AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Sam 19 Aoû 2017 - 14:40

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


J'avais dans l'idée qu'aller au cinéma allait me changer les idées. Je ne pensais pas que les choses tourneraient aussi mal et que j'aurais une peur au ventre en cette magnifique soirée étoilée. J'avais envie de me détendre, de prendre un moment simple de loisir. Je voulais juste regarder un bon film, sur écran géant pour changer de ma télé. J'étais donc entrée dans le cinéma, sans me douter que j'aurais la visite de quelqu'un que je n'avais rencontré qu'une seule fois dans ma vie et qu'il me foutrait une trouille que je ne pensais plus ressentir un jour. Je vivais avec une épée de Damoclès au dessus de la tête et j'en avais conscience, mais on m'avait juré que j'étais en sécurité à Toronto, qu'il ne pourrait jamais m'envoyer ses sbires. Ais-je eu raison de leur faire confiance tout ce temps? Jusqu'à présent, je pensais que oui. Mais vu le déroulement de la soirée, je n'étais plus sûre de rien. Je m'installai vers le milieu de la salle. Ni trop devant, ni trop derrière. Je sentais que le film allait être intéressant alors je n'avais pas de raison de me mettre derrière. Je n'avais pas l'intention de partir en plein milieu parce que je le trouverais ennuyeux à mourir. Quant à devant... Je n'aimais pas me retrouver tout devant en sachant que les yeux de tout le monde étaient justement placé en direction de devant eux et que j'étais donc d'une certaine façon dans la ligne de mire, même si je savais très bien que c'était l'écran qu'ils regardaient. Les lumières se tamisèrent. Il faisait noir. Le film commença. C'était un film d'horreur. Oui, j'osais en regarder un seule. Je le regretterais sûrement une fois seule chez moi, à flipper au moindre craquement de bois que j'entendrais, mais peu importait. J'avais envie de ressentir des frissons. Des frissons virtuels. Pas des frissons parce que ma vie serait en danger. Je commençai à piocher dans mon paquet de pop-corn quand un homme vint s'asseoir à côté de moi... J'étais plongée dans le film et je ne vis pas de suite que je l'avais déjà rencontré. Je pensais que c'était un spectateur retardataire, rien de plus...

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Philipp Nikita Bashirov

Administrateur

∞ Arrivé(e) à Toronto : 29/11/2016
∞ Messages : 118
∞ Points : 186
∞ Emploi/Etudes : Mafieux / Etudiant à Rotman School of Managment

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Dim 20 Aoû 2017 - 21:35


I know who you are. Aren't you afraid?

Je n'avais pas du tout prévu les évènements qui s'enchaînaient les uns aux autres à cet instant précis, ni à quel point, ceux-ci m'amuseraient. J'avais eu dans l'intention d'aller prendre un verre dans un bar très fréquenté par les personnes de ma nationalité, retrouver un semblant de mon milieu.. Le Canada s'était bien mais la Russie avait une grande importance pour moi, mes origines me définissaient, elles avaient fait l'homme que j'étais devenu entre autre. Mais voilà, sur la route, j'avais aperçu cette fille que je n'avais pas revu depuis le début de cette année, une fille dont j'avais découvert l'histoire véritable de son passé, une fille qui était activement recherchée par des gens très influents et dangereux, et qui se sentaient menacés par elle. J'avais donc décidé de m'amuser un peu et cette histoire pouvait tourner en ma faveur. J'avais payé le type au guichet, une place pour n'importe quel film, j'avais juste à suivre la jeune femme pour connaître la salle dans laquelle elle s'engouffrerait. Je l'observais simplement, un demi sourire aux lèvres avant de la suivre tout simplement. Je m'arrêtai à l'entrée, la laissant s'installer avant de saisir mon portable, envoyant un message à l'un de mes hommes lui disant de ne pas m'attendre ce soir j'avais un autre projet. Les lumières s'éteignirent, nous retrouvant quasi dans le noir, l'écran géant étant notre seule source de lumière. Le film commença et j'allais m'asseoir à côté de la jeune brune. Excuse-moi, ça ne vous dérange pas si je m'assieds à côté de vous? Je commençai simplement, juste pour qu'elle puisse se tourner vers moi. Peut-être allait-elle me reconnaître? En tout cas, sa soirée risquait d'être mouvementée..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Dim 27 Aoû 2017 - 13:17

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


Je vivais plus ou moins normalement mais je n'oubliais pas que j'avais cette fameuse épée de Damoclès au-dessus de la tête. L'agence du FBI avait beau m'avoir dit que j'étais en sécurité, qu'il n'y avait aucune trace de ma présence à Toronto nul part, je ne pouvais pas m'empêcher de regarder parfois par dessus mon épaule dans la rue. Est-ce-que j'avais peur? Oui et non. Au fond de moi persistait cette légère angoisse mais je ne la laissais pas sortir parce que je n'avais encore jamais eu de menaces réelles ou de preuves que la mafia italienne basée à Montréal savait où je me trouvais. Alors oui, j'avoue que quand cet homme s'était assis à côté de moi et qu'il m'avait adressé la parole, je n'avais pas pu réprimer un sursaut. J'avais l'habitude d'être relativement seule, surtout pour aller au cinéma, même si je fréquentais régulièrement des endroits avec du monde aussi - rassurez-vous. "Excuse-moi, ça ne vous dérange pas si je m'assieds à côté de vous?" Je tournai mon visage vers l'inconnu après avoir donc sursauté légèrement, et je lui adressai un petit sourire. "Non, ça ne me dérange pas." Je n'allais quand même pas lui interdire cette place, il n'y avait aucun nom d'apposé sur le siège et ce n'était réservé pour personne. Ce serait culotté de ma part de lui refuser la place. Je reposai mon regard sur l'écran tout en étant quelque peu pensive. Je connaissais cet homme mais je ne savais pas où le mettre... Pas dans l'immédiat en tout cas... Quelques instants passèrent et je me souvins enfin de où j'avais rencontré ce beau brun. "On ne se serait pas déjà vu? A la fête du Nouvel An?", demandais-je en parlant à voix basse pour ne pas déranger les autres spectateurs et en reportant mon regard sur lui.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Philipp Nikita Bashirov

Administrateur

∞ Arrivé(e) à Toronto : 29/11/2016
∞ Messages : 118
∞ Points : 186
∞ Emploi/Etudes : Mafieux / Etudiant à Rotman School of Managment

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Mer 4 Oct 2017 - 14:38


I know who you are. Aren't you afraid?

Habituellement, j'agrémentai mes soirées par des bagarres remplies d'agressivité, d'adrénaline, de plaisir de voir un visage complètement défiguré par la puissance de mes coups. C'était la définition même d'une soirée réussie selon moi. Je n'avais pas besoin d'être entouré d'alcool et de belles femmes, même si c'était tout aussi distrayant mais me défouler sur les gens, cela avait le don de me mettre de bon humeur. Toutefois, j'avais su trouver une activité tout aussi intéressante et passionnante que celles dont j'avais l'habitude de pratiquer. Cette jeune femme qui se trouvait assise à mes côtés, était une source de problème pour des personnes très dangereuses et en colère de la savoir en vie. J'avais des cartes à jouer et je ne comptais pas laisser cette chance me passer sous le nez. Tout d'abord, j'avais prévu d'effrayer la jolie brune, de lui faire comprendre à qui elle avait à faire et qu'elle n'était plus en sécurité à partir de cet instant. Je n'avais rien contre elle bien sûr mais c'était le genre de personne qui risquait de compromettre les gens comme moi, de les envoyer à l'ombre pendant un moment alors que nous avions un business à faire tourner. Je n'aimais pas me sentir menacé même si je ne l'étais pas mais un jour, je risquais d'avoir une fille dans son genre menaçant mon empire alors il fallait dès maintenant régler le compte de personne dans son style. J'avais commencé doucement, rien d'extraordinaire. Elle m'avait laissé s'asseoir à ses côtés avant de se tourner vers moi et de reprendre la parole. Je fis mine de me tourner vers elle, la regardant, la détaillant avant d'afficher un sourire. Oui, je crois bien.. Le film lui, ne nous attendait pas, les images continuaient à défiler alors que nous commencions tout juste à parler elle et moi. Vous êtes toujours aussi ravissante.. Histoire de la mettre en confiance et à l'aise juste avant de la descendre et de la faire trembler de peur.. Nikita ou Philipp, peut importe, au cas où vous auriez oublié!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Dim 15 Oct 2017 - 14:05

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


Je pensais être relativement en sécurité. Le FBI me l'avait assurée et je n'avais aucune raison de ne pas les croire, de ne pas leur faire confiance. J'étais loin de la vérité. Il y avait visiblement des choses que même cette agence gouvernementale ignorait mais c'était des choses que je n'allais sans doute plus tarder à découvrir par moi-même, bien que contre mon gré. La vie n'est pas un long fleuve tranquille et encore bien des choses m'attendaient pour mouvementer mon quotidien, croyez-moi. L'homme qui venait de s'installer à mes côtés me disait quelque chose et histoire d'être sûre de mon affaire, je ne pus m'empêcher de lui poser la question. Il me semblait que nous nous étions rencontré lors de la soirée du Nouvel An. Nous avions un peu discuté mais ça n'avait rien donné de particulier. Le temps nous avait quelque peu manqué. Il semblait charmant. Si seulement je savais qui il était vraiment, je ne dirais peut-être plus la même chose. Mon discours risquait bien de changer. "Oui, je crois bien.." Je souris en le regardant. Il confirmait mes dires. J'avais une bonne mémoire visiblement. "Vous êtes toujours aussi ravissante.." J'ignorai si c'était sa technique de drague ou juste pour faire la conversation, mais je devais avouer ne pas avoir l'habitude de recevoir ce genre de compliments. "Hum... Et bien, merci." Je lui adressai un sourire légèrement gêné. Je n'étais clairement pas habituée. Et avec l'histoire de mon passé, j'avais mis ça un peu de côté. Il était peut-être temps que je me remette en selle après tout. Le temps avait passé, j'étais logiquement en sécurité, peut-être donc était-ce l'occasion pour moi de remettre les choses en route côté sentimental? Je fis un léger mouvement de tête de gauche à droite, très discrètement. Je ne devais pas penser à ça. Franchement, il me disait ça peut-être juste pour être gentil. On ne se connaissait pas après tout. "Nikita ou Philipp, peut importe, au cas où vous auriez oublié!" Je lui tendis ma main. "Analiya. Ou Ana, si vous préférez. Vous venez souvent dans ce cinéma?" Les présentations étaient un bon début de conversation, même si on aurait plutôt dû se concentrer sur le film. Je tournai d'ailleurs mon visage vers l'écran, même si avoir cet homme des plus charmants à mes côtés était troublant...

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Philipp Nikita Bashirov

Administrateur

∞ Arrivé(e) à Toronto : 29/11/2016
∞ Messages : 118
∞ Points : 186
∞ Emploi/Etudes : Mafieux / Etudiant à Rotman School of Managment

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Mer 21 Fév 2018 - 21:40


I know who you are. Aren't you afraid?

Quelle si jolie demoiselle.. Me disais-je pendant un court instant. Je n'étais qu'un sale vautour assoiffé de sang, voulant prouver ma valeur, cherchant à écraser toutes les personnes se trouvant sur mon chemin pour gravir les échelons et peu importait les dommages collatéraux qui risquaient d'en résulter. Cette pauvre fille n'allait pas tarder à regretter d'avoir croiser mon chemin. Je pouvais le voir à sa manière de se tenir depuis que je lui avais adressé la parole. Elle était gênée et tentait de le dissimuler. Je continuais de l'observer consciencieusement malgré le peu d'éclairage dans la salle, je pouvais apercevoir les traits fins de son visage.. Le mot "magnifique" n'était pas assez fort pour la décrire. Si je n'étais pas l'homme que j'étais, je serais surement entrain de succomber face à tant de beauté.. Je lui adressai un sourire répondant au sien, sans rien ajouter. Je la laissai se mettre à l'aise, je la laissai prendre ses marques avec moi, je voulais la mettre en confiance avant de l'anéantir. Ce petit jeu m'excitait, j'avais bien envi d'aller plus loin, d'être cruel.. Je voulais aussi voir quel genre de femme était Analiya et pour cela, il me fallait patienter quelque peu. J'avais tout mon temps. Après s'être présentée, elle continuait la conversation avec une banalité. Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire. Comme c'était mignon.. Ses yeux avaient capté à nouveau l'écran géant de la salle de cinéma et j'en fis tout autant avant de répondre simplement. Non.. En fait, je n'ai pas vraiment le temps pour ce genre de distraction. Je passais une main dans ma chevelure avant de continuer. Je suis quelqu'un de très pris.. Je voulais accélérer un peu la conversation et l'obliger à ne pas trop s'intéresser à ce film, je voulais capter entièrement son attention, la flatter, la mettre en confiance, l'amener là où je voulais qu'elle soit. Alors.. Il est où votre petit-ami? Vous n'allez pas me dire que vous êtes seule ici..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Jeu 1 Mar 2018 - 20:18

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


Je n'étais pas à l'aise. Je me demandais si cela se voyait. Je me demandais si je laissais transparaître des signes quelconques de mon manque de confiance en moi. Depuis que j'avais cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir un peu... une angoisse à chaque fois que j'étais en public. Et si la personne à qui je parlais et que je ne connaissais pas faisait partie des hommes de mains de la mafia? Et si cette personne était un employé de celui que j'avais aidé à faire condamner? Et si je me jetais clairement dans la gueule du loup sans même en avoir conscience une seule seconde?! Et si j'avais tout faux sur toute la ligne? Est-ce-que je m'empêchais en quelque sorte de vivre? Oui, peut-être. Mais personne ne pouvait imaginer ce que je ressentais, l'angoisse constante qui m'animait. Personne. Seule une personne ayant été dans le même cas que moi pourrait comprendre. Nul autre n'en était capable. Alors non, je n'étais pas à l'aise avec Nikita. Peut-être était-ce un homme bien et que je me faisais des films, que je m'inquiétais pour rien. Peut-être qu'au contraire, j'avais raison de m'inquiéter. C'était difficile de savoir de quelle façon me comporter. Je n'avais pas envie d'attirer l'attention, les soupçons, en me comportant bizarrement et en même temps, j'avais peur de baisser la garde. Parce que si on me retrouvait, je ne payais pas cher de ma peau. Autant être honnête, tant pis si je suis crue, mais j'étais morte à coup sûr si j'étais retrouvée. Alors vous imaginez bien que ce n'était vraiment pas facile d'être dans ma situation.

"Non.. En fait, je n'ai pas vraiment le temps pour ce genre de distraction." J'hochai simplement la tête en souriant doucement, tentant de regarder le film dans le même temps que j'écoutais sa réponse. "Je suis quelqu'un de très pris.." Il aurait été malpoli de le snober alors j'enchaînai."Que faites-vous dans la vie pour être aussi pris?" Pour la suite, je n'étais pas sûre de la façon dont je devais le prendre. "Alors.. Il est où votre petit-ami? Vous n'allez pas me dire que vous êtes seule ici.." Était-il en train de me draguer? Ou se montrait-il simplement curieux, comme s'il voulait savoir si j'avais un animal de compagnie ou si j'aimais le théâtre? "Je n'ai pas de petit-ami... Ne vaut-il pas mieux être seule que mal accompagnée?" Je souris doucement en reposant mes yeux sur lui quelques instants. Malgré l'obscurité qu'offrait la salle, je pouvais voir que c'était un très bel homme. Si je n'avais pas de peur, j'aurais accepté cette drague, si c'en était bien une, sans aucun problème. Malheureusement, les choses n'étaient pas si simples que ça...

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Philipp Nikita Bashirov

Administrateur

∞ Arrivé(e) à Toronto : 29/11/2016
∞ Messages : 118
∞ Points : 186
∞ Emploi/Etudes : Mafieux / Etudiant à Rotman School of Managment

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Mar 6 Mar 2018 - 20:03


I know who you are. Aren't you afraid?

Amusant.. Cette situation était amusante.. Me faire passer pour une personne gentille et concernée par mon interlocutrice. Bien sûr, dans un sens, j'étais à l'écoute parce que je voulais en savoir plus sur ma victime, je voulais que de cette conversation en ressorte suffisamment d'information pour mieux la connaître, la cerner et surtout pour pouvoir mieux la malmener par la suite. Donc je devais bien jouer mon rôle et être patient même si la patience n'était pas une de mes qualités. Ce n'était pas vraiment l'idéale que de discuter dans une salle de cinéma. Les gens au alentour, devaient en voir marre de nous entendre parler. Je m'en fichais personnellement mais cette jeune femme à mes côtés, devait être le genre ne pas vouloir contrarier les autres mais soit. Sa question sur mes activités, me fit sourire. J'allais répondre à cette dernière honnêtement, en omettant une chose ou deux. Et bien.. Je suis étudiant dans une école privée en managment et économie, et en même temps, je dirige un des départements de l'entreprise familiale dont mon oncle est à la tête.. Impressionnant, non?? Enfin, j'attendais de voir ce qu'elle allait en dire. Peut-être serait-elle épatée ou non d'ailleurs.. Peut-être serait-elle contente d'apprendre qu'un riche héritier était assis à côté d'elle et que c'était l'occasion de me faire du charme? Les femmes aiment tellement les hommes avec un gros porte-monnaie.. Je ris intérieurement malgré le fait que Ana semblait un brin décontenancé par moi.. Donc, je n'ai pas toujours beaucoup de temps.. Ou alors c'est moi qui ne me débrouille pas assez bien pour en avoir! Allez savoir! C'était bien beau de parler à cette fille mais je n'avais pas de temps à perdre. Je voulais accélérer les choses, rendre la conversation encore plus personnelle, en apprendre d'avantage sur elle. Et je fis le mec intéressé, le mec qui avait envi de savoir si elle était seule ou non. Je voulais la pousser à croire qu'elle m'intéressait.. Bien sûr, elle était belle et, je mentirai si je disais que je n'avais pas envi d'elle. D'ailleurs, je pourrai en profiter, il n'y avait pas de raison! Elle répondit à ma question, ce à quoi je lui dis.. Ce n'est pas faux.. Avant de poursuivre.. En tout cas, le jeune homme qui aura le privilège d'être avec vous.. Sera très chanceux.. De quoi la flatter un peu avant de rediriger mon regard vers le film comme si de rien n'était.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Mar 6 Mar 2018 - 20:57

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


J'ignorais ce qu'il m'attendait en fréquentant cet homme. Le laisser entrer dans ma vie, ne serait-ce que pour quelques minutes, était le début d'un calvaire sans nom dont j'ignorais l'existence à cet instant précis. Je ne le découvrirai pas tout de suite mais je le découvrirai à mes dépens bien assez tôt. Malheureusement pour moi. Je commençais à en apprendre d'avantage sur ce bel inconnu, bien qu'il restait un brin mystérieux à mon avis. "Et bien.. Je suis étudiant dans une école privée en managment et économie, et en même temps, je dirige un des départements de l'entreprise familiale dont mon oncle est à la tête.." Ah oui? Il semblait être un homme ayant effectivement un emploi assez chargé. Une école privée? Sans aucun doute une école des plus coûteuse. Dirigeant un département de l'entreprise familiale dont son oncle était à la tête? Intéressant. J'imaginais. Une vie sûrement palpitante. Je crois. "Une entreprise dans quel domaine?" Je devais bien avouer être une femme curieuse dans mon genre et ce n'était pas mes mésaventures qui avaient changé ce trait de caractère chez moi. Par contre, j'avais retenu la leçon: ne pas se mêler des affaires de la mafia sous peine d'avoir de très gros, vraiment très gros ennuis. Heureusement, demander le domaine d'une entreprise n'était rien de grave et ne risquait pas de m'attirer dans de mauvais draps, si je puis dire.

"Donc, je n'ai pas toujours beaucoup de temps.. Ou alors c'est moi qui ne me débrouille pas assez bien pour en avoir! Allez savoir!" Je me retins de rire pour ne pas déranger les autres personnes présents dans la salle qui devaient avoir envie de regarder le film pour lequel ils avaient payer en toute tranquillité. "Sans doute n'arrivez-vous pas à gérer correctement votre emploi du temps. C'est reconnu que les hommes ne sont pas doués pour l'organisation." Je ne faisais que le taquiner. J'avais eu envie de lui lancer une pique, mais attention: c'était une pique très gentille, il n'y avait rien de méchant là-dedans. De la taquinerie amicale, si on peut dire ça comme ça, pure et simple. "Ce n'est pas faux..", avoua t-il lorsque j'annonçai qu'il valait mieux être seule que mal accompagnée. J'ignorais qu'actuellement, je n'étais pas avec la compagnie la plus... agréable. Ou plutôt, elle avait l'air très agréable mais n'était pas la plus fréquentable, devrais-je dire.

"En tout cas, le jeune homme qui aura le privilège d'être avec vous.. Sera très chanceux.." Je jetai un oeil vers lui quelques secondes, en silence, avant de répondre très simplement: "Vous ne me connaissez pas. Vous ne pouvez pas dire qu'il aura de la chance. Je suis peut-être une personne très difficile à vivre." Je souris doucement avant de reposer mon regard sur l'écran géant. L'homme qui trouverait le moyen de tomber amoureux de moi serait dans le pétrin: il aurait à son tour une épée de Damoclès au-dessus de la tête et il serait un moyen de vengeance et pour me faire souffrir pour la mafia que j'avais contrariée. Je n'étais donc pas prête à laisser un homme entrer dans ma vie. Même si c'était tentant. Même si être seule n'était pas drôle. Je n'étais pas sûre que ce soit une très bonne idée. De ce côté là, j'étais un peu perdue, je devais bien l'avouer. Vivre dans la peur et ou vivre ma vie, quitte à prendre des risques et même mettre d'autres personnes en danger dans mon entourage? Je ne savais pas trop. C'était de toute façon une autre histoire.

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Philipp Nikita Bashirov

Administrateur

∞ Arrivé(e) à Toronto : 29/11/2016
∞ Messages : 118
∞ Points : 186
∞ Emploi/Etudes : Mafieux / Etudiant à Rotman School of Managment

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Mer 14 Mar 2018 - 21:14


I know who you are. Aren't you afraid?

Il me fallait m'ouvrir un peu à elle, lui parler de ma vie, enfin les choses banales sans vraiment entrer dans le détail, pour qu'elle puisse à son tour me parler d'elle. Je me montrais sous un autre jour, j'étais Nikita le gentil jeune homme qui parlait de tout et de rien avec une jeune femme ravissante. Ce n'était tellement pas moi, loin de là mais c'était amusant d'entrer dans la peau d'un autre. Je lui dévoilais donc mes activité les plus reluisantes bien sûr. Je n'allais pas lui révéler faire parti de la mafia. Je voulais qu'elle est confiance en moi et pas qu'elle se mette à paniquer. Elle semblait s'intéresser, c'était une bonne chose et exactement ce que j'attendais d'elle. J'avais bien fait de ne pas rejoindre les autres dans notre bar habituel, ce que je faisais là, était bien plus distrayant et la vue était superbe.. Cette fille était vraiment très belle, avec son petit air innocent.. Et ses lèvres.. Si nous n'étions pas dans cette salle de cinéma, je pensais que je l'aurai déjà embrasser rien que pour le plaisir de goûter à cette adorable bouche pulpeuse. J'étais tellement dans mes petits fantasmes, rêvant presque de la voir sur moi, me chevauchant, oui les femmes me rendaient complètement fou, que je faillis ne pas l'entendre s'adresser à moi. Bashirov Industries.. C'est une entreprise multinationale de technologie de point. Je travaille au département stratégie, recherche et développement. Je suis à la tête de ce service et je suis secondé par une personne qui est dans le métier de puis bien plus longtemps. Je suis formé directement sur le terrain.. Et j'adore ça. J'aime arriver au bureau et commander tout ce beau monde, faire ce pour quoi je suis né. Je suis doué et je compte bien succéder à mon oncle à la tête de l'entreprise. Je précisais à la jeune femme la complexité d'avoir une vie en dehors d'autant de responsabilité sans parler du travail à fournie en cours. je gérai plutôt bien, j'avais juste envi d'en rajouter un peu. Sa réponse me fit sourire, les femmes aimaient bien se sentir supérieur de temps à autre. Je savais bien qu'elle plaisantait et j'entrais dans son jeu.. Vous avez surement raison.. Je ne suis qu'un homme, les femmes sont tellement exceptionnelles! Lui dis-je en lui souriant avant de poursuivre. Que devrais-je faire pour m'améliorer? J'aimerais bien pouvoir profiter de ma jeunesse, je n'ai que 24 ans après tout! Une idée, Analiya? Faire semblant de vouloir des conseils. Il fallait bien lui donner l'impression que je donnais entre guillemet de l'importance à ce qu'elle pouvait dire même si nous ne nous connaissions pas. Après tout, nous faisions connaissance, non? Enfin, plus de son côté que du mien c'était certain! Je pensais qu'une jolie brune comme elle aurait quelqu'un dans sa vie mais elle semblait ne pas vouloir s'engager là dedans. Son petit regard discret vers moi en disait long, je dirais. Ce n'est pourtant pas l'impression que j'ai.. Je peux me tromper, après tout, on ne connaît jamais assez bien les gens et même quand on croit les connaître, ils peuvent encore nous surprendre et pas toujours dans le bon sens.. J'étais vraiment bon à ce petit jeu. Je m'impressionnais, vraiment, j'avais hâte de savoir ce qu'elle allait me répondre.. En tout cas, vous avez l'air d'une jeune femme généreuse, douce et gentille.. Avec de la conversation et c'est ce que j'apprécie le plus chez une femme.. Lançais-je subtilement ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Analiya I. Marshall

Fondatrice

∞ Arrivé(e) à Toronto : 04/05/2014
∞ Messages : 5888
∞ Points : 733
∞ Emploi/Etudes : Jeune écrivaine

MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   Lun 2 Avr 2018 - 10:49

I know who you are. Aren't you afraid?

ft. P. Nikita Bashirov


Je me renseignais sur lui. Il avait entamé la discussion et malgré mes vagues tentatives - qui étaient restées vaines - de regarder et de suivre un minimum le film que j'étais venue voir, il ne semblait pas encore prêt à couper court à la conversation. Alors je continuais sur sa lancée pour savoir dans quel domaine travaillait son entreprise. "Bashirov Industries.. C'est une entreprise multinationale de technologie de point. Je travaille au département stratégie, recherche et développement. Je suis à la tête de ce service et je suis secondé par une personne qui est dans le métier de puis bien plus longtemps. Je suis formé directement sur le terrain.." Bien sûr qu'il supervisait une personne qui était dans le métier depuis plus longtemps que lui. En fait, je crois que je ne m'attendais pas à autre chose. Il fallait bien avouer que Philipp était un homme assez vantard alors pas étonnant qu'ils ait une place de choix dans l'entreprise. Qui plus était, c'était l'entreprise familiale. Pourquoi cela ne m'étonnait pas que de ce fait, il ait une place attitrée, quelle que soit son expérience. Le piston n'était pas étonnant. "Je vois le genre... Et j'imagine que vous n'avez pas commencé au bas de l'échelle?", dis-je avec un léger sourire aux lèvres. Est-ce-que je le taquinais? Un peu. Mais j'étais aussi sérieuse dans le même temps. Je le charriais ensuite en mentionnant le fait que les hommes n'étaient pas doués pour l'organisation. Bien sûr, ce n'était pas une vérité absolue. Ce n'était qu'une plaisanterie parmi d'autres. Il y avait plein de femmes qui ne savaient pas s'organiser et au contraire, plein d'hommes qui justement, savaient parfaitement s'y prendre. "Vous avez surement raison.. Je ne suis qu'un homme, les femmes sont tellement exceptionnelles! Que devrais-je faire pour m'améliorer? J'aimerais bien pouvoir profiter de ma jeunesse, je n'ai que 24 ans après tout! Une idée, Analiya?" Je souris doucement en lui jetant un coup d'oeil. Sans doute exagérait-il un peu, voir même beaucoup, en disant que les femmes sont tellement exceptionnelles. C'était même sûr en vérité. Il existait bien trop d'exceptions parmi les femmes pour dire qu'elles sont exceptionnelles, tout comme il existait beaucoup d'exceptions parmi les hommes pour faire des généralités. "Je ne sais pas... Prendre un poste avec moins de responsabilités pour commencer et qui permettrait plus de temps libre... Ou déléguer un peu de travail, tout simplement, sans pour autant surcharger quelqu'un d'autre bien entendu, qui a peut-être également une vie." J'haussai légèrement les épaules avec un petit sourire. Je n'avais pas vraiment la moindre idée de ce qu'il devait faire. Ce n'était pas réellement mon problème et seul lui pouvait résoudre ça, à mon sens. Mais puisqu'il me demandait mon avis, je ne voyais pas pourquoi je n'aurais pas pu l'aiguiller un peu vers une direction possible.

On mentionna ensuite le fait que j'étais seule. Il avait clairement dit que l'homme qui serait à mes côtés serait chanceux, ce pour quoi je l'avais contredis, disant qu'il ne me connaissait pas et que j'étais peut-être une personne difficile à vivre au quotidien. Il ne me voyait que sous un jour, il ne me voyais pas le matin quand je me levais de mauvaise humeur par exemple. Il ne savait pas si j'étais maniaque, bordélique, tête en l'air, carrée dans tout ce qui était à entreprendre, du genre à vouloir décider de tout, bref, il ne savait rien de moi. Ce que je lui fis clairement comprendre. Bien sûr, en parlant de tout ça, je ne parlais pas vraiment de mon caractère mais plutôt de mon passé, passé qui n'était pas un cadeau. Ou si, un cadeau empoisonné. "Ce n'est pourtant pas l'impression que j'ai.. Je peux me tromper, après tout, on ne connaît jamais assez bien les gens et même quand on croit les connaître, ils peuvent encore nous surprendre et pas toujours dans le bon sens.." Ce coup-ci j'étais d'accord avec lui. Si quelqu'un faisait ma connaissance, il y aurait toujours un secret que je ne pourrais pas dévoiler donc depuis le jour où j'avais été témoin de ce que la mafia était capable de faire, je faisais partie de ces gens qu'on ne connaîtrait jamais vraiment à cent pour cent... C'était contre mon gré, mais c'était comme ça. "Je suis d'accord. Une personne peut être plein de surprises, bonnes ou mauvaises, même quand on croit la connaître." Je tentais de rester neutre, de ne surtout pas laisser transparaître que je faisais partie de ces personnes qui auront toujours quelque chose à cacher et ce, pour le restant de leur vie. "En tout cas, vous avez l'air d'une jeune femme généreuse, douce et gentille.. Avec de la conversation et c'est ce que j'apprécie le plus chez une femme.." C'était vrai que j'étais gentille, généreuse, toujours là pour les autres et assez douce. Mais ce n'était pas ça le plus important, pas vrai? Je souris doucement à ces quelques mots avant qu'il ne termine sa phrase en parlant du fait que j'avais de la conversation et que c'était ce qu'il appréciait le plus chez une femme. Décidant de rendre à nouveau la conversation plus légère, je repris un petit air plaisantin: "Seriez-vous en train de me draguer, monsieur Bashirov? Faites attention. Vous ne savez pas où vous mettez les pieds." En vérité, ça faisait longtemps que je n'avais pas été draguée alors j'ignorais même si c'était réellement de la drague ce qu'il était en train de faire. Mais j'avais envie que la conversation devienne à nouveau plus légère. De plus, ce n'était qu'une conversation dans un cinéma, hasardeuse. Peut-être même sans suite?

code by ORICYA.


_________________
Analiya ∆
Petit texte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA   

Revenir en haut Aller en bas
 

I know who you are. Aren't you afraid? || NIKITA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kings 2011-2012
» Andrew De Oldenbourg
» Nikita - Maggie Q
» J'me suis fait comme une promesse... [PV Nikita]
» Nikita ♦ Sauvage [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara Evening 2.0 :: 
TORONTO
 :: ∞ East-Toronto :: Le cinéma
-
✿ CANDICE ACCOLA - Scénario de Sienna et Caleb
✿ EMERAUDE TOUBIA - Scénario de Matt
✿ GIGI HADID - Scénario de Nikita
✿ ALEXIS REN - Scénario de Rosalie
✿ KENDALL JENNER - Scénario de Nikita
✿ DANIEL GILLIES - Scénario de Sloann
✿ DOMINIC SHERWOOD - Scénario de Karlton
✿ IAN SOMERHALDER - Scénario de Sloann
✿ MATTHEW DADDARIO - Scénario de Caleb et Sienna
✿ ASH STIMEST - Scénario de Rosalie
✿ STEPHEN AMELL - Scénario de Maëlys
Place pour les sujets
commun/intrigues