AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kimberley K. Wilkerson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 16/10/2017
∞ Messages : 16
∞ Points : 184

MessageSujet: First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis   Mar 17 Oct 2017 - 15:11

« First Thunderbolt »
La douce époque du Lycée. Un moment de gloire pour Kimberley, malgré ces problèmes de famille, elle avait tellement de charisme qu’elle avait réussi à devenir une des personnes les plus importantes du lycée, et ce, sans rien faire. Sans parler de sa beauté, elle avait du succès notamment grâce à son caractère bien trempé. Elle était sociable, elle avait beaucoup d’amis, tout le monde la regardait dans les couloirs. Vous voyez, le genre de fille que tous les hommes venaient accoster. Mais kimi, elle était peut-être extravertie, mais loin d’être intéressé par les garçons du lycée à l’époque. On va simplement dire que ce n’était pas son centre d’intérêt, ni sa priorité. C’était la rentrée, et qui dit rentrée dit, retrouver tous ces amies de longues dates. Comme à son habitude, Kim venait un peu plus tôt pour fumer sa clope devant le lycée avec ces trois meilleures copines, puis ensemble elles filaient dans l’atrium, boire un café et discuter avec leurs potes, avant les cours. Wilkerson avait toujours son sac à dos vert amande sur une des épaules, sa faisait plus cool, toujours les cheveux détachées, tombant au milieu de son dos. Elle avait très peu de maquillage, elle était tellement belle qu’elle n’avait pas vraiment besoin d’en mettre. Elle aimait bien les rentrées, en général y’avait pleins de nouvelles personne. Kimberley préférait tellement passer du temps au lycée plutôt que chez elle : depuis que sa mère était partie refaire sa vie en Espagne, les temps étaient dur à la maison. Elle voyait souvent son père en pleure, ou dépressif. Et, voyez-vous, Gloria, sa mère, avait laisser ces affaires à la maison, ne souhaitant pas les récupérer. Elle avait tiré un trait sur toute sa vie canadienne, y compris sa fille Kim. Une épreuve compliquée pour son père et elle, mais il fallait bien continuer à vivre. Heureusement, la vie au lycée était plutôt sympathique : elle était également promue à un avenir prometteur, puisque Wilkerson avait de très bonnes notes, surtout en maths et en physique chimie. On ne peut pas dire qu’elle passait une adolescence difficile. Elle avait de la chance d’avoir beaucoup d’amour de la part du seul homme de sa vie, son père. Par contre, la brunette n’avait encore jamais eu de relation amoureuse. Jamais un homme n’a pu avoir ne serait-ce qu’un baiser de sa part. Personne ne lui tapait à l’œil, et elle se méfiait énormément des gens qui voulait juste être populaire en s’affichant près d’elle. Cette fois-ci, ce matin-là, Kimberley était en avance de plus d’une demi-heure avant le premier cours de la journée. Elle attendait, paisiblement dans l’atrium. Elle avait toujours deux trois personnes autour d’elle, c’était inévitable. Il y’avait toujours quelqu’un pour lui taper la causette. C’est en discutant que Kimi aperçu un jeune homme au loin dans l’atrium. Elle fronçait les sourcils, comme pour essayer de mieux le distinguer, ou le reconnaitre. Il semblait être nouveau ici, ou bien un jeune homme très discret. Malgré son fort caractère et son côté extravertie, dès que Kimi trouvait un garçon mignon, elle devait un peu timide. Comportement très paradoxale, soit. Elle se rongea les doigts, comme pour trouver une solution pour l’approcher, l’accoster, lui parler. Coup de bol, celui-ci était assis tout près de la machine à café. Elle en a pris un il n’y a pas longtemps, mais c’est pas grave, elle aurait même pris un thé s’il le fallait, juste pour être près de lui. « On se voit en cours ça roule ? » Dit-elle à ses amis, avec un large sourire. C’est avec délicatesse et roulement des hanches qu’elle se dirigea vers la machine à café, seule. Wilkerson sort de son sac son porte-monnaie, afin de glisser quelques centimes dans la machine qui se trouve en face d’elle. Mais une des pièces tomba, et roula jusqu’aux pieds du jeune homme. Une tactique de Kimberley, elle l’avait mise en place histoire de commencer une petite discussion entre eux. C’était quelqu’un de très calculateur, elle mettait systématiquement des plans en place afin de parvenir à ses fins. Une vraie petite maline. Elle se mis accroupie, afin de ramasser sa pièce. Elle n’était même pas à un mètre du jeune homme, elle se releva, tout doucement, tout en l’observant : il était canon. Il n’y avait pas d’autres mots. C’est la première fois que Kim ressentait les battements de son cœur aussi fort. Sa tête en était même un peu étourdie. C’est donc ça "tomber amoureux" ? Perdre tous ces moyens ? Elle luit adressa un grand et large sourire. « Excuse-moi, je ramassais juste ma pièce, je ne voulais pas te déranger... » Puis elle vit qu’il ne semblait pas hostile à la conversation, elle enchaîna « Tu es nouveau au lycée ? »

_________________
Brother of blood, the importance of the family
If you refuse to love me, I'll crush the trachea with a stool. Believe me, it's atrocious. Not to mention the posthumous shame of being killed by a stool. (c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandro J. Davis


∞ Arrivé(e) à Toronto : 24/02/2015
∞ Messages : 291
∞ Points : 79
∞ Emploi/Etudes : Mécanicien

MessageSujet: Re: First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis   Jeu 19 Oct 2017 - 13:06


Le lycée n'est pas forcément ma période favorite. A vrai dire, je crois bien que j'ai jamais réellement aimé les cours. Rester les fesses sur une chaise pendant qu'un professeur parle ça m'a toujours paru inutile. J'ai toujours su plus ou moins ce que je voulais faire dans la vie et j'étais sûr de ce que je ne voulais pas faire. Hors de question pour moi de devenir médecin ou avocat comme l'aimerait ma mère non, moi j'ai toujours su que je voulais reprendre le garage de mon grand-père. Pour ma mère, cette idée là a toujours été du n'importe quoi et pourtant … Mon grand-père c'est celui qui a pris en quelque sorte la place de mon père absent, c'est celui qui m'a tout appris et tout transmit alors forcément j'ai envie d'être comme lui, un homme juste et droit, utile pour les autres et très brave. Si je suis au lycée, que je continue mes études c'est pour aller jusqu'au diplôme de fin d'année ensuite, j'arrête tout. Je suis là pour faire plaisir à ma mère avant tout et puis pour la rassurer je pense. Elle est persuadé que je ne serais pas fait pour reprendre la suite de l'entreprise de mon grand-père alors elle souhaite par dessus tout que j'obtienne au moins ce fameux diplôme, comme s'il pouvait m'aider à trouver quelque chose de mieux par la suite. Au lycée j'ai ma bande d'amis, ce ne sont ni des populaires ni des discrets, ce sont plutôt des normaux c'est comme ça que je nous qualifie. Je fais partie de l'équipe de basket du lycée, mais je suis bien loin de me la péter vis-a-vis des autres. Il m'arrive parfois d'avoir envie d'être seul, comme aujourd'hui par exemple ou je me suis pris une énième fois la tête avec ma mère avant de partir en cours alors durant la journée j'ai besoin de me retrouver seul, pour penser. Durant ma pause, je me dirige vers la machine à café du lycée et j'y prends un chocolat chaud, je ne déjeune pas le matin alors forcément au bout d'un moment j'ai quand même besoin de quelque chose. Mon casque sur les oreilles je commence à lancer l'une de mes chansons se trouvant dans mon téléphone jusqu'au moment où je me retrouve interrompu par quelqu'un qui se retrouve accroupie devant moi. Voyant qu'elle cherche à me parler je coupe ma musque et enlève mon casque. « Excuse-moi, je ramassais juste ma pièce, je ne voulais pas te déranger... » Je ne connais pas personnellement cette fille, mais je sais qu'elle est plutôt du côté des populaires et que c'est le genre de fille que tous les mecs ont envie d'avoir pour eux. Je reste surpris au départ, mais je lui réponds quand même. « Tu ne me déranges pas. » C'est vrai que j'aurais pu quand même la jouer gentleman et m'abaisser pour ramasser sa pièce, mais ayant mon casque sur les oreilles et étant dans mes pensées, j'ai pas vraiment réalisé. « Tu es nouveau au lycée ? » Bon est bien au moins une chose est sûre elle ne sait pas qui je suis donc elle ne m'a jamais remarqué jusqu'à présent. Je ris légèrement avant de lui répondre. « Non pas vraiment. Disons que je suis plutôt … Discret. » C'est probablement le meilleur mot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kimberley K. Wilkerson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 16/10/2017
∞ Messages : 16
∞ Points : 184

MessageSujet: Re: First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis   Jeu 19 Oct 2017 - 14:44

« First Thunderbolt »
Ce jeune garçon était terriblement canon, c’était bien la première fois que Kimberley s’attardait sur un homme. Elle qui d’habitude, n’en a que faire. Elle se releva délicatement, et remis en place son sac sur son épaule. « Excuse-moi alors, je ne t’avais jamais vu... » dit-elle, un peu confuse d’apprendre que celui-ci était loin d’être nouveau, et qu’elle ne l’avait sans doute jamais remarqué. Pas forcément évident avec tous les élèves présents dans ce lycée... Mais ça fait un peu moyen pour une fille dite populaire. Il est vrai que pour certaines personnes, le fait d’être populaire fait fuir par mal de garçons. Certains, ce n’est pas trop leur délire de s’afficher avec une copine. Y’en a qui aiment très plutôt discret sur leurs vies privées. Elle semblait comprendre que le jeune homme n’était pas vraiment fan des personnes mises en avant. Kimi partait avec un mauvais point, d’ores et déjà. Il s’était mis à sourire, il était magnifique. Wilkerson commençait à avoir son petit air idiot, à être bouche bée devant lui, les yeux ne le lâchant pas du regard. Jamais on aurait pu croire que Kimberley pouvait être timide envers un garçon, mais oui, elle était belle et bien timide quand il s’agissait de les accoster. Du moins, c’était le tout premier homme de sa vie à qui elle avait osé faire le premier pas, et, s’il se passait quelque chose, sa serait aussi le premier. Jamais elle n’a couché avec un garçon, ni même ne serait-ce qu’embrasser. Les voilà tous les deux, près l’un de l’autre. Pour Kim, tout ce qui était autour d’eux c’était figé : elle n’entendait plus personne, et toutes les actions autour n’avait plus aucune importance. Quelqu’un pouvait tomber, quelqu’un pouvait crier, une dispute pouvait éclater, rien n’aurait fait bouger Kimberley. Elle l’observa, longuement, mais on sentait qu’elle était mal à l’aise face à lui. Elle ne savait plus quoi faire pour garder la conversation, et qu’il reste auprès d’elle. Elle serait tellement déçue s’il partait rapidement… Mais à part les présentations, elle ne savait pas trop quoi dire. Elle lui tendit la main, espérant qu’il vienne la lui serrer, par courtoisie « Kimberley Wilkerson, enchantée. »

_________________
Brother of blood, the importance of the family
If you refuse to love me, I'll crush the trachea with a stool. Believe me, it's atrocious. Not to mention the posthumous shame of being killed by a stool. (c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sandro J. Davis


∞ Arrivé(e) à Toronto : 24/02/2015
∞ Messages : 291
∞ Points : 79
∞ Emploi/Etudes : Mécanicien

MessageSujet: Re: First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis   Dim 22 Oct 2017 - 21:55


Je ne suis pas le plus beau du lycée, mais je ne pense pas être le plus moche non plus. Je pense que je dois être entre les deux, en tout cas je ne suis pas vraiment celui qui fait tomber toutes les filles à ses pieds, et pour être honnête sur ça, ça ne me dérange pas forcément. Durant ma pause je suis abordé par une fille et autant dire que je suis vachement étonné. Lorsqu'elle me demande si je suis nouveau dans l'établissement je lui réponds que non, mais que je suis plutôt discret alors c'est sûrement pour ça qu'elle ne m'a pas vraiment remarqué. Faut dire que je ne suis pas forcément comme certain gros lourds du lycée, à tout faire pour me faire remarquer dans les couloirs, c'est pas vraiment mon style. « Excuse-moi alors, je ne t'avais jamais vu... » Elle semble être gênée, mal à l'aise d'avouer ça et franchement, il n'y a aucun problème, nous sommes nombreux dans l'établissement en plus de ça. « Oh mais c'est pas un soucis, je ne connais pas non plus tous les élèves du lycée tu sais. » Lui dit-je en riant légèrement. Bah quoi, c'est vrai après tout je suis sûr que même les profs ne nous connaissent pas tous. Elle se place alors en face de moi et se présente « Kimberley Wilkerson, enchantée. » J'ai quand même du mal à réaliser ce qui est en train de m'arriver puisque je ne suis pas forcément du genre à attirer les filles. Je décide quand même de me prendre au jeu, après tout qu'est-ce que je risque ? « Sandro Davis » Lui dit-je toujours souriant. L'une de mes principales qualités il paraît.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis   

Revenir en haut Aller en bas
 

First Thunderbolt - ft. Sandro J. Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» scratch build : thunderbolt : W.I.P
» Davis Burningham
» Megane Davis
» Jenny Davis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
THE PAST IS NEVER FAR
 :: ∞ Remember me
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter