AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Crystal & Jayden- If I meet you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jayden C. Wilson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 28/02/2016
∞ Messages : 73
∞ Points : 305
∞ Emploi/Etudes : Inspecteur de police

MessageSujet: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 14:58

If i meet you again




Une journée comme les autres, la routine... Cela faisait quelques mois désormais que je vivais à Toronto. Je commençais à me faire à cette nouvelle vie, un peu solitaire c'est vrai. J'avais répondu à deux des nombreux appels de ma mère, je ne voulais pas l'inquiéter inutilement... Oui j'allais bien, même si j'avais encore du mal à avaler certaines choses. Bref. Je ne préfère plus en parler, ne plus y penser.

J'étais installé à mon bureau, tournant un stylo entre mes doigts. Forte de mes nouvelles résolutions, je rangeais le stylo et attrapais un nouveau dossier. Je commençais à avoir une belle pile de dossiers à trier, à feuilleter aussi. Peut être que j'aurais dû mieux m'organiser... Ma vie privée avait tendance à influencer mon humeur au travail. Même si mes collègues ne me faisaient pas de remarques, je rendais les dossiers urgents en temps et en heure, je voyais bien leurs regards, de la pitié? De la compréhension? Je faisais comme ci je ne remarquais rien. Je lâchais un soupir, me plongeant dans ce dossier. J'étais spécialisé dans les cambriolages et les harcèlements. Le premier dossier que je feuilletais concerné une jeune femme, elle se sentait suivre sans cesse, et apparemment était lié à une autre affaire où elle était le témoin. J'avais rencontré cette femme dans mes premiers temps ici, alors je me souvenais bien d'elle. Peut être que je devrais prendre contact avec elle? Savoir si ça n'avait pas recommencé.

Un autre dossier, et un autre encore... Trois bonnes heures étaient passées. Je me frottais les yeux, sentant un mal de tête poindre. Je me levais, et me dirigeais vers la cafétéria. Quelques collègues s'y trouvaient déjà, plaisantant entre eux. Je pris un café au passage avant de les rejoindre. J'avalais une gorgée, mais déjà un autre collègue se dirigeait vers moi: « Jayden, une jeune femme pour toi. Tu es bien responsable des cambriolages? » Même pas le temps de terminer mon café. Je hochais la tête. « Oui, oui, c'est bien moi, merci. Fais la rentrer dans mon bureau, j'en ai pour deux secondes. » En ce moment, on avait pas mal de vols et de cambriolages, c'était la période apparemment. J'avalais rapidement mon café, avant de retrouver mon bureau. La porte était ouverte, et une jeune femme était installée à une des chaises. A cet instant, je ne la voyais que de dos. Elle était blonde, portant les cheveux assez longs. Je n'avais pas pour habitude de détailler les personnes qui venaient au poste. Je m'approchais d'elle, lui tendant la main: « Bonjour madame, je suis l'inspecteur Wilson. Je... » Ma phrase fut coupée nette. Quand elle avait tournée sa tête vers moi, j'avais comme une impression de déjà-vu étrange.


lumos maxima

_________________
and now we are alive
Take my hand and lead the way out of the darkness and into the light of the day. Take me somewhere, I'll be safe. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crystal O'Siris


∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/10/2017
∞ Messages : 25
∞ Points : 244
∞ Emploi/Etudes : Journaliste pour l'ONU (voyage beaucoup)

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 16:14


✧Coffee & Cigarettes will drive me crazy one day✧
It's been a long day, oh I'll tell you all about it when I'll see you again✧

Cela faisait déjà plusieurs mois que Crystal avait décidé de changer de vie, en venant vivre ici à Toronto. Elle avait quitté sa ville natale, Los Angeles, à l’âge de 20 ans pour faire sa vie. Aujourd’hui, et après des années de voyages autour du monde, elle était devenue une très grande journaliste pour l’O.N.U. Très connue de par le Monde, et très demandée, c’est pourtant au Canada à Toronto que la belle blonde avait décidé de poser bagage pour un temps indéterminé. Avec deux amis, elle avait repris un vieux bâtiment en ruine, et avait créé son propre journal, son entreprise à 31 ans dont elle était très fière. Après de longs meetings, elle discuta avec l’un de ses associés qui lui proposa d’aller boire un verre, mais elle déclina l’invitation prétextant le fait qu’elle était épuisée. C’était la vérité, même si la véritable raison était qu’elle souhaitait rentrée chez elle, se poser avec une bonne glace et enlever ses talons qui lui faisaient mal aux pieds.

Crystal avait toujours été un garçon manqué jusqu’à son changement de vie radicale vers ses 23 ans. Avec elle c’était jogging, baskets et tout habit qui pouvait se porter, mais simple. De plus n’ayant jamais été une très grande sportive, elle avait toujours été un peu ‘enrobée’. Quand elle repensait à ses années, elle en souriait presque en vue de l’évolution. Aujourd’hui Crystal, métier oblige, était devenue très féminine elle adorait le sport et en pratiquait souvent (elle aurait adoré savoir surfer, mais elle a toujours eu peur de l’eau, depuis que son ancien ‘ami’ Jayden l’en avait sauvée alors qu’elle n’était âgée que de 8 ans). Elle n’avait pas un gramme de graisse, et sa crinière rousse vénitienne s’était transformée en un blond cendré magnifique. Elle-même ne se reconnaissait pas, en regardant des anciennes photos...alors ses proches!  
En y repensant, elle eut un sourire, mais un sourire triste. Son grand frère et son meilleur ami, Jay, ainsi que ses parents, qui étaient décédés à ses 20 ans, lui manquait affreusement. Et plus le poids des années avançait, plus être seule la pesait.
Enfin, rentrer, maison, glace, bonheur. Elle salua ses collègues et associés, et elle se dirigea vers chez elle.

A son retour de sa longue journée de labeurs, épuisée, elle poussa un cri d’effroi. Elle s’était faite cambriolée, ici dans son appartement de Toronto, alors qu’elle n’avait jamais eu le moindre souci. Tout de suite, elle alla voir les dégâts. Il était juste dévasté, tout (ou presque) était cassé, les cambrioleurs avaient juste retourné sa maison de fond en comble, comme des furies. Sa télévision était cassée, ses meubles ravagés, ses murs complètement tagués et tous ses bijoux ainsi que d'autres effets personnels avaient disparus. Le plus fou ? Crystal avait ce mauvais pré-sentiment, comme ci la personne qui l'avait cambriolée la connaissait et était venu chercher quelque chose en particulier, ou peut-être juste espérer tomber sur elle-même. Prise de panique, la jolie blonde pris ses clés de voiture, et décida d'aller tout de suite reporter ce cambriolage étrange à la police. Après tout, peut-être était-t-elle en danger ? Un fantôme de son passé qui referait surface, peut-être ?

Avec ses courbes généreuses, et sa longue crinière blonde, elle n'était que très peu maquillée, avec une touche de mascara et de blush ainsi que du rouge à lèvre très discret. Elle troqua son tailleur de boulot par un pantalon noir, et un haut rose opale, ainsi que sa veste fétiche rouge, puis elle quitta l’appart en trombe, et légèrement inquiète. Qui avait bien pu la cambrioler de la sorte, et surtout pourquoi ? Elle rageait d’avance d’aller perdre son temps au poste de police, n’étant pas très fan de la Police en générale. Si elle savait…
Dès son entrée, elle expliqua son cas de figure à un jeune homme blond qui semblait très sympathique, mais pas très au courant. Ce dernier appela la personne qui devait sûrement s’occuper de ce type d’affaires.

« Jayden, une jeune femme pour toi. Tu es bien responsable des cambriolages? »
Ce sur quoi son collègue répliqua de façon très sèche et désintéressé, enfin c'était du moins le retour qu'elle en avait de par son ton très froid
« Oui, oui, c'est bien moi, merci. Fais la rentrer dans mon bureau, j'en ai pour deux secondes. »

‘La faire patienter quelques secondes’ ah bah elle était bien belle la Police. C’était le moment où Crystal aurait bien aimé s’allumer une cigarette, ou boire un café. Mais elle n’en fit rien, du moins concernant la cigarette, car le collègue du collègue qui devait s’occuper de son affaire (drôle de mot, vous ne trouvez pas ?) l’avait invité à rentrer dans son bureau.  Crystal s’installa tranquillement, ayant quand même réussi à littéralement ‘piquer’ une tasse de café au collègue du collègue qui commençait à lui taper sur les nerfs à prendre tout son temps de la sorte.  Crystal soupira, la tasse brûlante de café dans les mains, elle allait pour partir quand elle entendit sa voix pour la première fois depuis des années.
« Bonjour madame, je suis l'inspecteur Wilson. Je... »
Crystal se retourna, quand ses yeux croisèrent ces yeux bleus qu’elle n’avait que trop bien connus, elle lâcha sa tasse de café, qui vint se briser en mille morceaux sur ses pieds, en lui brûlant le genou et les mains au passage.
« Bordel de merde.. »
Ce furent les seuls mots qui sortirent de sa bouche, totalement déstabilisée d’avoir Jayden à quelques centimètre d’elle.
©️ nightgaunt

_________________
Jayden Wilson, the love of my life
ღJe l'aime d'un amour indivisibleღ
Do you love me too ? Please, tell me you do before I gone crazy without you in my arms©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jayden C. Wilson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 28/02/2016
∞ Messages : 73
∞ Points : 305
∞ Emploi/Etudes : Inspecteur de police

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 16:48

If i meet you again




J'imagine un instant la tête que je devais avoir à cet instant: le regard fixé sur le visage de mon interlocutrice, bouche bée. Je ne m'attendais pas à la voir... Crystal. Elle avait tant changé, si je ne l'avais pas vraiment eu devant moi, comme à cet instant, je n'aurais pas été capable de la reconnaître. Je ne l'avais pas revu depuis une bonne dizaine d'années. Mais j'étais certain que c'était bien elle, son visage était le même, mais surtout son regard. Je n'avais jamais pu l'oublier... Crystal n'était pas blonde, et pas aussi féminine. Elle était encore plus jolie que dans mes souvenirs.

Elle semblait aussi surprise que moi... J'avais entendu un objet tombé au sol, et se briser. Elle devait être aussi sur le choc que je l'étais à cet instant. Et ce « Bordel de merde.. » qu'elle venait de lancer ne me faisait que confirmer cette impression. Je clignais alors des yeux, baissant ma main qui était resté en suspension en face d'elle. Je fis quelques pas, avançant ma chaise à quelques centimètres d'elle. J'avais besoin de m'asseoir.
« Mon dieu... Crys' c'est bien toi ? Si je m'étais attendu à un truc pareil...»
Je ne savais pas comment réagir. Enfin, tout dépend si je devais écouter ma tête ou mon cœur... Le premier me demandait de rester sagement assis, tandis que le second souhaitait tellement que je la prenne dans mes bras. J'avais tellement attendu ce moment de la revoir, surtout quand elle avait soudainement disparu. Au point, que j'avais préparé un papier avec quelques mots, pour lui exprimer mes sentiments, que je m'excusais d'avoir été un gros boulet toutes ces années. Mais ça faisait bien longtemps que j'avais perdu ce papier. J'avais l'impression d'être de nouveau cet adolescent qui n'arrivait jamais à trouver ces mots. Là encore, je la fixais sans réussir à articuler un seul mot.

J'en oublié jusqu'à la raison de sa présence ici. Je m'éclaircissais la voix, on ne pouvait pas continuer comme ça, muets comme des carpes. Je pris sur moi, l'observant droit dans les yeux. « Je... Hum. Donc tu t'es fais cambriolée c'est ça? Mais... Dis moi, ça fait combien de temps que tu vis ici? Je n'arrive toujours à croire que tu sois là devant moi. » Un bruit me fit tourner la tête vers la droite, un collègue qui nous observait en haussant les sourcils. Je levais la main pour lui montrer que tout allait bien. Ce n'était pas le moment de nous étaler sur nos vies privées, même si c'était très tentant. Je repris contenance, lui fermant gentiment la porte au nez. Je me rasseyais, attendant une réaction de Crystal.

lumos maxima

_________________
and now we are alive
Take my hand and lead the way out of the darkness and into the light of the day. Take me somewhere, I'll be safe. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crystal O'Siris


∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/10/2017
∞ Messages : 25
∞ Points : 244
∞ Emploi/Etudes : Journaliste pour l'ONU (voyage beaucoup)

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 17:18


✧Coffee & Cigarettes will drive me crazy one day✧
It's been a long day, oh I'll tell you all about it when I'll see you again✧

Le bruit de la tasse de café qui venait de s’écrouler sur le sol, et le regard de Jayden aussi étonné qu’elle valait ces années loin de lui. Il semblait heureux de la revoir, mais vraiment heureux. Ce qui lui réchauffait le cœur, littérallement.
« Mon dieu... Crys' c'est bien toi ? Si je m'étais attendu à un truc pareil...»
Et elle donc, quand Jayden pris la parole, Crystal répondit seulement un très froid, enfin plutôt un très détaché qui ne se voulait pas du tout froid, mais qui apparemment l'était
« Je… heu… ouai… désolé, je vais nettoyer ne t’embête pas. »
Le café partout, Crystal n’avait juste pas remarqué qu’elle avait la main en sang, tout simplement car elle s’était coupée en faisant tomber sa tasse. Jayden Wilson, son Jayden, celui qu’elle a toujours aimer était en face d’elle, en chair et en os lui parlant. Crystal pouvait sentir son parfum, et ça l’enivrait. Si ce dernier n’était pas à son travail elle l’aurait sûrement déjà pris dans ses bras et couvert de baisers. Mais elle n’en fit rien, tout simplement car même si son cœur le voulait à 2000%, sa raison, elle, l’arrêta de suite dans sa lancée. Non, elle ne pouvait se laisser aller. De plus, onze années s’étaient écoulées depuis qu’elle avait brusquement disparue, Jayden devait être marié et avec des enfants heureux en amour, avec sa bouille magnifique. Elle ne l’imaginait clairement pas célibataire du moins, et ne pouvait s’autoriser à retombé amoureuse de lui alors que cela n’avait jamais été réciproque. Enfin…amoureuse de lui, elle l’avait toujours été et le revoir là, c’était…très douloureux ! Une clope, elle avait besoin d’une clope.  Elle demanda à Jay si ça le dérangeait en lui montrant son paquet, quand ce dernier lui esquissa un léger sourire qui se voulait sincère, et fit un signe maladroit à son collègue. En fermant la porte de son bureau, il l’invita à s’assoir
« Je... Hum. Donc tu t'es fais cambriolée c'est ça? Mais... Dis-moi, ça fait combien de temps que tu vis ici? Je n'arrive toujours à croire que tu sois là devant moi. »
Le cambriolage ? Hein ? Il s’était fait cambriolé ? Hein ? Ah non, imbécile heureuse, c’est toi qui t’étais faite cambriolée, pensait-elle. Perdue, elle était totalement perdue. Le revoir là, plus canon que jamais près d’elle, c’était vraiment compliqué. Elle tira sur une latte, et pris la parole enfin
« Oui, dans la journée je pense, car j’étais au travail quand ça s’est passé. Quand je suis rentrée, tout était sans dessus-dessous. Un véritable carnage ! Je… Moi non plus Jay.. »
Crystal écrasa son mégot, et ralluma une cigarette dans la foulée. Elle prit une profonde inspiration et osa simplement dire d’une voix légèrement timide
« Ca me fais tellement du bien de te revoir, Jay, si tu savais. Tu es encore plus beau que dans mon souvenir… »
Elle failli s’étouffer avec sa latte, plus beau que dans son souvenir, non mais oh ! Si elle pouvait se frapper, elle l’aurait fait. Qu’allait-il penser d’elle, franchement ? En se raclant la gorge, elle poursuivi
« J’ai déménagé ici il y’a 6 mois environ, j’ai créé mon entreprise, pas loin d’ici d’ailleurs. Un journal, le Gun’s&Roses O’Siris, ça te dit quelque chose ? »
Crystal se mordis la lèvre extérieur, elle avait beaucoup de mal à contenir ses émotions, et à ne pas passer sur la table, le prendre dans ses bras et le…Elle repris ses esprits, puis attendis la réponse de son ami d’enfance.

©️ nightgaunt

_________________
Jayden Wilson, the love of my life
ღJe l'aime d'un amour indivisibleღ
Do you love me too ? Please, tell me you do before I gone crazy without you in my arms©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jayden C. Wilson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 28/02/2016
∞ Messages : 73
∞ Points : 305
∞ Emploi/Etudes : Inspecteur de police

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 19:32

If i meet you again




«Je… heu… ouai… désolé, je vais nettoyer ne t’embête pas. »
J'entendais à peine ce qu'elle me disait, fixant son visage et me remémorant les traits de son visage lorsque nous étions plus jeune. Ma question n'en était pas vraiment une, et montrait ma surprise. On se fixait toujours comme des chiens de faïence, ne sachant pas quoi dire ou quoi faire de plus. Je devais combattre mon impulsivité et mon cœur qui m'incitaient à la serrer dans mes bras. J'étais heureux à cet instant et ça devait se voir. Je ne pensais plus au reste, ni que ce ne serait plus aussi simple qu'avant entre nous. Beaucoup d'eau avait coulé sous les ponts depuis ses onze années où elle s'en était allée. Nos vies avaient pris des chemins différents... J'ai bien été marié, pourquoi ne le serait-elle pas? La curiosité était trop forte, lorsque cette question se mit à tourner dans ma tête, je ne pus m'empêcher de descendre le regard vers sa main gauche. Mais je n'arrivais pas vraiment à voir. Crystal sortit un paquet de cigarettes, et j'eus le temps d'apercevoir qu'elle ne portait pas d'alliance. Je ne savais pas comment réagir... Bon après peut être qu'elle n'a jamais voulu franchir le pas, peut être qu'elle avait un homme dans sa vie. Comment je fais pour penser à ce genre de choses là maintenant? A imaginer une seconde qu'elle m'avait aussi aimé et que c'est le destin qui a décidé de nous réunir ici même dans mon bureau? J'étais complètement fou...

Crystal était là en face de moi, fumant cigarette sur cigarette, comme ci elle avait besoin de se détendre à cet instant. Est-ce que c'était à cause de moi? Je n'eus pas le temps de plus y penser, me levant pour aller fermer la porte. Je décidais alors de reprendre mon sérieux, d'être professionnel et de lui poser des questions sur sa présence au poste. Hum... Le cambriolage? Oui, c'est bien ça. Elle semblait un instant décontenancée, avant de reprendre la parole. «Oui, dans la journée je pense, car j’étais au travail quand ça s’est passé. Quand je suis rentrée, tout était sans dessus-dessous. Un véritable carnage ! Je… Moi non plus Jay.. »  
Je pris rapidement un bloc-note, et notais quelques éléments: vol en plein jour (pas commun), habitation retournée. J'avais la tête dans mon papier, tenant mon crayon. J'attendais la suite, m'attendant à ce qu'elle me dise depuis quand elle vivait à Toronto. Mais elle utilisa une autre façon de parler, un peu sur le ton de la confidence.
«Ça me fais tellement du bien de te revoir, Jay, si tu savais. Tu es encore plus beau que dans mon souvenir… »
Sa phrase me fit sourire. Que je ne pus m'empêcher de lui répondre, avant qu'elle enchaîne. J'avais un grand sourire aux lèvres, profitant de l'occasion.
« Encore plus beau? A l'époque, tu me trouvais plutôt pas mal alors? Je dois dire que toi tu es plutôt méconnaissable, le blond te va très bien, j'aime beaucoup. »
Est-ce que c'était une boutade? Ou quelque chose qui lui est venue naturellement? J'aurais bien aimé le savoir. Je reprenais alors mon sérieux tandis qu'elle m'expliquait que ça faisait 6 mois qu'elle vivait ici.
«J’ai déménagé ici il y’a 6 mois environ, j’ai créé mon entreprise, pas loin d’ici d’ailleurs. Un journal, le Gun’s&Roses O’Siris, ça te dit quelque chose   »C'était fou que l'on ne se soit pas croisé au moins une fois depuis, travaillant à quelques pas d'elle, passant certainement très souvent devant son lieu de travail. Et il a fallu qu'elle se fasse cambrioler pour que l'on se retrouve. Je préférais rester sur le terrain professionnel, et ne m'attardais pas sur le côté privé. C'était un terrain glissant, je le savais très bien.
« 6 mois? On aurait pu avoir de multiples occasions de se croiser, je crois voir où ça se trouve oui... Hum. Dis moi, pour reparler de ton cambriolage, y a t-il eu des vols en plus d'un saccage? Qu'est ce qui a été volé? T'es tu renseignée auprès de voisins, qui auraient pu voir le voleur? »
lumos maxima

_________________
and now we are alive
Take my hand and lead the way out of the darkness and into the light of the day. Take me somewhere, I'll be safe. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crystal O'Siris


∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/10/2017
∞ Messages : 25
∞ Points : 244
∞ Emploi/Etudes : Journaliste pour l'ONU (voyage beaucoup)

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Jeu 5 Oct 2017 - 23:31


✧Coffee & Cigarettes will drive me crazy one day✧
It's been a long day, oh I'll tell you all about it when I'll see you again✧
Aucuns sarcasmes dans sa voix, ou dans ses intentions, bien au contraire. La vie peut parfois se trouver très dure, mais on y fait face, on n’a pas le choix. Comment est-ce qu’un être pouvait être aussi …parfait ? Du moins, il l’était pour elle c’était certains. Oui, la belle Crystal avait connu d’autres hommes, et bien-sûr qu’elle avait été heureuse avec eux, mais jamais elle n’avait ressenti pour eux, ce qu’elle ressentait pour Jayden, là à cet instant. Une partie d’elle voulait l’embrasser à perdre haleine, sentir son souffle dans son cou, son corps contre le sien, et…Elle arrêta ses pensées nettes, car elle commençait à avoir de sacrée bouffée de chaleurs. Elle n’avait plus de cigarettes dans son paquet, et ce n’était pas plus mal.
Elle retira sa veste, se retrouvant avec son débardeur qui dévoilait son teint un peu hâlé avec l’homme de sa vie en face d'elle qui lui posait des questions sur son cambrioleur mystère. Oui, l’homme de sa vie. Car même si peut-être, il ne ressentait pas la même chose pour elle, de son côté Crystal savait, à cet instant précis, qu’elle voulait être avec lui. Sauf que, doucement, et se voulant discrète, elle passa son corps en revue, et tomba sur son alliance. Alors comme ça, il était marié ? Evidemment qu’il l’était ! Et sa femme devait être une magnifique brune, Jayden était toujours sorti avec des brunes d’aussi loin qu’elle s’en souvienne. Jay était aimé de toute, toutes les femmes voulaient être avec Jay, ou dans son lit. Elle avait, à l’époque, eu des retours d’une des meilleures amies de son frère aîné qui avait porté ses éloges durant tout une soirée, et à quel point il était un bon amant.
Crystal commençait à avoir des pensées impures, et elle ne pouvait se permettre, surtout que Jayden était marié. Marié, Crystal n’avait pas conscience, jusqu’à aujourd’hui combien 5 petites lettres, et un anneau, pouvaient la blesser autant. C’était comme si son cœur se brisait, quel folle. Comment peux-tu t’être imaginé un seul instant que cet homme parfait en face de toi ressentait autre chose que de la pure amitié pour toi hein ? Bécasse !

Quand elle lui annonça qu’elle le trouvait encore plus beau, Jay fit un sourire. Crystal l’observa, elle n’arrivait pas à décelé si c’était un sourire ironique, ou s’il le pensait vraiment. En tous les cas, les mots qui s’en suivirent de sa bouche la fit, à son tour esquisser un sourire béat
« Encore plus beau? A l'époque, tu me trouvais plutôt pas mal alors? Je dois dire que toi tu es plutôt méconnaissable, le blond te va très bien, j'aime beaucoup. »
Crystal fit une pause avec son cœur qui faisait la guerre de 39-45 à lui tout seul. Je te trouvais plutôt pas mal ? Mais tu étais l’homme dont je rêvais toute les nuits, gros bêta ! Tu étais celui avec qui je voulais m’endormir, et celui avec qui je voulais me réveiller, mince ! Ouvre les yeux Jay ! Evidemment c’est ce qu’elle se disait dans sa tête, mais jamais elle ne lui dirait, non jamais. Au lieu de ça, elle se contenta de lui sourire, le plus tendrement possible et de répondre à son compliment
« Disons que c’est un effet collatéral de ma vieillesse, et de mon travail monstrueux. Au lieu d’avoir des cheveux blancs, ils sont devenus blonds »
Crystal se voulait drôle, mais elle ne savait pas trop comment ça allait sonner, ce qui était particulièrement hilarant. On dirait deux adolescents, qui se tournent autour, avant de conclure. Conclure, ça aussi, personne de son travail ne le savait, mais la belle Crystal était vierge. Oui vierge à 31 ans, c’est fou, non ? Pas tant que ça en fait, elle voulait surtout se garder pour l’homme qu’elle épouserait. A vrai dire, une part d’elle avait toujours souhaité que ce soit Jayden Il faut vraiment te faire soigner, ma pauvre fille ! Elle répliqua tout de même à sa phrase
« Plutôt pas mal ? Arrête, tu les faisais toutes fondre à l’époque ! Je ne crois m’être souvenue te voir rentrer seul à l’époque quand tu venais voir mon frère »
Son grand frère… elle changea de sujet, tout en se concentrant sur le cambriolage. C’était le sujet-là actuellement, pas ses sentiments pour Jayden qui refaisait surfaces et qui étaient devenus de plus en plus fort, avec les années. Jayden paru assez étonné du fait qu’elle ne vivait pas loin de lui, du moins de son travail, depuis tout ce temps, et c’était plutôt la vérité en fait.
« 6 mois? On aurait pu avoir de multiples occasions de se croiser, je crois voir où ça se trouve oui... Hum. Dis moi, pour reparler de ton cambriolage, y a t-il eu des vols en plus d'un saccage? Qu'est ce qui a été volé? T'es tu renseignée auprès de voisins, qui auraient pu voir le voleur? »

La jeune femme le regardait toujours avec la même tendresse dans le regard. C’est vrai qu’ils auraient pu se croiser, mais le destin en avait décidé autrement, et c’était plutôt une bonne chose. A vrai dire, Crystal brûlait d’envie de savoir pour l’alliance qu’il portait, et surtout s’il était heureux. Ceci dit, il en avait l’apparence. Des vols ? Oui, il fallait qu’elle lui raconte tout en détails, chose qu’elle fit.
« Tout a été dévasté, absolument tout, les cambrioleurs ont refait mon appartement, comme si…-elle fit une pause- comme si la personne me connaissait et avait cherché à m’atteindre. Ce qui parait totalement fou après tout »
Elle en eu froid dans le dos rien que d'y penser. Mais qui aurait bien pû lui vouloir du mal ? D'autant qu'elle se souvienne, Crystal ne se connaissais aucuns ennemis...
Elle esquissait un sourire qui se voulait sincère, puis elle reprit la parole pour poser cette question qui la taraudait depuis tout à l’heure
« Et toi, alors. Raconte-moi, tu es Inspecteur de Police, maintenant. J’ai lu l’écriteau de ton bureau à l’entrée, c’est super ! Je suis fière de toi. C’est ta femme et tes enfants qui doivent être fiers aussi d’avoir un homme comme toi dans leurs vies. Tu as l'air heureux, mon Jay. Je suis ravie que ça soit le cas, tu le mérites »
Surtout après tout ce que tu a traversé C'est vrai que c'est ce qu'elle avait envie de rajouter. Avec tout ses soucis de familles, et sa vie qui avait volé en éclats à l'époque, où Crystal avait été d'un grand soutient pour le jeune homme, elle n'était que ravie qu'il ait pû enfin sortir la tête de l'eau, enfin c'est ce qu'elle pensait du moins.
Crystal se voulait sincère dans ses propos, hors c’était loin d’être le cas. Elle ne connaissait pas sa femme, mais elle en était déjà jalouse. L’imaginer dans les bras d’une autre la rendait littéralement malade, elle chassa cette idée de son esprit pour se concentrer sur sa réponse.

©️ nightgaunt

_________________
Jayden Wilson, the love of my life
ღJe l'aime d'un amour indivisibleღ
Do you love me too ? Please, tell me you do before I gone crazy without you in my arms©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jayden C. Wilson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 28/02/2016
∞ Messages : 73
∞ Points : 305
∞ Emploi/Etudes : Inspecteur de police

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Ven 6 Oct 2017 - 10:57

If i meet you again




Plus je la regardais, plus je me sentais heureux. Heureux de la retrouver, d'avoir un petit espoir peut être de recommencer là où on s'était arrêté tous les deux. Je ne voulais pas mélanger ma vie privée et ma vie professionnelle, je préférais plutôt me cacher derrière cette excuse. Qu'avais-je peur de découvrir? Qu'elle était avec un homme? Qu'elle avait une petite fille qui était son portrait craché? Qu'elle ne voulait pas de moi? Je ne sais pas vraiment...
D'un seul coup, Crystal se mit à enlever sa veste pour se retrouver en petit maillot. Je ne pus m'empêcher de la regarder, de la détailler même je dirais. Elle était juste magnifique... Je sentais que mes pensées n'étaient plus tout à fait innocentes, me forçant à détourner le regard. Reprends-toi, Jay. Je n'étais plus le garçon qu'elle avait connu, certes j'avais eu beaucoup d'aventures avant de me marier. Mais quand j'ai rencontré celle qui fut ma femme, je n'avais plus jamais été voir une autre femme. Je ne voulais pas tout gâcher, même si elle ne s'était pas gênée pour le faire... Et même depuis mon départ, j'étais trop préoccupé pour penser aux femmes, j'avais d'autres priorités. Même si face à Crystal, ces priorités n'avaient plus d'importance. J'avais beaucoup de rendez-vous, pour mettre en place le divorce. Divorce qui avait pris du temps à cause de sa grossesse. Eh oui, quand je me suis séparée ma très chère femme était enceinte. Pour me retenir, elle a insisté sur le fait que j'étais le père. Elle était presque à terme, les médecins avaient préféré attendre l'accouchement pour faire des tests... Et il s'était avéré que ce n'était pas mon enfant. Les démarches du divorce avaient donc pu enfin se mettre en place. J'attendais les papiers signés par ma futur ex-femme, mais elle semblait s'amuser à faire traîner les choses.

Crystal engageait la conversation, on ne pouvait pas s'empêcher de partir sur le terrain personnel. Sa révélation m'avait fait sourire, et m'avait fait plaisir dans le même temps. Encore faut-il qu'elle soit sérieuse.
« Disons que c’est un effet collatéral de ma vieillesse, et de mon travail monstrueux. Au lieu d’avoir des cheveux blancs, ils sont devenus blonds. »
Sa phrase me fit sourire, elle n'avait pas perdu son sens de l'humour. Quand nous étions plus jeune, c'était la "rigolote" de la bande, elle était souvent la première dans les bêtises à l'époque.
« Ça ne t'a pas faire perdre ton sens de l'humour en tout cas. Je dois même dire que j'aurais été déçu du contraire. »
J'aimais cette légèreté entre nous, comme ci nous nous étions jamais quittés durant tout ce temps. L'envie de la prendre dans mes bras, de toucher ses cheveux, son visage, c'était de plus en plus difficile. Je devais contrôler mes sentiments et mes envies, surtout sur mon lieu de travail.
« Plutôt pas mal ? Arrête, tu les faisais toutes fondre à l’époque ! Je ne crois m’être souvenue te voir rentrer seul à l’époque quand tu venais voir mon frère. »
Je ne pus pas m'empêcher de rire, c'était vraiment ce qu'elle pensait? Je n'avais pas eu l'impression d'être sorti avec tant de filles que ça à l'époque, je me suis intéressé assez tard aux filles d'ailleurs.
« J'avais une sacrée réputation dis moi, le bourreau des cœurs de LA, c'est ça? Il n'y avait que sur toi que ça ne faisait pas effet apparemment. »
Je faillis ajouter d'ailleurs, "dommage", mais je n'osais pas.

« Tout a été dévasté, absolument tout, les cambrioleurs ont refait mon appartement, comme si... comme si la personne me connaissait et avait cherché à m’atteindre. Ce qui parait totalement fou après tout. »
Je repris mon sérieux à la phrase de Crystal. Elle semblait craindre que ce cambriolage ne soit pas le fruit du hasard. Ça pouvait être une piste à creuser. Je le notais sur mon bloc... Le mieux était de faire appel à des spécialistes, qui pourraient prendre des photos de l'appartement et peut être trouver des indices.
« Tu t'es faite des ennemis? Dans ton travail peut être? Je vais envoyer une équipe, pour prendre des photos, essayer d'inspecter l'appartement à la recherche d'indices. Ça me semble le mieux à faire... Et si jamais tu n'es pas rassurée, on peut trouver une solution. »
Souvent les cambriolages étaient des fruits du hasard, rarement chez des gens que l'on connaissait, ou alors il fallait vraiment être tordu. Mais on ne pouvait pas dégager cette piste, surtout que Crystal ne paraissait pas rassurée. Elle reprit la parole, sans que je m'y attende. Je me frottais le menton..
« Et toi, alors. Raconte-moi, tu es Inspecteur de Police, maintenant. J’ai lu l’écriteau de ton bureau à l’entrée, c’est super ! Je suis fière de toi. C’est ta femme et tes enfants qui doivent être fiers aussi d’avoir un homme comme toi dans leurs vies. Tu as l'air heureux, mon Jay. Je suis ravie que ça soit le cas, tu le mérites. »
Croyait-elle vraiment ce qu'elle disait? Ma femme? Je réalisais alors que j'avais laissé mon alliance... Je lâchais un petit rire sans joie, baissant le regard. C'était le moment de rétablir la vérité, et d'en profiter pour en savoir plus de son côté à elle.
« Oui, tu as raison sur cet unique point: je suis devenu inspecteur. Je suis le nouveau ici, je suis arrivé à Toronto y a peu de temps, en faites... Hum. C'est l'alliance à mon doigt hein ? Je levais ma main gauche, montrant mon doigt. En vérité, oui, je suis mariée. Mais en plein divorce surtout. C'est une histoire compliquée... Elle n'était pas de ton avis apparemment. Et aucun enfant à déclarer. On aura sûrement l'occasion d'en reparler en face d'une bonne bière. Et toi? As-tu un homme et des enfants qui t'attendent à la maison? »

lumos maxima

_________________
and now we are alive
Take my hand and lead the way out of the darkness and into the light of the day. Take me somewhere, I'll be safe. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Crystal O'Siris


∞ Arrivé(e) à Toronto : 03/10/2017
∞ Messages : 25
∞ Points : 244
∞ Emploi/Etudes : Journaliste pour l'ONU (voyage beaucoup)

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Ven 6 Oct 2017 - 13:12


✧Coffee & Cigarettes will drive me crazy one day✧
It's been a long day, oh I'll tell you all about it when I'll see you again✧

Son humour, la belle Crystal l’avait gardé en effet, mais c’était bien l’unique chose qu’elle avait conservé de son enfance, en vérité. Pourquoi ? Tout simplement car, le simple fait de repenser à son enfance, à ses parents, et à son grand-frère et, jusqu’à aujourd’hui à Jayden, la rendait nerveuse. Elle n’avait jamais accepté la mort de ses parents, et étant très proches d’eux, en avait énormément souffert. Crystal détaillait chaque mimiques de Jayden, il n’avait vraiment pas changé, hormis le fait qu’il était devenue beaucoup plus beau, comme si cette beauté était irréelle. Ce qu’elle ressentait pour lui n’était pas humains, et elle se demandait comment c’était possible d’aimer autant quelqu’un de la sorte.
« Ça ne t'a pas faire perdre ton sens de l'humour en tout cas. Je dois même dire que j'aurais été déçu du contraire. »
Crystal rigolait de plus belle, et elle adorait ça. Elle adorait retrouver cette complicité presque intact avec son ami d’enfance. Enfin théoriquement, c’était le meilleur ami de son grand frère, mais passons. Cette sensation de plénitude en sa présence était palpable. Avec lui, elle n’avait plus peur de rien ni de personne bien que de base elle ne soit pas du tout de nature peureuse, mais revenons à nos moutons.
« J'avais une sacrée réputation dis-moi, le bourreau des cœurs de LA, c'est ça? Il n'y avait que sur toi que ça ne faisait pas effet apparemment. »
Là, Crystal manquait de s’étouffer avec la gorgée de café que Jayden venait de lui apporter. Elle toussa un bon coup, et notait que le café était brûlant, pour cacher sa gêne Bravo,bichette, franchement dans la route des conneries, tu progresses chapeau bas!
Oui, Jayden avait une sacré réputation dans son souvenir, mais pas de bourreau des cœurs, simplement d’homme dont toutes les femmes étaient amoureuses, et voulait dans leurs lit, ou dans leurs vies. Crystal avait longtemps été jalouse de ces femmes-là, jusqu’à ce que Jayden lui en parle parfois, ou de par des retours de son grand frère, et qu’elle ne transforme cette jalousie plutôt en pitié. Les pauvres femmes tombaient toutes (ou presque) amoureuses de Jayden, mais lui n’avait pas l’air de vouloir ni se poser, ni être intéressé par elle Peut-être en aimait-il une autre à l’époque, non ? Oui, bien-sûr, toi sûrement, nan ?

Mais là, elle devait elle aussi mettre les points sur les I et lui répondre, qu’il commence peut-être à comprendre un peu qu’à ses yeux, il n’a pas été qu’un seul ami, loin de là. Mais comment aborder le sujet ?
« Le bourreau des cœurs, non, au contraire. Je voulais juste dire qu’elles étaient toutes amoureuse de toi Moi y compris, qui t’a toujours aimé, gros bêta Tu te souviens pas de mon regard de Merlans fris en te regardant ? Ouah, c’est que je devais être douée, en fait. C’est bien Crys, tu m’impressionnes . Vous n’avez jamais vraiment su ce que je pensais en général, Inspecteur Wilson, je me trompe ? »

Voilà, il fallait toujours qu’elle tourne des situations aux abords délicates, en fou rire. C’était son moyen de défense, le rire désinvolte, alors qu’en fait absolument pas. Certains pourrait apparenter cela à de la méprise, alors que non. Crystal était tout ce qu’il y’a de plus normal, elle avait juste du mal à exprimer ses sentiments, surtout envers Jayden, et encore moins à Jayden lui-même !
Mais il fallait qu’on revienne à son affaire de cambriolage, Crystal avait beau chercher dans sa mémoire, l’unique ennemie qu’elle s’était faite, c’était à l’époque à L.A de l’une des ex de Jayden. Pourquoi ? Tout simplement, car la minute d’après qu’il l’avait quitté, Jayden avait pris Crystal dans se bras. Sauf que à l’époque, comme beaucoup des autres femmes, les gens ne savaient pas qu’ils n’étaient que des amis très proches et que Jayden la considérait comme sa sœur Inceeesteee (a).
Oui à réfléchir, c’était la seule. Crystal se rappelait même de la conversation qu’elles avaient eu et des menaces qu’elle avait proféré envers Crystal, et du fou rire qu’ils avaient eu ensuite avec Jayden en s’imaginant eux en couples Enfin, toi ça t’avais fait rire, moi à l’ époque ça m’avais blessé que tu ne t’imagine pas en couple avec moi..
« Tu t'es faite des ennemis? Dans ton travail peut être? Je vais envoyer une équipe, pour prendre des photos, essayer d'inspecter l'appartement à la recherche d'indices. Ça me semble le mieux à faire... Et si jamais tu n'es pas rassurée, on peut trouver une solution. »
Crystal pris une grande inspiration
« Alors, des ennemis dans mon travail, je ne crois pas. Après tu sais, de par mon métier, j’ai beaucoup voyagé dans beaucoup de pays de misères, j’ai rencontré beaucoup de mondes. J’ai eu quelques accrochages avec des hommes, car je suis la fondatrice de cette association qui millitte pour le Droit des Femmes, et contre les violences conjugales, mais ça n’allait jamais trop loin. Non, la seule qui ne m’a jamais menacé, c’était Sasha, tu t’en souviens ? »
On peut trouver une solution, c’est-à-dire ? Je peux venir vivre avec toi ? Cool !
Crystal continuait de le regarder avec la même tendresse, et continua
« Donc mis à part elle, je ne vois vraiment pas, non. C’est adorable de mettre autant d’énergies à m’aider, mais tu n’as pas d’autres affaires plus importantes à régler ? A en juger sur la pile de dossier que tu as sur ton bureau, tu est aussi organisé qu’à l’époque Mon bordélique adoré. Il y’a des choses qui ne changent pas, pas vrai ? »

Crystal rigolait avec Jayden, elle aimait s’entendre rire. Cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas éprouvé autant d’amours dans son cœur, et cette envie de rester là où elle était, et de n’en jamais partir. Elle voulait graver ces moments avec Jayden, car maintenant qu’il était marié, et sûrement heureux et père de famille, elle attendait sa réponse sur ce sujet bien qu’elle la redoutait beaucoup, ces moments ensembles seraient sûrement rares, et précieux. Si elle savait…
« Oui, tu as raison sur cet unique point: je suis devenu inspecteur. Je suis le nouveau ici, je suis arrivé à Toronto y a peu de temps, en faites... Hum. C'est l'alliance à mon doigt hein ? En vérité, oui, je suis mariée. Mais en plein divorce surtout. C'est une histoire compliquée... Elle n'était pas de ton avis apparemment. Et aucun enfant à déclarer. On aura sûrement l'occasion d'en reparler en face d'une bonne bière. Et toi? As-tu un homme et des enfants qui t'attendent à la maison? »

Oui, des enfants, des chiens des chats et même une souris verte
Crystal restait sans voix. Alors elle venait de là la tristesse dans son regard qu’elle avait décelé dès leurs premiers contact tout à l’heure ? Comment cette femme pouvait lui faire ça ? Clairement, à cette instant précis, Crystal avait juste envie de lui arracher la tête à cette bonne femme de lui faire autant de peine. Ou sa tristesse venait-elle d’autre part peut-être ? Car à y bien réfléchir, Jayden ne semblait pas trop triste de cette situation, mais sûrement se trompait-elle sur le sujet après tout. Ahh, en face d’une bonne bière, yes, c’était une superbe idée qu’il venait d’avoir là. D’ailleurs, vu l’heure ils ne pourraient pas faire grand choses de plus sur son affaire aujourd’hui, et vu qu’elle n’avait plus d’endroit où loger, Crystal devait pensé à contacter un hôtel pour y loger cette nuit.
« Je suis ravie de cette proposition, et je l’accepte avec grande joie ! Vu l’heure, si tu veux, on peut prendre ce verre ce soir, si tu n’as rien de prévu bien-sûr ! Et oui, je veux vraiment que tu m’en dises plus, sur ta vie ainsi que sur ta femme. J’aimerai beaucoup refaire un peu partie de ta vie, si tu le veux aussi bien-sûr ! Mais avant, je dois trouver un bon hôtel où loger cette nuit, et sûrement les nuits d’après, sachant que mon appartement est juste pas vivable en ce moment »
Elle se voulait joyeuse, mais elle ne l’était pas. Cette histoire la rendait vraiment furieuse. Mais elle devait aussi répondre à ses autres questions, et arrêter de toujours détourner le sujet. Elle lui fit un grand sourire, emprunter d’une légère tristesse qu’elle n’avait pas voulu voir naître.
« Non, je suis célibataire de mon côté, et depuis très longtemps maintenant. J’ai rencontré quelques hommes sympas dans ma vie, mais aucun n’a vraiment réussi à me faire oublier L’amour que j’avais pour toi cet homme que j’ai aimé autrefois, et que j’aime encore aujourd’hui passionnément. Conclusion, cela limitait un peu mes relations, et puis sans compter le fait que je me suis toujours réservé pour mon futur mari Pour toi en fait, idiot que tu es côté sexuel »
Voilà, c’était dit. Elle baissa le regard, un peu honteuse d’avoir osé lui dire non pas une, mais deux choses très personnelles de sa vie, qui l’incluait exclusivement dans les deux cas. Maintenant elle espérait juste qu’il ne lui poserait pas plus de questions sur cette homme mystérieux.

©️ nightgaunt

_________________
Jayden Wilson, the love of my life
ღJe l'aime d'un amour indivisibleღ
Do you love me too ? Please, tell me you do before I gone crazy without you in my arms©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jayden C. Wilson


∞ Arrivé(e) à Toronto : 28/02/2016
∞ Messages : 73
∞ Points : 305
∞ Emploi/Etudes : Inspecteur de police

MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   Ven 6 Oct 2017 - 14:19

Clara M. Fournier a écrit:
If i meet you again




Crystal semblait aussi de très bonne humeur, elle rigolait avec moi. Ça faisait du bien... Non seulement de rire oui, mais aussi de la retrouver. Je me rendais compte à quel point elle m'avait manqué. J'avais besoin de ma dose de Crystal, c'était déjà le cas quand j'étais plus jeune. Quand son frère venait sans elle, c'était comme ci il me manquait quelque chose, je lui posais alors des questions sur elle. J'aimais la voir chaque jour, sans m'en rendre compte. C'est à son départ que j'ai réalisé cela, que j'ai ressenti un manque, un vide dans ma vie. Apparemment elle avait failli s'étouffer avec son café à mes mots. Qu'avais-je dis de mal? Oui c'était ce que je pensais. Et j'espérais une réaction, que j'avais eu.
« Le bourreau des cœurs, non, au contraire. Je voulais juste dire qu’elles étaient toutes amoureuse de toi. Vous n’avez jamais vraiment su ce que je pensais en général, Inspecteur Wilson, je me trompe ? »
Ça me rassurait qu'elle ne me prenne pas pour un bourreau des cœurs, son avis comptait beaucoup pour moi, même si cela remonte à bien des années. Tout cela était fait avec un certain humour, même si je sentais que l'on était aussi sérieux l'un que l'autre.
« Vous étiez assez réservée, mademoiselle O'Siris, à cette époque. Penses-tu m'en parler aujourd'hui? Je suis plutôt curieux, maintenant que tu as lancé le sujet. »

On passait du privée au professionnel en un coup d’œil. Je passais du sérieux, au rire également. Je me sentais bien, j'avais envie de déballer ma vie, de tout lui avouer, comme j'avais tendance à le faire avant. Je me sentais tellement en confiance auprès de Crys' Elle suspectait que ce cambriolage n'était pas dû au hasard. Je lui demandais alors si elle avait des ennemis, des personnes qui pourraient lui en vouloir.
« Alors, des ennemis dans mon travail, je ne crois pas. Après tu sais, de par mon métier, j’ai beaucoup voyagé dans beaucoup de pays de misères, j’ai rencontré beaucoup de mondes. J’ai eu quelques accrochages avec des hommes, car je suis la fondatrice de cette association qui millitte pour le Droit des Femmes, et contre les violences conjugales, mais ça n’allait jamais trop loin. Non, la seule qui ne m’a jamais menacé, c’était Sasha, tu t’en souviens ? »
On avançait pas vraiment sur l'enquête, ayant plus à cœur de déborder sur le terrain privé, d'en apprendre plus sur la vie de l'autre depuis toutes ces années. Sasha? Je mis un petit temps avant de me souvenir de qui elle parlait. Heureusement, je n'avais pas eu tant de petites amies que ça, je finis par me souvenir. Une fille très sympa oui, mais à l'époque, elle ne me laissait pas du temps pour moi, pour voir des amis. Et très rapidement, j'avais mis un point final. Elle avait fait une crise d'hystérie devant Crystal. Eh oui... Je me mis à rire à ce souvenir. ?
« Ah oui! Je l'avais oublié cette Sasha. Ma pauvre Crys'... Toujours est-il que ça ne nous avance pas sur l'enquête... »
Je la laissais alors continuer.
« Donc mis à part elle, je ne vois vraiment pas, non. C’est adorable de mettre autant d’énergies à m’aider, mais tu n’as pas d’autres affaires plus importantes à régler ? A en juger sur la pile de dossier que tu as sur ton bureau, tu est aussi organisé qu’à l’époque. Il y’a des choses qui ne changent pas, pas vrai ? »
Comment lui expliquer que j'étais capable de mettre toute mon énergie pour cette affaire plus que pour toutes les autres juste pour elle? Plus que pour ses beaux yeux, parce que je me rendais compte que ce que je ressentais était toujours là. Je jetais un regard vers la pile de dossiers, oui elle avait visé juste en effet.. Je hochais la tête, acquiesçant.

Je lui avais dis, alors que j'étais en plein divorce, répondant à ces interrogations. J'en profitais alors pour lui proposer d'aller boire un verre pour en parler peut être plus longuement... Si je devais reprendre du début, on en aurait pour un bon moment. Je lui renvoyais également la question pour assouvir ma curiosité. Je la laissais continuer, sans l'arrêter.
« Je suis ravie de cette proposition, et je l’accepte avec grande joie ! Vu l’heure, si tu veux, on peut prendre ce verre ce soir, si tu n’as rien de prévu bien-sûr ! Et oui, je veux vraiment que tu m’en dises plus, sur ta vie ainsi que sur ta femme. J’aimerai beaucoup refaire un peu partie de ta vie, si tu le veux aussi bien-sûr ! Mais avant, je dois trouver un bon hôtel où loger cette nuit, et sûrement les nuits d’après, sachant que mon appartement est juste pas vivable en ce moment. »
J'étais heureux qu'elle réponde positivement à ma proposition, bien que je ne m'attendais pas à ce qu'elle veuille que cette soirée soit celle de ce soir. Je baissais mon regard vers ma montre, en effet, il était bien plus tard que je ne le pensais... Et puis ça serait un bon prétexte pour la revoir le lendemain.
« Vu l'heure, oui on peut faire ça. On aura l'occasion de discuter de tout ça, à condition que tu me parles également de ce qu'il s'est passé ces dernières années dans ta vie. Eh bien... Si tu ne trouves pas d'hôtel pour cette nuit, tu peux venir chez moi. Bon c'est pas très grand... Mais je prendrais le canapé. »
Et ça me rassurerait de te savoir en sécurité à quelques mètres de moi...

«Non, je suis célibataire de mon côté, et depuis très longtemps maintenant. J’ai rencontré quelques hommes sympas dans ma vie, mais aucun n’a vraiment réussi à me faire oublier cet homme que j’ai aimé autrefois, et que j’aime encore aujourd’hui passionnément. Conclusion, cela limitait un peu mes relations, et puis sans compter le fait que je me suis toujours réservé pour mon futur mari côté sexuel »
Je ne savais pas quoi dire... Si je m'étais attendu à une révélation pareille. Je l'observais, cherchant un peu mes mots.
« Tu... Un homme que tu as aimé autrefois? Je le connais? Ça n'a pas du être simple... Le passé n'est pas toujours facile à oublier, c'est vrai. »
lumos maxima

_________________
and now we are alive
Take my hand and lead the way out of the darkness and into the light of the day. Take me somewhere, I'll be safe. › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Crystal & Jayden- If I meet you again   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crystal & Jayden- If I meet you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» "Never be the same, if we ever meet again."
» Fusil contre Poésie [ Pv ; Crystal Or Lune ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
HORS-JEU
 :: ∞ Archives :: 2017 :: Rp
-
✿ KATE WALSH - Scénario de Sandro et Sienna
✿ EMMA ROBERTS - Scénario d'Aymeric
✿ MARIE AVGEROPOULOS - Scénario de Sandro et Miléna
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
SUJET COMMUN
Autres informations à rajouter