient peut-être démesurée mais pour le coup je n'étais pas vraiment capable de mesurer à quel degré j'avais le droit d'être énervé. J'avais enfin eu ce que je voulais savoir et j'avais compris pourquoi elle cherchait à s'éloigner de moi à chaque fois que je m'approchais d'elle. Elle avait beau savoir que je ne lui ferais jamais rien de mal le seul fait que je sois un homme l'avait fait fuir. Je crois que quelque part j'avais peur de perdre cette complicité tactile qu'il y avait entre nous mais ça passait en second. Ana passait en premier et si elle me disait qu'elle voulait que j'arrête de la toucher ou de la frôler alors j'arrêterais. En attendant je m'étais quand même risqué à la prendre contre moi ce à quoi elle réagit plutôt bien au final et je posais ensuite ma tête contre la sienne. Je lui parlais alors de Zack. Je le connaissais parfaitement bien et je savais qu'il était bien placé pour l'aider quand aux démarches à suivre. "Je pourrais pas porter plainte... ça servirait à rien de toute façon... Y a plus aucune trace de ce type sur moi... Et il faisait nuit, je pourrais jamais le décrire distinctement..." Je secouais la tête "Et alors, si une enquête est ouverte ils trouveront peut-être des gens qui ont vu quelque chose, rien que le fait de voir sortir tel type à telle heure pour se diriger vers telle rue. Tu ne peux pas laisser celui qui t'a fais ça continuer sa petite vie tranquillement et peut-être même continuer à violer d'autre jeune femme" Les violeurs en série, malheureusement ça existait oui. De toute façon si elle refusait j'étais prêt à faire l'enquête moi même. Attend ce n'était pas rien ! On ne pouvait pas balayer cet acte abominable en soufflant dessus comme sur un château de cartes à attendre qu'il tombe ! "Je t'ai dis que ça ne servirait à rien. Tu sauras même pas qui c'est. Et faire justice soi-même, ça n'est jamais bon... T'attires pas des ennuis inutiles juste parce que... parce qu'il m'est arrivé ce qu'il m'est arrivé..." "Des ennuis je m'en suis attirés pour un tas de raisons non valable, la au moins ça vaudra le coup." Mais revenons en à elle et elle seule. "Tu ne peux pas rester sous ta couette éternellement tu le sais ça ?"

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Dim 12 Oct 2014 - 23:01

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
La situation était bien trop compliquée à mon goût si vous voulez mon avis. Tout ça... Tout s'enchaînait sans que je n'y comprenne rien. Voila que d'une minute à une autre, Jared était au courant de tout et qu'il me parlait d'avocat et de que savais-je d'autre encore. Moi, tout ce que je voulais, c'était oublier tout ça. Oublier qu'un homme - sans doute saoul vu l'odeur qui se dégageait de lui - m'avait souillée dans une quelconque pulsion morbide. Je ne voulais pas voir un avocat. Je voulais oublier. Pourquoi ne semblait-il pas le comprendre? Il me parlait de porter plainte. Il était vraiment borné celui-là, c'était dingue! "Et alors, si une enquête est ouverte ils trouveront peut-être des gens qui ont vu quelque chose, rien que le fait de voir sortir tel type à telle heure pour se diriger vers telle rue. Tu ne peux pas laisser celui qui t'a fais ça continuer sa petite vie tranquillement et peut-être même continuer à violer d'autre jeune femme" Et là, je baissai le regard encore plus. Le fait qu'il mentionne le fait qu'il pourrait recommencer et mettre une voir plusieurs autres femmes dans la même situation que celle dans laquelle j'étais me faisait mal. Et me dégoûtait. Mais même... Même pour sauver de potentielles victimes de ce monstre, je ne savais pas si j'aurais le courage de dévoiler à des policiers que j'avais été victime d'un viol... Je ne savais pas si je pourrais réussir à supporter les questions, à supporter de raconter ce que j'avais subis... Même si c'était pour une bonne cause... Bien sûr, je pouvais toujours demander à cet homme qui m'avait sauvé s'il l'avait vu... Mais je ne voulais pas réellement le revoir non plus. J'avais bien trop honte... "Des ennuis je m'en suis attirés pour un tas de raisons non valable, la au moins ça vaudra le coup." Je soupirai doucement. "C'est là que tu te trompes Jared. Tout ça... ça n'en vaudrait pas le coup. Fais moi confiance..." "Tu ne peux pas rester sous ta couette éternellement tu le sais ça ?" Je me détachai de lui en fixant le sol puis je redressai mon regard pour le poser sur le jeune homme. "Je le sais Jared... Et je te promets que j'ai essayé de sortir... Mais j'arrive pas à retourner à la fac, à croiser tout ces gens... Faire comme si tout allait bien... J'ai vraiment crû que ça irait. Que ça irait vite. Mais je me suis trompée..." Je soupirai doucement avant de reposer mon regard sur le sol. C'était difficile de lui parler de tout ça mais il fallait bien que j'en parle à quelqu'un.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Lun 3 Nov 2014 - 16:40




Please... I just want to be alone...

Evidemment que j'avais envie de retrouver ce type ! Et si je le faisais avant les autorités faudrait probablement me retenir pour que je ne lui fasse pas la peau sous le coup de l'énervement. Lâche et cruel voilà ce que c'était ! Non même pire ! Je ne sais même pas comment y définir mais ça me met hors de moi ! Pouvait-on me reprocher d'avoir une telle réaction ? Si on oublis le fait que j'ai couché Analiya elle est quand même se qui se rapproche le plus d'une petite sœur pour moi, alors oui savoir que quelqu'un s'était octroyé le droit d'abuser de son corps me donnais juste envie de de retrouver cet enfoiré et de lui exploser le crâne de mes propres mains. oui je sais c'est gore mais à vrai dire j'en ai strictement rien à battre la. Ana je semblait pas vouloir porter plainte. Je comprenais tout à fait pourquoi et pourtant elle le devait. Même si elle ne voulait pas le faire pour elle elle devait le faire pour les femmes qui pourraient avoir la malchance de tomber sur ce type à un moment où il serait en manque. Personne ne méritait de subir ça. Elle baissa la tête, sans rien dire. Je sais je pouvais être chiant à insister sans cesse mais, quand ça n'était pas pour rire, c'était toujours justifié. C'était pour une bonne cause. "C'est là que tu te trompes Jared. Tout ça... ça n'en vaudrait pas le coup. Fais moi confiance..." "Ça n'en vaut pas le coup ?" pardon ? C'était une blague ? J'haussais les sourcils. "Tu sous-estime ta valeur et encore pire tu sous-estime la gravité de ses actes alors que pourtant tu te sens si mal. Comment tu peux considérer ça comme sans importance ?" Quand je lui dis qu'elle ne pouvait pas rester éternellement sous sa couette elle se leva et finis par me regarder "Je le sais Jared... Et je te promets que j'ai essayé de sortir... Mais j'arrive pas à retourner à la fac, à croiser tout ces gens... Faire comme si tout allait bien... J'ai vraiment crû que ça irait. Que ça irait vite. Mais je me suis trompée..." Je soupirais légèrement et me levais à mon tour pour m'approcher d'elle et prendre ses mains pour les lui caresser de mes pouces. Je sais que généralement quand quelqu'un a vécu ce qu'elle avait subit on essayait de ne pas toucher cette personne pour ne pas lui faire peur, pour la préserver. C'est d'ailleurs la première réaction que j'avais eu quand elle m'avait enfin tout dis et que j'avais compris pourquoi elle me "fuyait" en quelques sortes. Mais je voulais justement créer un contact physique pour qu'elle s'y habitus et que ça ne lui fasse plus peur. Je savais qu'elle avait confiance en moi et elle savait parfaitement bien que jamais je ne tenterais de faire quelque chose qui puisse lui faire du mal, bien au contraire. "Tu cherches à faire comme si tout allait bien alors qu'il est évident que ça n'est pas le cas. T'as le droit d'aller mal tu sais, et les gens on le droit de voir que tu vas mal, c'est humain et il arrive à tout le monde de ne pas aller bien." Je n'aimais tellement pas la voir dans cet état... "Te cacher et te morfondre ça n'est pas ce qui te feras aller mieux. Je suppose que tu le sais mais crois moi tu es tout à fait capable de quitter ton lit et de mettre un pied dehors." Je venais d'avoir une idée. Je ne savais pas si elle était bonne ou complètement absurde. Je ne savais pas si j'allais me faire jeter ou pas bien que les chances soient élevées. Mais rien n'empêchait de tenter le coup. Sait-on jamais. tant qu'on a pas essayé on ne peut pas savoir. "Viens vivre chez moi quelques temps"

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 4 Nov 2014 - 18:25

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
"Ça n'en vaut pas le coup ? Tu sous-estime ta valeur et encore pire tu sous-estime la gravité de ses actes alors que pourtant tu te sens si mal. Comment tu peux considérer ça comme sans importance ?" Je regardais le sol, trouvant à cet instant précis la contemplation des mes pieds très intéressante. Enfin, c'était plutôt l'impression que je devais donner puisqu'en vérité, mon regard était plutôt perdu dans le vide. J'haussai les épaules doucement. "Je ne sous-estimes rien! Mais ça ne vaudrait pas le coup que tu fasses une connerie par rapport à ce type à cause de moi! C'est tout! Et puis... Et puis de toute façon... Peu importe l'état dans lequel je suis, ça passera bien un jour ou l'autre... Tout rentrera dans l'ordre..." Du moins, c'était ce que j'espérais vraiment au fond de moi. Que tout s'arrange... Je finis par me lever pour mettre un peu de distance entre lui et moi et je lui répondis. Je lui expliquai que j'avais essayé de sortir, de prendre l'air, de reprendre ma vie en main mais que tout ces gens à la fac, les croiser et faire comme si tout allait bien me faisait peur. Il se leva alors et prit mes mains dans les siennes. Je sursautai en avalai difficilement ma salive. Bien sûr que je lui faisais confiance mais j'avais limité tout les contacts ces derniers jours, autant que possible. Il caressa mes mains de ses pouces en reprenant la parole. "Tu cherches à faire comme si tout allait bien alors qu'il est évident que ça n'est pas le cas. T'as le droit d'aller mal tu sais, et les gens on le droit de voir que tu vas mal, c'est humain et il arrive à tout le monde de ne pas aller bien." Je fuyais son regard. "Je ne veux pas montrer que ça ne va pas parce que je ne veux pas avoir à répondre à des questions Jared..." Je soupirai doucement. Que pourrais-je répondre à une personne qui me demanderait pourquoi ça n'allait pas? Je n'avais pas envie d'en parler ni d'avoir à mentir. Chez moi au moins, j'évitais tout ça. Tout ces moments gênants... "Te cacher et te morfondre ça n'est pas ce qui te feras aller mieux. Je suppose que tu le sais mais crois moi tu es tout à fait capable de quitter ton lit et de mettre un pied dehors." Je secouai doucement la tête. Sans doute en étais-je capable mais la question était plutôt: quand y arriverais-je? "Tu sais pas ce que ça fait Jared... Tu sais pas ce que je ressens..." Même si j'arrivais à sortir, je serais habillée comme un sac à patate de peur d'attirer des regards indécents sur moi, sur mon corps. Je m'étais demandé en boucle ce que j'avais pu faire pour que ça m'arrive et je ne trouvais aucune réponse à ça. "Viens vivre chez moi quelques temps" Je retirai immédiatement mes mains des siennes. "Sois pas ridicule. Pourquoi je viendrais vivre chez toi?" Je me reculai. Pourquoi irais-je vivre chez mon meilleur ami alors que j'avais déjà un toit? Et j'étais entourée de mes parents et de ma soeur, c'était bien assez. A quoi ça servirait que j'aille vivre chez lui alors? C'était une idée complètement saugrenue...

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 11 Nov 2014 - 19:18




Please... I just want to be alone...

"Je ne sous-estimes rien! Mais ça ne vaudrait pas le coup que tu fasses une connerie par rapport à ce type à cause de moi! C'est tout! Et puis... Et puis de toute façon... Peu importe l'état dans lequel je suis, ça passera bien un jour ou l'autre... Tout rentrera dans l'ordre..." Je ne savais plus comment je devais m’exprimer pour qu’elle comprenne. Elle trouvait toujours quelque chose à redire pour essayer d’éviter la confrontation mais ça n’était que de fausses bonnes raisons. Elle était butée dans son malheur. « Bon tu sais quoi, je pense que je t’ai assez enquiquiné avec ça aujourd’hui. Mais on reprendra la conversation. » Quand elle aura de nouveau assez de force mental pour ça puisque là elle n’était pas en état. Il n’y avait qu’à voir ce qu’elle me disait. En tout cas j’espérais vraiment que ça passerait vite, je voulais qu’elle souffre le moins possible. C’était normal non ? Elle avait déjà essayé apparemment. De sortir, de retourner à la fac, tout ça. Elle sursauta encore quand je pris ses mains. Mais elle ne les retira pas, c’est déjà ça. Je les caressais alors doucement en lui expliquant qu’elle avait droit d’aller mal, que ça n’était pas interdit et qu’elle n’était pas obligé de le cacher et de tout enfouir en faisant comme si tout allait bien. Elle ne me regardait pas. "Je ne veux pas montrer que ça ne va pas parce que je ne veux pas avoir à répondre à des questions Jared..." je soupirais légèrement « Mais tu ne pourras pas les éviter éternellement, autant t’en débarrasser au plus vite pour pouvoir passer à autre chose plus vite et puis au pire tu dis que tu n’as pas envie d’en parler tout simplement. Tu sais tous les gens ne sont pas aussi chiant, ils te laisseront tranquille si tu ne veux pas en parler. » Quand je lui dis qu’elle était capable de sortir de son lit elle secoua la tête avant de me sortir la fameuse phrase qui fait culpabiliser d’essayer de l’aider "Tu sais pas ce que ça fait Jared... Tu sais pas ce que je ressens..." Je baissais la tête « Non je sais, j’ai jamais dis ça… C’est juste que, faut bien que quelqu’un se charge de te rappeler que tu es forte vu que tu peux pas le faire toi-même en ce moment » Par contre quand je lui demandais de venir vivre chez moi quelques temps elle retira immédiatement ses mains, avait-elle peur ? "Sois pas ridicule. Pourquoi je viendrais vivre chez toi?" Je relâchais mes bras en soupirant. J’essayais de l’aider et pourtant j’avais parfois juste l’impression de l’emmerder « Pour pas mal de raisons plus ou moins évidentes. Je suis le seul à savoir pourquoi tu ne vas pas bien donc je ne te poserai pas de question pour te faire cracher le morceau. Si tu restes ici tu vas continuer à inquiéter tous les membres de ta famille à chaque fois qu’ils penseront à toi ou poseront les yeux sur toi. Ton père va continuer à appeler d’autre pote à toi comme il l’a fait avec moi vu qu’il pensera que j’aurais, entre guillemets, échoué. Tu vas continuer à constamment cacher la vérité à ta famille, à leur mentir ? Alors qu’en venant chez moi tu n’auras plus à le faire. Ça serait juste le temps que ça aille mieux. Je dis à tes parents que t’as besoin de prendre un peu de distance mais que tu vas mieux comme ça ils s’inquiètent pas et ne peuvent pas voir ton état chaque jour. Ce que je te dis n’est pas idiot tu sais. »

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Dim 16 Nov 2014 - 0:54

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
« Bon tu sais quoi, je pense que je t’ai assez enquiquiné avec ça aujourd’hui. Mais on reprendra la conversation. » Enfin. Enfin il allait arrêter de m'ennuyer sans cesse avec cette histoire. Enfin, j'allais pouvoir passer à autre chose avec lui, jusqu'à la prochaine fois qu'il mettrait le sujet sur le tapis bien entendu. Je soupirai doucement, mais cette fois-ci plus de soulagement qu'autre chose. « Mais tu ne pourras pas les éviter éternellement, autant t’en débarrasser au plus vite pour pouvoir passer à autre chose plus vite et puis au pire tu dis que tu n’as pas envie d’en parler tout simplement. Tu sais tous les gens ne sont pas aussi chiant, ils te laisseront tranquille si tu ne veux pas en parler. » J'haussai les épaules doucement. C'était facile à dire. Mais comme je n'aurais sans doute pas le coeur à rire avec mes amis, pourquoi irais-je? Ils me redemanderaient obligatoirement à divers moments ce qu'il se passait. Ce serait un cercle vicieux... « Non je sais, j’ai jamais dis ça… C’est juste que, faut bien que quelqu’un se charge de te rappeler que tu es forte vu que tu peux pas le faire toi-même en ce moment » Je soupirai doucement en détournant le regard. « Et si tu te trompes Jared...? Et si je suis pas aussi forte que ça? » Et bien quoi? C'était vrai! Peut-être bien que je n'étais pas aussi forte que ce qu'il semblait penser. Personne ne savait comment j'étais à l'intérieur. Moi-même je ne savais pas. Je me sentais juste plus brisée que ce que j'aurais pu imaginer au départ...

Je retirai cependant immédiatement mes mains des siennes lorsqu'il me proposa de venir vivre chez lui quelques temps. « Pour pas mal de raisons plus ou moins évidentes. Je suis le seul à savoir pourquoi tu ne vas pas bien donc je ne te poserai pas de question pour te faire cracher le morceau. Si tu restes ici tu vas continuer à inquiéter tous les membres de ta famille à chaque fois qu’ils penseront à toi ou poseront les yeux sur toi. Ton père va continuer à appeler d’autre pote à toi comme il l’a fait avec moi vu qu’il pensera que j’aurais, entre guillemets, échoué. Tu vas continuer à constamment cacher la vérité à ta famille, à leur mentir ? Alors qu’en venant chez moi tu n’auras plus à le faire. Ça serait juste le temps que ça aille mieux. Je dis à tes parents que t’as besoin de prendre un peu de distance mais que tu vas mieux comme ça ils s’inquiètent pas et ne peuvent pas voir ton état chaque jour. Ce que je te dis n’est pas idiot tu sais. » Bon d'accord... Il marquait sûrement des points... Mais je refusais un peu de lui donner raison... Je reculai pour me mettre dos contre un mur et je croisais les bras sur ma poitrine. « Non... c'est pas une bonne idée... Je suis pas prête. Je me sens plus ou moins en sécurité dans mon lit, avec ma peluche... C'est mon refuge. Je sais pas si je tiendrais en allant vivre ailleurs ne serait-ce qu'un temps... » C'était vrai que ma chambre me paraissait être le seul endroit où je me sentais - ne serait-ce qu'un chouilla - en sécurité. Bien sûr que j'étais déjà allé chez Jared et que je connaissais son appartement. Mais ce n'était pas mon antre. Ma chambre, c'était mon chez moi en quelque sorte, l'endroit où il y avait un maximum de ma vie, où je me sentais la plus connectée à mon passé. Même si j'avais beaucoup de mal à me concentrer sur celle que j'étais avant malgré tout ça... Je soupirai doucement. Tout était trop compliqué.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 18 Nov 2014 - 9:57




Please... I just want to be alone...

je ne pensais pas un jour avoir cette conversation avec Ana et ça me désolait. Je voulais tout faire pour aller de l'avant, après tout j'étais son amis, de quoi j'aurais l'air si je n'essayais pas ? Si je n'insistais pas ? Si je m'arrêtais au premier stop de sa part voulant rester seule dans sa misère ? Non ça n'était pas ça être un ami et je n'ai peut-être pas beaucoup de valeur mais celle la je l'ai alors je ne pouvais pas la laisser se détruire à petit feu comme elle le faisait depuis quelques temps déjà. « Et si tu te trompes Jared...? Et si je suis pas aussi forte que ça? » Je lui fis doucement tourner la tête vers moi d'un doigt sous le menton pour qu'elle me regarde à nouveau "T'as encore le droit d'être optimiste Ana, arrête de te sous-estimer, je n'ai peut-être pas vécu ce que tu viens de vivre mais je ne crois pas me tromper en disant que je suis une des personnes qui te connais le mieux sur cette planète. Je me trompe rarement sur toi" Et j'étais sérieux quand je disais ça. Ana semblait absolument vouloir que j'aille dans son sens mais il était hors de question que je lui dise qu'elle était faible et qu'elle devait attendre que ça passe dans son lit. Je n'étais pas psychologue mais pour autant j'étais presque sur que la plaindre et l'enfoncer dans son triste sort n'était pas la meilleure des solutions, je préférais l'encourager à passer à autre chose.

Je lui proposais d'emménager chez moi mais elle retira directement ses mains. Je lui expliquais alors pourquoi je lui proposais ça. Elle s'éloigna et se posa contre le mur en croisant les bras « Non... c'est pas une bonne idée... Je suis pas prête. Je me sens plus ou moins en sécurité dans mon lit, avec ma peluche... C'est mon refuge. Je sais pas si je tiendrais en allant vivre ailleurs ne serait-ce qu'un temps... » Je soupirais, elle repoussait la moindre aide que je lui proposais, elle rejetais tout et je ne sais même pas si elle s'en rendait compte. J'haussais les épaules "J'te forcerais à rien Analiyah, tu fais comme tu veux, je ne vais pas essayer de te faire comprendre pendant des heures que j'explore la moindre solution pour t'aider et pour que tu ailles mieux, c'est inutile si tu n'as pas envie d'entendre ça je pense" Je la regardais toujours contre son mur "Alors dis moi, qu'est ce que tu veux que je fasse ?" Si elle me demandais de partir je partirais...

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 18 Nov 2014 - 21:57

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
"T'as encore le droit d'être optimiste Ana, arrête de te sous-estimer, je n'ai peut-être pas vécu ce que tu viens de vivre mais je ne crois pas me tromper en disant que je suis une des personnes qui te connais le mieux sur cette planète. Je me trompe rarement sur toi" Il avait mit un doigt sous mon menton pour que je le regarde. Je l'écoutai attentivement, mon regard triste posé sur lui. Il avait sûrement raison. J'avais sûrement encore le droit d'être optimiste et même d'être heureuse. Mais c'était difficile de penser que j'y avais encore droit après ce qui s'était passé. Il avait également raison sur le fait que c'était une des personnes qui me connaissait le mieux sur cette planète. Je souris doucement. "C'est vrai que tu me connais par coeur..." On se côtoyait depuis plusieurs années. Il avait été mon amant, mon premier partenaire sexuel. Il était mon meilleur ami, mon confident, mon protecteur. Il savait tout de moi, jusqu'aux choses les plus intimes, que ce soit psychologiquement ou physiquement. "Je sais que tu as raison... Je devrais... J'ai le droit d'être optimiste malgré tout. C'est juste que c'est dur. Pas impossible, sans doute, mais dur." Je me demandais souvent si un jour, je serais de nouveau heureuse. Si un jour, je retrouverais ma joie de vivre comme je l'avais depuis toujours.

Très vite je m'étais retrouvée contre un mur à refuser catégoriquement son idée que je vienne vivre chez lui un temps. Je ne me sentais pas prête du tout à faire une telle chose. C'était comme ça. "J'te forcerais à rien Analiyah, tu fais comme tu veux, je ne vais pas essayer de te faire comprendre pendant des heures que j'explore la moindre solution pour t'aider et pour que tu ailles mieux, c'est inutile si tu n'as pas envie d'entendre ça je pense" Je le rejetais alors qu'il essayait juste de m'aider. Je m'en rendais bien compte. Mais c'était plus fort que moi depuis cette nuit-là. Je rejetais tout le monde. Lysandre, ma soeur, mes parents... Pourquoi Jared aurait-il fait exception? Je savais que jamais il ne me forcerait à quoi que ce soit. Et rien que pour ça, je lui en étais reconnaissante même si je ne lui montrais pas la gratitude que je pouvais avoir envers lui d'essayer de m'aider comme il pouvait à surmonter cette épreuve. "Alors dis moi, qu'est ce que tu veux que je fasse ?" Je me sentis très ingrate envers cet homme avec lequel j'avais partagé tellement de choses. Le refouler comme je le faisais... Même si j'allais mal, je n'avais pas vraiment d'excuses. Je murmurai en regardant le sol: "Tu crois que... Tu pourrais me prendre dans tes bras et... me dire que tout va s'arranger...?" Au fond, j'avais besoin de ça. De me sentir protégée à quelque part. Et si c'était entre les bras de Jared, alors tant mieux. Pas vrai? Au moins, ça voudrait dire que je n'avais pas peur de tout les hommes. Si du moins j'arrivais à supporter ses bras autour de moi, s'il acceptait de me prendre contre lui au risque de se faire gifler si jamais je me mettais à paniquer.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 25 Nov 2014 - 12:55




Please... I just want to be alone...

J'eu droit a un sourire, petit certes mais un sourire quand même, enfin. "C'est vrai que tu me connais par coeur..." Je souris à mon tour et lui replaçais une mèche de cheveux derrière l'oreille "Tu es tellement jolie quand tu souris. J'adore te voir sourire" Elle devrait vraiment le sortir plus souvent même si c'était dur pour elle en ce moment. Et oui je la connaissais par cœur. Ça n'était pas parce que j'avais couché avec elle que je ne rentrais pas dans la catégorie amis et que je m'intéressais à son corps seulement. Je pense d'ailleurs avoir prouvé le contraire suffisamment de fois. De toute façon de son côté elle me connaissait aussi par cœur. Elle savait généralement tout de suite quand quelque chose n'allait pas malgré tout mes efforts pour faire comme si ça allait. C'était rare que j'aille mal mais quand c'était le cas et que je n'avais pas envie que ça se sache elle était généralement la seule avec Dana à pouvoir y voir quand même. "Je sais que tu as raison... Je devrais... J'ai le droit d'être optimiste malgré tout. C'est juste que c'est dur. Pas impossible, sans doute, mais dur." Je souris à ses dires "Ça y est tu le dis enfin: pas impossible. Tu vois ton optimisme refait déjà surface, maintenant il va falloir gommer le pessimisme qu'il y a à côté" Autrement dit le "mais c'est dur" il fallait l'enlever. C'était dur mais réalisable.

Lui proposer de venir vivre chez moi n'était peut-être pas une bonne idée. Enfin si s'en était une excellente mais je veux dire que le lui demander comme ça, brute, alors qu'elle n'était pas prête, ça n'était pas le bon moment. Ça aurait été une bonne solution mais comme je venais de lui dire, je n'allais pas la forcer. J'aurais juste voulu l'aider mais elle repoussait chacune de mes aides. "Tu crois que... Tu pourrais me prendre dans tes bras et... me dire que tout va s'arranger...?" Oui ça je pouvait le faire, bien sûr que je pouvais et sans même avoir à mentir puisque je le pensais réellement. Je dirais même que je la savais. Je me dirigeais vers elle pour la prendre doucement contre moi et refermer mes bras autour d'elle en calant ma joue contre sa tête. "Evidemment que tout vas s'arranger" Je l'aimais énormément cette jolie brune et la voir aller mal je détestais ça.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Mar 25 Nov 2014 - 22:03

Jared & Analiya ✻ Please... I just want to be alone...
Je ne pus m'empêcher de sourire doucement en lui avouant qu'il avait raison en disant qu'il me connaissait par coeur. Il remit alors une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, cette même mèche rebelle qui m'embêtait toujours. "Tu es tellement jolie quand tu souris. J'adore te voir sourire" Heureusement que je savais que c'était mon meilleur ami sinon j'aurais juré qu'il me draguait sûrement au pire moment possible de ma vie. Penser à ça me fit sourire intérieurement. Je ne laissai rien paraître à Jared. Je souris légèrement plus à son compliment mais je préférai ne rien y répondre. Je devais cependant avouer que c'était plaisant à entendre, bien entendu. "Ça y est tu le dis enfin: pas impossible. Tu vois ton optimisme refait déjà surface, maintenant il va falloir gommer le pessimisme qu'il y a à côté" J'hochai légèrement la tête. C'était nettement plus facile à dire qu'à faire. Un jour, ça irait sûrement mieux. Mais j'avais du mal à apercevoir ce jour. Il était peut-être encore loin après tout. Je n'en savais rien. J'étais complètement perdue de toute façon depuis ces derniers jours. Finalement, au bout de quelques minutes, je finis par demander à Jared s'il pouvait me prendre dans ses bras et me dire que tout irait bien, tout que finirait par s'arranger. Il voulait m'aider? Ce serait donc déjà une bonne chose s'il faisait ça. Peut-être que ça m'aiderait déjà à me mettre un minimum sur la bonne voie. Il s'approcha et me prit doucement contre lui. "Evidemment que tout vas s'arranger" Je sentis sa joue se poser contre ma tête et j'avalai difficilement ma salive. Ce simple contact était déjà difficile à supporter. C'était pas simple tout ça pour moi, bien au contraire. Je posai mes mains dans son dos après une hésitation, les mains tremblantes. "Merci Jared... De toujours être là pour moi..." Je restai contre lui un instant, fermant alors les yeux. Je profitais de ce petit moment durant lequel je me sentais un minimum bien. Je me détachai et hésitai avant de finalement déposer un baiser sur sa joue. "Tu veux un café?" Je posai mon regard par la fenêtre. Mon père était partis quelques minutes plus tôt. Ainsi, la maison et donc la voie était enfin libre. "Ou autre chose. Enfin... Sauf si tu as quelque chose de mieux de prévu, je ne te force pas à rester avec moi." Je souris doucement en baissant un instant le regard. Je n'avais pas envie de rester seule maintenant qu'il était là mais je ne voulais surtout pas qu'il se sente obligé de rester ici s'il avait autre chose de prévu! J'étais seule depuis plusieurs jours et ça me convenait très bien. Mais s'il restait, on allait pouvoir discuter un peu. J'allais pouvoir lui demander ce qu'il devenait, de me parler de son travail, et ça me changerait un peu les idées dans le même temps.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5716
∞ Points : 159
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   Dim 21 Déc 2014 - 11:44

Sujet terminé, j'archive

_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: JARED ∞ Please... I just want to be alone...   

Revenir en haut Aller en bas
 

JARED ∞ Please... I just want to be alone...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared
» 01. You're in my dream ... Or your sister ? [Jared Suarez]
» Jared Sevan Fetherson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2014 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter